Vous êtes sur la page 1sur 32

Généralités sur les bactéries

Ernst NOEL
Maladies infectieuses
Microbiologie

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 1


La maladie infectieuse
 Ensemble des répercussions entraînées dans un organisme
par la pénétration et/ou (*) le développement d'un agent
infectieux ou l'action de ses produits.
• La maladie infectieuse peut être consécutive à la prolifération
d'agents infectieux déjà présents dans l'organisme.

 La maladie infectieuse survient au cours d'une infection et


se caractérise par une situation anormale du sujet hôte.

 On peut être infecté sans être malade.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 2


Les agents infectieux

 des bactéries
 des virus
 des parasites
 des champignons inférieurs
 des levures

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 3


Microbiologie et Composantes
 Définition:
– Ensemble de disciplines s’occupant de l’étude
des micro-organismes
 Composantes
– - Mycologie : étude des champignons et levures
– - Parasitologie : étude des protistes et
d’organismes pluricellulaires parasites
– - Virologie : étude des virus
- Bactériologie : étude des bactéries

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 4


Relations entre organisme-hôte
et microbe
 Avant Pasteur, l'existence de microbes était connue mais leur
relation avec la maladie n'était pas soupçonnée : "la maladie est
en nous“.
– Semmelweis et Lister, avaient démontré les bienfaits de
l'asepsie et laissé supposer que l'infection était causée par les
microbes.
 Pasteur s'oppose à la notion alors en vogue de "génération
spontanée" des microbes
 Koch, médecin allemand, apporte la preuve directe de la nature
microbienne de la maladie par ses études sur la maladie "du
charbon". Dès lors, on considère qu'un microbe particulier est
directement responsable d'une maladie - "la maladie est hors de
nous“.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 5


Postulats de KOCH
1. le microbe est présent dans tous les cas de
la maladie
2. le microbe doit être isolé du malade et
cultivé au laboratoire
3. le microbe en culture doit reproduire la
maladie quand il est inoculé à un animal
sain et sensible
4. le microbe doit être isolé de l'animal ainsi
infecté
01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 6
Avantages et limites des postulats
 Avantages:
Grâce à ces postulats, de nombreuses maladies
infectieuses ont trouvé leur étiologie
 Limites:
Mais des impasses et des erreurs n'ont pu être évitées : des
maladies strictement humaines n'ont pas trouvé leur agent
causal (gonococcie) et la grippe a été attribuée à tort à
"Haemophilus influenzae" alors qu'on sait aujourd'hui
qu'elle est due à un virus. Le cas des prions demeure
encore une grande exception.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 7


Théorie actuelle
 Actuellement, on considère que la maladie dépend à la
fois du microbe et de l'hôte, de l'agent infectieux et du
"terrain".
– Les microbes nous habitent et les relations entre hôte et microbe
sont des relations normalement équilibrées et contrôlées : toute
rupture de cet équilibre est source de désordres ou cause de
maladie.
– La maladie infectieuse suppose une participation de l'organisme :
ne fait pas une infection qui veut ! L'organisme réagit
habituellement en produisant cellules et anticorps spécifiques :
c'est la réaction immunitaire.
– Le sérodiagnostic met à profit cette réaction : la mise en évidence
des anticorps et le suivi de leur cinétique permet de diagnostiquer
l'infection. 

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 8


Relations entre organisme-hôte
et microbe
 L'indifférence
Les bactéries vivent chez l'hôte sans lui apporter ni gêne
ni avantage. Elles sont, par exemple apportées par
l'alimentation, ne trouvent pas les conditions favorables
pour s'implanter dans le tube digestif et sont donc de
simples transitaires.

