Vous êtes sur la page 1sur 137

THEME

LA FISCALITÉ DES
SALAIRES

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

SEMINAIRE PREPARE ET ANIME PAR


M. MOHAMED CHORFI
EXPERT COMPTABLE
COMMISSAIRE AUX COMPTES
LE 11 OCTOBRE 2016
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
2
G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03
www.cabinetformation.com

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
3
PROGRAMME

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 RAPPEL DES PRINCIPALES


DISPOSITIONS DU CODE DE TRAVAIL
S

 RAPPEL DES DISPOSITIONS CNSS


S

 FISCALITE DES SALAIRES

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
4
Rappel des
principales

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
5
Dispositions du Code du travail
 Article 363 : Paiement de salaire Code du
Travail
 Le salaire doit être payé au moins deux fois par mois, à seize
jours au plus d'intervalle, aux ouvriers et au moins une fois
par mois aux employés.

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Les commissions dues aux voyageurs, représentants et placiers de


commerce et d'industrie doivent être réglées au moins une fois
tous les trois mois.

 Article 370 : Bulletin de paie


 Tout employeur est tenu de délivrer à ses salariés, au moment du
règlement des salaires, une pièce justificative dite « bulletin de
paye ».
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
6
Code du
Travail

 Article 371 : Livre de paie

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


 Tout employeur doit tenir dans chaque établissement ou
www.cabinetformation.com

partie d'établissement ou atelier, un livre dit de paie

 Article 372 : Dispense du livre de paie

 Autorisation de l’Inspection du travail


MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
7
Code du L’INDEMNITÉ LÉGALE DE LICENCIEMENT « CDI »
Travail
« ART 52/53 DU CODE DE TRAVAIL »
1. Être engagé dans un CDI.
L’ ouverture du 2. Avoir travaillé au moins 6 mois dans la même
droit entreprise.
à cette indemnité 3. Ne pas avoir commis de faute grave.

BAREME
Année d’ancienneté ou fraction Montant de l’indemnité
d’année effectif
Les 5 premières années de travail 96 heures de salaire/AN soit 480 heures
6ème - 10ème année 144 heures de salaires/an soit 720 heures
11ème – 15ème année 192 heures de salaires/an soit 960 heures
+ de 15 ans 240 heures /AN de salaires

NB : « ART 58 DU CODE DE TRAVAIL »


Conformément aux dispositions prévues à l’article 53 ci –dessus,
l’indemnité due au délégué des salariés et, le cas échéant, au
représentant syndical dans l’entreprise, licenciés au cours de leur
mandat, est majorée de 100%.
Code du
Travail

 ART 55 du code de travail

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 L'indemnité de licenciement est calculée sur la base de


la moyenne des salaires perçus au cours des cinquante-
deux semaines qui ont précédé la rupture du contrat.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
9
 ART 57 du code de travail
Code du Travail

 Entrent en ligne de compte pour le calcul de l'indemnité de licenciement,


le salaire proprement dit et ses accessoires énumérés ci-après :
1) Primes et indemnités inhérentes au travail à l'exclusion :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


a) des indemnités constituant un remboursement de frais ou de
www.cabinetformation.com

dépenses supportés par le salarié en raison de son travail ;


b) des indemnités de responsabilité, sauf les indemnités de fonction,
telles que les indemnités de chef d'équipe ou de chef de groupe ;
c) des indemnités pour travaux pénibles ou dangereux ;
d) des indemnités constituant un dédommagement pour un travail
exécuté dans des zones dangereuses ;
2) Les avantages en nature ;
3) Les commissions et les pourboires.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
10
Code du
Travail

Dommages - Intérêts Liés À La Résiliation


Abusive du Contrat de travail
« ART 41 Du CODE DE TRAVAIL »

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Montant de Montant de
l’indemnité l’indemnité
réparatrice pour réparatrice pour
CDI CDD
Dommages – Intérêts Mt Indemnité = Salaire
= 1,5 Mois/An ou pour la période allant de
Dommages – la date de rupture
Intérêts fraction d’année
jusqu’au terme fixé par
Plafonnée à 36 MOIS le contrat
de salaire

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
11
Code du
Travail

RÉMUNÉRATION DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES


« ART 199 - 201 & 202 du code de travail »

 Sont considérés comme heures supplémentaires les heures de travail


accomplies au delà de la durée normale de travail du salarié ( càd au-delà

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


de la durée légale hebdomadaire de 44 heures ou de la durée considérée
www.cabinetformation.com

comme équivalente ) .
 Article 201 de la loi n° 65-99 relative au code de travail a prévu la
rémunération des heures supplémentaires comme suit :

Activité Période heures Jour ouvrable Jour de repos ou


supplémentaires effectuées férié
Agricole Entre 5H et 20 H 25% 50 %
Entre 20 H et 5 H 50% 100 %

Non Agricole Entre 6H et 21 H 25 % 50 %


Entre 21H et 6 H 50 % 100 %

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
12
PRIMES D’ANCIENNETÉ
« ART 350 et 353 »

 Prime d’ancienneté : « ART 350 et 353 »


La prime d’ancienneté se calcule sur le salaire proprement
dit + Les accessoires + Heures supplémentaires exception

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


faite des remboursements de frais et primes de fin d’année.
www.cabinetformation.com

DUREE DE SERVICE Taux de prime d’ancienneté


Durée de Service ≤ 2 Ans 0%
Durée de Service > 2 Ans ≤ 5 Ans 5%
Durée de Service > 5 Ans ≤ 12 Ans 10%
Durée de Service > 12 Ans ≤ 20 Ans 15%
Durée de Service > 20 Ans ≤ 25 Ans 20%
Durée > 25 Ans 25%
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
13
DELAI DE PREAVIS Prévu pour LA RUPTURE
UNILATERALE DU CONTRAT DE TRAVAIL : A DUREE
INDETERMINEE
« ART 43 du Code du Travail et Décret du 29/12/2004 »
Catégorie du
salarié
Ancienneté
Inférieure
Entre 1 et 5 Supérieure à

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


à une
www.cabinetformation.com

années 5 années
année

Au cours de la Personnel payé


période à la journée, à
d’essai la semaine, ou
à la quinzaine 2 jours

Personnel payé
8 jours
au mois
Après la période Ouvriers et
8 jours 1 mois 2 mois
d’essai employés
(Décret n° 2-04-496
relatif au délai de
préavis ) Cadres 1 mois 2 mois 3 mois
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
14
DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL
« Art 184 »
Code du
Travail

 D’après l’article 184 du code de travail la durée normale prévue est :

Répartition de la
Durée Durée

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


Durée /activité durée annuelle /
www.cabinetformation.com

annuelle HEBDOMADAIRE
sur option
2288
Activité Non 44 heures Ne dépassant pas
heures
agricole Par semaine 10 heures par JOUR
Par an (*)

2496 Déterminée par


Variable selon les
Activité heures L’autorité
nécessités des
Agricole gouvernementale
Par an cultures
compétente

(*) Soit 190,66 H / mois soit 7,33 h / jour (190,66 : 26)


MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
15
Code du
Travail

CONGÉS PAYÉS – CONGÉS ANNUELS PAYÉS


« ART 231-232-236 & 238 du code de travail »

Bénéficiaire Conditions Durée de congé

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Après SIX (6) mois


Salariés âgés de service continu 2 jours de travail
dans la même effectif par mois de
de moins de 18 ans entreprise ou chez service
le même employeur

Un jour et demi de
Salariés âgés
IDEM travail effectif *
de plus de 18 ans
Par mois de service

* NB : un mois de travail Correspond à 26 jours de travail effectif


MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
16
Code du
Travail

CONGÉS PAYÉS – CONGÉS ANNUELS PAYÉS


« ART 231-232-236 & 238 du code de travail »

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


Bonification
www.cabinetformation.com

 La durée du congé annuel est augmentée à


raison d’un jour et demi de travail effectif par
période entière Continue ou non de 5 années de
service, sans que cette augmentation puisse
porter la durée totale du congé à plus de 30 jours
de travail effectif.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
17
Code du
Travail

PRESCRIPTION
« ART 395 du code de
travail »

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


 Tous les droits de quelque nature qu'ils
www.cabinetformation.com

soient, découlant de l'exécution ou de la


cessation des contrats individuels de travail,
des contrats de formation-insertion, des
contrats d'apprentissage et des litiges
individuels en relation avec ces contrats,
se prescrivent par deux années.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
18
CNSS
PRIMES ET INDEMNITES NON SOUMISES A
COTISATION :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

