Vous êtes sur la page 1sur 41

1

UNIVERSITE DE SAAD DAHLEB BLIDA 1


INSTITUT D’AERONEUTIQUE ET ETUDES
SPATIALE
2

DYNAMIQUE DES GAZ

L’ECOULEMENT A HAUTE TEMPERATURE

Réalisé par :
 TAIBI MOHAMED AYOUB
 AIZEL HICHAM
 CHAABOUR ALI

2019-2020
3
PLAN DE TRAVAIL
Introduction générale

Caractéristiques des écoulements étudies

Régimes d’écoulement

La trajectoire de la rentrée de la navette spatiale Chapitre I

Echauffement cinétique et Température élevées

Effet des gaz réel aux vitesse hypersonique

effet sur le champ de pression a la paroi


4
PLAN DE TRAVAIL
Introduction

Simulation expérimentale

Simulation numérique

Formulation asymptotique de Van Dyke Chapitre II

Quelques Equations

Equilibre chimique

Flux thermique dans le cas gaz réel à l’équilibre chimique


5
PLAN DE TRAVAIL
Introduction

Génération de maillage par des techniques algébrique

Présentation du code couche limite hypersonique


laminaire « HLBL »
Chapitre III
Présentation du programme de génération le maillage
« ORTHO2D »

Présentation du programme « ENERG »

Présentation du programme « EULLER2D »

Présentation du programme   «CLC2D »
6

Introduction générale
7 Introduction générale

Dans ce projet , je présente mon travail qui consiste à l’étude

nouvel caractère physico-chimique des écoulements envisagés,


8

Caractéristiques des écoulements


étudies
Régimes d’écoulement
9
10
11

La trajectoire de rentrée de la navette


spatiale
12
13

Echauffement cinétique
Echauffement cinétique
14
15

Température élevées
Température élevées
16 Cette équation montre que
l’écoulement est caractérisé, avant
tout, par la transformation d’une
grande partie de l’énergie
mécanique en enthalpie. A travers
l’onde de choc, l’écoulement de
haute vitesse est transformé en «
écoulement hyperenthalpique
17

Effets de gaz réel aux vitesses


hypersoniques
Effets de gaz réel aux vitesses hypersoniques
18

 Les propriétés de l’air sont notablement


modifiées,

 Ainsi, la structure de l’air est modifiée,


Effets sur le champ de pression à la paroi
19

 Gaz parfait:  L’équilibre chimique:


 Hors équilibre chimique:
20

Autre caractéristique
Autre caractéristique
21

 La vitesse élevées,

 La couche de choc mince,

 Couche d’entropie,
22

Modélisation de l’air en hors équilibre


chimique
Modélisation de l’air en hors
équilibre chimique
23
24

Chapitre II
25

Introduction

Les caractéristiques extrêmes des écoulements hypersoniques, déjà


signalées dans le premier chapitre, montrent les difficultés majeures dans
la simulation des écoulements envisagés. Ces derniers requièrent un effort
à la fois expérimental (car une connaissance expérimentale préalable du
problème est toujours indispensable à sa formulation mathématique) et
numérique.
26

Simulation expérimentale

• Il ne s’agira pas ici de présenter en détail l’expérimentation et ses dispositifs, mais d’évoquer les
principaux problèmes dans la simulation expérimentale.

• En vol, les données sont difficiles à obtenir. Elles sont peu nombreuses car il y a peu de véhicules civils
qui effectuent des rentrées atmosphériques et lorsqu’il s’agit d’engins militaires, elles sont confidentielles.

• En laboratoire, il est possible de simuler les hautes valeurs du nombre de Mach, mais les niveaux élevés
de température correspondants ne peuvent être simulés simultanément ,en effet, pour obtenir une
simulation il est nécessaire d’utiliser l’air pour les essais et de restituer les vitesses réelles; d’autres
utilisent l’hélium ( g = 5/3 ) comme un gaz de travail
27

