Vous êtes sur la page 1sur 28

Faculté des sciences juridiques, économiques et

sociales-Tanger

Finance, Fiscalité et Comptabilité (FFC)

Economie solidaire et
sociale
Réalisé par :
Sous la supervision de:

M. ZOUIRI
Plan
* Induction
* Définition de l’ESS, comment ca fonctionne,
quelle sont ses caractéristique?
* Les acteurs de l’ESS
* Enjeux et cadre institutionnel de l’économie
sociale et solidaire au Maroc.
* Les coopératives: définition, principes,types et
impacts socio-économiques
définition

ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE

• Production • Communauté • Culture de


• Distribution • Rapports des solidarité
• Vente personnes • Entraide
• Travail
collectif
définition
C’est l’ensemble des activités
entrepreneuriales portées par un objectif
social et une volonté de ses membres de
faire un projet économiquement fiable, tout
en appuyant sur la culture de solidarité et
de travail collectif qui constitue le principal
fondateur de ESS, et fait partie de la
tradition et des pratiques de la société
marocaine
ESS sa fonctionne
comment?
Pour parlé ESS il faut 3 chose:

* Rentabilité économique

* La gestion démocratique

* Une mission qui répond aux besoins de la


comité
Coopératives
Le tissu coopératif constitue la principale composante du
secteur de l’Economie Sociale et Solidaire au Maroc, tant
par le nombre d’emplois créés que par sa participation
dans le développement économique et l’inclusion sociale.
Ce mouvement coopératif a connu une évolution
importante dans le temps et dans l’espace.
Mutuelles
Le secteur mutualiste marocain présente actuellement une
cinquantaine d’institutions qui se répartissent entre les mutuelles
de santé, les mutuelles d’assurance et les sociétés de
cautionnement mutuel.

Répartition des mutuelles par branche

6%
Mutuelles de santé

Mutuelles d'assurrance
50%
44% Sociétés de cautionnement
mutuel
1) Les mutuelles de santé
Ces mutuelles cherchent principalement à offrir à leurs adhérents des
prestations de soins dans le cadre d’une assurance médicale de base
et/ou complémentaire. En plus des aides et des avances sur prestations
maladie.

2) Les sociétés de cautionnement mutuel


Ce type de sociétés d’assurance concerne les établissements de crédits
en vue de garantir le remboursement d’un emprunt bancaire dans le
cadre d’investissements professionnels.
3) Les mutuelles d’assurance
Cette branche est représentée par trois mutuelles assurant une
couverture des risques au niveau de différentes activités et fonctionnant
selon le système des sociétés d’assurances.

la Mutuelle agricole marocaine d’assurances (MAMDA)

• Destinée à couvrir les risques liés à des activités agricoles.

La Mutuelle centrale marocaine d’assurances (MCMA)

• qui est une mutuelle généraliste couvrant les risques classiques (biens et personnes) liés
à tous les secteurs.

la Mutuelle d’assurances des transports unis (MATU)

• Spécialisée exclusivement dans le domaine de l’assurance des transports publics de


voyageurs.
Associations
 Le lancement de L'initiative nationale pour le développement
humain (INDH).
 
 Les associations visent principalement à venir en aide le
milieu rural, aux jeunes, aux enfants, aux femmes, aux
personnes âgées ou en situation de handicap.
Les caractéristiques de
l’ESS
Il existe pour servir leurs membres
*Autonomie de gestion face à l’Etat
*Démocratique
*Inexistante des propriétaires ou des
actionnaires qui cherche de profit
*ESS repose sur les principes de participation
de prise en charge et de responsabilité
individuelle et collective
L’économie sociale et solidaire :
un levier pour une croissance inclusive
Les projets mis en place

-L’initiative nationale pour


le développement humain(INDH).

-Le plan Maroc vert pour l’agriculture.

-Le plan halieutis pour la pêche.


Les projets mis en place

-La vision 2015 pour l’artisanat.

-La vision 2010 puis la vision 2020


pour le tourisme.
Le cadre institutionnel
officiel de gestion de l’ESS
-Le ministère des affaires générales et de la gouvernance qui
exerce une tutelle sur le secteur.
-Le département de l’économie sociale a été placé sous le
ministère ci-dessus pour la premier fois en 2002.
-Le ministère de l’économie et des finances.
-Le ministère de l’intérieur.
-Le ministère de la Famille, de la Solidarité, de l’Egalité et
du Développement sociale.
-Le secrétariat général du gouvernement.
-L’office de développement de la coopération(ODCO)créé en
1962.
-L’agence de développement social (ADS)créé en 1999.
Les politiques publiques en matière
d’économie sociale au Maroc
-Valoriser et promouvoir le produit de l’économie sociale
et solidaire.
-Renforcer et organiser les acteurs de l’économie sociale
et solidaire.
-Créer un environnement favorable au développement de
l’ESS.
-Favoriser l’émergence d’initiatives d’ESS sur les
territoires.
-Faciliter l’accès des secteurs de l’ESS à la sécurité
sociale.
Définition de la
coopérative

