Vous êtes sur la page 1sur 37

FRACTURES de L’AVANT-BRAS

Pr. Ag. NF COULIBALY NDIAYE


Objectifs
 Définir une fracture de l’avant-bras
 Enumérer les 5 conditions de la prono-supination
 Décrire 3 signes à l’inspection d’une fracture
diaphysaire des 2 os de l’avant- bras
 Comparer la fracture de Monteggia à celle de
Galéazzi
 Citer 6 complications secondaires et tardives
DÉFINITION 

Solution de continuité osseuse diaphysaire


2 cm
associée ou non à une luxation radio-ulnaire

intéressant le cadre anté-brachial.

Cadre anté- brachial:

- Diaphyse ulna et radius 4 cm

- Articulations radio-ulnaires proximale et distale


INTERET
 Epidémiologique: elles sont fréquentes chez l’adulte jeune et

l’enfant.

 Diagnostique: facile si 2 os; difficile si lésions capsulo-

ligamentaires

 Thérapeutique

Chirurgical :adulte

Orthopédique: enfant < 10 ans.

 Pronostique : cal vicieux la prono-supination/ syndrome de

Volkmann
RAPPEL ANATOMIQUE 
 2 os:

 Ulna : os longitudinal presque droit

 Radius: 2 courbures frontales supinatrice et pronatrice


( roule autour de l’ulna au moment prono- supination)

 3 formations anatomiques: union 2 os

- La membrane interosseuse

- L’articulation RUP

- L’articulation RUD
RAPPEL PHYSIOLOGIQUE DE LA PRONOSUPINATION

 Son amplitude atteint


80°/80°
 Les muscles moteurs:
RP- CP-
 BI- CS
Conditions pronosupination
 Intégrité articulations R- U sup et inf

 Longueur relative 2 os

 Respect courbures

 Respect membrane interosseuse

 Intégrité axe de rotation


ETIOPATHOGENIE

Circonstances
 Chute sur la main
 AVP: moto-bicyclette
 AS
 AT
 Agression
MECANISME

 Choc direct responsable des lésions cutanées

Impact souvent interne/ mécanisme de protection (agression+)

 Choc indirect +++:


 une chute sur la paume de la main, le poignet en extension

flexion brutale avant- bras fracture

 Parfois mécanisme de torsion forcée avant- bras

donne d’abord Fx radius puis Fx ulna


Anatomo-pathologie
 Os +/- articulation radio-ulnaire +/- MOI
Os:
Nombre
 2 os: fracture simultanée du radius et de l’ulna (50%)
 1 os: fracture isolée +++ ulna que radius car le 1 ier est un os de protection

Une Fracture isolée doit faire rechercher des lésions associées au niveau de l’articulation RUD ou RUP
ANALYSE DU TRAIT DE FRACTURE

 Nombre : unique ( simple) ou double (complexe)

 Type :

- Transversale

- Oblique court ou oblique long

- Spiroïde

 Siège :

- 1/3 >

- 1/3 moyen (+ fréquent)

- 1/3<
ANALYSE DU TRAIT DE FRACTURE

 Déplacement

 Angulation

 Translation

 chevauchement

 Le décalage depend de l’action des muscles en fonction du siege de la


fracture (faire Rx comparatives)

- Dans les fractures du 1/3 > du radius le fragment sup est en supination et celui < est en pronation
- Quand le trait de fracture est plus bas le décalage est moindre.
Signes
TDD: fracture fermée diaphysaire récente au 1/3 moyen des 2
os de l’avant bras non compliquée chez l’adulte jeune
 Interrogatoire
Le traumatisme

Heure:
Circonstances: AC- AS- Chute
Mécanisme: indirect++

Le traumatisé

Age- ATCD: tares


Signes fonctionnels: douleur- impotence fonctionnelle absolue
Examen physique
 Examen local

Inspection
Avant bras
coude

 Attitude de Dessault
 Déformation avant-bras:
angulation / raccourcissement
 Main en pronation
 Tuméfaction avant- bras
Examen physique

Palpation

 Douleurs vives au niveau du foyer et lors

des mouvements de prono- supination


Examen physique
 Examen locorégional
 Etat cutané
 Etat vasculaire : recherche des pouls périphériques
 Examen de la sensibilité et de la motricité dans territoire des nerfs
Ulnaire , Médian et Radial

 Examen général
Principalement normal dans ce TDD
Examen paraclinique: la radiographie standard

Dans ce cas, elle suffit à poser le diagnostic

Technique
 Avant- bras de face et de profil
 Coude et poignet de face et de profil

Résultats
Fracture diaphyse des 2 os de l’avant- bras
Siège: 1/3 moyen
Trait
Déplacement: angulation – chevauchement- translation- décalage
Evolution
 Favorable

Fracture est traitée chirurgicalement et rééduquée de manière précoce


pour obtenir une prono- supination normale avec un coude et un

poignet fonctionnels et stables

Consolidation en 80 jours environ


Formes cliniques
Formes anatomo- cliniques

 Fractures diaphysaires des 2 os:

