Vous êtes sur la page 1sur 18

CAT devant une HYPOCALCEMIE

Boumaza Mahdi
06/12/2017
Introduction
• Les os contiennent plus de 98 % du calcium de l’organisme,
dont 1 % environ est échangeable avec le milieu extracellulaire.
• C’est un cation bivalent qui sert non seulement à la minéralisation
osseuse mais aussi au fonctionnement de toutes les cellules de
l’organisme ainsi qu’aux échanges de celles-ci avec le milieu
extracellulaire.
• L’homéostasie calcique est le résultat d’une collaboration entre l’os, le
rein et le tube digestif sous une médiation hormonale par la
parathormone et la vitamine D.
• toute déstabilisation est responsable de complications organiques
neurologiques, digestives rénales et cardiovasculaires aux
conséquences dramatiques.
• L’hypocalcémie est nettement plus fréquente que l’hypercalcémie.
RAPPEL PHYSIOLOGIQUE
Comment poser le Diagnostic D’une
hypocalcémie ?
• Définition biologique

- La calcémie mesurée : la somme du calcium lié (53% du calcium total) et du


calcium libre ou ionisé (47%).
- Le calcium lié : aux protéines (40% du calcium total), en particulier à
l’albumine, et le calcium complexé à des anions (13%) sous forme de
bicarbonate, phosphate, sulfate, citrate.
- Le calcium ionisé représente la forme biologiquement active : excitabilité
neuromusculaire ,la coagulation sanguine
- Le calcium non ionisé : forme de stockage du calcium non active.
- La calcémie totale : entre 2,10 et 2,55 mmol/l (88 à 102 mg/l)
- la calcémie ionisée entre 1,15 et 1,30 mmol/l (44-52mg/l).
L’hypocalcémie se définit par une valeur de

• calcémie totale < 2,20 mmol/L ou < 85 mg/L


• Calcémie ionisée < 1,10 mmol/L ou < 44 mg/L
Eliminer les diagnostics différentiels : fausses

hypocalcémies
Se méfier en cas d’analyse de la calcémie totale des
fausses hypocalcémies :
par hypoprotidémie ou hypoalbuminémie :
- Si albumine basse : ajouter 0,2mmol de Ca/10g (soit
8mg/10g) d’albumine en dessous de 40g/L :
Calcémie corrigée mg/L = Calcémie totale mg/L+ (40-albumine g/L)

Par acidose qui diminue la liaison de Ca à l’albumine :


Le Ca ionisé augmente de 0,05mmol/L (soit 2mg/L) pour
chaque baisse de pH de 0,1.
Symptômes cliniques
MANIFESTATIONS PAROXYSTIQUES : Crise de tétanie
C’est un état d’ hyperexcitabilité neuromusculaire . Elle débute par des
des paresthésies et fourmillements des extrémités et de la région
péribuccale.Puis fasciculations musculaires et enfin surviennent des
contractures généralisées ou localisés :
- Au membre supérieur réalisant la  main d’accoucheur 
- Au niveau de la face  aspect en museau de tanche 
- Au niveau des membres inférieurs réalisant le  spasme carpopédal ‘’

La crise dure quelques minutes , parfois plus .


Signe de trousseau

Signe de CHVOSTEK
Quels sont les signes de gravité ?
Cliniques
• Manifestations neurologiques centrales : convulsions
partielles, généralisées et états de mal épileptiques ;
• cardiovasculaires : allongement du QT, trouble du
rythme, insuffisance cardiaque [2].
Biologiques
• En dessous de 1,75 mmol/L (soit 70mg/L) de calcium
total , les signes de gravité peuvent apparaître.
Etiologies des hypocalcémies
Etiologies des hypocalcémies
Bilan d’une hypocalcémie
- Calcémie avec albuminémie ou protidémie
- Calciurie de 24h
- PTH
- 25 (OH) 2 Vit D2D3
- La magnésémie
- La phosphatémie, en plus de l’ionogramme
- La fonction rénale
- Bicarbonate
Etiologies des hypocalcémies
 La pierre angulaire du diagnostic d’une hypocalcémie
est l’estimation de la sécrétion de PTH par la mesure
de la concentration sanguine de PTH intacte.
 En présence d’une hypocalcémie, une sécrétion de
PTH basse ou normale témoigne de son caractère
inapproprié >>>>>>> hypocalcémie d’origine
parathyroïdienne.
• À l’opposé, une sécrétion de PTH élevée, appropriée
>>>>>>>> hypocalcémie d’origine
extraparathyroïdienne.
Etiologies des hypocalcémies
PEC
TRT
Hypocalcémie chronique :
- Supplémentation orale de Ca : 1 – 2 g par jour.
- Plus la vit D; selon la situation :
 Carence d’apport ou de synthèse de la vit D : 400- 800 UI/j
 Mal absorption intestinale du Ca : 50000 – 100000 UI
 Déficit d’OH hépatique : 25 OH vit D : 1 – 5 µg/j
 Déficit d’OH rénal : 1,25 OH2 : vit D 0,5 – 1 µg/j ou 1 alpha OH vit D 1- 1,5
µg/j

Objectifs thérapeutiques: Calcémie limite inf avec calciurie < 6,5 mmol/j
(éviter LR – néphrocalcinose – IR)
Rythme de surveillance: Objectifs atteints : 3 – 6 mois et Caurie /an.
Prévention des hypocalcémies aigues post opératoire (parathyroïde,
Thyroïde, KC ORL) : 3 g de Ca + 1 µg/j de alphacalcidol.
POINTS FORTS
• L’hypocalcémie se définit par une valeur de la calcémie
totale (corrigée) < 2.20 mmol/L ou 85<mg/l.
• la calcémie corrigée ou calcium ionisé est à considérer
toujours à la place de calcémie.
• La symptomatologie est peu spécifique.
• La gravité des hypocalcémies est liée aux manifestations
neurologiques centrales et cardiovasculaires.
• Double prise en charge : symptomatique immédiate
et bien codifiée, puis étiologique quand celle ci est
possible.