Vous êtes sur la page 1sur 51

Maintenance Professionnelle

8 ACTIVITES DE LA MAINTENANCE
PROFESSIONNELLE

1 - Support de la maintenance autonome


2 – Zéro panne
3 - Support système
4 – Maîtrise de la lubrication
5 - Spare parts management
6 – Maîtrise du coût
7 - CBM et méthodes de diagnostics
8 – Maîtrise des compétences

2
ACTIVITES DE LA MAINTENANCE
PROFESSIONNELLE

1 - Support de la maintenance autonome


2 – Zéro panne
3 - Support système
4 – Maîtrise de la lubrication
5 - Spare parts management
6 – Maîtrise du coût
7 - CBM et méthodes de diagnostics
8 – Maîtrise des compétences

3
Rappel des 7 étapes de la maintenance autonome

77 Auto-gestion

66 Contrôle et maintenance

55 Inspection autonome

44 Inspection générale

33 Etablir les standards de nettoyage et de vérification

22 Mesures correctives contre les sources de salissures et


les accès difficiles.

11 Nettoyage initial

4
Activité 1 : Soutien technique et assistance
à la maintenance autonome

Activités de la maintenance

Améliorer les Participer à la Partager les


Actions conjointes
Remettre en état compétences formation tâches entre la
:détecter et traiter
et améliorer générales de technique des fabrication et la
les anomalies
contrôle opérateurs maintenance

Développer les Aide à


Traiter les
compétences de l’établissement
étiquettes rouges
fabrication des standards

Enseigner Réaliser les


comment détecter améliorations de Etape 5
les anomalies l’équipement
Etape 4 Inspection
autonome

Formation à
Etape 3 l’inspection
générale
autonome
Etape 2 Etablissement
des standards
provisoires de
Mesures nettoyage, de
Etape 1 correctives contre graissage et
les sources de de
salissures et les boulonnerie
Nettoyage initial accès difficiles
Activités et étapes de la maintenance autonome
5
ACTIVITES DE LA MAINTENANCE
PROFESSIONNELLE

1 - Support de la maintenance autonome

2 – Zéro panne
3 - Support système
4 – Maîtrise de la lubrication
5 - Spare parts management
6 – Maîtrise du coût
7 - CBM et méthodes de diagnostics
8 – Maîtrise des compétences

6
Activité 2 / Zéro défaillances

Les 5 mesures anti-défaillance pour atteindre le 0 pannes

Cinq facteurs Cinq + 1 mesures anti-défaillance


1. Respect des conditions de base
1. Non respect des conditions 2. Respect des conditions d’utilisation
de base
3. Réparation des détériorations negligées
2. Non respect des conditions
d’utilisation 4. Correction des faiblesses de conception
3. Détériorations négligées 5. Développement des compétences
4. Faiblesse de conception --------------------------------------------------------
5. Manque de savoir-faire • Qualité des pièces de rechange

*en industrie de process

7
Activité 2 : Zéro défaillances

Les 7 étapes du zéro défaillance


Phase 4/5
Etape 7
• Gestion des
coûts de
Etape 6 maintenance
Phase 3 • Développer un
• Développer un système de
système de maintenance
Etape 5 maintenance planifié
préventive (gestion
Phase 2 de tendance)
• Améliorer la vie des
Etape 4composants et un système de
maintenance pour améliorer les
coûts de maintenance
Phase 1 • Evaluer les conditions des
composants et l’influence sur la
Etape 3 qualité produit
• Réaliser un plan de maintenance
pour réaliser le zéro défaut sur
le produit
Etape 2
• Etablissement des standards de
maintenance pour les
• Eliminer et prévenir les composants et un un plan de
détériorations accélérées maintenance adapté pour
Etape 1 • Contre mesures contre atteindre le zéro défaillance de
les points faibles de la l’équipement
maintenance.
dû à la
machine et allongement
de vie de l’équipement
• Préparation : choisir la machine
pour mettre en place l’activité du
zéro défaillance.
• Analyse de la situation initiale
• Restaurer les conditions normales
de maintenance
• Analyses des défaillances

8
Zéro défaillance : Phase 1

temps
Points d’attention

1 Détecter par le nettoyage et


corriger les anomalies.
dégradation


tér 2 Prendre des mesures contre
Degré de

ior
a tio
n na
les sources de problèmes.
tur
Détériorations ell
e
forcées 3 Détecter et corriger les défauts
mineurs.
Limite de
dégradation 4 Etablir les conditions de base.

