Vous êtes sur la page 1sur 22

Pronoms personnels

compléments
Tableau COD et COI

       
 
     
   
Objet direct Objet direct et objet indirect Objet indirect
   

Première personne singulier   Me [m’]  

Deuxième personne singulier   Te [t’]  

Troisième personne singulier Le, la [l’] Se [s’] Lui


Verbes pronominaux

Première personne pluriel   Nous  

Deuxième personne pluriel   Vous  

Troisième personne pluriel Les Se [s’] Leur


Verbes pronominaux
Distinguer le COD et le COI
Le complément d’objet direct [personne ou chose]
se construit directement, sans préposition :
Il reçoit les clients.
Il lit les courriels.
Le complément d’objet indirect se construit avec la
préposition “à” :
Elle téléphone à son client.
Vous parlez au directeur.
Trouvons les pronoms
Il reçoit les clients = Il les reçoit [négation : Il ne les reçoit
pas]
Il lit les courriels tous les matins = Il les lit [négation : Il
ne les lit pas]
Elle téléphone à son client = Elle lui téléphone [négation :
elle ne lui téléphone pas]
Vous parlez au directeur = Vous lui parlez [négation :
Vous ne lui parlez pas]
L’agent envoie la facture aux clients = l’agent leur envoie
la facture [négation : l’agent ne leur envoie pas la facture.
Fonction Complément d’objet direct - 1

Les pronoms le, la [l’], les remplacent des noms de personnes


ou d’objets déterminés, connus des interlocuteurs : les noms
propres, les noms communs précédés de l’article défini, de
l’adjectif possessif, de l’adjectif démonstratif.
Exemples :
Connaissez-vous Mme Dubois ? Oui, je la connais / Non, je ne
la connais pas.
Avez-vous ma valise ? Oui, nous l’avons /Non, nous ne l’avons
pas.
Connaissez-vous ces villes ? Oui, je les connais / Non, je ne les
connais pas.
Fonction Complément d’objet direct - 2

Le pronom « en » (1)


« En » peut aussi remplacer un complément
d’objet direct. Il s’agit de noms de personne ou
de chose précédés de l’article indéfini (un,
une, des), de l’article partitif (du, de la, de l’,
des), d’un chiffre (deux, trois ou tout autre
chiffre) ou des adjectifs indéfinis quelques ou
plusieurs. Ces mots donnent une idée
d’imprécision.
Exemples: nom précédé de l’article indéfini

Attention ! A la forme affirmative vous devez reprendre


un, une, mais vous pouvez indiquer une quantité
différente (un, une est un cas particulier de l’expression
de la quantité, il s’agit du numéral).
Exemples :
Vous achetez une valise ? Oui, j’en achète une / Non, je
n’en achète pas
Recevez-vous souvent des clients francophones ? Oui,
nous en recevons souvent / nous n’en recevons pas
souvent [Nous n’en recevons jamais].
Exemples : nom précédé de l’article partitif

• Exemples :
• Voulez-vous du vin ? Oui, j’en veux / Non, je n’en
veux pas.
• Vous prenez de la bière ? Oui, j’en prends / non
je n’en prends pas.
• Vous buvez de l’eau ? Oui, j’en bois / Non je n’en
bois pas.
• Vous mangez des bonbons ? Oui, j’en mange /
Non, je n’en mange pas.
Exemples : nom précédé d’un chiffre

Je conserve trois guides sur la France = J’en


conserve trois.
Il y a trente voyageurs dans le car = il y en a
trente.
Nous accueillons cinquante usagers par jour =
nous en accueillons cinquante par jour.
Exemples nom précédé des indéfinis plusieurs et quelques (quelque au singulier est beaucoup moins utilisé).

Vous connaissez plusieurs / quelques villes andalouses ?


Oui, j’en connais plusieurs / Non, je n’en connais
aucune*.
Oui, j’en connais quelques-unes** / Non, je n’en connais
aucune*.
*aucun /aucune : pronom indéfini à valeur négative qui
doit être accompagné par la négation “ne”: ninguno /
ninguna)
**Quelques-uns / quelques-unes : pronom indéfini
(algunos / algunas)
Le pronom « en » (2)
« En » peut aussi remplacer un complément de chose (parfois à l’oral, de personne) précédé de la préposition de :

a.- Il peut compléter un adverbe ou une expression de


quantité (un peu de, beaucoup de, assez de, trop de, un
litre de, un kilo de…)
Vous ne buvez pas assez d’eau = Vous n’en buvez pas
assez.
Vous mangez trop de bonbons = Vous en mangez trop.
J’achète beaucoup de bonbons = j’en achète beaucoup.
J’achète une bouteille de champagne = J’en achète une.
Il faut combien de beurre pour faire la mousse au chocolat
? = Il en faut cent grammes
« En » peut aussi remplacer un complément de chose (parfois à l’oral, de personne) précédé de la
préposition de :

b.- Il peut compléter un nom :


Ex. Tu as vu l’émission sur les sectes hier soir ?
Oui, j’ai vu une partie de l’émission : j’en ai vu
une partie.
Vous voulez un morceau de tarte aux pommes ?
Oui, j’en veux un petit morceau.
En peut aussi remplacer un complément de chose (parfois à l’oral, de personne)
précédé de la préposition de :

c.- Il peut compléter un adjectif :


Je suis content de son succès.
J’en suis content.

