Vous êtes sur la page 1sur 34

Neuroarthropathies

Dr DIAGNE N S, Pr NDIAYE M M
Service de neurologie,
CHU Fann, Dakar
PLAN
I. Introduction
II. Mécanismes Physiopathologiques
III. Signes:
A. Type de description: Pied de Charcot
B. Formes cliniques
IV. Diagnostic
V. Traitement
VI. Conclusion
Neuroarthropathies
I. Introduction

1. Définition:

arthropathies destructrices, néoformations osseuses para-

articulaires

affections neurologiques,

microtraumatismes indolents et des modifications

vasomotrices des membres


Neuroarthropathies

Intérêts:
Arthropathies et paraosteoarthropathies,
affections rares mais invalidantes,
Recherche étiologique
Traitement dépend de la phase évolutive et du handicap
II. Mécanismes physiopathologiques

1. Anatomie
Articulations:
Surfaces articulaires osseuses,
Cartilage,
Eléments de stabilité passives et actives
Innervation sensitive des ligament et tendons
II. Mécanismes physiopathologiques

2. Biomécanique:

Mobilité et stabilité
3. Mécanismes physiopathologiques
3.1 Arthropathies
Complexes,
• Dysfonctionnement des fibres proprioceptives perturbant
l’appréciation spatiale des mouvements
II. Mécanismes physiopathologiques

Facteur aggravant: troubles de la sensibilité algique


• Atteinte du système nerveux autonome entraine une
libération des médiateurs de l’inflammation
3.2. Paraosteoarthropathies
hyperactivité sympathique et microtraumatisme
Facteurs de risque: Spasticité, durée d’un coma de + de 30
jours, intervention chirurgicale, fracture
III. Signes

A. Type de description: Arthropathie diabétique


Plus fréquente des neuroarthropathies de Charcot
Neuropathies sensitives,
Pieds et chevilles+++,
Deux phases
III. Signes
Phase aigue:

Tuméfaction,

Augmentation de la chaleur locale,

Pouls distaux bondissants

Phase chronique:

Disparition de l’oedème, instabilité et blocage articulaires

Pas de douleur
III. Signes
Examen clinique:

Oedème du dos du pied ou de la cheville,

Augmentation de la chaleur locale,

Désaxé en valgus ou en varus,

Tirroir antero-posterieur et latéral de la cheville

Raideur articulaire et craquement à la mobilisation

Genoux: Signe de flot


III. Signes

Examen podoscopique à la recherche des anomalies de


l’arche plantaire
Examen neurologique:
Déficit moteur à prédominance distale, souvent minime,
Hypotonie musculaire,
Abolition des ROT (achilléens++)
III. Signes

Hypoesthésie distale (chaussette++) ,


Perte du sens de position du gros orteil et
anesthésie vibratoire
troubles vasomoteurs: hypersudation, acrocyanose,
œdème,
troubles trophiques de la peau et des phanères
amincissement, dépigmentation de la peau, fragilité
unguéale, perte de la pilosité
Paraclinique
Radiographie standards:
Normale au début
Lésions destructrices (lyse osseuse, géodes), luxations
Topographie des lésions osseuses
Résorption osseuse avec formation de cals,
Biologie: Pas de syndrome inflammatoire,
Echographie: épanchements et lésions ligamentaires
IRM: parties molles (ligaments),
Paraclinique
Liquide articulaire d’aspect mécanique
biopsie synoviale: membrane hypertrophique, pauvre
en infiltrats cellulaires, siège d'une métaplasie
ostéocartilagineuse des couches profondes et de
dépôts d'hémosidérine
Evolution:
Aggravation progressive vers les déformations osseuses et
des ulcérations,
Infections osseuses
Formes cliniques
Arthropathies Tabétiques
Complication de la neurosyphilis,
De plus en plus rare,
15-30 ans après le début de l’infection
Grosses articulations (genoux+++), rachis lombaire
Début brutal,
Indolence,
Déformations importantes
Ulcérations possibles
Formes cliniques
Examen neurologique :
Douleur fulgurante+
Ataxie proprioceptive++,
Perte du sens de position des orteils,
Hypoesthésie vibratoire
Signe d’Argyll Robertson, atrophie optique
Aréflexie achilienne et rotulienne,
Troubles vésicaux et digestifs
Troubles de la sensibilité superficielle
Formes cliniques
Paraclinique:
Radiographies standards:
déminéralisation, des ostéophytes, des traits de fractures
intra-articulaires et des tassements
épiphyses, en particulier au niveau des plateaux
tibiaux
Biologie:
TPHA, VDRL, Test de Nelson et FTA + dans le sang ,
LCR et liquide articulaire
Formes cliniques
Hyperproteinorachie et hypercytose du LCR
• Neuroarthropathies syringomyelique:

