Vous êtes sur la page 1sur 21

Chapitre 3

ANALYSE FONCTIONNELLE DU

BILAN

2ème année TM Semestre 3 : Finance I Ali JEBLI


ANALYSE DU BILAN

PLAN
I - LE BILAN COMPTABLE
II - LE BILAN FONCTIONNEL
2.1 - NOTION DE BILAN FONCTIONNE
2.2 - VALEURS STRUCTURELLES DU BILAN FONCTIONNEL
2.2.1 - Le Fonds de Roulement Fonctionnel (FRF)
2.2.1 – Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR)
2.2.3 - La trésorerie nette
III - LE BILAN FONCTIONNEL RETRAITE
IV - L ’ANALYSE DE L ’EQUILIBRE FINANCIER
V – LIMITES DU BILAN FONCTIONNEL
ANALYSE DU BILAN

L'analyse financière est un ensemble d'instruments et de méthodes de diagnostic


qui visent à apprécier la situation financière et les performances des entreprises.
Parmi ces instruments, certains permettent une analyse statique de la situation de
l’entreprise; il s'agit essentiellement du bilan et du compte de produits et de
charges (CPC).

3
I - LE BILAN COMPTABLE

Le bilan est un document de synthèse :

- Établit selon les disposition légale


- Il écrit à un moment donné la situation de l'entreprise (dans une approche de
stock);
- Il s’apparente à une photographie de l'entreprise à un instant donné;
- Il rend compte de la provenance des ressources (passif) et de leur emploi
(actif);
- Les emplois et ressources sont toujours équilibrés.
I - LE BILAN COMPTABLE

Cependant, ce bilan, établit selon les normes du CGNC, ne permet


pas de faire une bonne analyse financière de la situation de
l’entreprise. Les analystes sont donc obligés de retraiter le bilan
comptable pour avoir, selon leur besoin, :

 un bilan fonctionnel;
 ou un bilan financier (appelé aussi bilan liquidité).
II - LE BILAN FONCTIONNEL
2.1 - NOTION DE BILAN FONCTIONNEL
Le bilan fonctionnel repose sur une approche économique des flux de ressources
et d'emplois accumulés par l’entreprise; en retenant deux principes généraux :
l'évaluation à la valeur d’origine et le classement des emplois et des ressources
selon leur fonction :
 fonction de financement;
 fonction d'investissement;
 fonction d'exploitation.
Chaque fonction est liée à un cycle financier:
 le cycle de financement ;
 le cycle d'investissement;
 le cycle d'exploitation.
Objectif : expliquer la génération de la trésorerie de l'entreprise à partir de
l'ensemble de ses fonctions opérationnelles et à travers ses emplois et ses
ressources.
Principe : Les ressources durables sont destinées à financer les emplois durables
et les ressources circulantes à couvrir les emplois circulants.
II - LE BILAN FONCTIONNEL
La structure du bilan comptable marocain montre que le concepteur du
PCGE marocain a adopté une conception purement fonctionnelle de cet état
de synthèse.
Le retraitement à effectuer est le regroupement des postes du bilan
comptable pour obtenir à l’actif trois masses qui sont:
- Actif immobilisé
- Actif circulant (hors trésorerie)
- Trésorerie-actif
Et au passif:
- Financement permanent
- Passif circulant (hors trésorerie)
- Trésorerie-Passif
II - LE BILAN FONCTIONNEL
Exemple : bilan au 31/12/06 de la société Ciment du Maroc

BILAN
AU 31/12/06
(en million de dh)
Actif (emplois) Passif (ressources)
Actif immobilisé 2 507,7 Financ. permanent 3 334,1
Actif circulant 1 360,9 Passif circulant 429,7
Trésorerie Actif 6,5 Trésorerie passif 111,3