Vous êtes content de votre travail à l’agence


Nouvelles frontières ?
Non, je n’en suis pas content.
Attention !
Si le complément à remplacer est une personne on
ne peut pas le remplacer par « en » (sauf parfois
à l’oral), il faut conserver la préposition « de » et
ajouter le pronom tonique correspondant.
Elle est très contente de son logement à Malaga.
Elle en est très contente.
MAIS
Il est très fier de son fils. = Il est très fier de lui.
« En » peut aussi remplacer un complément de chose (parfois à
l’oral, de personne) précédé de la préposition de :

d.- Il peut compléter un verbe (qui se construit avec la préposition de)


Parlent-ils souvent de leurs voyages?
Oui, ils en parlent souvent.
Ils n’en parlent pas souvent.

C’est Mme Dubois qui s’occupe de ce dossier ?


Oui, c’est elle qui s’en occupe.

Avez-vous besoin de la voiture aujourd’hui ?


Oui, j’en ai besoin
Non, je n’en ai pas besoin.
Est-ce que vous vous occupez des billets d’avion de M. Duval ? Oui, je m’en occupe.
 
Attention !
Si le complément à remplacer est une personne on
ne peut pas le remplacer par « en » (sauf parfois à
l’oral), il faut conserver la préposition « de » et
ajouter le pronom tonique correspondant.
Il s’occupe des réservations.= Il s’en occupe
MAIS
Il s’occupe de ses enfants = Il s’occupe d’eux.
 
Le pronom « en » (3)
« En » peut remplacer un complément circonstanciel qui indique l’origine, la provenance, c’est à dire, l’endroit d’où on vient.

Vous venez de la poste ?


Oui, j’en viens.

Tu es déjà allé chez Sophie ?


Oui, j’en arrive juste à l’instant.
 
Le pronom “y” (1)
« Y » peut représenter un lieu qui indique la situation ou la
destination (le lieu où on est, où on réalise une action ou
bien le lieu où on va).
Ex. Tu vas à Paris ? Oui, j’y vais demain et j’y reste trois jours.
(Y= à Paris)
Marie est chez elle ? Non, elle n’y est pas, elle est allée au
cinéma. (Y = chez elle)
Vous connaissez l’Italie (le Brésil) (Madrid)? Non, je n’y suis
jamais allé / Oui, j’y suis allé cette année. ( Y = en Italie / au
Brésil / à Madrid)
 
Le pronom “y” (2)
• « Y » peut remplacer un complément de chose
(parfois de personne dans la langue parlée)
précédé de la préposition « à » avec des verbes
qui se construisent avec cette préposition.
• Ex. Il participe à ce congrès ? Oui, il y participe
sûrement.
• Elle s’intéresse à l’histoire ? Oui, elle s’y
intéresse.
Attention !
S’il s’agit de remplacer un complément de personne
on n’utilise pas « y » (sauf parfois à l’oral), on
conserve la préposition qu’on fait suivre du pronom
tonique correspondant. Ex. Elle pense à lui, à vous, à
toi, à nous,…
Il pense à ses dernières vacances = il y pense souvent.
MAIS
Il pense souvent à ses employés = Il pense souvent à
eux.
Place des pronoms personnels compléments

Juste devant le verbe sauf à l’impératif affirmatif: je l’achète ;


je ne lui écris pas ; je n’en veux pas ; nous y allons ; nous n’y
allons pas
Verbe conjugé + infinitif :
 Le complément dépend de l’infinitif : il faut situer le pronom
devant l’infinitif
Je voudrais voir le directeur = je voudrais le voir.
 Si le complément dépend du verbe conjugué : il faut situer le
pronom devant le verbe conjugué (verbes voir, regarder,
entendre, écouter, faire, laisser + infinitif)
Je vois les enfants jouer = Je les vois jouer
Impératif
 Impératif afirmatif : situez le pronom complément après le verbe précédé
d’un tiret
 Impératif négatif : situez le pronom juste devant le verbe
Achetez ces fruits ! Ils sont magnifiques
= Achetez-les / ne les achetez pas
Va au cinéma ce soir ! = vas*-y / n’y va pas
Pense à notre prochaine escapade ! Penses*-y !
Achetez des souvenirs ! Achetez-en ! N’en achetez pas !
Mange des bonbons ! = Manges*-en / N’en mange pas

*À la deuxième personne du singulier (tu), on ajoute ce “s” euphonique


(verbes du premier groupe et verbes du troisième groupe qui prennent les
terminaisons du premier groupe au présent et à l’impératif).

Vous aimerez peut-être aussi