La Prime de Salissure

< = 200 DH/Mois

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
19
CNSS

La Cantine Collective

Lorsqu’elle est organisée par l’entreprise en raison de conditions


particulières de travail exigeant de son personnel de prendre un repas

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


par jour sur les lieux de travail.
www.cabinetformation.com

La Prime de panier ou de casse croûte

Cette prime n’est pas soumise à cotisation lorsque l’entreprise qui


l’accorde n’organise pas de cantine collective.
Toutefois, la fraction exonérée du montant journalier de cette prime ne
doit, en aucun cas, dépasser deux fois le SMIG horaire soit environ
26,92 DH ( soit actuellement 13,46 x 2 = 26,92DH).
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
20
CNSS

Titres, bons ou chèques de restauration ou


d’alimentation

Les sommes représentatifs des frais de restauration, de nourriture ou

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


d’alimentation, accordés par l’employeur à l’ensemble du personnel de
www.cabinetformation.com

l’entreprise sous forme de moyens de paiement spécialement dévolu à la


nutrition et à l’alimentation des salariés (titre, bons ou chèques de
restauration ou d’alimentation), ne sont pas soumises à cotisation et ce,
dans la limite de :

10 dirhams par salarié et par journée de travail ;


Et 20 % du salaire soumis à cotisation, du bénéficiaire.
Il y a lieu de noter que cette exonération n’est pas cumulable avec
l’indemnité alimentaire dite de panier.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
21
CNSS

Les dépenses relatives aux postes téléphoniques

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


Les redevances relatives aux postes téléphoniques du domicile et
www.cabinetformation.com

aux postes téléphoniques mobiles d’un ou de plusieurs cadres


dirigeants dont la prise en charge par l’employeur est justifiée
par la qualité du bénéficiaire, ne sont pas soumises à cotisation à
concurrence de 50% de leur montant.

Toutefois, ces redevances sont totalement exonérées, quand elles


sont libellées au nom de l’entreprise.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
22
CNSS

L’indemnité de caisse

Accordée aux travailleurs qui manipulent des fonds

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

et qui ont une responsabilité pécuniaire. Le


montant non soumis à cotisation de cette indemnité
ne doit pas dépasser 150 Dhs par mois .

 CNSS : 150 DH / Mois  Exonéré


 IR : Non Imposable
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
23
L’indemnité de déplacement ou de frais de déplacement

Allouée à des salariés dont les conditions de travail les contraignent à


des déplacements de leur domicile vers un lieu de travail, autre que le

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


lieu habituel, situé en dehors du périmètre urbain, en remboursement
www.cabinetformation.com

des frais de nourriture, de logement et de transport qu’ils supportent.


 Lorsque les frais de déplacement sont inscrits sur la base de pièces
justificatives (billets de transport, notes de frais de restaurant et
d’hôtels ...etc.), le montant ainsi justifié de l’indemnité n’est pas
intégré dans sa totalité.
 Si par contre les pièces justificatives de frais n’existent pas et que
l’indemnité est attribuée forfaitairement, les conditions dans
lesquelles les sommes en cause sont déduites de la base d’IR et de
l’assiette des cotisations, sont les suivantes :
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
24
 lorsqu’il y a une régularité dans l’octroi de l’indemnité, le
bénéficiaire doit nécessairement exercer une fonction qui le
contraint à se déplacer d’une manière continue (agent ou
représentant commercial ou autres agents itinérants).

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Si par contre, il s’agit de mission ou de fonction n’entrant


pas normalement et habituellement dans les obligations
professionnelles du salarié, le déplacement doit être justifié
par l’ordre écrit délivré à l’intéressé et par l’objet du
déplacement (visite d’un client, d’un fournisseur, d’un
chantier ou d’une foire, prospection d’un marché…etc);

 Exonérée ( CNSS / IR) si justifiée


MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
25
La dispense ou la réduction sur les intérêts

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Il s’agit des intérêts relatifs aux prêts consentis pour


acquisition ou construction de logement et des prêts
sociaux consentis par les employeurs à leur
personnel

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
26
L’indemnité de transport vers le lieu habituel de travail

Montant exonéré :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

- 500 Dhs par mois dans le périmètre urbain des villes ;


- 750 Dhs par mois, lorsque le lieu de travail est situé en dehors du
périmètre urbain de la ville.
La partie qui dépasse ce montant reste soumise à cotisation.

N.B :  Le lieu de domicile >= 2 KM du lieu habituel de travail.


 La prime de transport est imposable à l’IR (double emploi
 Abt FP 20%)
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
27
La prime de tournée

Accordée, en remboursement des frais de transport


occasionnés dans le cadre de l’exercice de la fonction, au

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

personnel ayant la qualité de représentant commercial ou


d’agent itinérant, appelé à ce titre à visiter, tout au long de
la journée, la clientèle, les fournisseurs…etc.
Le montant de cette prime non soumis à cotisation, ne doit
pas dépasser 1.500 Dhs par mois. La partie qui dépasse ce
montant reste soumise à cotisation.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
28
Les gratifications à caractère
discrétionnaire et social

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Mariage, Naissance, Décès = Montant exonéré


5000 DH tous les 4 ans.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
29
L’indemnité de stage formation insertion

Accordée conformément aux dispositions du dahir portant loi n° 1-

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

93-16 du 29 Ramadan 1413 (23 mars 1993), tel qu’il a été modifié et
complété par le Dahir portant loi n°1-98-112 du 10 septembre 1998,
cette indemnité n’est pas soumise à cotisation à condition que :
 Les stagiaires engagés sont titulaires d’un diplôme
d’enseignement supérieur, du baccalauréat ou d’un diplôme
équivalent et sont inscrits comme demandeurs d’un premier emploi
auprès des services provinciaux ou préfectoraux relevant du
ministère de l’emploi (ANAPEC).
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
30
L’indemnité de représentation

Deux conditions sont requises pour que cette indemnité ne soit pas
soumise à cotisation :
 Son montant ne doit pas dépasser 10 % du salaire de base. La

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


partie qui dépasse ce montant reste soumise à cotisation;
www.cabinetformation.com

 Le bénéficiaire de cette indemnité doit obligatoirement assurer


l’une des fonctions suivantes :
Président Directeur Général, Directeur Général, Directeur
d’un département (Directeur Commercial, Directeur Financier,
Directeur Administratif, Directeur Technique, Directeur des
Ressources Humaines, Directeur d’une succursale) et Agent
commercial. Il est entendu par Directeur, le premier responsable
des structures susmentionnées.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
31
L’indemnité Kilométrique

Versée à des salariés qui utilisent leurs véhicules

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


personnels dans l’exercice de leurs fonctions
www.cabinetformation.com

professionnelles. Cette indemnité n’est pas soumise à cotisation


quand elle est justifiée par la qualité du bénéficiaire (agents
itinérant, agent commercial…etc.) ou par l’ordre écrit délivré
au salarié, quand il s’agit de mission particulière n’entrant pas
normalement et habituellement dans les obligations
professionnelles de l’intéressé, sans toutefois que son montant
dépasse les plafonds fixés par le barème suivant :

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
32
Puissance fiscale du Indemnité kilométrique (DHS)
véhicule
4 C.V. 1.90

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

5 C.V. 2.20
6 C.V. 2.40
7 C.V. 2.60
8 C.V. 2.95
9 C.V. 3.55
10 C.V. et Plus 5.20

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
33
L’allocation de rentrée scolaire

Accordée une fois par an à l’ensemble des salariés dont les enfants
sont scolarisés. Le montant de cette allocation ne doit pas dépasser

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


400 Dhs par enfant scolarisé, sans toutefois dépasser 1600 Dhs. La
www.cabinetformation.com

partie qui dépasse ce montant reste soumise à cotisation

La prime de voyage à la Mecque


Accordée une seule fois au salarié. La somme admise ne peut
excéder le prix du billet d’avion aller et retour augmenté du
montant de la dotation autorisée par l’office des changes.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
34
Achats de jouets à l’occasion de la fête de
l’Achoura.
150 DH/ Enfant plafonné à

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

750 DH/an.
Prime pour l’achat du mouton de l’Aîd El
Kebir
Accordée à l’ensemble du personnel. Le montant de cette
allocation non soumis à cotisation, ne doit pas dépasser 2.000 Dhs
par salarié/ an .
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
35
Jetons de présence

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Alloués à des administrateurs en raison de leur


simple appartenance au conseil d’administration

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
36
Taux cotisations
CNSS
Part patronale Part salariale TOTAUX
a ) Prestations familiales sur la 6,40 % 0% 6,40 %
base de la masse salariale globale
(N.P)

b) Prestations sociales sur la base 8.98 % (*) 4.48 % (*) 13,46 %

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


de la masse salariale plafonnée à
www.cabinetformation.com

un salaire mensuelle de 6.000,00


DH (Total)