 La symbiose (vivre ensemble)


La cohabitation est salutaire pour les deux types de
cellules. Des bactéries implantées dans l'intestin
participent à la synthèse de la vitamine K qui est utile
dans les processus de coagulation du sang.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 9


Relations entre organisme-hôte
et microbe
 Le commensalisme
La bactérie vit chez l'hôte et tire profit de cette situation mais
n'apporte aucune gêne.
du commensalisme à la symbiose
La flore dite commensale s'oppose à l'implantation de bactéries à
potentiel pathogène : c'est l'effet barrière qui protège contre
certaines infections.
du commensalisme à l'exploitation
Certains membres de la flore dite commensale peuvent
occasionner des infections chez les sujets fragiles aux défenses
amoindries : ce sont des pathogènes opportunistes.
 l'exploitation
Situation relativement exceptionnelle qui conduit à l'infection.
L'hôte est gêné par la présence de la bactérie.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 10


Synonymes
 neutralisme pour indifférence
 mutualisme pour symbiose
 saprophytisme pour commensalisme (en fait saprophyte se
dit d'une bactérie qui vit dans la nature aux dépens de
débris végétaux : sapros = pourriture et phyte = plante). Ce
terme est souvent utilisé pour désigner des bactéries non
pathogènes (non génératrices de maladies) ou
commensales, ce qui constitue un abus de langage.
 parasitisme pour exploitation : c'est le cas des bactéries
dites "pathogènes".

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 11


Tableau Récapitulatif

Type de relations bactérie cellule animale

indifférence 0 0

symbiose + +

commensalisme + 0

exploitation + -

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 12


 
Historique
 
 
 
   Vers 1665, Antoine Van
Leeuwenhoeck fabrique le
premier microscope, découvre
et décrit le monde microbien.
 Des différences
morphologiques importantes
existent entre cellules des
règnes végétal et animal
 Présence ou non de noyau
 Haeckel, en 1866, proposa la
création d'un troisième règne,
celui des "PROTISTES".

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 13


Règne des Protistes
 2 groupes:
– les protistes supérieurs - algues, champignons,
protozoaires, possédant une organisation
cellulaire complexe caractérisée principalement
par l'existence d'un noyau : ce sont les cellules
eucaryotes.
– les protistes inférieurs, constitués par les
bactéries, sont formés d'une cellule unique
dépourvue de noyau : ce sont les cellules
procaryotes.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 14


Les Procaryotes
 3 sous-règnes:
– Les archaebacteria : bactéries méthanogènes

– Les cyanobactéria : bactéries utilisant la


photosynthèse comme source d’énergie.

– Les eubactéria : bactéries douées de pouvoir


pathogène ou utilisées dans l’industrie pour
la fermentation

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 15


Bactérie -Définition
Etre unicellulaire procaryote,
saprophyte ou parasite, ayant
une paroi rigide constituée de
peptidoglycane, doué de
croissance et de réplication
autonomes.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 16


Morphologie des Bactéries
 Les formes des bactéries
sont variées :
– des formes rondes ou
coques (coccus en
latin, au pluriel cocci),
Des
– des formes allongées
en bâtonnet ou bacilles,
– des formes
intermédiaires ou
coccobacilles,
– des formes plus ou
moins spiralées.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 17


Structure de la bactérie
 La structure d’une
bactérie comprend :
Le cytoplasme
– Les enveloppes

– Le cytoplasme

– Les appendices

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 18


Les enveloppes
 Elles sont constituées par:
– La paroi
– La membrane externe
– La membrane cytoplasmique
– La capsule

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 19


 

La Paroi
 
 

Elle entoure la bactérie et constitue la structure constante la


plus externe, détermine la forme de la bactérie et la protège.
elle est un passage obligé pour les échanges avec le milieu
extérieur, elle est antigénique (antigène O).
Elle permet de différencier par la coloration de Gram les
bactéries à Gram positif (violet) des bactéries à Gram
négatif (rose).
Elle est la principale cible des bêtalactamines.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 20


La Paroi (suite)

Elle est de deux types:


