Vous êtes sur la page 1sur 26

PROJET : LES STYLES DE

LEADERSHIP
Travail réalisé par : - Rania Fitouri
- Chayma Boubahri
- Abir Dallegi
- Sara Bouzid
PLAN
I. Définition de leadership

II. Différences entre un boss et un leader

III. Les qualités de leadership

IV. Les styles d’un leadership

V. Conclusion

2
DÉFINITION DE
LEADERSHIP
• Le leadership, est un terme emprunté à l'anglais, définit la
capacité d'un individu à mener ou conduire d'autres individus ou
organisations dans le but d'atteindre certains objectifs.
• On dira alors qu'un leader est quelqu'un qui est capable de
guider, d'influencer et d'inspirer.
• Le leadership peut être positif ou négatif, il peut être une très
grande source de motivation ou encore produire l’effet
contraire.

3
DIFFÉRENCES ENTRE UN PATRON
ET UN LEADER
 Le boss donne des réponses, le leader cherche des solutions.
 Le boss gère le travail, le leader conduit son équipe.
 Leboss attend de gros résultats, le leader n’est pas avare en
compliment.
 Le boss compte la valeur, le leader crée de la valeur.
 Le boss contrôle, le leader fait confiance.
 Le boss commande, le leader écoute et parle.
 Le boss crée un cercle de pouvoir, le leader crée un cercle
d’influence.
 Le boss critique, le leader encourage.
4
 Le boss choisit les favoris, le leader crée une relation équitable.
5
LES QUALITÉS DE
LEADERSHIP
1) Rester concentré à toute épreuve:
• Pour être et rester un bon leader, vous devez être aussi peu distrait
que possible et rester concentré .
• Vous devez éviter de perdre de l’énergie et de l’efficacité pour des
choses mineures.

6
2) Inspirer le respect:
• Faire preuve d’empathie tout en restant digne et affirmé, c’est
possible.
• Inspirer le respect de ses collaborateurs implique de leur
démontrer votre confiance en eux, en leur communiquant sans
faux-fuyant vos attentes.
• Vous créerez ainsi un climat de confiance favorable au travail en
équipe.

7
3) Être authentique:
• Quelle valeur incarnez-vous ? Votre intégrité est cette part de
vous qui a un impact sur vos employés que vous le vouliez ou
non.
• Faites ce qui est juste et ne cherchez pas à avoir absolument
raison dans vos interactions. Vous permettrez ainsi aux talents
d’exprimer leur potentiel.

8
4) Avoir la passion de son métier:

• Il est plus facile d’être un bon leader lorsque vous aimez ce


que vous faites.
• Quand le travail rime avec passion, vous pouvez donner le
meilleur de vous : un comportement contagieux auprès de vos
collaborateurs.

9
5) Garder ses sources d’inspiration:
• Qui vous a inspiré ? Garder votre source d’inspiration, elle
vous servira à développer votre business.
• N’hésitez pas à diversifier ces sources : collègues, partenaires,
célébrités…

10
6) Être capable d’innover:
• L’innovation est essentielle non
seulement pour le succès, mais
aussi pour la survie de votre
entreprise. 
• Le leader innove ou il se retrouve
dépassé.
• Restez dans le vent, informez-
vous, restez organisé, utilisez les
technologies les plus créatives
pour votre activité.
• Soyez actif, attentif et toujours
concentré pour venir à bout des
défis, quels qu’ils soient. 11
7) Garder l’esprit ouvert:
• Un bon dirigeant sait faire preuve de flexibilité et apporter des
ajustements là où il le faut, quand cela s’avère nécessaire.
• Garder l’esprit ouvert est une qualité inestimable pour être un
bon leader. Surtout que vos objectifs ne peuvent rester statiques,
ils doivent évoluer avec le marché, la concurrence…
• L’ouverture d’esprit permet aussi de maintenir de bonnes
relations avec vos collaborateurs.

12
8) Être déterminé:
• Quel est votre niveau de détermination ? Si vous êtes décidé à
réussir dans votre activité, vous faites preuve de détermination.
Un facteur essentiel de la réussite !
• Si vous avez suffisamment de tripes pour aller de l’avant, vos
employés en auront également pour vous suivre tête baissée.

13
9) Savoir déléguer et faire confiance:
• La confiance, lorsqu’elle est mutuelle, peut tout surmonter ! Une
équipe capable de s’appuyer sur chaque membre sera efficace et
bien plus productive.
• Pour parvenir à cette confiance, déléguez un peu de votre
responsabilité et autorité. Cela peut paraître plus difficile que de
faire les choses vous-même, mais c’est la meilleure façon de
mettre vos employés en confiance et de découvrir l’ampleur de
leur potentiel.