- 1/3 moyen= TDD

- 1/3>

- 1/3<
Formes cliniques
Formes anatomo- cliniques

 Fracture d’un seul os

 Isolée cubitus: choc direct++ ( dlr- tuméfaction- RX diagnostic: Fx svt

peu déplacée)

 Isolée radius: choc direct (dlr- tuméfaction- RX diagnostic: Fx svt

déplacée)

Toujours rechercher luxation radio ulnaire < ou > =>


Formes cliniques
Formes anatomo- cliniques
Fracture de monteggia
 Fracture de l’ulna associée à une luxation de la tête radiale
 La luxation de la tête peut se faire en avant, en arriére ou en latéral.
Formes cliniques
Formes anatomo- cliniques

Fracture de galeazzi

 C’est une fracture du radius associée à une luxation de la tête ulnaire

 La luxation est le plus souvent en dorsal


Formes cliniques
Formes anatomo- cliniques
Syndrome d’Essex- Lopresti
 Fracture tête radiale
 Luxation de la tête ulnaire
 Rupture membrane interosseuse
Formes cliniques
Fracture de l’enfant

 fracture en << EN BOIS VERT>> au niveau de la


diaphyse avec rupture d’une corticale et tassement de
l’autre.

 Fracture << EN MOTTE DE BEURRE >> au niveau de la


jonction métapyso épipysaire elle est peu déplacée,
peu douloureuse

 Fracture déplacée ¼ distal 2 os: problème choix


thérapeutique
Formes cliniques

Fracture de la personne âgée

 Trauma à basse énergie


Formes cliniques
Formes compliquées

Complications immédiates= formes associées


 Locorégionales

 Cutanées: rares- choc direct

 Vasculaires: trauma direct++ abolition des pouls

 Nerveuses: ulnaire/ médian/ radial au 1/3 >

 Osseuses: humérus- main..

 Générales: polytraumatisé? PV
Formes cliniques
Formes compliquées

Complications secondaires

 Déplacement secondaire aprés traitement orthopédique

 Le syndrome de VOLKMANN après syndrome de loges

 L’infection post opératoire.


Formes cliniques
Formes compliquées
Complications tardives
 Pseudarthroses:
 c’est la non consolidation osseuse après un délai habituel de 12 semaines
 Mal supportées, entraine mobilité et impotence fonctionnelle

 Les cals vicieux+++


 gaves par leur retentissement sur la prono supination
 essentielement secondaires au traitement orthopédique

 La synostose radio- ulnaire


Constitution d’un pont osseux entre radius et ulna bloquant prono- supination

 Fractures itératives
Traitement

But

Obtenir une consolidation complète et anatomique de la fracture

sans déformation d’axe ni anomalie de longueur


Traitement: moyens
Traitement orthopédique
Réduction

 Sous anésthésie: traction coude et poignet + manipulations directes foyers

 le contrôle se fait sous amplificateur de brillance

Contention

 plâtre brachio-antébrachio-palmaire, coude à 90° pendant 2 mois remplacé


par ABP pour 1 mois évite une raideur
Traitement: Moyens
Traitement chirurgical
Ostéosynthèse.

 La réduction anatomique à ciel ouvert: abord antérieur pour radius et

postéro interne pour ulna.

 La stabilisation :

 plaque vissée +++ pour le radius et pour ulna

 au moins 3 vis de part et d’autre foyer de fracture


Traitement: Moyens
Traitement chirurgical

Ostéosynthèse.
 L’embrochage centro médullaire pour l’ulna peut être utilisé

(mais synthèse instable, compléter par BABP): grand enfant++

 Fixateurs externes dans les cas de fractures ouvertes

ou de comminution importante

 Stabilisation par broche de l’articulation radio- ulnaire( Montéggia ou

Galéazzi) si luxation instable après plaque vissée radius ou ulna


Traitement: Moyens

La Rééducation
 Obligatoire et précoce pour obtenir une P/S normale et récupérer une
fonction normale coude et poignet
Traitement: Indications
 Traitement orthopédique: à réserver à l’enfant

 Adulte

 Fracture 1 os: Plaque vissée ++ radius / ulna Plaque vissée ou ECM

(grand enfant)

 Fracture 2 os

- Plaque vissée 2 os+++

- Embrochage centromédullaire

- Plaque et ECM combinés


Traitement: Indications

 Montéggia: plaque ou ECM ulna et selon stabilité RUP: brochage

 Galeazzi: plaque+++ ou ECM radius et selon stabilité RUP: brochage

 Essex- Lopresti: Prothèse tête radiale + plastie MIO + brochage Radio

ulnaire
Traitement: Indications

 Dans tous les cas: rééducation+++


Conclusion

 Fractures de l’avant-bras sont fréquentes

 La difficulté est le rétablissement de la longueur

 La raideur en prono-supination est fréquente

 Les complications ne sont pas exceptionnelles si

traitement incorrect