Simulation numérique il est nécessaire de réaliser des simulations


numériques qui permettent d’étudier un plus
grand nombre de configurations , on peut
Pour le calcule de région visqueuse, il existe différentes considérer qu’un gaz est un milieu continu,
approches de la couche limite : dont le mouvement est décrit par les équations
de Navier-Stokes. La modélisation permet de
• L’approche au premier ordre de la couche limite se traiter tous les cas d’interactions fortes et de
heurte au phénomène d’avalement d’entropie . décollements ,un calcul sur une géométrie
complexe en prenant en compte les effets de
• Une autre méthode consiste à réaliser un couplage à gaz réel hors équilibre est impossible .
l’aide des variables déficitaires ce qui permet de
prendre en compte le rotationnel de l’écoulement
extérieur .
28

• Van Dyke est parmi les premiers à avoir étendu l’approche du premier ordre en proposant la
théorie de couche limite du deuxième ordre, basée sur l’utilisation de développements
asymptotiques raccordés .

• Cette théorie permet de prendre en compte plusieurs effets, y compris le rotationnel de


l’écoulement externe.
29
le rotationnel et le gradient de
Formulation asymptotique de Van Dyke température peuvent être exprimés en
fonction du gradient d’enthalpie totale et
du gradient d’entropie. Sachant que ces
deux grandeurs se conservent le long des
Avant d’aborder la formulation asymptotique, il faut
lignes de courant de l’écoulement externe,
rappeler les équations de Navier-Stokes On rappelle
leurs gradients sont perpendiculaires à ces
que les équations de Navier-Stokes sont déjà des
dernières.
approximations des équations de Boltzmann.
30

Equilibre chimique

1 . Aspects physiques:
• L’hypothèse de gaz calorifiquement parfait est valable pour des températures comprises entre
la température ambiante et 2000°K.

• Cette hypothèse n’est plus assurée dans les écoulements hypersoniques où la présence d’un
choc fort provoque une augmentation importante de la température.

• Les molécules du gaz ne peuvent plus être considérées comme rigides, mais aussi les
réactions chimiques qui ont lieu dans le mélange de gaz.

• Les phénomènes de gaz réel provoquent une augmentation de la valeur des flux thermiques
sur le corps.
31
• La prise en compte des ces phénomènes provoque un surcoût de calcul souvent rédhibitoire. Aussi, il
est intéressant de considérer des écoulements particuliers. En faisant l’hypothèse supplémentaire du
gaz à l’équilibre thermique et chimique, les calculs deviennent beaucoup plus simples .

• Cette hypothèse est néanmoins utilisée lors du dimensionnement des engins .

• L’hypothèse d’un écoulement de gaz à l’équilibre thermique et chimique sous entend que le temps
caractéristique de la convection est très grand devant celui des réactions chimiques ayant lieu à
l’intérieur du mélange de gaz et devant celui nécessaire à la répartition de l’énergie sur tous les
niveaux énergétiques en accord avec la mécanique statistique (distribution de Boltzmann).

• En effet, il faut que l’air est une densité suffisante pour que les collisions entre les différents
composants nécessaires au retour à l’équilibre soient assez nombreuses.
32

Chapitre III
33
Introduction

Ce chapitre s'insère dans le cadre du développement de schémas numériques


pour la simulation d'écoulements hypersoniques réactifs, visqueux,
bidimensionnels et stationnaires à l'équilibre thermique et chimique. Un tel
développement est basé sur la technique de couplage: Euler-couche limite
citée précédemment. Afin de réaliser un code de calcul interactif entre les
différents modules du problème global envisagé (résolution d'équations
d'Euler, calcul de couche limite, génération du maillage, calcul d'effets de
gaz réel à l'équilibre chimique, ...etc.)
34
Génération de maillage par des techniques
algébriques

• Avant de résoudre un tel problème par des méthodes


• Dans notre étude, nous avons utilisé la
numériques, il faut générer le maillage. En effet, de
nombreux développements des techniques de génération méthode des techniques algébriques. ,
de maillage ont été effectués, notamment en ce qui - Maillage orthogonal,
concerne les problèmes à deux dimensions pour des - Répartition des lignes coordonnées et
résolutions numériques utilisant, soit les volumes finis ou raffinement de maillage,
les différences finies
35
En suite, on introduit la technique de deux parois qui est illustrée par un
canal bidimensionnel courbe (Fig. 11). cette dernière est indispensable
afin de générer le maillage initial en introduisant les fonctions de
condensation pour contrôler la distribution des points au dessus et au
dessous des frontières AB et DC. Puis, des surfaces intermédiaires
seront introduites pour renforcer l'orthogonalité.