-paroi épaisse et dense constituée uniquement de
peptidoglycane ou muréine ou mucopeptide associé les
acides téichoiques
-paroi fine et lâche, constituée d'une fine couche de
mucopeptide (à structure plus lâche que celui des parois
épaisses )

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 21


La Membrane Externe

 Elle tapisse la paroi et est constituée de:


– 2 couches externes hydrophobes lipipolysacchariques
– 1 couche interne hydrophile protéique
– Porines : protéines enchassées dans la membrane
permettant le passage de molécules
Les lipopolysaccharides portent l’antigène O et
constituent l’endotoxine

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 22


La Membrane Cytoplasmique
 Elle entoure le cytoplasme, a la structure
lipidoprotidique, présente un repli où s’accroche le
chromosome bactérien appelé mésosome et fournit
l’énergie nécessaire au métabolisme
  Elle est constituée de deux types de protéines: les
constitutives et les fonctionnelles liées au transport
de molécules
 Cible de molécules antibiotiques, elle voit son
fonctionnement perturber en présence de
bactériocines

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 23


La Capsule
   Structure extérieure non
  constante, elle entoure la
bactérie.
 De nature polysaccharidique,
parfois protéique, elle est mise
en évidence au microscope par
la coloration à l'encre de chine.
 facteur de virulence, elle
protège la bactérie de la
phagocytose.
 Elle est antigénique, les
antigènes capsulaires sont
dénommés antigène K.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 24


Le cytoplasme
 Il contient :
– les ribosomes qui
assurent les synthèses
protéiques . Constitués
d’ARN et de protéines,
ils sont la cible de
nombreux
antibiotiques

– Le matériel nucléaire

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 25


Le Matériel Nucléaire
 Constitué d’un chromosome
unique, circulaire, se présentant
comme un filament hélicoïdal
d'acide désoxyribonucléique
(ADN) bicaténaire.
 Chaque chaîne est faite:
– d'acide phosphorique
– de désoxyribose
– d’une base.
 L'ADN des bactéries est le
support des informations
héréditaires

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 26


Les Plasmides
Petits éléments circulaires constituant du matériel
génétique extra-chromosomique.
Faits d'ADN et portant, comme le chromosome,
des informations génétiques, Ils sont autonomes et
capables de se répliquer indépendamment du
chromosome.
Ils codent pour la synthèse de différentes
protéines enzymatiques conférant ainsi à la
bactérie qui les possède des caractères particuliers
tels que possibilité d'utiliser tel ou tel substrat ou
résistance aux antibiotiques..
Ces plasmides sont transmissibles à d'autres
bactéries.
01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 27
Les Appendices
 Ils sont constitués par
– Les flagelles

– Les Pili

– Les Spores

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 28


 

Les Flagelles
 Constitués de flagelline,
 
 
les flagelles ou cils sont
des structures rigides,
ondulées qui naissent de la
membrane cytoplasmique
permettant la mobilité de
la bactérie. C’est l’Ag H
 Une ciliature monotriche,
 une ciliature lophotriche,
 une ciliature amphitriche,
 une ciliature péritriche.
 Le filament axial.

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 29


Les Pili
 Constitués de piline, ils sont de 2 types:
– Les pili communs favorisant l’adhésion de la
bactérie aux muqueuses, ce sont de véritables
facteurs de virulence

– Les pili sexuels plus longs capables de


participer au phénomène de conjugaison
caractérisé par des échanges de matériel
génétique

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 30


Les Spores

 
 

 forme de résistance des bactéries et sont la cause de


certaines contaminations d'origine tellurique (tétanos,
charbon).
 La spore contient, sous forme condensée, le génome et une
partie du cytoplasme déshydraté autour d'une enveloppe
très résistante.
 Sporulation versus germination

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 31


 
Classification
  - Von Linné
- Taxonomie et
  Systématique
- Nomenclature:
- Ordre en ales
- Famille en aceae
- Genre en us ,er, ou a

01/11/20 Faculté de Médecine et de Pharma 32