Vous êtes sur la page 1sur 38

LES METHODES DE SEPARATION

1
Principes généraux
• Phase solide + phase liquide
• Filtration
• Substances fibreuses ou poreuses
• Produits minéraux: attention substances très alcalines
• Dérivés de la silice
• Coton de verre
• Verre fritté
2
Principes généraux
• Phase solide + phase liquide
• Filtration
• Substances fibreuses ou poreuses
• Produits organiques poreux
• Produits à base de cellulose
• Polymères organiques
• Technique : pression normale ou depression
3
4
Principes généraux
• 
• Phase solide + phase liquide
• Centrifugation
• Particule de masse m, tournant autour d’un point fixe selon une trajectoire de
rayon R.
• Elle subit une force centrifuge :

• Or et donc

• En tenant de la poussée d’Archimède,

• Donc :
5
Principes généraux
• Phase solide + phase liquide
• Centrifugation
• C’est le nombre de tours par minutes qui permet de rendre compte
des performances des appareils.
• Expression de la vitesse
• Tours/min
• Nombre de g/min
6
EXTRACTION PAR SOLVANT NON
MISCIBLE
• 
• Expressions du partage : Le coefficient de partage

• NA : fraction molaire dans le solvant initial

• NB: fraction molaire dans le solvant extractif

• (si le soluté se trouve sous plusieurs formes)

7
EXTRACTION PAR SOLVANT NON
MISCIBLE
• 
• Relations relatives aux quantités
• Pour rendre compte de la qualité de l’extraction, on considère
le rendement
• Or, et donc
• a dépend du volume des deux solvants

8
EXTRACTION PAR SOLVANT NON
MISCIBLE

• Principe de l’étude quantitative de l’extraction


• Conservation de la matière (Lavoisier): la somme des quantités de solutés
présentes dans les deux phases, est égale à la somme des quantités
présentes après établissement de l’équilibre
• La loi exprimant le partage: après équilibre, les lois du partage doivent être
respectées
9
EXTRACTION SIMPLE
• But : Extraire, lors d’une seule opération, le maximum de soluté S,
initialement présent dans un solvant A, par un solvant B, choisi pour son
grand pouvoir dissolvant vis-à-vis de B et sa faible solubilité vis-à-vis de A.

• Définitions
• Une extraction simple : agitation + séparation = étage théorique
• La phase du solvant B: extrait
• Phase du solvant A: raffiné
10
EXTRACTION SIMPLE
• 
• Etude quantitative

• Cas d’une distribution régulière


• Le Calcul du rendement

• Loi de conservation de la matière :

• La loi du partage :

• et donc alors :

11
Cas d’une distribution irrégulière

CB
P1
CB1

P0
CA1 CA0 CA

12
Mise en œuvre pratique

AMPOULES A DECANTER 13
14
EXTRACTIONS REPETEES
• Etude quantitative dans le cas d’une distribution régulière
• But : améliorer le rendement
• Inconvénients
• Augmentation du volume du solvant extractif
• Augmentation du temps global de l’extraction

15
EXTRACTIONS REPETEES
• 
• Etude quantitative dans le cas d’une distribution régulière
• Détermination du rendement
• Expression du partage
• Pour chaque extraction le coefficient de partage est constant

• La loi de conservation de la matière : pour chaque étage

16
SQB

QB1 QBn
QB1

Solvant ….. Solvant VBn


VB1 Solvant VB2
pur pur
pur
QA0 QA1 QA2 ….. QA(n-1) VA QAn
VA VA
En
E1 E2

17
EXTRACTIONS REPETEES
• 
• Etude quantitative dans le cas d’une distribution régulière
• Détermination du rendement
• Pour le premier étage :
• Pour le second étage :
• Pour le nième étage :
• La somme des équations donne :
• Et donc
18
EXTRACTIONS REPETEES
• 
• Etude quantitative dans le cas d’une distribution régulière
• Détermination du rendement
• Pour calculer QA0, il suffit de dire que

• ;; …
• Pour le premier étage :si et donc :
• Pour le second étage : ; or , donc