14
10)  Rester positif:
• Des hauts et des bas, il y en aura certainement.
• Mais soyez intrépide, croyez en l’impossible : c’est la seule
façon pour vous de rester ancré dans le positif.

15
11) Savoir communiquer:
• Savoir communiquer, c’est énoncer
clairement vos attentes et rester à
l’écoute de votre équipe.
• Communiquer, c’est collaborer. Quels
sont vos besoins spécifiques ?
Quelles sont les idées, les pensées de
vos collaborateurs ? Échangez et
allez de l’avant !
• Savoir communiquer contribue à bien
gérer les membres de son équipe, et
c’est essentiel pour un leader. 16
12) Faire preuve de patience:
• La patience est un chemin d’or », dit l’adage. Jusqu’à quel
point êtes-vous engagé pour votre cause ?
• Seule la patience vous permettra d’avancer sereinement, vers la
bonne direction. La patience vous indiquera aussi quand
abandonner, si cela devait arriver.

17
LES STYLES DE LEADERSHIP
• Selon Daniel Goleman, le célèbre auteur de l’intelligence
émotionnelle et le  professeur de Harvard, le leadership peut être
représenté selon 6 modèles : 

18
1) LE LEADERSHIP VISIONNAIRE:
• Son slogan est «Suivez-moi» ce qui donne l’image d’un leader
charismatique qui  transmit une vision à son équipe. Cependant,
il est de la responsabilité de l’équipe de  concrétiser cette vision
en toute liberté.
•  Avantages du leader visionnaire :

   -   Aide au bon  changement ;


 - Clarifie la vision pour l’ensemble de l’équipe.
•  Inconvénients du leader visionnaire :

 - Il ne fonctionne pas en temps de crise car le processus


devient long avec  la  participation  de l’équipe.

19
2) LE LEADER COLLABORATIF:
• «Collaborons» est son slogan, ce qui donne l’image d’un
leadership basé sur la  collaboration tout en cherchant à créer
l’harmonie dans l’équipe, la cohésion et puis la  motivation.
• Ce style cherche à augmenter la confiance de son équipe en
identifiant leurs  problèmes et leurs besoins.
•  Avantages du leader collaboratif :

   - Rehausse la confiance et la motivation dans un groupe.


•  Inconvénients du leader collaboratif :

   - Ne valorise que le groupe et pas les individus.

20
3) LE LEADERSHIP PARTICIPATIF:
• Ce style a comme slogan « Plusieurs têtes valent mieux qu’une »,
il cherche alors la  participation de tous les membres d’une
équipe dans un climat démocratique. Ce style  valorise, en effet,
l’intelligence collective qui est la clé de la performance à long
 terme.
•  Avantages du leader participatif :

  -  Encourager les initiatives et les idées.


  - Contribuer à  la créativité dans le groupe.
  - Renforcer l’engagement.
•  Inconvénient du leader participatif :

  - Un processus assez lent surtout en temps de crise.

21
4) LE LEADERSHIP COACH:
• Son objectif est de développer les compétences de son équipe et
l’autonomie de  chacun de ses membres, c’est pourquoi son
slogan est «Essaie de cette façon».
• Avantages du leader coach:
- Développer l’autonomie et les compétences.
• Inconvénients du leader coach :
-  Un processus long et demande du temps de la part du leader.

22
5) LE LEADERSHIP CHEF DE FILE:
•A comme slogan « Faites comme moi», ce style le leader essaie de
donner  l’exemple à ces collaborateurs en étant moins autoritaire que
le style précédent. Dans ce cas, le leader attend le meilleur voir
l’excellence de son équipe et  atteindre le haut niveau de la
performance.
•  Avantages du style chef de file :
  - Fonctionne si l’équipe est très motivé.
•  Inconvénients du leader chef de file :
  - Se concentre sur les tâches  plutôt que sur l’ensemble du processus.
-  Il est moins centré sur l’humain.

23
6) LE LEADERSHIP AUTORITAIRE OU
DIRECTIF:
• Avec son slogan «faites ce que je vous demande de faire» , ce
style est le plus  autoritaire de ce modèle et le moins participatif.
Dans ce cas, le leader détient le plein  contrôle sur son groupe et
est le seul à prendre les décisions.
• Avantages du style directif :

  - Gain de temps dans la prise de décisions.


 - Fonctionne bien dans les temps de crise.
• Inconvénients du style :

 - Provoquer des résistances auprès des collaborateurs et des


salariés.

24
CONCLUSION

• Un bon leader est celui qui sait impliquer les autres dans sa
vision, faire preuve de bienveillance, donner voix et
prendre en compte les avis de ses collègues, et les aider à
se réaliser, possédera une influence et une capacité à faire
œuvrer ces personnes sur les projets qu’il porte bien
supérieure à quelqu’un dont ce ne serait pas le cas.

25
26