Vous êtes sur la page 1sur 35

TRAVAIL PRATIQUE DU

COURS D’INFORMATIQUE III


RESUME 
DU COURS

EFFECTUE: KASEREKA VUHOLO AIME

UCG G3 BIOMED
Introduction

 Objectifs du cours

o En général, l’apprenant va acquérir les connaissances de


base que tous les utilisateurs d’Access et de Powerpoint
doivent savoir.
o Spécifiquement, l’étudiant doit être capable de concevoir,
de créer une base de données avec ACCESS et de
parvenir à interroger cette base en effectuant quelques
requêtes. L’étudiant sera également capable de créer des
diapositives à les organiser, pour ensuite les visionner.
PLAN

INTRODUCTION
PLAN DU TARAVAIL

PARTIE I : NOTIONS D’ACCESS

Chapitre 1 : QU'EST CE QU'UNE BASE DE DONNEES ?


Chapitre 2 : INTRODUCTION AU SGBD MICROSOFT ACCESS
Chapitre 3 : VUE GLOBALE DU SGBD MICROSOFT ACCESS

PARTIE II : NOTIONS DE POWERPOINT


PARTIE I : NOTIONS D’ACCESS


Chapitre I : Base des Données
A) Qu’est-ce qu’une base des données ?
C’est est un ensemble de données ou d'informations
organisées en vue de faciliter la recherche, la
modification et l'extraction de données spécifiques.
Elle est aussi un ensemble d'informations
concernant un sujet donné et des liens logiques sur
ces données.
B. Intérêt d’une base de données
1. Fins Personnelles

• pour gérer des informations personnelles
comme des adresses, des recettes, des
inventaires de disques. Le stockage et la
recherche des informations se révèlent bien
plus efficaces qu’avec des feuilles de papier ou
un système de fiches.
2.Fins Professionnelles


Les entreprises utilisent des bases de données
pour stocker des informations telles que leurs
listes d’adresses, leur comptabilité, leurs
commandes, leurs dépenses, leurs stocks et la
gestion des paies. Access permet de revoir,
d’actualiser et d’analyser efficacement des
informations en constante évolution.
C) Fonctions des bases de données


Stocker des informations
Une base de données stocke et gère un ensemble d’informations
relatives à un but ou à un sujet particulier.

 Recherche des informations


Il est facile de retrouver instantanément des données recherchées dans
une base de données.
Analyser et imprimer des informations
Vous pouvez effectuer des calculs sur les données contenues dans la
base de données, afin de prendre plus facilement des décisions rapides,
précises et fiables.
Chapitre II : INTRODUCTION AU SGBD
MICROSOFT ACCESS


Access est un système de gestion de base de
données relationnelles. Dans une base de données
relationnelles, les informations sont réparties dans
des tables séparées, basées sur des sujets.


Les relations entre les tables servent ensuite à
rassembler les informations, selon les besoins.
II.2. Structure d’une base des
données Access

Une base des données Access est
composée généralement d’une ou des
Tables, des Requêtes des Formulaires, des
Etats, des Macros et des Modules.
1. Table
Elle stocke

les informations concernant un sujet
particulier, comme une liste des adresses.
Une base de données peut renfermer plusieurs tables,
chacune se composant de champs et d’enregistrements.
 Champ : Il correspond à une catégorie d’informations
précise dans une table, telle que les prénoms de tous vos
clients ou patients.
 Enregistrement : Il correspond à une série
d’informations concernant une même personne, un
même endroit ou un même article, comme le nom et
l’adresse d’un client ou du patient.
2. Formulaire

Il permet de consulter, saisir et modifier rapidement
les informations d’une base de données, en les
présentant sous un format attrayant et pratique. Il
affiche généralement un enregistrement à la fois et
propose des zones de saisie indiquant clairement où
placer les données. C’est donc un canal pour entrer
les données dans une table.
3. Requête

Elle permet d’extraire de la base de données des
informations dont on a besoin.
Vous y définissez des critères destinés à spécifier le
type d’informations recherchées. Vous pouvez par
exemple établir une requête qui localise tous les
étudiants résidant en commune VULAMBA de sujet
masculin. C’est l’outil qui nous permet donc
d’interroger ce qui est dans la table, y tirer l’essentiel
dont on a besoin.
4. Etat