19
EXTRACTIONS REPETEES
• 
• Etude quantitative dans le cas d’une distribution régulière
• Détermination du rendement
• Pour le troisième étage :

• Pour le nième étage :

• Finalement

20
EXTRACTIONS REPETEES
• 
• Etude quantitative dans le cas d’une distribution régulière
• Détermination du rendement
• A peut être remplacé par son expression

• Si le volume extractif est limité: or

• Alors

• Le rendement augmente avec n

21
EXTRACTIONS REPETEES
• 
• Etude quantitative dans le cas d’une distribution régulière
• Détermination des conditions optimales
• Si

• En passant en logarithmes

• Puis tracer les droites

22
EXTRACTIONS REPETEES
• 
• Etude quantitative dans le cas d’une distribution régulière
• Détermination des conditions optimales
• Puis tracer les droites
• Ce tracé se fait

• En considérant VB fixé :

• Puis en fixant n et en considérant et

• La mise en œuvre pratique se fait en multipliant les extractions simples

23
r (%) 𝟏−
  𝝆

n=1

n=2
n=3

  𝝀𝑽 𝑩
𝟏+
𝒏𝑽 𝑨

24
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• Principe physique
• Faire circuler en sens inverse la phase à extraire et le solvant
extractif
• Phénomène continu sans étages théoriques
• Conséquences
• Brassage intense

• Brassage prolongé entre les deux phases

• Plus grande efficacité


25
Etude quantitative

QB1 VB QB1 QB1 ….. QBn VB Solvant pur


VB
QA0 QA1 QA1 ….. QA(n-1) VA QAn
VA VA
En
E1 E2

26
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• 
• Calcul du rendement
• Equations du partage

27
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• 
• Calcul du rendement
• Equations de conservation de la matière
• Pour le premier étage:

• Pour le second étage :

• Pour le nième étage :

• En additionnant toutes ces équations, nous obtenons :

28
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• 
• Calcul du rendement
• Pour connaître QB1, il faut déterminer QAn, car QA0 est
connue
• Pour le premier étage:
• Donc : (1)

• or

• Donc (1) devient : 29


EXTRACTION A CONTRE COURANT
• 
• Calcul du rendement
• Pour connaître QB1, il faut déterminer QAn, car QA0 est connue
• Pour le second étage:

• Or,
• D’où

30
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• 
• Calcul du rendement
• Pour connaître QB1, il faut déterminer QAn, car QA0 est connue
• Pour le second étage:

• D’où

• et alors :

31
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• 
• Calcul du rendement
• Pour connaître QB1, il faut déterminer QAn, car QA0 est connue
• Pour le nième étage :

• Or au dernier étage, QB(n+)=0, d’où finalement

• En multipliant à gauche et à droite par a, nous aboutissons à

• Or nous avons dit que

32
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• 
• Calcul du rendement
• Pour connaître QB1, il faut déterminer QAn, car QA0 est connue
• En multipliant à gauche et à droite par a, nous aboutissons à

• Or nous avons dit que


• Et donc En additionnant ces deux équations, nous obtenons

• Donc :

33
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• 
• Calcul du rendement
• Connaissant QAn, on peut obtenir QB1

• En effet,

• D’où le rendement :

34
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• 
• Calcul du nombre d’étages théoriques
• Nous partons de l’expression du rendement


• En passant en logarithme, nous avons :

35
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• 
• Calcul du nombre d’étages théoriques
• Nous partons de l’expression du rendement

• et donc

36
EXTRACTION A CONTRE COURANT
• Mise en œuvre pratique

Sortie du solvant léger


1
Entrée du solvant lourd

3
Entrée du solvant léger
4
Sortie du solvant lourd
37
APPLICATIONS DE L’EXTRACTION
LIQUIDE - LIQUIDE
• Mélange de solvant
• Phase aqueuse
• Phase organique

• Méthodologies
• Extraction de molécules simples
• Extraction de chélates métalliques
• Extraction des paires d’ions 38

Vous aimerez peut-être aussi