Vous êtes sur la page 1sur 19

LE CYCLE DE KREBS

Prof DJOHAN SDG4


INTRODUCTION

Le cycle de Krebs (cycle du citrate ou cycle des


acides tricarboxyliques) :
o voie finale, commune de l’oxydation des
molécules énergétiques (protéines, lipides,
glucides)
o voie amphibolique, intramitochondriale,
aérobie 2
INTRODUCTION
Intérêt
Physiologique Pathologique
Le CK oxyde l’acétyl- Diabète sucré
CoA pour fournir de CK est ralentit
l’énergie aux cellules
Cétogenèse accrue

Acidocétose
3
I-ETAPES Vue d’ensemble
Glucides Lipides Protéines

1
2

3
8 Cycle de
Krebs
7 4

6
5

4
I-ETAPES
1-Formation du citrate

Citrate synthase

5
I-ETAPES
2- Isomérisation du citrate

Aconitase Aconitase

3 acides tricarboxyliques : cycle des acides


tricarboxyliques 6
I-ETAPES
3- oxydation de l’isocitrate

Enzyme : Isocitrate déshydrogénase 7


I-ETAPES
4- Décarboxylation oxydative de l’α-cétoglutarate

Enzyme : complexe α-cétoglutarate déshydrogénase


Cofacteurs : NAD, FAD, TPP, CoA, lipoamide
8
I-ETAPES
5- Formation du succinate

Enzyme : Succinyl-CoA synthétase


(succinate thiokinase) 9
I-ETAPES
6- Oxydation du succinate

Enzyme : Succinate déshydrogénase 10


I-ETAPES
7- Formation du malate

Enzyme : Fumarase
11
I-ETAPES
8- Oxydation du malate

Enzyme : Malate déshydrogénase 12


II-BILAN ENERGETIQUE

Oxaloacétate
Isocitrate

Malate α cétoglutatrate

Fumarate

Succinyl-CoA

Succinate 13
II-BILAN ENERGETIQUE
1 Acétyl-CoA 3 NADH + FADH2 + ATP

Dans la chaine 1 NADH 3 ATP (2,5)


respiratoire 1 FADH2 2 ATP (1,5)

1 Acétyl-CoA 3 x 3 (2,5)ATP + 2 (1,5)ATP + ATP

1 Acétyl-CoA (9 (7,5) + 2 (1,5) + 1) ATP

1 Acétyl-CoA 12 (10) ATP


III-REGULATION
La vitesse de fonctionnement du CK dépend de
l’état énergétique de la cellule

ATP, NADH, citrate et acétyl-CoA sont les témoins


d’un bon état énergétique de la cellule

Si taux d’énergie cellulaire élevé, CK inhibé

Si taux d’énergie cellulaire abaissé, CK activé

La régulation porte sur 4 enzymes :


o citrate synthase
o Isocitrate DH
o α-cétoglutatrate DH
o Pyruvate DH
III-REGULATION

Active Inhibe
IV-APPLICATIONS
Rôle énergétique : le CK est au centre du métabolisme
énergétique.
Grace au CK + CR la glycolyse fournie à l’organisme 32
ATP

1 Glucose 2 pyruvates + 2 NADH + 2 ATP

2 acétyl-CoA CR

CK + CR

2 x 12 ATP + 2 x 3 ATP + 2 ATP

32 ATP
IV-APPLICATIONS
Rôle amphibolique : le CK intervient à la fois dans les réactions
de catabolisme et de biosynthèse

a a d
Le CK intervient dans :
b
1-Métabolisme glucidique
b a)Glycolyse
c b)Néoglucogenèse
f 2-Métabolisme lipidique
c)Biosynthèse des AG
d)Catabolisme des AG
3-Métabolisme protidique
e)Synthèse de l’hème
f f)Synthèse Ac. aminés
e
CONCLUSION

Le CK (cycle du citrate ou cycle des acides


tricarboxyliques) est la voie finale commune
d’oxydation des glucides, lipides et protéines. Il
est au centre du métabolisme énergétique et
intervient aussi bien dans les réactions de
catabolisme que dans les réactions de
biosynthèse. D’où son rôle amphibolique.

19