5 Clarifier et appliquer les


conditions d’utilisation.

Identifier les détériorations accélérées, mise en oeuvre des réparations


et corrections des conditions appliquées aux équipements.

9
Zéro défaillance : Phase 2

temps
Points d’attention

1 Corriger les faiblesses de


détérioration

Dé conception.
Degré de

tér
ior
atio
nn
atu 2 Fiabiliser la résistance à
rel
le l’usure, la résistance à la
contrainte, à la tenacité…

Limite de 3 Réduire les variations de


détérioration contrainte.

Augmenter la durée de vie intrinsèque des équipements

10
Zéro défaillance : Phase 3

temps
Points d’attention :

1 Rechercher les relations


entre le processus de
détérioration et le temps.
détérioraton
Degrés de

2 Analyser le processus
physique de détérioration.

3 Rechercher les relations


Limite de entre la détérioration des
détérioraton composants et la qualité des
produits, en mesurant le degré
de détérioration.

Rechercher les modes de détérioraton naturelle

11
Zéro défaillance : Phase 4

Points d’attention :

1 Sélectionner des indicateurs de détériorations basés sur les


processus de détérioraton.

2 Sélectionner les modes de mesure de ces indicateurs.

3 Analyser la quantité physique de la détérioration telle que la


variation de dimension, la vibration, la consommation électrique, le
voltage, la température, la pression, le magnétisme, etc.

Recherche des paramètres de détérioraton

12
Zéro défaillance : Phase 5

Points d’attention :
temps
1 Réaliser un suivi des
diagnostic
tendances par diagnostic
simplifié.
détérioration
Degrés de

réparer 2 Affiner le diagnostic pour


identifier le point de
changement.

diagnostic 3 Appliquer et développer des


Limite de techniques de diagnostic
détérioration
appropriées.

4 Réparer et maintenir
systématiquement.

Déploiement de la maintenance conditionnelle pour maximiser la durée de vie

13
La route du zéro défaillance

+ TBM

14
8 activités de la maintenance professionnelle

ACTIVITES PRINCIPALES
1. Soutien technique et assistance aux départements de fabrication pour
leurs activités de maintenance autonome.
2. Activité zéro défaillance

ACTIVITES TECHNIQUES, LOGISTIQUES ET ADMINISTRATIVES


3. Système support de la MP
4. Gestion de la lubrification
5. Gestion des pièces de rechange
6. Gestion des coûts de maintenance
7. Maintenance conditionnelle et techniques de diagnostic
8. Amélioration des compétences du personnel de maintenance

15
ACTIVITES DE LA MAINTENANCE
PROFESSIONNELLE

1 - Support de la maintenance autonome


2 – Zéro panne
3 - Support système
4 – Maîtrise de la lubrication
5 - Spare parts management
6 – Maîtrise du coût
7 - CBM et méthodes de diagnostics
8 – Maîtrise des compétences

16
Système de support documentaire de la
maintenance professionnelle

La maintenance professionnelle s’appuie sur un système documentaire


structuré :

- Un classement machine

- Un système d’information structuré:

• Standards de gestion
• Standards de maintenance de l’équipement
• Standards de travail

• Plan de management
• Mise en place d’un calendrier

• Rapports de contrôle et de mesure


• Rapports de travail
• Rapports de résultat

17
Préparer ou adapter un classement
machine

• Préparer le classement machine en priorité


– 1. Priorité AA
– 2. Priorité A
– 3. Priorité B
– 4. Priorité C

1. Enregistrement et 2. Identifier
3. Dessins détaillés des 4. Info détaillées 5. Choisir le type de
Journal de l’équipement les sous sur les composants maintenance pour
sous ensembles
ensembles
des sous ensembles chaque composant

