Vous êtes sur la page 1sur 19

L’Education Nationale

française
Un peu d’histoire:
-En 1802, Napoléon fonde les premiers lycées, à côté desquels subsistent
des collèges considérés comme secondaires.

-En 1882, Le lois de Jules Ferry rendent l’école laïque, gratuite et


obligatoire. Ainsi, Paul Bert affirme en 1880 sa volonté de remplacer
l'enseignement religieux par l'éducation civique en disant: « c'est notre
église laïque à nous, où l'on enseigne des vérités scientifiques et
démontrables .... , où l'on enseigne les vertus civiques et la religion de la
Patrie. »

-En 1932, le gouvernement d'Édouard Herriot décide de rebaptiser


l'instruction publique "éducation nationale". L'expression date de la fin du
18e siècle, où elle était employée par les partisans de la prise en main par
l'État des affaires d'enseignement.
Quelques informations générales:

Les principes de base de l’Education Nationale:


-Gratuité
-Laïcité
-Obligatoire de 3 à 16 ans
(Depuis 2020, suivre une formation entre 16 et 18 ans est devenu obligatoire)
-Liberté d’enseignement et neutralité

Les professeurs:
-Ce sont des fonctionnaires et ils sont recrutés sur la base d’un concours
(CAPES) – Nota Bene : Il faut avoir au moins une licence universitaire pour
pouvoir s’inscrire à ce concours.
-Salaire en début de carrière: 1584 euros net par mois.
Salaire à mi-carrière: 1880 euros net par mois.

Budget de l’état pour l’Education Nationale:


-28 % du budget de l’état, soit 65,96 milliards d’euros (c’est le premier
budget de l’état)
Les programmes scolaires sont choisis par le ministère de l’Education et
sont donc communs dans tout le pays.
L’état est le seul à pouvoir délivrer les diplômes.

Horaire de travail hebdomadaire moyen:


A l’école primaire: 24 heures
Au collège: 25-28 heures
Au lycée: 30-40 heures

Vacances: 113 jours par an.


Avec 958 heures annuelles d'enseignement, les élèves français
bénéficient du plus grand nombre d'heures de cours en Europe sur le
laps de temps le plus court.
http://www.francetvinfo.fr/rythme-scolaire-faut-il-copier-sur-nos-voisins-europeens_142365.html

Il est à noter enfin que l’Education Nationale a le monopôle de


l’éducation en France: un enfant même en école privée ou enseigné à la
maison doit suivre les programmes de l’Education Nationale.
L’Education Nationale prend en charge beaucoup d’aspects de
l’éducation qui aux Etats-Unis seraient de la responsabilité des parents.
Le collège:
- Une même classe reste ensemble toute l’année et suit les mêmes cours.

-Pour pouvoir « passer » dans la classe suivante, il faut avoir minimum 10/20 de
moyenne générale, sinon vous devez « redoubler », c’est-à-dire refaire la même année
(tous les mêmes cours…etc). A l’âge de 15 ans, 40% des français ont déjà redoublé au
moins une fois…

-Les programmes au collège sont communs à tous les élèves:


http://www.education.gouv.fr/cid80/les-horaires-par-cycle-au-college.html

-La fin du cursus du collège est validé par l’examen final: le brevet des collèges.
http://www.bankexam.fr/etablissement/8-Brevet
Le lycée Joffre à Montpellier
Le lycée:
Le lycée en France est l’équivalent des 4 premières années d’université aux Etats-Unis,
on y fait donc une part d’éducation générale commune et obligatoire, mais on y choisit
aussi une spécialité. Il y a 3 différentes filières (ou type de lycée) dans lesquelles on
peut s’engager:
- La filière générale où on peut choisir un spécialité Littéraire, Economique et
Sociale ou Scientifiques. Chacune de ces spécialités a plusieurs branches spécifiques.
- La filière technologique
- La filière professionnelle
-Les programmes et filières du lycée général et technologique:
http://www.education.gouv.fr/cid52709/les-enseignements-de-premiere-et-de-terminale-du-lycee-gener
al-et-technologique.html

• Séries générales:
http://eduscol.education.fr/cid46522/programmes-du-cycle-terminal-de-la-voie-generale.html
• Séries technologiques:
http://eduscol.education.fr/cid46459/programmes-du-cycle-terminal-de-la-voie-technologique.html
• Séries professionnelles:
http://eduscol.education.fr/pid23236-cid47640/le-baccalaureat-professionnel.html

-Les sujets du bac:


http://www.bankexam.fr/rechercher?type=BACCALAUREAT
https://www.orientation-education.com/article/annales-tous-les-sujets-du-bac-2018

-Le taux de réussite au bac:

En 2020: 95%

En 2012, 77.5% d’une génération ont obtenu le bac.