Prestations à court terme * 1.05 % * 0.52 %

Prestations à long terme


* 7.93 % * 3.96 %

C) Taxe de formation 1.6 % 0% 1.6 %


professionnelle (SBNP) prélevée
par la CNSS pour le compte de l’O
FPPT Déclaration
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
37
Taux cotisations
AMO
NATURE PS PP ∑ DEC / AMO

PARTICIPATION -

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

AMO 1,85 % SBTNP 1,85 % SBTNP

COTISATION
2,26 % SBTNP 2,26 % SBTNP 4,52 % SBTNP
AMO

∑ 2,26 % 4,11 % 6,37 %

NB : Pour les assurés volontaires et les pensionnés


 Taux de cotisation : 4,52%
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
38
IR / REVENUS

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


SALARIAUX
www.cabinetformation.com

« Art 28- II & III


+ 56 à 60 & 73 du CGI »
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
39
Notion de Revenu
Imposable
Rappel
 En vertu des dispositions de l’article 25 du CGI, le revenu global imposable est
constitué par le ou les revenus nets relevant de l’une ou plusieurs des catégories
prévues à l’article 22 du CGI . Pour rappel ces différentes catégories sont :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Les revenus professionnels


12  Les revenus provenant des exploitations agricoles

 Les revenus salariaux et revenus assimilés


2

 Les revenus et profits fonciers


3  Les revenus et profits de capitaux mobiliers
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
40
IR

Les revenus salariaux et revenus assimilés


Définition du revenu salarial :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Le revenu salarial est généralement défini comme


étant la rétribution qu’un employeur, personne
physique ou morale, s’oblige en vertu d’un contrat de
travail écrit ou verbal, à verser à un salarié, personne
physique qui s’engage en contrepartie, à lui fournir
ses services personnels pour une durée indéterminée,
déterminée ou pour accomplir un travail déterminé.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
41
Revenus Salariaux et revenus assimilés
« ART 56 CGI »

 Sont considérés comme revenus salariaux pour l’application de l’impôt


sur le revenu :
 Les traitements.

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Les salaires.
 Les indemnités et émoluments.
 Les allocations spéciales, remboursements forfaitaires de frais et
autres rémunérations allouées aux dirigeants résidents des sociétés.
 Les pensions et rentes viagères
 Les avantages en argent ou en nature accordés en sus des revenus
précités
 L’IR retenu à la source par les employeurs doit être effectuée
obligatoirement au moment du paiement du salaire.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
42
EMOLUMENTS :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


 C’est l’ensemble des sommes perçues par un employé et
www.cabinetformation.com

comprend :
 Les honoraires versés en échange de leurs services, aux
personnes exerçant une profession libérale et soumis au
prélèvement dans la mesure où le bénéficiaire n’est pas
soumis à la taxe professionnelle.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
43
 Allocations Spéciales, remboursements forfaitaires
de frais et autres rémunérations allouées aux membres
du conseil d’administration :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Les remboursements et autres rémunérations alloués aux


membres du conseil d’administration sont considérés comme
des revenus salariaux (Rémunération exceptionnelle pour
mission ou mandat spécial, frais de voyage et de déplacement
dans l’intérêt de la société).
TRAITEMENT FISCAL :

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
44
Les remboursements et autres rémunérations alloués aux membres du conseil d’administration
sont considérés comme des revenus salariaux. Cinq cas de figures peuvent se présenter :

L’administrateur

Résident
Personne physique
Personne morale

(1) (2) (3) (4)

Salarié Non salarié Passible de l’IR Passible de l’IS


Ces
Non Patentable Ces rémunérations rémunérations
Patentable
La retenue à la sont comprises dans sont comprises
source au titre La retenue à la les produits dans les produits
des traitements source au taux accessoires de ladite
et salaires selon
accessoires de
de 30% non personne morale et
le barème de ladite personne
imposées au taux du
l’impôt libératoire prévu morale et
barème progressif
( art 73- I) à l’article 73-II- imposées à l’IS
prévu à l'article 73-I du
(0-38%) G-1° du C.G.I C.G.I (de 0 à 38%) au taux normal.
« Rev.Sal » « Rev.Sal » « Rev.Prof » Pas de
Pas de RAS RAS

Revenus Salariaux Revenus professionnels


Les revenus et autres rémunérations allouées aux membres non
résidents du conseil d’administration ou du conseil de surveillance
des sociétés passibles de l’IS

L’administrateur (PP / PM)

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Non Résident

RAS : 15 % (libératoire) / PAPSRA


« Art 19-IV-D »

Sous réserve de l’application des dispositions des conventions fiscales


de non double imposition et ce conformément aux dispositions de
l’article « 13-III du C.G.I ».
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
46
Avantages en Argent ou en Nature :

Les avantages en argent ou en nature sont des rémunérations

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


accessoires au salaire attribuées par l’employeur à son salarié.
www.cabinetformation.com

1. AVANTAGES EN ARGENT :

Ils se définissent comme des allégements des dépenses


personnelles pour le salarié prises en charge en totalité ou en
partie par l’employeur.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
47
 Loyer d’un logement affecté à un employé Pris en charge ou
remboursé par l’employeur.
 Cotisation salariale de sécurité sociale ou d’assurance maladie,
maternité, invalidité et décès Prise en charge par l’employeur.

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 IR/Salaire pris en charge par l’employeur.

 Achats de jouets à l’occasion de la fête de l’Achoura destinés aux


enfants des employés et ouvriers.
 Bourse d’études y compris celle du 3ème cycle accordée à des enfants
d’employés ou d’ouvriers ou à des personnes s’engageant à
travailler, après leurs études, avec l’employeur, (la somme admise ne
doit pas excéder le montant de la bourse accordée par l’Etat).

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
48
 Prime d’assurance (ou complément de prime) pour utilisation de
voiture personnelle pour les besoins du service Souscrite par

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

l’employeur.
 Repas servis par une cantine gérée par l’employeur.

 Frais de voyages à la Mecque.


Frais de voyage et de séjours particuliers
 Participations aux frais scolaires au profit des enfants des
employés et ouvriers

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
49
2. AVANTAGES EN NATURE :

Constituent des avantages en nature les diverses prestations et


fournitures accordées par l’employeur .
 Logement appartenant à l’employeur ou loué par lui et affecté à
titre gratuit à un salarié;

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Dépenses d’eau, d’électricité, de chauffage et de téléphone.


 Dépenses de domesticité (chauffeur, jardinier, cuisinier,
gardien…)
 La nourriture.
 La dispense ou la réduction sur intérêts relatifs aux prêts
consentis par les employeurs à leur personnel.
N.B : Les services rendus par les œuvres sociales de l’employeur
(cantine, soins médicaux, colonie de vacance….) ne sont pas
MOHAMED CHORFI
considérés comme
Expert Comptable – Commissaire des suppléments
aux Comptes “ CM2F ” de salaire et ne sont donc pas
50
Les frais de téléphone
« NC T1 page 354 » IR

 Les frais de téléphone du domicile du chef de l’entreprise


sont considérés comme engagés dans l’intérêt de cette

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

dernière et de ce fait ne doivent pas être retenus comme


avantage imposable.

 Quant aux frais correspondant aux postes téléphoniques


installés aux domiciles de certains cadres et dûment
autorisés par l’employeur, ils sont considérés comme
avantage à concurrence de 50 % de leur montant.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
51
Voiture de service
« NC T1 page 354 »
IR

 Les dépenses réelles de carburant, d’assurance, d’entretien,


de vignette au tarif appliqué aux personnes physiques ainsi

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

que la dotation annuelle d’amortissement, sont considérés


comme avantages imposables à l’exclusion de celles
relatives à la voiture affectée à la Direction Générale.