C’est un document d’aspect professionnel qui
synthétise les informations d’une base de
données. Vous pouvez y effectuer des calculs, afin
d’analyser vos données. Il est par exemple
possible de créer un état affichant le total des
ventes de chacun des produits, le total du coût des
actes de visites médicales, etc.
II.3. Création d’une base de données

 Vous Cliquez sur Démarrer
 Vous recherchez l’icône Microsoft Access
dans votre menu.
 Vous Cliquez sur l’icône.
II.4. Trouver et appliquer un
modèle

Pour rechercher et appliquer un modèle à votre
base de données, procédez comme suit :
1. Sous l’onglet Fichier, cliquez sur Nouveau.
2. Sous Modèles disponibles, effectuez l’une des
actions suivantes : o Pour réutiliser un modèle
que vous avez utilisé récemment, cliquez sur
Modèles récents et sélectionnez le modèle que
vous voulez.
II.5. Créer une base de données entièrement nouvelle

 Pour créer une nouvelle base de données, procédez


comme suit :
1. Démarrez Access.
2. Dans l’onglet Nouveau du mode Backstage, cliquez sur
Base de données vide.
3. À droite, tapez un nom de fichier dans la zone Nom de
fichier
4. Cliquez sur Créer.
5. Access place le curseur dans la première cellule vide de
la colonne Cliquer pour ajouter de la nouvelle table
 La structure de table est créée pendant que vous
entrez des données. Chaque fois que vous ajoutez une

nouvelle colonne à la feuille de données, un nouveau
champ est défini dans la table. Access définit le type
de données du champ en fonction du type de
données que vous entrez. Par exemple, si vous avez
une colonne dans laquelle vous avez entré
uniquement les valeurs de date, Access va définir le
type de données de ce champ Date/heure.
• Pour ajouter des données, commencez à taper, ou
vous pouvez coller des données à partir d’une autre
source
NB.
 Si vous essayez plus tard entrez une valeur non date
après avoir défini les types des données date et heure

pour telle donnée (par exemple, un nom ou un numéro
de téléphone) dans ce champ, Access affiche un
message vous informant que la valeur ne correspond pas
au type de données de la colonne.
 Si possible, vous devez planifier votre table afin que
chaque colonne contienne le même type de données,
qu’il s’agisse de texte, des dates, des nombres ou un
autre type. Cela rend beaucoup plus facile de créer des
requêtes, formulaires et états qui sélectionnent
uniquement les données souhaitées.
 
Si vous ne trouvez pas la base de données que vous
voulez ouvrir
1. Dans la boîte de dialogue Ouvrir, cliquez sur le

raccourci Poste de travail ou, dans la zone
Regarder dans, cliquez sur Poste de travail
2. Dans la liste de lecteurs, cliquez avec le bouton droit
sur le lecteur qui contient en principe la base de
données, puis cliquez sur Rechercher.
3. Entrez vos critères de recherche puis appuyez sur la
touche ENTRÉE pour rechercher la base de données.
4. Si vous trouvez la base de données, ouvrez-la en
double-cliquant dessus dans la boîte de dialogue.
Une table est le lieu de stockage des
informations. C’est dans les tables que nous allons
stocker et enregistrer nos données.

Dans Microsoft Access toutes les données sont
enregistrées dans des tables. C'est dans les tables
qu'on retrouve les informations de la base de
données.
Une table est composée de lignes que l’on appelle
enregistrements et des colonnes représentant chacune
un champ. Chaque table doit avoir un nom et
chaque champ a un nom et un type : texte,
numérique, date, …
3.1.2. Création d'une table


Microsoft Access offre deux façons de créer une table :

Mode feuille de données: Le bouton Table vous permet


de créer rapidement la structure d'une table et d'y entrer de
l'information, c’est le mode feuille de données.

