Vous êtes sur la page 1sur 25

ÉLECTRONIQUE Analogique

Chapitre 5: Les diodes

2018-2019
La Diode
 Une diode est un dipôle passif non linéaire constitué de deux électrode :
l’Anode (A) et la Cathode (K).

 La diode est un élément qui laisse passer le courant dans un seul sens et le
bloque dans l’autre sens

 Symbole:

Diode LED
Diode à jonction
Diode Zener
Constitution de la diode
 Une diode est constituée par la juxtaposition d’un semi-conducteur dopé N
(les électrons sont majoritaires) avec un semi-conducteur dopé P (les trous sont
majoritaire)

 C’est quoi un semi-conducteur ? Quelles sont ses caractéristiques ?

 Qu’est ce que ça veut dire dopage ? Qu’est ce que ça veut dire un semi-
conducteur dopé N ou dopé P ?
Les semi-conducteurs
Les semi-conducteurs sont des matériaux qui:
 se placent entre les conducteurs et les isolants

 possèdent une résistivité intermédiaire entre celle des conducteurs et celle des
isolants

 se comportent comme des isolants aux basses températures et comme des conducteurs
aux températures élevées.

 Leur résistivité diminue quand la température augmente.

Exemples des semi-conducteurs : Silicium (Si), Germanium (Ge), Sélénium (Se)


Remarque : le semi-conducteur le plus utilisé généralement est le Silicium.
Les semi-conducteurs
Les semi-conducteurs intrinsèques ou non dopés :
Un matériaux semi-conducteur (exp: Silicium) est composé d’atomes qui
possèdent 4 électrons de valence qui vont se mettre en commun avec d’autres
atomes de Silicium pour avoir la forme cristalline.

électron
Deux atomes voisins peuvent
mettre en commun chacun un
noyau électron et deviennent liés par
une liaison covalente
Atome de Silicium

À la température 0 K : toutes les liaisons covalentes


sont maintenues.
C’est un bon isolant : pas d’électrons libres.
Les semi-conducteurs
Les semi-conducteurs intrinsèques ou non dopés :
 Lorsque la température s'élève, sous l'effet de l'agitation thermique, des
électrons (charge négative) réussissent à s'échapper et participent à la conduction

 L'atome qui a perdu un électron devient un ion positif (Si +) et le trou (charge


positive) ainsi formé peut participer à la formation d'un courant électrique en se
déplaçant.
Un semi-conducteur dont la conductivité ne doit rien à des impuretés est
dit intrinsèque
Dopage des semi-conducteurs
Les semi-conducteurs extrinsèques ou dopés :

 Le dopage s’agit de l’introduction d’un corps étranger appelé dopeur dans


un semi-conducteur intrinsèque.

 Pour les semi-conducteurs usuels (Si , Ge), les dopeurs utilisés sont :
- soit des éléments pentavalents : ayant 5 électrons périphériques.
Exemples : l’Arsenic (As), l’Antimoine (Sb), le Phosphore (P)…
- soit des éléments trivalents : ayant 3 électrons périphériques.
Exemples : le Bore (B), le Gallium (Ga), l’Indium (In),…

Après le dopage, le semi-conducteur n’est plus intrinsèque mais extrinsèque.


Dopage des semi-conducteurs
Les semi-conducteurs extrinsèques :
Semi-conducteur extrinsèque type P Semi-conducteur extrinsèque type N

Dopeur: des éléments ayant 3 électrons Dopeur: des éléments ayant 5 électrons
Jonction PN
 L’union d’un semi-conducteur dopé P et d’un semi-conducteur dopé N fait
apparaître à la limite des zones P et N, une zone appelée : Jonction P-N

 Pour une jonction PN non polarisée:


- les électrons libres de la partie N diffusent vers les trous disponibles de la partie P
- les trous disponibles de la partie P diffusent vers la partie N et piègent des électrons.
- la diffusion des électrons et des trous a pour effet de charger positivement la partie N
et négativement la partie P. d’où la création d’un champ électrique interne

Ce champ repousse les porteurs majoritaires de chaque partie et arrête la diffusion .


Entre les deux parties P et N apparaît alors une d.d.p. appelée aussi barrière de potentiel.
(à l’ordre de 0,7 V pour le Silicium, 0,3 V pour le Germanium)
Jonction PN
Jonction PN
 Pour une jonction PN polarisée:
Courbe caractéristique courant - tension
Courbe caractéristique courant - tension
Fonctionnement d’une diode
Point de fonctionnement
 Le point de fonctionnement d’une diode est le point qui permet de déterminer la valeur
exacte de la tension au borne de la diode (la tension seuil 0,7 est approximative)
Modélisation de la diode
Modélisation de la diode
Diode idéale sans seuil:
Modélisation de la diode
Diode à seuil (diode parfaite):
Modélisation de la diode
Diode à seuil et résistance (diode réelle):
Redressement mono-alternance
Redressement double-alternance
Filtrage
Stabilisation de tension par diode Zener
Diode Led
Photodiode