18
Préparer le classement machine – identification des sous
ensembles

• Identifier tout les sous ensembles

19
Préparer le classement machine – dessins techniques, croquis
des composants des sous ensembles

• Exemples de dessin/croquis des sous ensembles / usure et composants


consomables (mécanique et électrique)

20
ACTIVITES DE LA MAINTENANCE
PROFESSIONNELLE

1 - Support de la maintenance autonome


2 – Zéro panne
3 - Support système

4 – Maîtrise de la lubrication
5 - Spare parts management
6 – Maîtrise du coût
7 - CBM et méthodes de diagnostics
8 – Maîtrise des compétences

21
Gestion de la lubrification

Objectifs de la lubrification:
• Diminution des frottements et réduction des pertes de
puissance
• Suppression des à-coups
• Prévention de l’abrasion
• Prévention des échauffements et actions de refroidissement
• Prévention des agglomérations de matières
• Nettoyage des surfaces de frottement
• Protection contre la corrosion
• Prévention des vibrations et des bruits

On cherche l’adéquation : technique de


lubrification – qualité du lubrifiant – quantité de
lubrifiant – fréquence de lubrification – coût global

22
Gestion de la lubrification

Etape 6
• Tests
Etape 5 périodiques

• Point clé de
l’inspection
Etape 4 journalière

• Prévention
absolue des
Etape 3 fuites

• Prévention contre
Etape 2 les détériorations
forcées

Etape 1 • Amélioration de
l’approvisionnement
de l’huile
• Déterminer la quantité
d’huile et méthode

23
ACTIVITES DE LA MAINTENANCE
PROFESSIONNELLE

1 - Support de la maintenance autonome


2 – Zéro panne
3 - Support système
4 – Maîtrise de la lubrication

5 - Spare parts management


6 – Maîtrise du coût
7 - CBM et méthodes de diagnostics
8 – Maîtrise des compétences

24
Gestion des pièces de rechange

7 Etapes

Etape 7

Standardiser
Etape 6 les pièces de
rechange
autant que
Etape 5 Etablir un possible avec
système de la TPM à la
gestion conception
Etablir un informatisé et
Etape 4 sytème de sychonisé avec
gestion visuel TBM & CBM
Déterminer des pièces de
Etape 3 la quantité rechange dans
selon la l’entrepôt
criticité et
Etape 2 Mise des l’utilisation
pièces
de rechange
Etablir une
en ordre
Etape 1 politique de
management des
Trier pièces de
rechange
25
ACTIVITES DE LA MAINTENANCE
PROFESSIONNELLE

1 - Support de la maintenance autonome


2 – Zéro panne
3 - Support système
4 – Maîtrise de la lubrication
5 - Spare parts management

6 – Maîtrise du coût
7 - CBM et méthodes de diagnostics
8 – Maîtrise des compétences

26
Gestion des coûts

Les budgets sont établis à partir :


• D’une politique (durée)
• D’un plan déployé
• Du résultat des dépenses

3 catégories de coûts sont détaillées et suivies :


• Coûts de la maintenance des équipements
• Coûts de la maintenance des bâtiments et utilités
• Autres coûts

27
10 points clés pour la réduction des coûts de
maintenance

1- Révision des cycles fixé de l’inspection/de vérification/de la maintenance


préventive suite aux actions d’amélioration
- Extension du cycle par extension de la durée de vie des pièces
- Révision du cycle fixé par l’analyse du cycle de vie le plus court
- Méthode de la maintenance prévisionnelle
- Méthode de la maintenance conditionnelle

2- Calcul des coûts de lubrification


Si l’équipement se trouve dans une condition normale, la dégradation et la
consommation de l’huile sont faibles

3- Réorganisation travaux : sous-traité / maintenance interne ; amélioration de la


compétence et du savoir faire

4-Suppression des pertes d’arrêt et de manutention, provoquée par une


mauvaise organisation et gestion des pièces de rechange et des méthodes
de réparation

5- Amélioration efficace des réparations


Standardisation des pièces : définition de la précision et de l’état de surface
des pièces, et système de remplacement par sous ensembles.

