Vous êtes sur la page 1sur 11

SOMMAIRE

• UNE ÉPIDÉMIE TOUJOURS PLUS


TERRIBLE AU NIVEAU NATIONAL
ET INTERNATIONAL

• VERS UN ASSOUPLISSEMENT DU
CONFINEMENT
• UNE SITUATION CRITIQUE POUR
LES PRESTATAIRES DU SECTEUR
TOURISTIQUE
• DES SOLUTIONS MISES EN PLACE
POUR FAIRE FACE À LA CRISE
UNE ÉPIDÉMIE TOUJOURS PLUS
TERRIBLE AU NIVEAU NATIONAL ET
INTERNATIONAL
 LE RISQUE D’UNE TROISÈME VAGUE DANS LES PROCHAINS MOIS N’EST PAS
EXCLU
Ainsi d’après le directeur du centre de crise de l’Assistance publique, l’épidémie n’est pas sous contrôle
et les conditions de propagation du virus persistent. En effet, les conditions environnementales
s’aggravent: quelques semaines avant le début de l’hiver, un confinement abrégé et l’approche des fêtes
de fin d’année. De plus il reste de nombreuses failles dans le système « tester-tracer-isoler »

DES RESTRICTIONS RENFORCÉES OU PROLONGÉES DANS PLUSIEURS PAYS


Depuis le 24 novembre, plus de 10 000 décès sont enregistrés chaque jour sur la planète. Le Danemark
ferme collège, lycées, bars et restaurants. Quand à l’Italie compte plus de 60 000 morts et figure parmi
les pays européens les plus touchés. Aux Etats-Unis, la Californie du Sud entre en confinement.
Fermant bars, hôtels et restaurants. De plus, les voyages non-essentiels sont restreints par l’Etat.
VERS UN ASSOUPLISSEMENT DU
CONFINEMENT

 Stations de ski fixées dans les dis prochains jours sur une éventuelle ouverture à Noël
La question de la réouverture des stations de ski à Noël n’est pas encore tranchée. Leurs avenir dépendra de l’évolution
de la crise sanitaire dans les prochains jours. En effet, la question d’ouvrir ou de laisser fermer ces stations reste encore
en suspend à cause de l’incertitude sur l’évolution de la situation sanitaire.

 À quoi pourrait ressembler le déconfinement progressif ?


L’Etat penche sur un déconfinement par paliers qui devrait être précisé par Macron la semaine prochaine. Une possible
réouverture des commerces autour du 1er décembre est envisagée. De plus, des déplacements devraient être autorisés
pour passer Noël en famille.
UNE SITUATION CRITIQUE POUR LES
PRESTATAIRES DU SECTEUR
TOURISTIQUE
 COVID: RESTAURANTS ET BARS « NE RECOUVRIRONT PAS AUTOUR DU 1ER DÉCEMBRE »
AFFIRME JEAN CASTEX
Le premier ministre a laissé entendre dans une conférence de presse que les bars et restaurants fermés depuis le re
confinement devront encore faire preuve de patience. En effet, ils sont jugés comme « commerces non essentiels » et il
serait irresponsable d’alleger le dispositif dès maintenant d’après le premier ministre. Cela laisse donc supposer que les
bars et restaurants devront patienter encore plusieurs semaines. Mais encore pire, ils pourraient rester fermer jusqu’au
15 janvier selon une source proche du dossier en contact direct avec Bercy. Suite à ces informations, certains restaurants
de Paris ont proposé la livraison de leurs mets à domicile.

 CRISE SANITAIRE: LE TRANSPORT AÉRIEN DANS LA TOURMENTE


Alors que la crise sanitaire continue de frapper les transports, le secteur aérien est de loin le plus touché. En septembre
déjà, IATA prévoyait une baisse du trafic mondial de 66% en 2020. En Europe en cette mi-novembre, le trafic aérien est
en baisse de 81% par rapport à l’an dernier à la même époque. De plus, près de 200 aéroports européens sont au bord de
la faillite, et ACI Europe a de nouveau demandé l’aide des Etats.
DES SOLUTIONS MISES EN PLACE POUR
FAIRE FACE À LA CRISE