 Sont également exclues les dépenses relatives aux voitures


mises à titre permanent à la disposition d’autres membres du
personnel lorsque leur affectation est justifiée par les
besoins du service.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
52
Avantage
en nature

 Traitement fiscal de l’avantage en nature Imposable

 Les avantages en nature apparaissent deux fois sur le


bulletin de paie :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 La première fois on  La seconde fois, après le


les ajoute au montant calcul des cotisations
brut imposable sociales ( CNSS, AMO,
IR….), le montant est déduit
du salaire net à payer
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
53
G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03
www.cabinetformation.com

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
54
Eléments Exonérés
« Art 57 du CGI »

Aux termes de l’article 57 du C.G.I, sont exonérées de l’impôt :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

les indemnités destinées à couvrir des frais engagés dans


l’exercice de la fonction ou de l’emploi, dans la mesure où
elles sont justifiées, qu’elle soient remboursées sur états
ou attribuées forfaitairement.
Pour apprécier le caractère d’une indemnité, il convient
d’ailleurs de considérer non pas sa dénomination mais sa
destination effective.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
55
 Indemnités versées à titre des frais professionnels
 Ces indemnités doivent remplir deux conditions pour être exonérées :

1 - Etre destinées à couvrir des frais engagés dans l’exercice de la


fonction ou de l’emploi :
Lesdites indemnités doivent avoir comme contrepartie des frais directement
engendrés par l’exercice de la profession du salarié, c.-à-d. ceux qui par leur
nature, se rattachent directement à l’exercice des fonctions ou au rôle qui est
dévolu à l’intéressé pour s’acquitter normalement de ses obligations
professionnelles.
Elles doivent par conséquent être employées conformément à l’objet pour
lequel elles sont attribuées, et leur montant doit, en principe, être équivalent à
celui des frais déboursés par le salarié.
Dans le cas contraire, la totalité de l’indemnité ou l’excédent de celle-ci sur
les frais engagés constitue un revenu non affecté conformément à son objet,
donc un supplément de rémunération imposable.
2 - Etre justifiées, qu’elles soient remboursées sur états ou
attribuées forfaitairement :

Dans l’un et l’autre cas les indemnités doivent correspondre à l’existence


de frais réels et à l’importance réelle de ces frais sinon l’exemption est
refusée ou ne doit concerner que la partie de l’indemnité correspondant aux
frais réels.
 Quand elles sont attribuées sur état, la justification doit porter sur :
 l’état de décompte lui-même (mandat, bulletin, pièce de caisse …) ;
 la nature des frais ;
 la période à laquelle elles se rapportent ;
 les montants et les pièces de débours (factures, notes, bons, …) ;
 l’ordre écrit délivré au salarié quant il s’agit de mission ou de fonction
n’entrant pas normalement et habituellement dans les obligations
professionnelles de l’intéressé.
 Le mode de calcul de l’Indemnité si attribué forfaitairement
Exemple d’indemnités / Frais
professionnels
Exonérées

 Indemnité kilométrique partie couvrant des frais réels calculé selon un barème
préétablis.
 Indemnité de représentation couvrant des frais professionnels réels.

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


 Indemnité de caisse, de manipulation de fonds ou de responsabilité pécuniaire.
www.cabinetformation.com

 Indemnité pour frais de bureau .


 Indemnité de déménagement ou de mutation si la mutation est décidée par
l’employeur dans l’intérêt du service.
 Indemnité de panier / chantiers éloignés du domicile .
 Indemnité de déplacements dûment justifiée (Hôtel, restaurant….) .
 Indemnité d’habillement, de chaussures, pour travaux salissants etc.

NB : Ces indemnités servies ne doivent pas faire double emploi avec la déduction
MOHAMED CHORFI
forfaitaire pour frais professionnels
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ” « Art 57-1°-2
58 ème
alinéa CGI »
L’indemnité de transport
Elle est accordée au salarié pour se rendre de son domicile vers
son lieu de travail :

Sur la plan Fiscal Sur la plan Social (CNSS)


Cette indemnité est exonérée
 Les frais de  Il s’agit dans les limites suivantes:
transport sont donc d’un
couverts par complément de  500 DH  750 DH par
l’abattement salaire soumis par mois mois lorsque le
pour frais à l’impôt sur le dans le lieu de travail est
professionnels revenu au taux périmètre situé en dehors
au taux de de droit urbain des du périmètre
20%; commun ; villes; urbain.
Indemnité de déménagement

Deux cas se présentent

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Le déménagement est  Le déménagement est


imposé par l’employeur dans réalisé à la convenance
l’intérêt du service: dans ce personnelle du salarié,
cas l’indemnité est exonérée l’indemnité reste imposable.
de l’impôt sur le revenu.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
60
Indemnité de panier

Accordée par certains employeurs à leurs salariés en raisons


de conditions particulières de travail: travail en équipe,
horaire continu…

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Sur le plan Fiscal Sur le plan Social (CNSS)


 cette indemnité constitue un  cette indemnité est exonérée des
complément de salaire cotisations sociales
soumis à l’impôt sur le revenu dans la limite d’un montant
dans les conditions de droit journalier ne dépassant pas deux
commun. fois le SMIG horaire.
NB : Indemnité de panier octroyée aux salariés travaillant sur des
chantiers éloignés de leur domicile est exonérée .
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
61
Les éléments exonérés « Art 57 CGI »

 Les indemnités légales de licenciement, indemnité de départ


volontaire et toutes indemnités pour dommages et intérêts

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

accordées par les tribunaux en cas de licenciement et ce dans


la limite fixée par le code de travail. Il en est de même en cas
de recours à la procédure de conciliation.
« ART 57-7° ».

NB : L’indemnité accordée au salarié cessant ses fonctions


au terme d’un C.D.D. ou suite à démission ou licenciement
non abusif est imposable en totalité.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
62
 Lorsque le salarié perçoit
une indemnité > à celle calculée d’après le barème,

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 La partie de l’indemnité excédentaire est


intégralement taxable.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
63
 Cette indemnité est imposable

phase 1 phase 2 phase 3

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

en la en l’ajoutant aux
répartissant salaires annuels des
par parts quatre dernières
égales années d’activité du
salarié ou sur la en procédant de la manière
durée effective de suivante :
services, si celle-ci est
inférieure à quatre (4)
ans

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
64
 Prendre, pour chacune des quatre (4) années, la rémunération effective annuelle et
lui rajouter le quart (1/4) de la partie de l’indemnité de départ volontaire imposable;

 Déterminer le nouveau revenu annuel imposable pour chacune des quatre


(4) dernières années en tenant compte des différentes déductions opérées

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

annuellement dont :
 Les frais professionnels ( variant de 20 à 45% selon le cas ) ;
 Les retenues pour cotisations de retraite, cotisations aux
organismes de prévoyances sociales

 Calculer l’impôt correspondant à chacune de ces nouvelles bases


annuelles ;

 Déterminer le reliquat d’impôt à payer, au titre de chacune de ces quatre


années, en faisant la différence entre l’impôt obtenu d’après ces nouvelles
bases et celui afférent à la rémunération annuelle déjà prélevé à la source.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
65
le montant de l’impôt

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


∑ des reliquats
www.cabinetformation.com

afférent à la partie
excédentaire de d’impôts calculés pour
l’indemnité de = chacune des quatre
licenciement imposable années.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
66
Indemnité de départ volontaire

Une gratification bénévolement accordée par l’employeur

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Assimilée à un licenciement

Exonérée en vertu de l’article 57-7°

Cette exonération est accordée dans la limite de l’indemnité de


licenciement prévue par l’article 53 du Code de travail

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
67
 Lorsque le salarié perçoit
une indemnité > à celle calculée d’après le barème,

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 La partie de l’indemnité excédentaire est intégralement


taxable avec étalement sur quatre (4) années ou sur la durée effective
de services si celle-ci est inférieure à quatre ans (La même démarche
que l’indemnité de licenciement .

NB : L’indemnité de départ anticipé à la retraite est assimilée à une


gratification imposable en totalité à l’IR.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
68
NB
L’Indemnité pour dommages et intérêts accordée par

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


les tribunaux ou dans le cadre de procédure de
www.cabinetformation.com

conciliation est

Exonérée en totalité calculée comme prévu par l’Art


41 du code de travail soit 1.5 mois/an dans la limite
de 36 mois.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
69
Montant des bons représentatifs de frais de nourriture ou
d'alimentation sont exonérés d’IR et ce dans la limite de :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


 20 dh  20% du salaire brut  Cependant cette
www.cabinetformation.com

par salarié imposable du bénéficiaire exonération ne peut


et par y compris les frais de être cumulée avec
journée de nourriture pour leur l'indemnité
travail montant global alimentaire dite de
( imposable + exonérés) panier, octroyée aux
soit 20% x ( Rev.global – salariés travaillant
Eléments exonérés autre sur des chantiers
que les frais de nourriture) éloignés de leur
MOHAMED CHORFI
70
domicile.
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
Éléments exonérés L’indemnité de stage :
« Article 57 - 16° CGI »
Avant 2015 A compter de 2015
 Stagiaire, Lauréat de IDEM
l’enseignement supérieur ou de la
Bénéficiaire +
formation professionnelle recrutés
L’employeur doit
par les entreprises du secteur
s’engager à procéder au
privé, Inscrit depuis au moins 6
recrutement définitif
mois à l’ANAPEC. Le même
d’au moins 60% desdits
stagiaire ne peut bénéficier deux
stagiaires [ LF 2015].
fois de cette exonération

Période  Allant du 1er janvier 2013


d’exonération IDEM
au 31 décembre 2016.
Durée 24 mois renouvelable pour une 24 mois non
d’exonération : durée de 12 mois en cas de renouvelable
recrutement définitif [ LF 2015]
 Indemnité de 6.000 Dirhams
Plafond
mensuelle brute versée au IDEM
stagiaire.
NB

Lorsque

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

le montant de l’indemnité versée au stagiaire est > au plafond

 l’entreprise et le stagiaire perdent le bénéfice de


l’exonération

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
72
Eléments exonérés
[ Art 57- 14° du CGI ].