28
10 points clés pour la réduction des coûts de
maintenance

6- Révision des stocks de pièces de rechange


Contrôle des pièces en stock par rapport aux consommations.
Augmenter les pièces à commande programmée

7- Examen des pièces nécessaires par rapport à leur fonction


Remplacement par des pièces moins chères

8- Récupération d’équipement non utilisé


Echange interne d’information

9- Réduction des pertes de ressource et d’énergie


Prévention des fuites air-huile-vapeur. Réduction des énergies
pendant la marche au ralenti
10- Suppression des pertes des équipements
-Réparation des défaillances sporadiques
- Récuparation des pertes d’énergie
- Réduction des défauts produits dûs à des pertes ou à des
dégradations

29
ACTIVITES DE LA MAINTENANCE
PROFESSIONNELLE

1 - Support de la maintenance autonome


2 – Zéro panne
3 - Support système
4 – Maîtrise de la lubrication
5 - Spare parts management
6 – Maîtrise du coût

7 - CBM et méthodes de diagnostics


8 – Maîtrise des compétences

30
Maintenance conditionnelle

Temps

Suppression des
dégradations forcées et
Diagnostic
correction des faiblesses
par des améliorations

Seuil d’intervention

Limite de
dégradation
Dégradation
accélérée
Dégradation

Le niveau de dégradation est fixé, le temps ou nombre d’unité d’oeuvre est variable.
Plus le paramètre sera représentatif, plus la valeur standard sera proche de la limite
acceptable (économies)
La maintenance conditionnelle est très dépendante des techniques de diagnostic.

31
Exemples d’application de maintenance
conditionnelle
panne

Seuil de danger
Arrêt
préventif

Niveau de
détérioraton

Seuil d’avertissement

Deploiem Détériorations
Exploitation Développement
ent, essai controlées
des pannes
fonctionn
e

Periodical
follow-up

signature Mesures
32
Exemples d’application de maintenance
conditionnelle

Principe de la maintenance conditionnelle

La signature est la valeur de référence pendant le bon état de


travail d’origine.

Les mesures peuvent être :


• Observations visuelles (état observé)
• Valeurs mesurées, images (spectres, thermo-grammas, …)

33
Exemples d’application de maintenance
conditionnelle
En ligne : collecte de données

Analyses de vibrations

Appliquée en rotation de machines

• Pompes
• Ventilateurs
• Générateurs En ligne : connection de modem

• Boîtes de mécanisme
• Moteurs électriques…..

34
Exemples d’application de maintenance
conditionnelle

Analyse de l’huile
Est utilisé pour maintenir :
• Le système mécanique
quand la qualité de
l’huile est critique pour
la fiabilité.
• Circuits hydrauliques
• Moteurs diesel

35
Exemples d’application de maintenance
conditionnelle

Thermographie infrarouge

Les images infrarouges permettent de détecter les échecs


suivants :

• Contrôle de l’isolation thermique


• Contrôle de l’équipement électrique
• Contrôle de l’équipement mécanique

36
Exemples d’application de maintenance
conditionnelle

Thermographie: analyses
infrarouges

Réfractaire

Systèmes mécaniques

Système électriques

37
Exemples d’application de maintenance
conditionnelle

Contrôle non destructif

Enquête de la santé interne des composants de


l’équipement.
Permet de contrôler et de confirmer le diagnostic quand
l’installation est à l’arrêt.