 LES AÉROPORTS PARIS-CDG ET PARIS-ORLY CERTIFIÉS COVID-19 PAR ACI EUROPE


L’Airport Council International (ACI) a attribué une certification sanitaire à 14 aéroports géré par le groupe Aéroports de Paris après avoir évalué les
mesures mises en place pour faire face à la pandémie. Le PDG du groupe ADP s’est félicité de la pertinence et de l’efficacité des mesures déployées dans
leurs terminaux. À ce jour selon ADP, 271 aéroports dans le monde ont manifesté un intérêt pour le programme « Airport Health Accreditation » de l’ACI.
 AMERICAN AIRLINES ET BRITISH AIRWAYS EXPÉRIMENTENT UN PROGRAMME DE DÉPISTAGE
Les deux grandes compagnies aériennes ont pour objectif de lancer ce mois-ci un programme expérimental de test Covid-19 afin de convaincre les
gouvernements américains et britanniques d’introduire des test à grande échelle. Cela pourrait en effet faire redémarrer le trafic transatlantique en
attendant un vaccin. Pour se faire, les deux compagnies prévoient de collecter les données d’au moins 500 passagers.
 LA CHINE APPELLE À UN SYSTÈME DE QR CODE POUR VÉRIFIER L’ÉTAT DE SANTÉ DES
VOYAGEURS
La Chine travaille sur la reprise de ses vols internationaux, réduits à néant à cause de la fermeture des frontières. Ainsi lors du G20
organisé entre le 21 et 22 novembre à distance, le président Xi Jinping s’est penché sur la création d’un « mécanisme mondial »,les QR
codes. Mais les défenseurs des droits de l’homme appellent à la méfiance sur les dérives de ce futur système.
UNE DESTINATION EN PÉRIL FACE À LA SITUATION SANITAIRE: LES
CANNARIES

 Déserté par les visiteurs à cause de la situation


sanitaire, l’archipel espagnole qui ne vivait que du
tourisme de masse. Ces dernières semaines,
restaurants et hôtels espéraient un déconfinement
du Royaume-Uni, les Britanniques représentant 40
% des touristes aux îles Cannaries. Selon les
chiffres, l’archipel tire du tourisme 35% de son
PIB et 40% de ses emplois.
À LA UNE: L’ALLEMAGNE SE
RECONFINE PARTIELLEMENT FACE À
UNE ÉPIDÉMIE HORS-CONTRÔLE
 Après avoir avoué que l’épidémie était « hors de contrôle », le gouvernement a décrété un
confinement partiel à partir de ce mercredi et jusqu’au 10 janvier avec la fermeture
annoncée ce dimanche par la chancelière Angela Merkel des commerces « non-
essentiels ». La mise en place de ce confinement a pour cause des chiffres très mauvais:
plus de 30 000 infections ce vendredi. D’après Antoine Flahault​, épidémiologiste et
directeur de l’Institut de santé : « L’Allemagne n’a pas pris les mesures suffisantes et
assez fortes à temps. Contrairement à la première vague, les Allemands ont tergiversé, ont
trop attendu, et les demi-mesures n’ont pas fait effet. »
L’Afrique du Sud se prépare aux effets
dévastateurs des « coronavacances »

 Chaque année, une saison de concerts et de fêtes a lieu après la proclamation des résultats
du baccalauréat . Seulement cette année, l’Afrique du Sud redoute de nouvelles
contaminations au Covid causé par ces grands rassemblements. En effet, la jeunesse
locale profite en général de cette période pour décompresser et participer aux rages, des
séries de concert et fêtes multiples au bord de l’océan.
70% des destinations ont levé les restrictions
de voyages

 Selon l’OMT, le nombre de destinations fermées au tourisme international aurait diminué,


et les destinations en question auraient assoupli leurs restrictions de voyage. Selon l’étude
de l’OMT, les destinations ayant obtenu les meilleurs scores sur les indicateurs de santé et
d’hygiène, ainsi que sur l’indice de performance environnementale, sont parmi celles qui
ont allégé les restrictions plus rapidement. En comparaison, les destinations qui
choisissent de garder leurs frontières fermées se trouvent dans des économies émergentes.
L’Italie impose une quarantaine aux Français
pendant les fêtes

 En raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19, l'Italie se barricade pendant les fêtes
de fin d'année en imposant un isolement aux voyageurs en provenance de France entre le
21 décembre et le 6 janvier, même si ils disposent d’un test négatif. Par ailleurs, les
déplacements entre régions seront interdits en Italie entre le 21 décembre et le 6 janvier.
SOURCES

 BFMTV
 SITE « SORTIR À PARIS »
 FORCE OUVRIÈRE
 AIR JOURNAL
 LE MONDE