Membres supérieurs (épaules, coudes, carpes et phalanges)


Rachis cervical+

Raideur articulaire,
Indolence relative,
Test de tendinopathies et test de conflit positifs,
Formes cliniques
Examen neurologique
Syndrome syringomyelique
Amyotrophie et déficit moteur
Paraclinique:
Radiographie standards:
Lyse osseuse prédominant sur la glène
Ostéophytes, ossifications et calcification péri-articulaires
Arthroscanner (coiffe)
IRM retrouve la fente médullaire
Formes cliniques
• arthropathies de la lèpre
extrémités préférentiellement
métatarso-phalangiennes inter-phalangiennes
des mains et des pieds.
radio standards: déminéralisation,
amincissement cortical, puis résorption et
ostéolyse, distales et centripètes.
luxations, télescopages de pièces osseuses
amputées, érodées
Formes cliniques
Autres arthropathies nerveuses:
Acropathies ulcero-mutilantes ,
Insensibilité congénitale à la douleur
Paraosteoarthropathies
Traumatisé crânien+++,
Blessé médullaire et autres atteintes médullaires
Guillain Barre (axonopathie)
hémiplégique
Grosses articulations
• Hanches
• Genoux
• Epaules
• Coude

Symptômes 15j -1an après le TC:

Douleur articulaire

Raideur
Signes inflammatoires locaux
Majoration de la spasticité
Paraclinique:
Radiographies standards: retard/ clinique
Œdème diffus péri-articulaire, micro-ossifications
(ossification floconneuse),
Ossification volumineuse et confluente
Scintigraphie:
Très sensible mais peu spécifique
Stade précoce: IRM et échographie
Biologie:
Bilan phosphocalcique normal
POA active:
• PAL
• D dimères

• Fibrogène plasmatique élevés


• Hématocrite

Evolution: compressions nerveuses, veineuses, escarres


DIAGNOSTIC
Positif:
Inflammation articulaire,
Raideur articulaire,
Terrain: affection neurologique
Radiographie des articulations:
Destructions articulaires: lyse osseuse, fractures, luxations +/-
Ossifications intra-ou peri-articulaires: Arthropathies
POAN: ossification para-articulaire: articulation normale
DIAGNOSTIC
Différentiel
• Arthropathies métaboliques: chondrocalcinose, goutte,
• Arthrite infectieuses
• Arthrites néoplasiques
DIAGNOSTIC

Etiologique:
Arthropathies: Voir formes étiologiques
POAN: facteurs de risque
Traitement
Buts:
Prévenir la survenue des neuroarthropathies
Améliorer la fonction et la qualité de vie
Moyens:
Médicaments:
Antalgiques
Anti-inflammatoires
Indométacine
biphosphanates
cryothérapie
Radiothérapie à faible dose
Rééducation:
Mobilisation passive, active aidée
Infra-douloureux,
Aides de marche
Chirurgicaux:
Conclusion

Traumatisme crânien+++,
Handicapantes,
Possibilités thérapeutiques limitées,
prévention