Abondement supporté par la société employeuse dans le cadre de


l’attribution d’options de souscription ou d’achat d’actions par ladite
société à ses salariés « Système Stock Options » « Article 57-14° »

L’abondement La valeur réelle de


=

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Globale l’action à la date Le prix de l’action


(prime) de l’attribution de -
l’option payé par le salarié

L’abondemen =
t Exonéré Valeur réelle 10 %
de l’action x

L’abondement L’abondement
L’abondement
taxable
= Global - Exonéré

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
73
 Exonération de l’abondement accordé aux salariés
dans le cadre d’un plan d’épargne entreprise ( PEE)

« Article 57 - 19°du CGI »

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


 En vue d’encourager les salariés à se constituer, avec
www.cabinetformation.com

l'aide de leur entreprise, un portefeuille de valeurs


mobilières (actions), et promouvoir ainsi l’épargne
salariale, La L D F 2013 a exonéré de
l’ IR le montant de l’abondement versé par l'entreprise à
ses salariés dans le cadre d’un P.E.E ouvert à compter
du 1er Janvier 2013 dans
la limite de 10% du montant annuel du revenu
net salarial imposable.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
74
Éléments exonérés
« Article 57 - 19° du CGI »

Abondement exonéré 10 % du montant annuel du


=

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


de l’ IR revenu salarial imposable
www.cabinetformation.com

Est Considérée comme un


La fraction de
complément de salaire soumis
l’ abondement
à l’IR dans les conditions de
excédant la limite
droit commun

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
75
IR / RS
Exonération du salaire mensuel brut plafonné à 10 000 dirhams au
titre du recrutement par les E/ses créées durant la période allant du
1 janvier 2015 au 31/12/2019.
er

« Art 57-20 °» & « Art 79-V du CGI »

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

La LF 2015 a instituée une nouvelle exonération pour le salaire


mensuel brut plafonné à 10 000 DH pour une durée de vingt quatre
(24) mois à compter de la date de recrutement du salarié versé,

par une entreprise créée durant la période allant du 1 janvier 2015 er

au 31 décembre 2019 dans la limite de cinq (5) salariés.


MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
76
 Cette exonération est accordée sous réserve
des conditions suivantes

Elle est accordée pour une durée de 24 mois à compter de la date

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03



www.cabinetformation.com

de recrutement du salarié et limitée à 5 salariés ;


Le salaire doit être versé par une entreprise créée durant la
 période allant du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2019;
Le salarié doit être recruté dans le cadre d’un contrat de travail
 à durée indéterminée;
Le recrutement doit être effectué dans les deux premières
 années à compter de la date de création de l’entreprise.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
77
RESUME
IR / RS

 Période de création de l’E/se du 01.01.2015 au 31.12.2019

 Date création E/se


1ère Année

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


2ème Année
www.cabinetformation.com

Période de recrutement

Période d’exonération 24 mois

à c/ date de recrutement / salarié

Date
Recrutement du salarié  CDI
SB ≤ 10 000/Mois x ≤ 5 salariés x 24 Mois
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
78
Éléments imposables (Article 58)

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Revenu brut Revenu brut Éléments


imposable global Exonérés
(Art 56) (Art 57)
(Art 58) = -
Case 5 Cases 1+2+3 Case 4
ADC ADC ADC

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
79
G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03
Déductions
www.cabinetformation.com

« Article 59 CGI »

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
80
Déductions sur le Revenu brut
imposable « Article 59 CGI »

 Sont déductibles du Revenu Brut Imposable :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Les Frais inhérents à la fonction ou à l’emploi :


 Soit 20 % (*) x (Revenu brut imposable – avantages en argent et en
nature imposables)
 Cette déduction forfaitaire est Plafonnée à 30.000 (*) DH /an soit
2.500,00 (*) dh/mois.
 Soit un SB plafonné à 12.500,00 DH/ mois ( Cad 2500 : 20 % )

NB : Ce taux d’abattement peut varier entre 25% à 45% (voir ART 59 I – B et


C : autres catégories professionnelles).
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
81
Abattement pour frais professionnels

DC Option
20 % 25%, 35%, 40%,45%

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


« Art 59-I-A » « Art 59-I-B & C »
www.cabinetformation.com

+ Salaire brut + Salaire brut


+ Frais professionnels justifiés + Frais professionnels justifiés
= S.B.G = S.B.G = S.B.I
- Frais professionnels justifiés 0
= S.B.I = S.B.I = S.B.G
- Abat FP 20% (1) - Abat FP 25%, 35%, 40%, 45% (1)
= S.B.I = S.N.I

(1) Abt FP Plafond 30 000 Dh/an


MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
82
Cas de cotisations ou prime versées au titre des contrats d’assurance
retraite complémentaire : Contrat individuel ou collectif ( durée ≥ 8 ans
+ prestations (rente ou capital) à servir après l’âge de 50 ans)
« Art 59-II-A » & « Art 28-III » du CGI

Déductibles
0

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Soit (Option)

Dans la limite de 50% Dans la limite de 10%

Du salaire net imposable à l’IR Du revenu global imposable

Article 59-II-A du CGI Article 28-III du CGI


MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
83
LF 2015

IR
Avance/Rachat

Imposition des avances accordées aux assurés dans le cadre des

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

contrats d’assurance retraite


« Art 28-III du CGI  »

La LF 2015 a modifié l’art 28-III et assimile au rachat, les


avances dont bénéficie l’assuré avant le terme du contrat et / ou
avant l’âge de 50 ans et imposables comme suit :

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
84
IR
Avance/Rachat

 Lorsque l’assuré bénéficie d’une avance avant


l’expiration de la durée de huit ans et/ou avant l’âge

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


de cinquante ans, le montant perçu est imposé à l’IR
www.cabinetformation.com

par voie de retenue à la source, opérée par le


débirentier concerné, au taux du barème en vigueur
au moment de la perception du montant de ladite
avance, sans aucun abattement et sans préjudice de
l’application des majorations prévues à l’article 208
du CGI; lorsque l’assuré a bénéficié de la déduction.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
85
 Toutefois et avant son imposition, le montant de l’avance doit
être réparti à parts égales sur quatre ans ou sur la période
effective de souscription, si celle-ci est inférieure à quatre ans.
Cette opération permet d’obtenir le montant de l’impôt annuel.
Il convient ensuite de multiplier l’impôt annuel par quatre ou
par le nombre d’années effectives de cotisations, si celui-ci est
inférieur à quatre ans.

 Lorsque chaque part nette annuelle du capital est inférieur au


seuil imposable, le débirentier ne retient aucun impôt.

 Toutefois, si le contribuable dispose d’autres revenus, il doit


souscrire une déclaration annuelle du revenu global pour
chacune des années de la période d’étalement ( ≤ 4 ans) , en vue
de régulariser sa situation fiscale d’ensemble.

NB : Les disposition de l’article 28-III du CGI telles que modifiées et


complétées par la LF 2015 sont applicables aux avances accordées à
compter du 1er janvier 2015.
NB

 Il convient de préciser que les avances

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

accordées après la durée de huit (8) ans et


l’âge de 50 ans révolus ne constituent pas des
rachats et bénéficient de l’abattement de 40%
prévu à l’article 28-III du C.G.I.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
87
MODALITES D’IMPOSITION DE LA RENTE, DU CAPITAL ET DU RACHAT
Les prestations servies aux assurés sont passibles de la RAS au titre de l’IR si l’assuré avait
bénéficié de la déduction des cotisations ou primes d’assurance retraite au niveau de son revenu
imposable à l’IR
Imposition Imposition
Rente Capital Imposition
Viagère Rachat de ses cotisations avant le
terme du contrat ou / et avant l’âge
 Contrat ≥ 8 ans Idem de 50 ans + Avance (LF 2015)
 Après 50 ans
 Le montant perçu du
rachat ou de l’avance
La prestation
La prestation Imposable Sans aucun
Capital abattement
Rente
viagère
Abattement 40% RAS  barème / Cie
Abattement 55% si rente d’assurance
annuelle ≤ 168 000 et 40% RAS barème /
au delà (barème 2015 ) Cie d’assurance Avec étalement du rachat /
avance sur ≤ 4 ans
RAS barème + contribuable
Avec étalement du capital sur Régularisation/
Prélevée par la Cie les 4 dernières année y  Rappel + majoration
d’assurance compris l’année de versement retard « Art 208 /
CGI »
NB
Non
Retraites Complémentaires Imposable

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Ne sont pas imposables les retraites


complémentaires, constituée par un salarié à titre
individuel, parallèlement aux régimes de retraite prévu
à l’article 59 -II du C.G.I, lorsque les cotisations
correspondantes n’ont pas été déduites pour la
détermination du revenu net imposable.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
89
Déduction « Art 59-III-IV / CGI »

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Cotisations salariales : CNSS – AMO –


Mutuelle , assurance groupe, retraite de base …..

