Vous êtes sur la page 1sur 14

Les transformateurs triphasés

Constitution des transformateurs triphasés

On peut réaliser un transformateur triphasé en


alimentant les primaires de 3 transformateurs
monophasés identiques, (ici couplés en étoile
pour l’exemple), par un système de tensions
triphasées.

Ces trois tensions étant égales en module et


régulièrement déphasées de -120°, les flux des
trois transformateurs seront également égaux
en module et déphasés de -120°, d’où:
1+ 2 + 3 = 0
 ,
Les flux magnétiques 1, 2 3 sont
cependant distincts et indépendants, on dit qu ’il
s ’agit d ’un transfo triphasé à flux libres

Avec cette configuration à flux libres, on augmente l’encombrement et la masse de fer du


transformateur. Cela aboutit à une augmentation des pertes fer.
Constitution des transformateurs triphasés

On a cherché à rassembler ces trois transformateurs en un seul tout en conservant la


symétrie des circuits magnétiques correspondants aux transformateurs monophasés.

On a par exemple réalisé un circuit magnétique en étoile, les enroulements étant sur les
colonnes extérieures et les flux se fermant dans la colonne centrale.

1+ 2 + 3 = 0
Constitution des transformateurs triphasés

1 2 3

Même si les tensions appliquées ne forment pas un système triphasé équilibré, on a


obligatoirement lors d’un fonctionnement sur charge équilibrée:
1+ 2 + 3 = 0 (Loi des nœuds appliquée au circuit magnétique)
On dit qu ’il s ’agit d ’un transformateur à flux forcés
Constitution des transformateurs triphasés
On utilise parfois des circuits magnétiques à 5 noyaux. Les 2 noyaux latéraux supplémentaires
non bobinés forment un passage de réluctance faible pour le flux total.
t = 1+ 2 + 3 = homopolaire lors d’un fonctionnement sur charge déséquilibrée.
De plus la structure à 3 colonnes est par construction déséquilibrée, en effet la reluctance du
circuit magnétique vue par chaque bobine diffère suivant la colonne considérée

1 2 3
Couplage des transformateurs triphasés
Comme tous les récepteurs triphasés, les bobines primaires et secondaires d’un
transformateur peuvent avoir leurs enroulements couplés en étoile, en triangle ou
en zig- zag.

Etoile Triangle Zig-Zag


Le couplage zig-zag est obtenu en divisant les trois bobines d’un enroulement en six
bobines. Pour avoir une phase, on met en série deux demi-bobines prises sur des colonnes
différentes en sens inverse.
Couplage des transformateurs triphasés

 On a intérêt à choisir:

• Un couplage étoile au très hautes tensions (chaque enroulement supporte


une tension
• Un couplage triangle au forts courants (l’intensité par enroulement e
• Un couplage zig zag pour compenser des déséquilibres de phases

Etoile Triangle Zig-Zag


Couplage des transformateurs triphasés
L ’association d ’un mode de connexion du primaire avec un mode de connexion du secondaire
caractérise un couplage du transformateur.

La désignation des couplages s’effectue par un groupe de deux lettres et un nombre.


 
• la première lettre en majuscule indique le côté HT.
• la deuxième lettre en minuscule indique le côté BT.
• le chiffre indique l’indice du couplage.

En triangle, symbole D (HT), respectivement d (BT)


En étoile, symbole Y (HT), respectivement y (BT)
En zig-zag, symbole Z (HT), respectivement z (BT)

Pour coupler en parallèle deux transformateurs


triphasés, il faut que leurs diagrammes vectoriels
coïncident, ce qui exige:

• le même rapport de transformation


• le même ordre de succession des phases
• le même décalage angulaire
• La même tension de court circuit 15 MVA, 11000V/2968V, Dd0, 50 Hz, 30 t
Couplage des transformateurs triphasés

UAB Van
Colonne 1
A

Van
UCA
UBC Vbn
UAB B

déphasage

UCA Vcn

C
Vcn Vbn Transformateur Dyn11
 
B
UBC
C

• On trace les tensions des enroulements du primaire (ici ce sont des tensions composées).
• On trace les tensions dans les enroulements du secondaire (phase ou opposition de phase
selon les sens des flèches et l’emplacement des points) en respectant les règles (ici dans
notre cas Van en phase avec UAB, car il s’agit de la même colonne du circuit magnétique)
• On mesure le déphasage entre la tension simple du primaire et la tension simple du
secondaire et ceci quelque soit le couplage du primaire et du secondaire). Dans le cas
présent, le déphasage est de 330°.
• On donne alors l’indice horaire qui est 330/30 = 11
Couplage des transformateurs triphasés

a b c

A B C

Représentation conventionnelle d ’un transfo triphasé


Couplage des transformateurs triphasés
Modèle électrique des transformateurs triphasés

  rapport de transformation d’un transformateur triphasée, est par définition, le rapport


Le
entre la tension composée secondaire à vide et la tension composée primaire :

  =   =

  =  

a b c a b c
  𝑁2   𝑁2
𝑚 𝑌𝑦 = 𝑚 𝑌𝑑 =
A B C 𝑁1 √ 3. 𝑁 1 A B C

  𝑚 𝑌𝑦
𝑚𝑌 𝑑 =
√3

Le rapport de transformation d’un transformateur triphasée, ne dépend plus uniquement du


rapport du nombre de spires, mais aussi du mode de couplage.
Modèle électrique des transformateurs triphasés

Le transformateur triphasé débitant sur une charge équilibrée est équivalent à 3


transformateurs monophasés. Toutes les hypothèses faites pour le transformateur
monophasé restent valables pour le transformateur triphasé par phase.

I1 n2 I2
n1 I2 ls Rs

I1V

I1F I10 n2 V2
V1 V1 V1
Rf Lm n1
n1 n2

Chute de tension :

  𝑉 2 ≈ 𝑅 𝑠 . 𝐼 2 . cos ( 𝜑2 ) +𝑙 𝑠 . 𝜔 . 𝐼 2 . 𝑠𝑖𝑛 ( 𝜑2 )
 ∆ 𝑈 =√ 3 . ∆ 𝑉 2
Modèle électrique des transformateurs triphasés

I1 n2 I2
n1 I2 ls Rs

I1V

I1F I10
V1 n2 V2
V1 V1
Rf Lm n1
n1 n2

Essai à vide Essai en court circuit Rendement

  𝑃𝑎
 𝑃𝑐𝑐 =𝑃 𝑗 =3. 𝑅𝑠 . 𝐼 ² ❑
= 2𝑐𝑐 𝜂=
𝑃 𝑎+ 𝑃 𝑗 + 𝑃 𝑓𝑒𝑟
 
3. 𝑉 ²❑ +   √3 . 𝑈 2 . 𝐼 2 .cos ⁡(𝜑 2)
𝑄 10 =
1 𝜂=
𝐿𝑚 . 𝜔 𝑁 2 𝑉 1 𝑐𝑐
√3 . 𝑈 2 . 𝐼 2 .cos ⁡(𝜑 2)+ 𝑃 𝑗+ 𝑃 𝑓𝑒𝑟
 
𝑍 𝑠= .
𝑁 1 𝐼 2 𝑐𝑐  

Vous aimerez peut-être aussi