TOTAL ACTIF 3 875,1 TOTAL PASSIF 3 875,1

NB: La structure des bilans fonctionnels n’est définie par aucun texte réglementaire. Ce
sont les théories financières et la pratique des analystes financiers qui ont fixé le fond et la
forme de cette représentation du fonctionnement financier de l’entreprise.
II - LE BILAN FONCTIONNEL
2.2 - VALEURS STRUCTURELLES DU BILAN FONCTIONNEL
2.2.1 - Le Fonds de Roulement Fonctionnel (FRF)
L’équilibre du bilan fonctionnel repose sur le principe d’affectation des ressources
stables aux emplois stables. Le besoin de financement des emplois stables doit être
couvert par des ressources stables. Un financement par des concours bancaires au
renouvellement aléatoire serait dangereux.
Le principe d’affectation consiste à affecter les ressources stables prioritairement
au financement des emplois stables.

a) Définition
Le FRF est la partie de l’actif circulant financée par des ressources stables. Il
correspond au surplus des capitaux permanents sur les actifs stables.
En principe le FRF doit être positif.

9
II - LE BILAN FONCTIONNEL
b) Calcul
Le montant du FRF peut être calculé soit par le haut soit par le bas du bilan.
• Calcul par le haut du bilan
FRF = financement permanent – actif immobilisé

• Calcul par le bas du bilan


FRF = actif circulant – passif circulant

Emplois
stables Ressources
stables
FRF
Actif
circulant Passif
circulant
10
II - LE BILAN FONCTIONNEL
2.2.1 – Besoin en fonds de roulement (BFR) ou Besoin de Financement Global (BFG)
Un fonds de roulement est nécessaire aux entreprises du fait des décalages dans le
temps entre :
les achats et les ventes, ceux-ci entraînent la constitution de stocks,
les produits comptables (ex les ventes) et les paiements correspondants qui donnent
naissances à des créances.
Ces décalages créent un besoin en fonds de roulement ou besoin de financement
global (BFG). Le BFR est cependant atténué par le décalage de sens opposé entre les
charges et les paiements correspondants. Ces derniers donnent naissance à des dettes.

Définition
Le BFR est la différence entre les postes de l’Actif circulant (hors trésorerie) et ceux
du Passif circulant (hors trésorerie)
II - LE BILAN FONCTIONNEL

BFR = Actif circulant (hors trésorerie) – Passif circulant (hors trésorerie)

Passif circulant
(hors trésorerie)
Actif circulant
(hors trésorerie)

BFR

• Actif circulant (hors trésorerie) (Stocks, les créances …) constituent des emplois
à financer.
• Passif circulant (hors trésorerie) (fournisseurs, personnel créditeur …) sont des
ressources de financement.
II - LE BILAN FONCTIONNEL
Exemple : Cycle d’exploitation d’une entreprise commerciale

Plus la durée de stockage est courte, plus la durée du crédit-clients est courte, et
plus la durée de crédit fournisseurs est longue, mieux sera assuré le financement
du BFR. Le niveau du BFR dépend donc du niveau d’activité de l’entreprise
délai de rotation des stocks, délai du crédit accordé aux clients, délai du crédit
obtenu auprès des fournisseurs. Plus les délais de rotation des stocks et du crédit
accordé aux clients sont longs et plus le BFR est important.
Le BFR doit non seulement être financé par les ressources longues issues du
FRF, mais aussi géré rigoureusement (crédit interentreprises et stocks).
13
II - LE BILAN FONCTIONNEL
2.2.3 - La trésorerie nette
Trésorerie nette (TN) = Trésorerie actif – Trésorerie passif
La TN peut être aussi calculée par la différence entre le FRF et le BFR :
TN = FRF – BFR
Si le FRF > BFR, la trésorerie est positive, l’entreprise dispose de disponibilité.

Actif
immobilisé
Financement
TN permanent
FRF
BFR
Actif
circulant Passif
circulant

Trésorerie Trésorerie Passif


Actif TN
II - LE BILAN FONCTIONNEL
Si le FRF < BFR, la trésorerie est négative, l’entreprise fait appel au découvert
bancaire.

Emplois
stables Ressources
stables
FRF
BFR
TN
Actif circulant
Passif circulant

Trésorerie Actif Trésorerie


TN Passif
III - LE BILAN FONCTIONNEL RETRAITE

Pour passer du bilan comptable au bilan fonctionnel, l’analyste financier peut


procéder à des retraitements comptables et extra-comptables.