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
90
Déductions
« Article 59 -V CGI »
 Les remboursements en principal et intérêts des prêts contractés ou du coût
d’acquisition et la rémunération convenue d’avance dans le cadre du contrat
« Mourabaha » ou du coût d’acquisition et la marge locative payée dans le
cadre du contrat « Ijara Mountahia Bitamlik » pour l’acquisition d’un
logement social destinés à l’habitation principale :
 Cette déduction concerne les remboursements :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 En principal et intérêts (Annuité) des prêts hypothécaires accordés par


les établissements de crédit agréés, pour faciliter l’acquisition de logements
sociaux destinés à l’Habitation principale;
 Du coût d’acquisition et la rémunération (Annuité) convenue d’avance
dans le cadre de « Mourabaha » ou du coût d’acquisition et la marge locative
payée du contrat « IMB » pour l’acquisition d’un logement social destiné à
l’habitation principale.
 Conditions :
 Cette déduction est subordonné à la condition que les montants des
remboursements (Annuité) soient retenus et versés mensuellement par
l’employeur aux organismes de crédit agréés et organismes assimilés.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
91
A titre de rappel

NB: un logement social tel que défini par l’article 92 I-28 du CGI est une
unité de logement à usage exclusif d'habitation principale dont la superficie
couverte est comprise entre (50) et (80) m² et le prix de vente n’excède pas
deux cent cinquante mille (250.000,00 DH) hors taxe sur la valeur ajoutée .

Dans le cas où le logement ne rempli pas les conditions prévues pour le

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

logement social, le salarié peut bénéficier de la déduction des intérêts


(normaux) afférents aux prêts ou de la rémunération afférente au contrat
« Mourabaha » ou la marge locative payée au titre du contrat « Ijara
Mountahia Bitamlik » en vue de l’acquisition ou de la construction de
logements à usage d’habitation principale dans la limite de 10 % du revenu
net imposable (Article 28-II du CGI) avant déduction desdites intérêts ou
rémunération ou Marge locative.
NB : Les intérêts ou rémunérations ou marge locative des prêts obtenus en vue
de l’acquisition de terrain ou acq /construction de résidences secondaires ou
additions de construction sont exclus du bénéfice de ladite déduction.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
92
LF
2016
INDIVISION
Suppression des dispositions relatives au bénéfice de la
déduction des intérêts ou rémunération de prêt pour
l’acquisition d’un logement destiné à l’habitation
principale dans le cadre d’indivision

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

« Art 28-II du CGI »

 La LF 2016 a supprimé cette mesure relative à la quote-part


dans l’indivision  déductibilité totale des intérêts ou
rémunérations ou marges locatives limitée à 10% du RGI

Cette disposition s’applique à compter du 1er Janvier 2016


« ART 8-IV-3 / LF 2016 »
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
93 IR
Cas de construction de
IR
l’Habitation principale RS
 En cas de construction du logement à usage d’habitation principale, la
déductibilité des intérêts est limité à 7 ans à compter de la date de délivrance de
l’autorisation de construire. Au delà de ce délai , lorsque le salarié n’achève pas
la construction de son logement ou ne l’affecte pas à son habitation principale , la
déduction initiale est remise en cause (sans prescription).

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

La régularisation fiscale (pour toutes les années) se fera ainsi au niveau du


salarié et non au niveau de l’employeur ( sans prescription)
« Art 232-VIII-8°du CGI ».
A cet effet, l’employeur est tenu de mentionner dans la déclaration des
traitements et salaires Modèle ADC 040F/016E (EX 9421) pour chaque salarié
bénéficiaire de la déduction des intérêts, la date du permis de construire et
ultérieurement celle du permis d’habiter.
Cependant, en cas de régularisation le salarié ne perd pas le droit au
bénéfice de la déduction s’il achève le logement et l’affecte à son
habitation principale.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
94
REVENU NET IMPOSABLE :
 REVENU NET IMPOSABLE =

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

REVENU BRUT GLOBAL art 56


(-) Éléments exonérés art 57
(=) Revenus brut imposable art 58
(-) Éléments déductibles art 59
(=) Revenu Net Imposable ADC Case 10
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
95
CALCUL DE L’IR : ART 73 / 74 CGI

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


RNI
www.cabinetformation.com

IR = Barème au taux
X
Brut progressif
[ OU ]
IR Somme à
= RNI X Taux - déduire
Brut Direct

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
96
CALCUL DE L’IR : ART 73 / 74 CGI

IR IR
= - Réduction pour Charges de

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


NET Brut
www.cabinetformation.com

familles

Réduction pour charges de famille = 360,00 (*) DH/an


Soit 30 DH/ mois Par personne à charge dans la limite
de 6 déductions (6 pers. à charge) soit 360 DH x 6 = 2160 dh/an
soit 180 dh/ mois

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
97
Réductions d’impôt pour charges de famille
Personnes A charge du salarié « Art 74 II »  
 Son épouse  sans aucune condition et quelque soit sa situation.

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Les enfants Légitimes (ses propres enf.) si Revenu ≤ 30.000 DH /an


 Les enfants légalement recueillis ou adoptés si Revenu ≤ 30.000 DH / an
 Condition d’age : enf. ≤ 27 ans
 Ou sans limite d’âge  enfant Infirme.
 La femme salariée bénéficie des réductions pour charges de famille au titre de son
époux et de ses enfants lorsqu’ils sont légalement à sa charge et dans les
conditions indiquées ci-dessus.
Le nombre de personnes à charge bénéficiant de la réduction est limité
à 6 personnes
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
98
A TITRE DE RAPPEL

Barème prévu à l’article 73-I du C.G.I.


Tranches de revenu (en
DH) RNI Taux en % Sommes à déduire

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

0 à 30.000 0% 0
30.001 à 50.000 10% 3.000
50.001 à 60.000 20% 8.000
60.001 à 80.000 30% 14.000
80.001 à 180.000 34% 17.200
Au- delà de 180.000 38% 24.400
Ce barème est applicable aux revenus acquis à compter du 1er janvier 2010
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
99
CAS PARTICULIERS DES REMUNERATIONS

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

ET INDEMNITES VERSEES A DES VRP ET


A DES PERSONNES NE FAISANT PAS
PARTIE DU PERSONNEL SALARIE
DE L’ENTREPRISE

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
100
VOYAGEURS, REPRESENTANTS ET
PLACIERS DE COMMERCE OU D’INDUSTRIE (V.R.P)
NON SALARIE
SALARIE

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


1 seul employeur Plusieurs employeurs
www.cabinetformation.com

Patentable Non
patentable

Option Pas Employeur Autres


Principal Pas de R.A.S RAS 30%
Droit d’option
(Rev.Prof) Non
Commun
RAS RAS 30% Libératoire
Option
Non Pas de R.A.S
( Barème) RAS 30%
D.C RAS Libératoire
(
Barème) Déclaration Déclaration
Déclaration Déclaration Déclaration Déclaration
ADC040 ADC 041 ADC 040 ADC 041 ADC031 ADC 041
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
101
Rémunérations et indemnités occasionnelles ou non
« Article 58 – II - C du C.G.I »
Rémunérations et indemnités occasionnelles ou non

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


versées par des entreprises ou organismes à des personnes ne
www.cabinetformation.com

faisant pas partie de leur personnel salarié


 Les rémunérations et indemnités occasionnelles ou non, versées par
des entreprises ou organismes à des personnes physiques ne faisant pas
partie de leur personnel salarié, font partie des revenus salariaux et
assimilés et sont soumises à la retenue à la source au taux de 30% prévu
à l’article 73 –II –G 1° et 2°.
 Cette retenue est appliquée sur le montant brut des rémunérations et
des indemnités sans aucune déduction .
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
102
HONORAIRES & AUTRES REMUNERATIONS VERSES
A UN PRESTATAIRE DE SERVICES Non salarié et Non Médecin

