Vous êtes sur la page 1sur 41

Bases de la Qualité

Contrôle de réception

Zied ACHOUR
Le contrôle statistique de la qualité

Contrôle par
Détection des échantillonnage
défauts statistique
(plan d’échantillonnage)

Contrôle
statistique de la
qualité
Maitrise Statistique
Prévention des Procédés
des défauts et Capacité
opérationnelle
Contrôle statistique de lots
AFNOR NF X 06-021

 Généralités

Contrôle statistique de lots « Contrôle de réception » s’applique à


des lots dont une opération de production est terminée:

 Livraison par un fournisseur


 Passage d’une opération de production à la suivante
 Avant la livraison à un client.
Acceptation du lot

Un échantillonnage

Lot contrôlé
Rejet du lot 3
Contrôle statistique de lots

 Types de contrôle

 Le contrôle de la proportion d’individus non


conformes par comptage

 Le contrôle du nombre moyen de caractères non


conformes par unité

 Le contrôle de la proportion d’individus non


conformes par mesurage
4
Contrôle statistique de lots

 Plan d’échantillonnage

Défini par :
 Le type de contrôle
 Le schéma selon lequel le prélèvement de
l’échantillon doit être effectué
 L’effectif de l’échantillon
 La relation entre les résultats du contrôle et la
décision à prendre : critère d’acceptation (A) ou de
rejet (R).
5
Contrôle statistique de lots

Plan d’échantillonnage :
Simple, double, multiple, progressif, continu …

Le schéma de prélèvement, la taille de l’échantillon et les


critères de décision sont exactement définis, et non laissés
à l’arbitraire ( contrat client / fournisseur).

Exemple : Echantillonnage simple n=50, critère


d’acceptation A=2, critère de rejet R=3.

Le lot contrôlé est accepté si X  2 et rejeté si X  3.


X : le nombre de non conformes dans l’échantillon.
6
Contrôle statistique de lots

 Courbe d’efficacité d’un plan d’échantillonnage

p : la proportion d’individus non conformes dans le lot contrôlé.

Pa : la probabilité d’acceptation du lot ;

associée au critère d’acceptation A.

Pa = Pr ( X  A )

Pour A fixé; Pa : p  Pa(p)

Pa(0) = 1 et Pa(1) = 0

Quand p augmente Pa diminue 7


Contrôle statistique de lots

Courbe d’efficacité
8
Contrôle statistique de lots

 Risque du fournisseur et risque du client


Si on cherche une proportion p, p  pA d’individus non conformes

 Le risque du fournisseur : risque de rejeter à tort un lot de qualité


acceptable : α = 0,05 (5%).

p95 = pA = qualité acceptable  une probabilité d’acceptation Pa(pA)

= 1 – α = 95%

Un contrôle sur une série de lots qui contiendraient p95% de

défectueux aboutirait à les accepter dans 95% des cas.


9
Contrôle statistique de lots

Le risque du client : risque d’accepter à tort un lot de qualité non

acceptable :  = 0,1 (10%).

p10 = pR = caractérise une qualité non acceptable  une probabilité

d’acceptation Pa(pR).

Pa(pR) =  = 10%

Un contrôle sur une série de lots qui contiendraient p10% de

défectueux aboutirait à les refuser dans 90% des cas.

10
Contrôle statistique de lots

Un lot qui aurait 4.3% de défectueux aurait 95% de chance d’être accepté.
Un lot qui aurait 19.5% de défectueux aurait 90% de chance d’être refusé. 11
Contrôle statistique de lots

La sélectivité du plan de contrôle est définie par :

DS = pR / pA (rapport de discrimination)

Le contrôle est d’autant plus efficace que DS  1 ;


Plus capable de discriminer les bons des mauvais lot.

Exemple :
• Plan 1 : {n = 32, A = 1, R = 2} donne p10 = 11,6 et p95 = 1,13

 DS = p10/p95 = 10,26.

• Plan 2 : {n = 125, A = 5, R = 6} donne p10 = 7,42 et p95 = 2,09


12
 DS = 3,55  ce plan est plus sélectif donc plus efficace.
Contrôle statistique de lots

Exemple :

Soit une production dont p% est inconnue.

Soit pA = 2%

1. Contrôle par comptage, α = 5%, n = 50, A?

2. Avec (n = 50 et A = A trouver), p%?

3. Risque client : pR = 5% : proportion de non-conformes dans un

lot accepter à tort. ? Acceptable ou Non?