Dans notre cas nous avons limité leur nombre à quatre (04); c'est-à-dire :
les deux surfaces frontières: AB, DC et les deux autres surfaces sont des
surfaces intermédiaires
obtenues par interpolation linéaire en partant d'une part de la surface AB
pour définir la 2ème surface intermédiaire et d'autre part en interpolant à
partir de la surface externe (DC) pour obtenir la troisième.
36
Présentation du code de couche limite
hypersonique laminaire “HLBL”

Le code que nous avons dénommé “HLBL”


(Hypersonic Laminair Boundary Layer) est un
programme informatique édité en Fortran, nous
permet d'effectuer différentes taches telles que :
génération de maillage, calcul énergétique, ainsi que
la résolution des équations physiques gouvernant le
problème non visqueux et visqueux
37
Présentation du programme de génération de
maillage “ORTHO2D”

Le programme “ORTHO2D” permettant de générer un


maillage orthogonal avec une configuration de la frontière
externe de type en “C” est constitué de deux sous- programmes
principaux gérés par un programme principal :

• Sous-programme “STRECH”: calcule les fonctions de


condensation unidimensionnelles sur les quatre frontières
délimitant le domaine physique : AB, BC, CD et AD
(Fig.IV.11).

• Sous-programme “SURCH” : en partant des surfaces


frontières AB et CD, ce dernier génère les deux surfaces
intermédiaires afin d'obtenir un maillage orthogonal par
interpolation explicite entre les quatre surfaces résultantes.
38
Présentation du programme de Présentation du programme
calcul des effets de gaz réel à “EULER2D”
l'équilibre chimique “ENERG”

En partant d'une composition initiale de l'air (21 % de O2 Le programme “EULER2D” est considéré
et 79 de N2) et ayant fixé deux grandeurs comme étant l'un des principaux modules du
thermodynamiques, généralement : la pression et la code “HLBL”, car tout calcul ultérieur de
température, le programme “ENERG” nous permet de couche limite d'ordre 1 et d'ordre 2 sera basé
calculer la composition de l'air à l'équilibre thermique et sur la qualité de la solution obtenue par ce
chimique, ainsi toutes les propriétés du mélange réactif dernier
résultant, composé de cinq espèces chimiques (O2, N2,
NO, N, O) à savoir : le coefficient de compressibilité, les
chaleurs spécifiques du gaz figé et à l'équilibre, l'enthalpie
de mélange et les coefficients de transport.
Présentation du programme
“CLC2D”
39

Le programme servant à la résolution des équations de


couche limite du 1er et 2ème ordre est dénommé “CLC2D”
(Couche Limite Compressible bidimensionnelle)
40 Conclusion

Cette étude a permis de mettre en évidence les difficultés majeures rencontrées dans la simulation des
écoulements hypersoniques. Cette dernière se heurte au problème de modélisation des phénomènes physiques
bien que aux contraintes numériques imposées par la nature des schémas utilisés.

La méthode de couplage Euler/couche limite développée dans le cadre de cette thèse pour la simulation des
écoulements stationnaires visqueux, réactifs, laminaires et bidimensionnels autour des géométries arrondies à
hautes valeurs de vitesse et du nombre de Mach présente des avantages majeurs par rapport à celle basée sur la
résolution complète et même simplifiée des équations de Navier-Stokes. En effet, la méthode de couplage permet
de restituer les effets visqueux dans la région interne et les ondes de choc dans la région externe. Ce découplage
de phénomènes physiques impose moins de contraintes dans le choix des schémas numériques utilisés, ce qui
conduit à résoudre les équations d’Euler et de couche limite par des techniques numériques robustes. Ainsi, il a
été montré dans plusieurs études [9, 57] que les modèles de transition et de turbulence sont faciles à les implanter
dans un calcul de couplage Euler/couche limite, contrairement à la résolution des équations complètes de Navier-
Stokes.
41

Vous aimerez peut-être aussi