CAS GENERAL

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Patentable Vacataire occasionnel


non
patentable
IR/RP
( Note d’honoraire)
IR/RS
pas de RAS RAS : 30% Non libératoire
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
103
G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03
www.cabinetformation.com

Cas Particulier des Médecins

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
104
MÉDECIN

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Salarié permanent Vacataire occasionnel


Privé patentable
non
patentable
IR/RP IR/RS
( Note d’honoraire)
IR/RS
pas de RAS RAS
( Barème de 0 à 38%) RAS : 30%

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
105
MÉDECIN

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Actes chirurgicaux Autres Actes

30% Libératoire 30% non libératoire

«  Art 73-II-G-2° » «  Art 73-II-G-1° »

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
106
IR/RS CFC
Art 73-II-F-9°
CFC

Les traitements , émoluments et salaires bruts versés aux salariés qui travaillent
pour le compte des sociétés ayant le statut « Casablanca Finance City »

À compter du 1er Janvier 2015


Avant le 1 Janvier 2015
er

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Etaient soumis pour une Sont soumis à l’IR pour une période maximale de 5
période maximale de 5 ans à ans à compter de la date de prise de leur fonctions :
compter de la date de prise
de leur fonctions au taux non  Soit au
 Soit dans les conditions de droit
libératoire de 20% taux commun prévues à l’article 58 du CGI
libératoire de demander sur option irrévocable
20% x Mt auprès leur employeur à être imposés
brut d’après les taux du barème progressif
prévu à l’art 73 –I / CGI
NB : Cette disposition est applicable aux traitement émoluments et salaires bruts acquis à
compter du 1er janvier 2015 ( LF – ART 6-IV- 2°)
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
107
Sportifs

 Abattement forfaitaire de 40 % sur les revenus


salariaux versés aux sportifs professionnels
« Art 60-III du C.G.I »

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


 Les revenus salariaux perçus par les sportifs professionnels
www.cabinetformation.com

 sont soumis aux taux du barème prévu à l’article 73-I du CGI , après
application d’un abattement de 40%

Cet abattement n’est cumulable avec aucune autre déduction

Ces dispositions sont applicables aux salaires versés par les


employeurs à compter du 17 Mai 2012
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
108
Sportifs

 Abattement forfaitaire de 40 % sur les revenus salariaux


versés aux sportifs professionnels
« Art 60-III du C.G.I »

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Salaire brut
Abattement = imposable
x 40%

Montant du Montant brut du


salaire versé aux
revenu Net = x 60%
sportifs
Imposable professionnels

IR = RNI x Barême
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
109
AUTRES CAS PARTICULIERS

Rappels de Traitements, salaires, indemnités et primes non


mensuelles ne portant pas sur une période supérieure à une année.

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


 Lorsque les bénéficiaires de salaires perçoivent des rappels,
www.cabinetformation.com

Ces derniers constituent des compléments aux paiements déjà


effectués au cours de périodes antérieures. De ce fait, ils sont à
rattacher auxdites périodes.
 De même, en sus de leurs émoluments réguliers, les salariés
se voient allouer, parfois, des primes, des gratifications, des
indemnités ou autres rémunérations non mensuelles ( année,
semestre…). Exp : 13ème Mois.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
110
 L’application du principe, selon lequel la retenue doit être
effectuée en considérant chaque payement isolément,
aboutirait à une aggravation injustifiée de la charge fiscale,

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

si, pour le calcul de l’impôt, une prime, un rappel ou une


indemnité touchés en cours ou en fin d’année devaient
s’ajouter au salaire du mois de leur perception.
 Il convient donc de rapporter ces rappels et primes aux
périodes pour lesquelles elles sont payées dites « périodes de
référence ».

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
111
Modalités de calcul des indemnités et primes
non mensuelles

 En supposant qu’il s’agisse d’un salarié payé au mois


l’employeur procédera comme suit :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Au montant imposable de chaque paiement mensuel


compris dans la période de référence considérée, il ajoute la
fraction mensuelle de la rétribution supplémentaire;
 En utilisant le barème mensuel, il détermine ensuite la
retenue correspondant à chaque paiement ainsi complété et
on retranche le montant de la retenue effectuée initialement;
 Le total des différences représente le montant de l’impôt
afférent à la rétribution supplémentaire.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
112
Cas particuliers des primes de bilan et gratifications

 Les primes et gratifications déterminées en fonction du

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

résultat de l’entreprise (primes de bilan, de productivité


d’intéressement) sont généralement attribuées aux salariés
au cours de l’année qui suit celle de la réalisation dudit
résultat.
 Ces primes et gratifications sont rattachées aux charges de
l’exercice clôturé afin de sauvegarder le principe de
spécialisation de l’exercice.

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
113
 Dans ce cas, et par dérogation au principe général de la retenue de
l’impôt sur tout paiement échu, il est admis que ces primes et
gratifications fassent l’objet du précompte à la source au moment de
leur paiement effectif aux bénéficiaires (Imposable au barème
applicable au titre de l’année de réalisation dudit résultat : exp :

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


Primes perçues en N mais déterminées sur la base du résultat de
www.cabinetformation.com

l’exercice N-1, seront imposables d’après le barème en vigueur en


N-1). De ce fait, ces primes sont à considérer comme des
rémunérations de l’exercice de leur paiement et doivent figurer dans
la déclaration annuelle des traitements et salaires de cet exercice.
 Il peut en résulter, le cas échéant, une discordance entre les frais de
personnel portés dans les charges de l’exercice de rattachement et la
déclaration annuelle des traitements et salaires correspondante audit
exercice. Cette discordance est mise en évidence dans un état de
rapprochement établi par l’employeur et joint à ladite déclaration.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
114
PENSIONS ET RENTES VIAGERES ART 60/CGI
Institution de la progressivité au niveau des taux IR
d’abattement applicables au montant brut des retraites Pension
[ pensions et rentes viagères ] LF 2015
« Art 60-I du CGI »

Ancienne Disposition Nouvelle Disposition


( Avant ( à c/01.01.2015 )
le 01.01.2015 )
 A compter du 1er janvier 2015,
 Avant le 1er janvier 2015, le revenu Ces taux d'abattements s’appliquent de
net imposable en matière de pensions manière progressive comme suit :
et rentes viagères était déterminé
après application sur le montant des Barême
abattements proportionnels suivants : Mt brut annuel Taux
 55% lorsque le montant brut ne d’abattement
dépasse pas annuellement 168 000 ≤ 168 000 55%
dirhams ; au delà de 168 000 40%
 40% lorsque le montant brut qui NB : Ces taux s’appliquent aux montant brut
dépasse annuellement 168 000 imposable desdits pensions et rentes, sous réserve de
dirhams. la déduction des cotisations sociales (s’il y a lieu) .
Rappel :

 « Assurance Retraite » Complémentaire


(Voir ci-haut) IR
Pension
Les prestations servies au bénéficiaire sous forme

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Rente viagère au terme


d’un contrat individuel ou De capital au terme du Rachat avant le
collectif d’assurance contrat terme du contrat
retraite

Pas d’abattement
/ étalement
Bénéficient de ≤ 4 ans
Bénéficient des
l’abattement forfaitaire de
abattements forfaitaires + Décl.rectif par
40% / étalement contribuable
de 55 % et 40%
≤ 4 ans
+ maj. ret. Art 208
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
116
NB
 Les contrats d’assurance sur la vie ou contrats de capitalisation
 Prestation servie au-delà de 8 ans  exonération totale de l’IR
« Art 57-16° »
 Toutefois , lorsque la prestation est versée sous forme de rente

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

viagère avant le délai de 8ans

Celle-ci est imposable à l’IR aux taux de barème après


abattements de 55% et 40%
 Si la prestation est versée sous forme de capital ou de rente certaine
 le produit net imposable = Mt du capital perçu - ∑ cotisat°.versées)
 imposable/ IR/RAS Barême sans abattement et sans
étalement
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
117
G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03
Obligations déclaratives
www.cabinetformation.com

en matière d’IR

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
118
DECLARATION

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


ANNUELLE DES
www.cabinetformation.com

TRAITEMENTS ET
SALAIRES
Modèle ADC 040F/ 16 E
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
119
Sanctions pour infractions
aux dispositions

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

relatives aux déclarations et


aux paiements
en matière d’IR/salaire
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
120
SANCTIONS POUR INFRACTION AUX DISPOSITIONS RELATIVES À LA
DÉCLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES «  Art 200 et 208 du CGI »