4. Pour  = 10% : n? et A?

13
Contrôle statistique de lots

 Qualité Moyenne Après Contrôle (QMAC)

Il s’agit du contrôle d’une série de lots de même provenance et


de même fabrication, dont on cherche la qualité moyenne.

On admet que la proportion moyenne de lots acceptés est

égale à la probabilité d’acceptation d’un lot Pa, avec:

 tous les lots ont le même effectif N et les échantillons même


taille n.
 tous les individus de tous les lots ont la même probabilité p
d’être non conformes.
14
Contrôle statistique de lots

Soit L le nombre total de lots dans la série contrôlée, on note :

LA : le nombre de lots acceptés

LR : le nombre de lots rejetés

15
Contrôle statistique de lots

Soit L le nombre total de lots dans la série contrôlée, on note :

LA : le nombre de lots acceptés

Pour une valeur p fixée :


 (Le nombre moyen de lots acceptés) : LA = LPa
= NLPa
 (Le nombre moyen de pièces acceptées dans LA)
= NLpPa
 (Le nombre moyen de pièces non-conformes dans LA)

(avant rectification des lots acceptés)

16
Contrôle statistique de lots

 Le nombre moyen d’individus non conformes par échantillon


d’un lot accepté = np
 …par échantillon, pour l’ensemble des lots acceptés = nLpPa
 Le nombre moyen d’individus non conformes sur la série est :

NLpPa - nLpPa = (N – n) LpPa

(après rectification)

 La moyenne d’individus non conformes dans la série rectifiée


est alors :

(N –n) LpPa / NL
17
Contrôle statistique de lots

La Qualité Moyenne Après Contrôle (QMAC),


 moyenne d’individus non conformes dans la série rectifiée est :

QMAC(p) = ( 1 – n / N )pPa(p)

18
Contrôle statistique de lots

 Limite de la Qualité Moyenne Après Contrôle (LQMAC)

La QMAC = 0 pour p = 0 et p = 1.
Entre ces deux valeurs elle passe par un maximum qui
s’appelle LQMAC.

La LQMAC est la plus mauvaise qualité moyenne après


contrôle que l’on peut rencontrer.

C’est-à-dire la plus forte moyenne d’individus non conformes


que l’on peut rencontrer dans la série rectifiée.

19
Contrôle statistique de lots

Exemple :
Effectif des lots N = 4000,
Taille des échantillons n = 200,
Critère d’acceptation A = 12

Pa = Pr (X  A) où X suit la loi binomiale B (200,p)

20
Contrôle statistique de lots

Exemple :
p% Pa % QMAC %
1,00 100,00 0,95
2,00 99,98 1,90
3,00 99,22 2,83
4,00 94,01 3,57
5,00 79,65 3,78
6,00 57,60 3,28
7,00 35,13 2,34
8,00 18,21 1,38
9,00 8,16 0,70
10,00 3,20 0,30
11,00 1,12 0,12
12,00 0,35 0,04

21
Contrôle statistique de lots

Exemple :

22
Contrôle par comptage

 Normes utilisées

Issues de la norme US MIL STD 105 E


Norme internationale ISO 2859
Norme Afnor NF X 06-022 (Ed. 1991)

23
Contrôle par comptage

 Echantillonnages simple, double et multiple

 Echantillonnage simple

Un seul échantillon par lot


Le critère de rejet est alors R = A+1

Pour X = k :
si k  A, le lot est accepté,
si k  R, le lot est rejeté.

24
Contrôle par comptage

 Echantillonnage double

Un prélèvement de taille n1, A1 et R1 ne sont pas contigus.

Pour X = k1:

si k1  A1, le lot est accepté,

si k1  R1, le lot est rejeté,

si A1 < k1 < R1 :

deuxième échantillonnage de taille n2 avec R2 = A2 + 1

si k1 + k2  A2, le lot est accepté,

si k1 + k2  R2, le lot est rejeté,


25
Contrôle par comptage

 Echantillonnage multiple

On poursuit le contrôle jusqu’au septième échantillonnage si


besoin est, le principe étant le même que pour l’échantillonnage
double.

26
Contrôle par comptage

 Utilisation de la norme NF X 06-022

 Niveau de contrôle

Dépend de l’effectif des lots


La taille des échantillons varie également suivant le niveau de
contrôle adopté :
 Niveaux généraux I II ou III;
 Niveaux spéciaux S1, S2, S3 ou S4. Coût augmentant avec

l’indice.
Le niveau II est généralement employé (niveau normal)
27
Le niveau I : coût de contrôle élevés ; Le niveau III : coût faible
Contrôle par comptage
 Effectifs des lots et tailles des l’échantillons

Il a été établi une correspondance entre les effectifs des lots et


les tailles d’échantillons.