Techniques utilisées :
• Magnetoscopy
• Pénétrant
• Ultra son
• Endoscopie

38
ACTIVITES DE LA MAINTENANCE
PROFESSIONNELLE

1 - Support de la maintenance autonome


2 – Zéro panne
3 - Support système
4 – Maîtrise de la lubrication
5 - Spare parts management
6 – Maîtrise du coût
7 - CBM et méthodes de diagnostics

8 – Maîtrise des compétences

39
Evaluation des compétences du personnel de
maintenance

Equipe 21 - Electriciens Equipe 01 - Electriciens

Sécurité Safety
4
Environnement 4
Environment
Maintenance professionnelle Professional maintenance

3 3

2 2
Med.& High Med.& High
Qualité Quality
tension tension
1 1

0 0

Régulation et contrôle Regulation & Control


outils Tools

Automation Electricité Automation Electricity

Instrumentation Electronique Instrumentation Electronics

Target Real 2006 Target Real 2006

40
Definition of KPI’s
Effectiveness :
 Availability : K1 = "closure" rate = B1* / A
K1 = time when the line is closed (planned stoppage but not for maintenance)
(lack of orders, strikes, other unproductive time)
/ Calendar time
This KPI is not really in S2 process, but should be followed in order to
check that the planned unavailability of the line corresponds to the
real commercial load.

 Reliability : WR = Working Ratio = D / C


WR = Productive Working Time / Available Time
The WR is sometimes difficult to interpret because is a collective KPI

KI = Breakdown ratio for internal reasons = D1internal / C


= Unplanned Stoppage time of the line for internal reasons / Available Time
This sub KPI reflects more the intrinsic reliability of the line
Efficiency :
 Planned maintenance : K2 = Planned Maintenance Ratio = C1* / A
K2 = Time when the line is stopped for planned maintenance
(included Annual shutdown and Major relines/overhaul)
/ Calendar Time
not to be confused with "planned maintenance ratio" of the GTB : K2 includes the annual shutdown
 Repairs & Maintenance Cost : €/T HRCeq.
€/RAV  E3

41
Definition of KPI’s
• KI : Internal stoppage Ratio (= D1internal / C)
= Unplanned stoppages for Internal reasons (Operation, Maintenance,
Quality, …)
/ available time
• KM : Maintenance stoppage Ratio (part of KI : D1maintenance / C)
= Unplanned stoppages for Maintenance reasons
/ available time
• KP: Internal stoppage ratio not due to maintenance (= KI – KM)
= Unplanned stoppages for reasons ≠ maintenance
/ available Time
• KE : External stoppage Ratio (= D1external / C)
= Unplanned stoppages for External causes (Upstream, Downstream,
External…)
/ available time
• UWR : Unproductive Working Ratio (=D2 / C)
(generally fatal ratio for the line but can be challenged)
= Stoppages for planned change of tools (CC moles or segments, work
rolls in HSM, …), setup or waiting time when change of products, …
/ available time 42
43
Copyright © ArcelorMittal
Fiche Projet Vague 2010_01 – Méthodologie 
Titre

Question posée :
Décrire le problème et non l’objectif. Cela doit être succinct.
La zone de texte du template est posée sur 3 lignes. Tant que la fiche est en cours de
rédaction, un signet en cours avec la date de rédaction est affiché. Une fois validée, le signet
1devient VALIDE LE avec la date. 3
Contexte : Décideurs / Parties prenantes :
Décrire la raison et les perspectives. • Demandeur : (Ex chef de dép)
• Pilote :
La taille des cadres est à réaliser en • Equipe projet (y/c CLs) :
insérant des retours chariots. Ne pas • Copil :
modifier les tailles des objets directement.
La seule action à réaliser
2 4
Critères de Périmètre de l’étude :
Lessuccès
critères: de succès incluent les objectifs Décrit le périmètre de l’étude, ou les limites
de la vague. de temps à prendre en compte pour éliminer
• KPI 1000 (réf 1001) des actions.