1. Retraitements comptables
a. Les écarts de conversion : ils doivent être contrepassés, ce qui entraîne
leur disparition et ramène les créances et les dettes concernées à leur valeur
initiale
 
b. Les amortissements et les provisions : ils sont rajoutés aux ressources
durables.
 
c. Les titres et valeurs de placement : Dans la mesure où elles sont
facilement négociables, les TVP peuvent être assimilées à des disponibilités et
être prises en compte dans l’actif de trésorerie.
 
III - LE BILAN FONCTIONNEL RETRAITE
IV – ANALYSE DE L’EQUILIBRE
FINANCIER

 Une entreprise est en équilibre financier si elle arrive à gérer les grands
pôles de son bilan de façon fonctionnelle et optimale.

 L'appréciation de cet équilibre, fait partie du diagnostic financier, et


consiste à étudier les relations entre différentes masses du bilan.
IV – ANALYSE DE L’EQUILIBRE
FINANCIER
Signification Situation de l'entreprise observation

Le FRF couvre le BFG et permet Ese. En équilibre. Situation Risque de sous utilisation des
de dégager des liquidités. favorable capitaux de l'Ese.
+
TN Situation correspondant à la réalité
- de financement des entreprises :
Le BFG est financé par le FRF et Situation de déséquilibre
+ recours aux concours bancaires
par des concours bancaires. extrêmement préoccupante
pour financer les besoins
FRF d'exploitation

- Situation impossible
+
+ TN
- Les concours bancaires couvrent Si cette situation est durable, il faut
Situation de déséquilibre
à la fois le BFG est une partie de une restructuration de la situation
extrêmement dangereuse
l'actif immob. financière de l'Ese.
BFG TN positive grâce aux concours
des ressources générées par le
Ese. En équilibre. Situation Risque de sous utilisation des
cycle d'exploitation et l'excédant
favorable capitaux de l'Ese.
+ du financ. Permanent sur l'actif
- TN immob.
-
+ Situation impossible

FRF
IL faut envisager un renforcement
Ressources générées par le cycle
du financement permanent, sauf si
- d'exploitation couvrent la TN et Situation de déséquilibre
les ressources de financement sont
+ une partie des immob.
pérennes.
TN
- Une partie de l'AI est financée à la Situation de déséquilibre. Très
il faut prévoir des mesures de
fois par les ressources de grande dépendance financière
restructuration financière.
financement et la TN externe de l'Ese.
IV – ANALYSE DE L’EQUILIBRE
FINANCIER
On a : TN = FRF – BFR, ainsi pour améliorer la situation de la trésorerie d’une
entreprise, il faut soit augmenter le FRF, soit réduire le BFR soit les deux à la fois.
Accroissement du F.R.F. Réduction du B.F.R.
a. Augmentation de l'autofinancement a. Accroissement de la rotation des stocks
Politique d'amortissement (linéaire, dégressif) Baisse du niveau des stocks pour un niveau de chiffre
Politique de dividendes restrictive d'affaires donné.
Réduction de la durée du processus de production
b. Augmentation de capital (en numéraire)
b. Accroissement de la rotation du poste clients et
c. Augmentation des capitaux propres assimilés comptes rattachés
Subventions d'investissements Limitation du crédit accordé (sans impact sur la politique
Provisions réglementées commerciale).
Amélioration de la procédure de recouvrement
d. Augmentation des dettes de financement
Emprunts obligataires c. Réduction de la rotation du poste fournisseurs et
Autres dettes (banques) comptes rattachés.
Rallongement des délais de règlement (sans pénalisation
e. Diminution de l'actif immobilisé des conditions d'achat).
Cessions d'actifs immobilisés
Remboursement des prêts consentis par l‘Ese. 20
V – LIMITES DU BILAN
FONCTIONNEL

Malgré que le bilan fonctionnel permet à l’analyste financier d’apprécier


l’équilibre financier d’une entreprise, l’analyse selon cette approche comporte
quelques limites, notamment :

La notion de cycle d'investissement est peu adaptée au cas des PME ou des
entreprises de services qui n'ont pas de programme d'investissement pluriannuel;
Cette approche ne prend pas en considération le rôle de la trésorerie dans les

stratégies de l’entreprise.

21