1 - PENALITES ET MAJORATIONS DE RETARD DE VERSEMENT


 La RAS (IR/RS) afférente aux paiements effectués pendant un mois déterminé doit être
versée dans le mois qui suit à la caisse du percepteur ou du receveur de
l’Administration Fiscale [Ex : IR/RS janvier doit être payé en Février].
 En application des dispositions de l’article 200 du CGI, lorsque les versements de
cette RAS (IR) en matière de revenus salariaux, sont effectués spontanément en
totalité ou en partie en dehors des délais prescrits, les employeurs et débirentiers
doivent acquitter, en même temps que les sommes dues, les pénalités et majorations
ainsi :

Délai de Sanctions de recouvrement


dépôt
Bordereau de versement « Modèle RSC010F-16E »

Pénalité Majorations de retard


« Art 208 »
LF
« Art 208 »
2016
Délai ≤ 30 j 20% 5%
Déclaration
ADC 040

2 - Défaut de déclaration ou déclaration déposée hors délai


« Art 200 CGI »

 Les employeurs et les débirentiers encourent une majoration

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

de 15 % du montant de l’impôt retenu ou qui aurait dû être


retenu, lorsque :
La déclaration des traitements et salaires et annexes ( ADC 040
et suivants (Ainsi que la déclaration des pensions et
prestations sous forme de capital ou de rente)
 n’a pas été produite ou a été souscrite en dehors du délai
fixé aux articles 79 et 81 du CGI.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
122
Déclaration
ADC 040

Majoration pour déclaration incomplète

 Toute déclaration incomplète ou comportant des éléments


discordants est assortie d’une majoration de 15 % du montant de
l’impôt retenu ou qui aurait dû être retenu et correspondant aux

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

omissions et inexactitudes relevées dans les déclarations précitées.


 Toutefois, en cas d’omissions ou d’inexactitudes relevées dans les
déclarations précitées, la majoration de 15 % n’est appliquée
qu’une seule fois pour l’ensemble des omissions concernant un
même employé.
 Par omissions, il y a lieu d’entendre l’absence de l’ensemble des
renseignements exigés par les dispositions des articles 79 et 81 du
CGI ou seulement certains renseignements tels que la non
indication d’un employé ou des renseignements le concernant.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
123
Déclaration
ADC 040

 Quant aux inexactitudes, elles peuvent concerner


aussi bien l’identité du salarié que les sommes qui

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

lui sont payées ou tout autre renseignement exigé


par les articles précités.
 Le montant de chacune des majorations prévues ci-
dessus ne peut être inférieur à cinq cents (500)
Dirhams ( recouvrement par voie de rôle).

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
124
o u r
n s p
c t io o n s
a n s i ti
e t s s p o
n s d i

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


tio u x
www.cabinetformation.com

li g a n s a e s
Ob actio elati v n s u x
r r a ti o a r ia
in f la r s a l
d éc n u s
a u x e v e
d e r
è re 3 ]
a ti 2 01
en m [ LF

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
125
Tous les impôts
Droits et taxes
Déclarations fiscales

Institution d’une procédure avant


l’application des sanctions
« Article 230 BIS du C.G.I » (Nouveau)
LF 2013

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

Antérieurement à la loi de finances 2013, lorsque les


déclarations visées aux articles 79, 81, 151, 152, 153 et 154
du C.G.I, ne comportaient pas les indications prévues par ces
articles, et quand lesdites indications n’avaient pas
d’incidence sur la base ou le montant de l’impôt

Les sanctions y afférentes prévues aux articles 194, 195, 196


et 200 du C.G.I étaient appliquées sans procédure.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
126
Tous les impôts
Droits et taxes

Institution d’une procédure avant


l’application des sanctions
« Article 230 BIS du C.G.I »

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

LF 2013

La L.F. 2013 a institué

une procédure simplifiée préalablement à l’application


des sanctions précitées

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
127
LF 2013 Institution d’une procédure avant
l’application des sanctions
« Article 230 BIS du C.G.I »
Cette procédure consiste à inviter les contribuables par lettre, dans

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


les formes prévues à l'article 219 du C.G.I, à compléter leurs
www.cabinetformation.com

déclarations dans un délai de quinze (15) jours suivant la date de


réception de ladite lettre.

Lorsque les contribuables ne complètent pas leurs déclarations dans


le délai, l‘Administration les informe par lettre, dans les formes
prévues à l'article 219 du C.G.I, de l'application des sanctions
prévues aux articles 194,195, 196 et 200 du C.G.I.
Cette nouvelle procédure s’applique à compter du 1er janvier 2013
quelle que soit la date de dépôt desdites déclarations

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
128
Points de contrôle
de la déclaration

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

annuelle des traitements


&
salaires
( ADC 040/F)
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
129
Comment contrôler l’état
ADC 040F/16E

Le Montant de l’IR RECTO sur ADC 040F/16 E



=
le montant de l’IR VERSO ADC 040F/16E [Nb : la différence serait le
montant des arrondis]

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 La masse salariale déclarée sur ADC 040F/16E


=
La masse salariale sur récap CNSS
=
La masse salariale sur récap IR
=
Le compte 6171 balance après inventaire
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
130
Formule de cohérence entre la déclaration « ADC 040 » & le détail CPC

1 + Montant brut des traitements , salaires et émoluments A


( Case 1 ADC 040 ) Année N
2 + Montant brut des indemnités payés en argent ou en nature B
(Case 2 ADC 040 ) Année N
3 + Montant des indemnités versées à titre de frais professionnels C
( Case 3 ADC 040 ) Année N
4 - Montant des éléments exonérés (Case 4 ADC 040 ) Année N -D

5 = Montant du revenu brut imposable (Case 5) Année N E

6 + Montant brut des traitements , salaires et émoluments (liste stagiaire) F


Année N
7 + Montant des éléments exonérés (Case 4 ADC 040 ) Année N G

8 = TOTAL 1 (Ce total si on le compare avec le total des sommes payées H=E+F+G
figurant au verso de l’ADC 040 la différence doit être 0
9 - Montant du rémunération du personnel figurant sur détail CPC I

10 - Montant de l’indemnités de préavis et de licenciement figurant sur J


reste du poste des charges de personnel
11 = Différence 0
Formule de cohérence entre la déclaration « ADC 040 » & le détail CPC

Constatation des droits acquis au titre des congés payés


comptabilisés au 31/12/N au compte 617x dont bulletin de paie à

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

établir N+1

1ER EXERCICE N

1 SB/CPC A
+

2 - Montant des droits / congés payés (N) B


3 = SB ADC 040 Année N C = A-B

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
132
Formule de cohérence entre la déclaration « ADC 040 » & le
détail CPC

Constatation des droits acquis au titre des congés payés


comptabilisés au 31/12/N au compte 617x dont bulletin de paie
à établir N+1

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

2ème EXERCICE N+1

1 SB/CPC A
+
2 + Montant des droits / congés payés (N ) B
- Montant des droits / congés payés (N+1) C

3 = SB ADC 040 Année N + 1 D = A+B-C


MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
133
Formule de cohérence entre la déclaration « ADC 040 » & le détail
CPC EXERCIE A CHEVAL Exemple 01/07/N au 30/06/N+1

1er EXERCICE N
1 SB/Journal de paie 01/07/N au 31/12/N A

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


+
www.cabinetformation.com

2 = SB ADC 040 Année N C=A-B

2ème EXERCICE N+1

1 SB/CPC du 01/07/N au 30/06/N+1 A


+
2 - SB du 01/07/N au 31/12/N B
3 + SB du 01/07/N+1 au 31/12/N+1 C
4 = SB ADC 040 Année N + 1 D = A-B+C
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
134
IR
RS

PRESCRIPTION
Art 232-II

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 L’A.F a le droit de réparer jusqu’au 31 Décembre


de la 4ème année suivant celle au cours de laquelle
l’IR est dû.
 Exp : RAS opérée en 2012 peut être réparée par
l’A.F en 2013/2014/2015 ou 2016

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
135
Dérogation / Prescription

Art 232-VIII-8° du CGI

 Par dérogation aux dispositions relatives au délai de


prescription,

G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03


www.cabinetformation.com

 Les droits complémentaires, ainsi que la pénalité et les


majorations y afférentes dont sont redevables les
contribuables contrevenants visés à l’article 28-II du
CGI ( construction non achevée dans le délai de 7 ans) ,
sont immédiatement établis et exigibles en totalité pour
toutes les années ayant fait l’objet de déduction ou de
restitution, même si le délai de prescription a expiré.
MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
136
G.S.M : 06. 61. 14. 88. 03
www.cabinetformation.com

MOHAMED CHORFI
Expert Comptable – Commissaire aux Comptes “ CM2F ”
137