Des lettres-codes pour faciliter la lecture des plans.

La table 1 donne la correspondance au niveau de contrôle II.

La progression des taille des échantillons forment une suite


géométrique de raison 100,20 (valeurs arrondies)

28
Contrôle par comptage

29
Contrôle par comptage
 Niveau de Qualité Acceptable (NQA) « ISO 2859-1 »

C’est le pourcentage maximal de non conformes qui peut être


considéré comme satisfaisant en tant que caractéristique moyenne
de la qualité de fabrication.

Le NQA n’est pas le résultat d’une étude statistique;


Il est choisi par le fournisseur en accord avec le client.

La probabilité d’accepter un lot qui satisfait le NQA doit être élevée.


Elle est de l’ordre de 0,88 à 0,99 (plan normalisés).

30
Contrôle par comptage

Les NQA recommandés forment une suite géométrique de raison


100,20 (valeurs arrondies)

0,010 0,015 0,025 0,040 0,065 0,10 0,15 0,25

0,40 0,65 1 1,5 2,5 4 6,5 10

31
Contrôle par comptage
 Courbes d’efficacité
Dans la norme NF X 06-022 ces courbes sont établies pour les
valeurs normalisées de n, en appliquant la loi binomiale jusqu’à
n = 80 et la loi de Poisson à partir de n = 125.

Exp.: pour n = 80 et A = 5

Pa(p) % 99 95 90 75 50 25 10 5 1
p% 2,3 3,32 3,98 5,30 7,06 9,14 11,3 12,7 15,6

Deux points sont importants : p95 = 3,32% et p10 = 11,3%


A
Pa ( p )   C p k (1  p) nk
k
 En fonction de p avec n
k 0
 En fonction de Pa(p) par la nomogramme de Larson 32
Contrôle par comptage

 Contrôle d’une série de lots


 Contrôle normal

Si l’on a choisi un plan simple, le plan d’échantillonnage ?

a. A partir de la taille des échantillons et du NQA choisi.

33
Contrôle par comptage
Pour n = 80 et NQA = 1,5% on aura acceptation du lot pour X  3
et rejet pour X  4.

A chaque couple (n, A) on fera correspondre p95 et p10.

La norme NF X 06-022 donne :

Pour n = 80 et NQA = 1,5%, A = 3, p95 = 1,73% et p10 = 8,16%.

Lettre A=0 A=1 A=2 A=3


n R=1 R=2 R=3 R=4
code

0,064 0,444 1,03 1,73

J 80 0,15 0,65 1,0 1,5


2,84 4,78 6,52 8,16

34
Contrôle par comptage

b. A partir de la taille des échantillons et du p95 choisi.

Pour n = 80 et p95 = 1,5%, on cherchera A pour obtenir

A
C
k
80
0,015k 0,98580k  0,95
k 0

On obtient pour k = 2,  = 0,880 et pour k = 3,  = 0,966

On adoptera donc le plan (n = 80, A = 3).

35
Contrôle par comptage

 Contrôle renforcé

Translation d’une colonne de A ( – )

Contrôle normale Contrôle renforcé

Translation d’une colonne de n ( + )

On notera que les valeurs de A (7, 10, 14) sont remplacées


par (8, 12, 18).

36
Contrôle par comptage

37
Contrôle par comptage

Le contrôle renforcé est instauré dés que deux lots sur cinq
consécutifs du contrôle normale ont été rejetés.

Le retour au contrôle normale s’effectue lorsque cinq lots


consécutifs en contrôle renforcé ont été acceptés.

Si dans une séquence de lots consécutifs cinq lots sont rejetés


en contrôle renforcé la livraison doit être suspendue.

38
Contrôle par comptage

 Contrôle réduit
Le tableau de correspondance
n normal  n réduit A
NQA R

39
Contrôle par comptage

Le contrôle réduit est instauré, avec l’accord du client, lorsque 10


lots consécutifs ont été acceptés en contrôle normal.

Le retour au contrôle normal est rétabli lorsqu’un lot est rejeté ou


si A < X < R (lot accepté)

40
Contrôle par comptage

 plan double et plan multiple

41

Vous aimerez peut-être aussi