L’inégal accès au bac des catégories sociales:


http://www.inegalites.fr/spip.php?article272
Pour avoir le bac, il faut obtenir une moyenne de 10/20.
Selon la moyenne que vous avez, vous recevez une mention différente:

• 10-12/20 → « passable »
• 12-14/20 → mention « assez bien »
• 14-16/20 → mention «bien »
• 16+/20 → mention « très bien »
Il est à noter qu’il y a
20 ans, on ne donnait
de mentions qu’à 20%
des élèves et à peine
1% avait la mention
« très bien »... Il y a
plus de mentions de
nos jours car on a
rendu les épreuves
moins difficiles et la
notation plus généreuse
pour que plus d’élèves
aient le bac.
Une autre conséquence
malheureusement est
que le bac est devenu
beaucoup moins
https://www.youtube.com/watch?v=uP9ihX8dyHY&feature=share&fbclid=IwAR3z2EjENFLSVv31VclLs4jAYmO2YeuF prestigieux de nos
7puEXGGjK5nWewTlwLrsDxLI2AQ jours…
Les reactions: https://www.youtube.com/watch?v=Wrr5ldY-NTU
En 2018, le ministre de l’éducation a annoncé une réforme du bac pour le
moderniser (effective en 2021):

-Il y aura 4 épreuves écrites et un grand oral, 40 % de la note sera soumise
au contrôle continu. Il n’y aura plus de rattrapage. L’oral et les quatre
épreuves écrites pèseront pour 60 % de la note finale du baccalauréat. Les
40 % restant proviendront du contrôle continu (pour 30 %) et des notes du
bulletin en Première et Terminale (10 %).

-Par ailleurs, le ministre de l’Education a annoncé « la fin des séries » L,


ES et S (littéraire, économique et social, scientifique) pour la voie
générale.

https://www.education.gouv.fr/cid126438/baccalaureat-2021-tremplin-pour-reussite.html
Un programme typique à l’université:

Les cours d’éducation générale se faisant au lycée, un étudiant qui arrive à l’université
ne suit que des cours relatifs à sa spécialité.

Exemple:
Universités de Montpellier: http://www.univ-montp1.fr/
Licence Sciences-Po:
http://offre-formation.univ-montp1.fr/fr/_modules/education/education.html?educationid=FR_RNE_0341087X_PR_12373
72519834

Une autre conséquence:


-La fac de médecine commence donc après le bac et dure 8ans.
-La fac de droit commence aussi après le bac.
-De même pour les écoles d’infirmières, dentaires, de commerce…etc

Les études universitaires sont gratuites!


Les inconvénients de cette gratuité sont que:

-Les universités manquent de moyen (en termes de profs, bâtiments, outils


technologiques…etc), et les classes sont surchargées.

-La compétition est très forte, par exemple:


→Le pourcentage de réussite en première année de médecine est de 16,4%
→En moyenne, 28% des étudiants quittent la fac la première année.
→Seulement 28,8% d’étudiants obtiennent finalement leur licence…
Un amphi!
Forces et faiblesses du système scolaire français:
- Un niveau académique des études élevé. Mais, à cause d’un manque de moyens et
d’une baisse régulière du niveau des étudiants, les universités françaises sont de moins
en moins prestigieuses dans les palmarès internationaux.

- En effet, le niveau baisse de plus en plus: le bac a été simplifié pour que plus
d’étudiants l’obtienne, l’université voit donc arriver des étudiants moins qualifiés.

- Le système reste tout de même très élitiste avec les conséquences suivantes:

- Ce système génère quand même beaucoup d’échec scolaire.

- Les handicaps d’apprentissage sont très peu reconnus, les élèves en difficultés
reçoivent très peu d’aide et de soutien, ils se retrouvent souvent en souffrance scolaire.

Les résultats de la France dans le classement PISA baisse chaque année:


-

https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_international_pour_le_suivi_des_acquis
_des_%C3%A9l%C3%A8ves
Un système élitiste, des méthodes inefficaces et le poids du milieu social
créent beaucoup d’échec scolaire:

- Chaque année, quatre écoliers sur dix, soit environ 300 000 élèves,
sortent du CM2 avec de graves lacunes.

- Les enquêtes internationales montrent que certains pays permettent à


15 % des élèves d'accéder au meilleur niveau scolaire ; la France, elle,
amène seulement 5 % des élèves à ce niveau d'excellence

- L'OCDE note en 2012 que « la corrélation entre le milieu socio-


économique et la performance scolaire des élèves est bien plus marquée ne
France que dans la plupart des autres pays de l'OCDE »3.

Une étude réalisée par l'Insee sur la génération d'élèves entrée en classe de


sixième en 1995 selon la catégorie socioprofessionnelle des parents montre
qu'un enfant de parents inactifs a 25 % de chance d'obtenir un
baccalauréat, le taux monte à 50 % pour un enfant d'employé et culmine à
90 % pour un enfant de professeur.
Pourcentage de diplômés en France:
http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&id=316

Note: “As of last March, 30.4 percent of people over age 25 in the United States held at least a bachelor’s
degree, and 10.9 percent held a graduate degree” http://www.nytimes.com/2012/02/24/education/census-finds-bachelors-degrees-at-record-level.html
-Finalement, l’Education Nationale a de plus en plus de mal à recruter des professeurs,
le métier étant de plus en plus dur, peu rémunérateur et offrant très peu de possibilités
de carrières…

-Les problèmes grandissant de discipline en classe n’aident pas…

http://www.youtube.com/watch?v=5ftLgbUXqNU