Vous êtes sur la page 1sur 17

TP(4ème année, module de cardiologie)

L’électrocardiogramme au cours
de l’insuffisance coronaire
Dr Namoune
Service de cardiologie
HMRUC
Définitions
• L’insuffisance coronaire est la diminution de l’arrivée du sang
dans le myocarde (déséquilibre entre les apports et les besoins)
susceptible de provoquer des lésions parfois irréversibles.
• La diminution d’apport en sang(oxygène et nutriments) au
myocarde est appelée :ischémie myocardique.
• Elle peut toucher une ou plusieurs artères coronaires et les
signes ECG correspondent au territoire myocardique irrigué par
l’artère atteinte.
• Cette diminution d’apport peut être aigue(constitution brutale
d’un thrombus sur une plaque d’athérome rompue) ou
chronique (sténose coronarienne athéroscléreuse)
• Dans certains cas ,cette diminution d’apport et d’origine
fonctionnelle et non pas organique(anémie sévère,hypoxie,
spasme coronarien)
Les manifestations cliniques
• Ischémie silencieuse(sujet diabétique)
• Angor d’effort(ischémie incomplète et brève à
l’effort due à la présence une sténose
coronarienne chronique)
• Syndrome coronarien aigu(ischémie aigue et
prolongée due à la constitution d’un thrombus
occlusif ou non occlusif)
Les signes ECG
• Dépendent de :
• La sévérité de l’ischémie(thrombus occlusif ou
non occlusif, sténose ,nombre d’artères atteintes)
• La durée de l’ischémie (brève ou
prolongée,heure de consultation,thrombolyse ou
non ?)
• La couche de cellules myocardiques atteinte(sous
endocardique,transmurale)
• Ischémie incomplète brève( sténose coronarienne) : seule
la repolarisation est altérée et on observe des signes
réversibles d’ischémie ou de lésion à l’effort (anomalies de
l’onde T et du segment ST régressent)
• Ischémie incomplète prolongée(thrombus non occlusif)
:l’évolution peut être celle d’un infarctus non transmural
(anomalie définitive de l’onde T ou du segment ST est
possible)
• Ischémie complète prolongée(thrombus occlusif) :
dépolarisation et repolarisation sont altérées. On observe
des signes d’infarctus transmural (lésion sous-épicardique
et anomalies du QRS),puis s’inscrivent des ondes q fines et
peu profondes qui peuvent se transformer en ondes Q de
nécrose ( ceci en l’absence de traitement de reperfusion
urgente par angioplastie ou thrombolyse).
Lésion sous épicardique
Infarctus transmural(IDM)
• Est une nécrose totale des couches sous
endocardique et sous épicardique due à une
ischémie myocardique complète et prolongée
par la présence d’un thrombus coronaire
occlusif.
• Elle se traduit sur l’ECG par la présence d’une
onde Q de nécrose.
Territoires myocardiques