5
Difficultés potentielles :
Les zones de texte mettent les cadres en forme automatiquement. Les nombres, titres et texte
sont groupés. Ne pas dégrouper les éléments. Ne pas changer l’ordre des cadres pour
conserver une habitude de lecture. Police : Arial 12.
44
Méthodologie - Titre 
26/02/2010 – Semaine 08

Planning (ou KPI) Objectif : « Faire quelque chose pour


12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
12/9/20
gagner le million », exemple type d’une
Réunion de lancement phrase constituée d’un verbe d’action avec
12/9/20 un objectif (objectif prévu pour 3 lignes)
Comités de pilotage
12/9/20 12/9/20
•Réalisation de la semaine :
Préparation
Diagnostic • Template de la fiche projet suivi hebdo
Vision cible
• Les éléments de la zone de texte sont liés
Planification
Mise en œuvre (réalisation – livrables) pour faciliter la mise en
Pérennisation
forme lors de l’insertion
12/9/20 • La zone de texte est en arial 12, avec un
KPI interligne de 1,2
100 • La zone de graphique contient en standard 2
80 éléments (2 KPI ou le planning et un KPI
(exceptionnellement 3 éléments)
60
• La•Livrables
police desprévus graphiques est arialprochaine
la semaine 10 :
40 12/9/20 Les signes
•• Afficher les liés à la réalisation
livrables sont à gauche
est plus challenging
12/9/20
20 pour faciliter
qu’afficher leslaactivités
lisibilité prévues
12/9/20
• Une bonne pratique est d’insérer une ligne
0
•Points d’attention :
• Ne brisée sur le planning. N’utiliser le rouge que
12
/9/
12
/9/
12 12 12/ 12/ 12/ 12/ 12/ 12/ 12/
/9/ /9/ 9/2 9/2 9/2 9/2 9/2 9/2 9/2
pas aller plus bas
20 20 20 20 0 0 0 0 0 0 0 pour la comparaison à l’objectif pour faciliter la
ArcelorMittal Atlantique 45
Source: Indiquer la source des indicateurs et des
lisibilitéHors- objectif mais Hors objectif sans Sens de
objectifs Lorraine À l’objectif
actions correctives plan d’actions identifié l’amélioratio
Baromètre d’équipe Vague 20xx_0x - <Méthodologie> - <Titre> AA BB CC
RP DD EE
Semaine xx
FF GG HH II I
1 2 3 4
-- - + ++ Commentaires

Le travail de l'équipe a eu
•Xx
de l'impact *

Mon travail a eu de •Xx


l'impact *

Appropriation par les


parties prenantes •Xx

Plans de travail
structurés
•Xx
Ressources gérées
efficacement

Coaching/Feed
•Xx
back/Learning

Je me sens à l’aise dans


l’équipe, •Xx.
Plaisir à travailler

Equilibre vie privée /


•Xx.
professionnelle

Irritants •Xx

Technology
* Impact A. Strohl
= contribution à définir/ les
D.Verdonck 03/09/2007
Business Requirements et/ou à évaluer un potentiel d’amélioration et/ou à évaluer la capacité de l’organisation à progresser
0
Source: Equipe PA Atlantique – Speeder n°1158643
Plan d’actions sur baromètre d’équipe :

Délai Délai
Action Pilote réalisé
prévu

Technology A. Strohl / D.Verdonck 03/09/2007


Source: Equipe PA Atlantique – Speeder n°1158643
Une machine fonctionne 365 jours / an
Elle test tombée 6 fois en panne
Calculer le MTBF

Technology A. Strohl / D.Verdonck 03/09/2007


Une machine fonctionne 365 jours / an
Elle test tombée 6 fois en panne
Calculer le MTBF

Panne 1 : 2h
Panne 2 : 3h
Panne 3 : 3h
Panne 4 : 4h
Panne 5 : 4 h
Panne 6 : 2h
Calculer le MTTR
Technology A. Strohl / D.Verdonck 03/09/2007
Technology A. Strohl / D.Verdonck 03/09/2007
La machine est arrêtée 4H
tous les lundis matins
pour maintenance
Calculer le K2
Calculer le KM

Technology A. Strohl / D.Verdonck 03/09/2007

Vous aimerez peut-être aussi