Vous êtes sur la page 1sur 16

La voie des pentoses

phosphates
Dr OUNNAS
La voie des pentoses phosphates (ou voie de Otto Warburg, Frank Dickens et 
Bernard Horecker) est une voie du métabolisme énergétique dont les principaux
rôles sont :
•la production d'un pouvoir réducteur sous la forme de NADPH qui est ensuite utilisé
notamment pour la biosynthèse des acides gras, pour la biosynthèse du cholestérol et
pour la réduction du glutathion (lutte contre le stress oxydatif par les espèces activées
de l'oxygène)
•la production de pentoses, en particulier le ribose-5-phosphate utilisé pour la
biosynthèse des coenzymes pyridiniques (NAD+ et NADP+), des coenzymes flaviniques
(FMN et FAD), du coenzyme A et pour la biosynthèse des nucléotides
•la production d'érythrose-4-phosphate, précurseur d'acides aminés aromatiques
Elle se divise en 2 phases:
une phase oxydative
et une autre non oxydative

• La phase oxydative est irréversible


• La phase non oxydative est réversible
Le segment oxydatif
Le glucose 6-phosphate est transformé en ribulose 5-
phosphate avec production de deux NADPH et d'un CO2.
La première étape est une réaction d'oxydo-réduction catalysée
par la glucose 6-phosphate déshydrogénase,

La deuxième est une hydrolyse catalysée par une


gluconolactonase.

La troisième, catalysée par la 6-phosphogluconate


déshydrogénase, est une réaction d'oxydo-réduction suivie
d'une décarboxylation.
 
Le segment non oxydatif
Ce segment débute par une interconversion
(isomérisation et épimérisation) des pentoses phosphates.
La transcétolase transfère un groupe à 2 carbones sur le ribose-5-phosphate ou sur
l'érythrose 4-phosphate.

La fin de la réaction s'effectue par inversion de ces étapes :


le fragment à 2 carbones se condense à l'érythrose 4-phosphate (aldose à 4 carbones) pour
former le fructose 6-phosphate (cétose à 6 carbones)
le fragment à 2 carbones se condense au ribose 5-phosphate (aldose à 5 carbones) pour
former le sédoheptulose 7-phosphate (cétose à 7 carbones)
Transaldolase
La réaction catalysée est : sédoheptulose 7-phosphate + glycéraldehyde 3-phosphate <===>
érythrose 4-phosphate + fructose 6-phosphate
Régulation de la voie des pentoses phosphates
En fonction des besoins de la cellule en ribose 5-phosphate, en NADPH
et en ATP, la voie des pentoses phosphates peut fonctionner selon
différents modes afin d'optimiser la concentration de ces métabolites :
Entrée des autres glucides dans le
métabolisme
Le galactose1-è ne peut pas entrer dans la voie
glycolytique. Pour ce faire il faut
qu’il soit converti en glucose 1-è. La conversion est
obtenue à travers une séquence de
réactions (figure 2). Elle conduit à la formation d’un
intermédiaire très important, UDPgalactose.
Ce dernier est obtenu à partir d’un transfert de l’UDP
entre l’UDP-glucose et le
galactose 1-è avec libération du glucose 1-è. La
réaction est catalysée par l’UDP-glucose
galactose 1-è uridylyltransferase

Vous aimerez peut-être aussi