C’est une association autonome de personnes volontairement


réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins
économiques, sociaux et culturels communs au moyen d’une
entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est
exercée démocratiquement. « Alliance coopérative
internationale »
Les principes de la
coopérative:
Types de coopératives

Coopératives de femmes

Coopératives des lauréats


diplômés
La structure institutionnelle
accompagnant les coopératives
❖Créé le 18 Septembre 1962 sous forme de structure
administrative dépendante de la présidence du Conseil
de Gouvernement dénommée BDCO (Bureau du
Développement de la Coopération).
❖Restructuré le 3 Août 1975:Le BDCO est devenu un
établissement public bénéficiant de la personnalité
morale et l’autonomie financière dénommé ODCO
( Office du développement de la coopération).
L’ODCO est administré par un conseil administratif composé de représentants des
départements ministériels, d’établissements publics, de banques et de coopératives et
présidé par le ministre de l'Artisanat et de l'Economie Sociale et Solidaire.
Les missions de
l’ODCO
L’ODCO est chargé, selon la loi n°112-12, de:
❖Approbations des demandes de validation des dénomination;
❖Tenir le registre central des coopératives;
❖Accompagner les coopératives et leurs unions dans les domaines de l’information, de la
formation et de l’assistance juridique;
❖Financer des compagnes de vulgarisation et de formation au profit des coopérateurs;
❖Aider à la réalisation des œuvres sociales au profit des coopérateurs;
❖S’assurer que les coopératives et leurs unions sont gérés conformément à la législation
en vigueur;
❖Collecter et diffuser la documentation de l’information relative à la coopération;
❖Etudier et proposer toute réforme législative ou réglementaire et toute mesure à
caractère particulier qui concerne la création et le développement des coopératives;
Impacts socio-économiques des
coopératives
❖    La création de projets générateurs de revenu permet la lutte
contre le chômage;
❖    La contribution à la résorption de la pauvreté et l’exclusion;
❖    L’émancipation de la femme marocaine
❖    L’intégration des jeunes diplômés dans le monde du travail
❖    La contribution à l’éradication du secteur  informel à travers
son encadrement au sein de coopératives ;
❖    La lutte contre l’analphabétisme, l’éducation et la formation
de diverses couches sociales notamment en milieu rural.
Evolution des effectifs des
coopératives au Maroc
Année Nombre de coopératives
2005 4985
2006 5276
2007 5749
2008 6286
2009 6895
2010 7804
2011 9046
2012 10616
2013 12022
2014 13882
Avril 2015 14512
Fin 2017 20000

ODCO: office du développement des coopératives


Répartition des coopératives
par région:
Fin 2015
Région Nombre Adhérents
SOUSS-MASSA-DARÄA 1568 55465
GUELMIM-ES-SMARA 1235 12295
MEKNES-TAFILALET 1232 35864
TANGER-TETOUAN 1187 34453
DOUKKALA-ABDA 1114 47606
LAÄYOUNE-BOUJDOURE-ASSAKIA 1102 9711
AL HAMRA
MARRAKECH-TENSIFT-AL HAOUZ 1035 60231
LA REGION DE L’ORIENTAL 1029 46672
TAZA-ALHOCEIMA-TAOUNATE 983 19240
RABAT-SALE-ZEMMOUR-ZAÏR 858 21201
CHAOUIA-OUARDIGHA 768 35026
GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN 739 23693
FES-BOULMANE 737 14448
TADLA-AZILAL 672 41290
LE GRAND CASABLANCA 328 13415
OUED EDDAHAB-LAGOUIRA 272 2299
TOTAL 14859 472909
Répartition des
coopératives par
secteur
Secteur Nombre Adhérents
AGRICULTURE 9966 347827
ARTISANAT 2295 33845
HABITAT 1140 50261
ARGANE 290 7302
DENREES ALIMENTAIRES 224 2196
FORETS 221 9325
PECHE 148 5520
PLANTES MEDICINALES ET 141 3027
AROMATIQUES
ALPHABETISATION 110 1043
TRANSPORT 85 1832
COMMERCANTS DETAILLANTS 77 1372
EXPLOITATION DES CARRIERES 34 1199
CONSOMMATION 33 6799
MAIN D’OEUVRE 29 319
TOURISME 19 139
CENTRES DE GESTION 12 108
TRAITEMENTS DE DECHETS 12 412
IMPRIMERIE-PAPETRIE 8 59
MINES 6 245
TELECOMMUNICATION 4 32
ART ET CULTURE 4 39
COMMERCE ELECTRONIQUE 1 8

ODCO:OFFICE DU DEVELOPPEMENT ET DE LA COOPERATION


Conclusion

Vous aimerez peut-être aussi