Mode création: Le mode Création vous permet de créer


une structure de champs et de modifier les propriétés de
ceux-ci.
• Créer une table vide en mode Feuille de données


  En mode Feuille de données, vous pouvez entrer
des données immédiatement et laisser Access
générer une structure de table en arrière-plan.
Les noms sont attribués aux champs par
incréments numériques (Champ1, Champ2, etc.)
et Access définit leur type de données en
fonction du type de données que vous y entrez.
Rôle de la Clé

 CLE PRIMAIRE

 Une clé primaire est un champ, ou une série de
champs, qui aide à différencier un enregistrement
de tous les autres de la table. Par exemple, on peut
utiliser le numéro d'assurance sociale pour
différencier chacun des employés de la
compagnie. Il n'y a pas deux qui sont identiques.
 Le rôle de la clef primaire c’est de permettre
des relations entre les tables d’une base de
données
Rôle des REQUETES = Interroger la BD


Les requêtes peuvent effectuer diverses fonctions
dans une base de données. Le plus souvent, elles servent
à récupérer des données spécifiques des tables.
Les données que vous souhaitez afficher sont
généralement dispersées entre plusieurs tables, aussi, les
requêtes vous permettent-elles de les afficher dans une
seule feuille de données. Par ailleurs, comme vous ne
souhaitez pas généralement afficher tous les
enregistrements en même temps, les requêtes vous
permettent d’ajouter des critères pour « filtrer » les
données et n’afficher que les enregistrements de votre
choix.
ÉTATS

Les états permettent de mettre en forme, de
synthétiser et de présenter les données. Les états
répondent généralement à une question spécifique (par
exemple, « Quels montants avons-nous reçu de chaque
client cette année ? » ou « Dans quelles villes se
trouvent nos clients ? »).
Chaque état peut être mis en forme pour présenter
les informations de la façon la plus lisible possible. Un
état peut être exécuté à tout moment et reflète toujours
les données actuelles dans la base de données.
L’intégrité référentielle

Elle permet à Access de garantir que
les relations entre les enregistrements
dans les tables liées sont valides et que
vous n’allez pas effacer ou modifier par
erreur des données liées. Ce qui permet
de créer une relation forte entre ces
tables.
DEUXIEME
 PARTIE :
NOTIONS DE
POWERPOINT
INTRODUCTION
Qu’est-ce que PowerPoint ?

 Avec Word, on réalise des documents. Avec
PowerPoint, on crée des présentations destinées à être
présentés à un public. PowerPoint sert à créer des
diapositives (qui sont des pages reliées entre elles), à les
organiser, pour ensuite les visionner.

 PowerPoint est donc un des outils faisant partie de la


suite logicielle Microsoft Office. Il s’agit d’un outil de
présentation assisté par ordinateur permettant de
préparer des supports de présentation qui pourront être
utilisés lors d’exposés
Comment lancer Powerpoint ?


Les techniques de lancement de Word ou
d’Excel sont d’application mutatis mutandis (en
changeant ce qui doit être changé).
Onglets spécifiques de POWER POINT
Il contient les onglets spécifiques « Création »,
« Transitions », « Animations » et « Diaporama ».
LES MODES D’AFFICHAGE

PowerPoint propose les modes d’affichage
suivants : « Normal », « Trieuse de diapositives
» et « mode lecture » ou « Diaporama ». Les
trois boutons sont présents sur la barre d’état.
CREATION D’UNE PRESENTATION


 Elle se fait soit à partir de zéro, soit à partir d’un
modèle préexistant.
• Créer à partir de zéro
Au premier démarrage de PowerPoint, le
programme charge une présentation vierge que vous
pouvez modifier à votre convenance PowerPoint affiche
une diapositive vide avec deux zones de texte.
• Créer une présentation à partir d’un modèle
Il s’agit de créer un diaporama à partir d’une
présentation déjà existante. Pour cela : - Cliquez sur
Fichier et sur Nouveau - Cliquez sur « Exemples de
Modèles » - Choisir un des modèles - Cliquer sur «
Créer »
THEMES ET ARRIERE-PLAN

Les thèmes et arrière-plans s’obtiennent et se
créent dans l’onglet «Pour accéder aux thèmes
prédéfinis, cliquer sur la liste déroulante du
groupe « Thèmes » pour faire apparaître les
différents thèmes prédéfinis et choisir l’un
d’entre eux.
Il suffit de cliquer sur celui-ci ; il devient le
thème actif et s’appliquera à l’ensemble de la
présentation
LES ANIMATIONS ET TRANSITIONS

 les animations marchent par diapositives !
Évidemment, si vous êtes en train d'éditer
une diapositive, il est clair que vous ne
pourrez pas gérer les animations sur les
éléments d'une autre diapositive.
 En ce qui concerne les animations entre les
diapositives elles-mêmes, on parle ici des «
transitions ».
FIN