Vous êtes sur la page 1sur 77

Cas n°2

FINANCE D’ENTREPRISE

Luc Guyard - Olivier Oddou - Antoine Vallatos


Partie I
Le bilan fonctionnel
Le bilan fonctionnel
 C’est le bilan préconisé par le plan
comptable
 Les postes y sont classés par fonction :
 La fonction financement (capitaux propres, dettes
financières, amortissements et provisions)
 La fonction investissement concerne les
immobilisations incorporelles, corporelles et
financières
 La fonction exploitation qui reçoit tous les autres
postes
Le fonds de roulement
 Fait partie du bilan fonctionnel

 Définition : partie des ressources durables qui


concourt au financement de l’actif circulant

 Le plan comptable ne donne pas de définition du


fonds de roulement mais précise son mode de calcul

 L’application de ce mode de calcul nécessite le


retraitement de certains postes du bilan
FR à partir du bilan fonctionnel
 Le fond de roulement représente la différence entre les
ressources stables et les emplois stables
BILAN

Immobilisations brutes Fonds propres

Intéressons-nous Provisions pour risques et


au haut du passif
A BLES charges S
LOIS S T ABLE
EMP U R CES ST
O
RESS
Amortissements et
provisions

Dettes financières à L et M
FR terme

ACTIF PASSIF
Retraitement à l’aide de la liasse fiscale du
haut du passif pour le calcul du FR
Capitaux propres (DL)
Fonds propres autresRetraitement
+ Déduirefonds
le capital
propres
non(DO)
appelé
- capital souscrit non appelé (AA)
= 6 620
Provisions pour risques et charges (DR)
Provisions pour Ajouter les amortissements
Retraitement
+ amortissements
des biens
et provisions (1A)
utilisé au crédit bail
risques et charges + amortissements crédit bail
Amortissements et = 5 400
provisions -Regrouper les différentes
dettes comptabilisées
en dettes financières
Dettes financières
-Déduire (DS DT DU DV)
Dettes financières à le montant
- concours bancaires
des concours courants (EH)
bancaires
longs et moyens - primes deles
remboursement
termes Retraitement
-Déduire primes de
des obligations(CM)
remboursement
+des
valeur nette du crédit bail
Total ressources stables obligations
- Ajouter la valeur nette
au crédit bail
PASSIF= 16 920 = 4 900
FR à partir du bilan fonctionnel
 Le fond de roulement représente la différence entre les
ressources stables et les emplois stables
BILAN

Immobilisations brutes Fonds propres


Intéressons-nous
Provisions pour risques et
LES charges
OI S S TA B au haut deABl’actif
ES ST
LE S
EMPL OU R C
RESS
Amortissements et
provisions

Dettes financières à L et M
FR terme

ACTIF PASSIF
Retraitement à l’aide de la liasse fiscale du
haut de l’actif pour le calcul du FR

Actif immobilisé brut (BJ)


capital
Déduire lesouscrit non appelé
capital souscrit non (AA)
appelé
Immobilisations + charges
Ajouter à répartir
les charges à répartir
brutes sursurRetraitement
plusieurs
plusieursexercices
exercices (CL)
+ valeurlad’origine
Ajouter des biens
valeur d’origine des utilisés
biens
en crédit
utilisés bail bail
en crédit

= 14 820

Total emplois stables


= 14 820
Calcul du FR
Totale ressources stables: 16 920
_
Total actif immobilisé: 14 820

FR = 2 100
Nous remarquons que la capacité de l’entreprise à
couvrir les besoins du cycle d’investissement est
contrôler grâce à des ressources stables
suffisantes
Le rôle du fonds de roulement
 Le fonds de roulement constitue une garantie de
liquidité de l’entreprise. Plus il est important, plus
grande est cette garantie
 On constate que plus le FR est élevé, plus les
disponibilités de l’entreprise sont importantes.
Donc plus le FR est élevé, plus grande est la
marge de sécurité de l’entreprise
 Toutefois, le FR pris isolément, n’a qu’une
signification relative. Pour déterminer si son
niveau est satisfaisant ,il faut le comparer au
besoin en fond de roulement
Le besoin en fonds de roulement
 Le besoin en fond de roulement apprécie le
montant des capitaux nécessaires au
financement du cycle d’exploitation

 Ce besoin sert à payer les stocks et les


décalage entre le paiement des fournisseurs et
l’encaissement liés aux ventes de l’entreprise

 Sa composante principale est le besoin en fonds


de roulement d’exploitation
Le besoin en fonds de roulement
 Le besoin en fonds de roulement est
affecté par :
 Les méthodes d’évaluation des stocks
 La politique de provisionnement de l’actif
circulant et des risques et charges
d’exploitation
 La régularisation des charges et des produits
sur un ou plusieurs exercices
Le besoin en fonds de
roulement d’exploitation (BFRE)
 Les trois postes créances clients, dettes
fournisseurs et stocks constituent
l’essentiel du besoin en fonds de
roulement d’exploitation

 BFRE = Total actif d’exploitation –


Total passif d’exploitation
Retraitement à l’aide de la liasse fiscale de
l’actif d’exploitation pour le calcul du BFRE

Stocks en valeur brute (BL, BN, BP, BR, BT)


Ajouter+ le montantetdes
avances effets escomptés
acomptes (BV)
Actifs non échus
+ clients et comptes rattachés (BX)
d’exploitation Retirer
+ effets Retraitement
lesescomptés
éléments hors exploitation
non échus (YS)
des autres créances
+ autres (impôts
créances sur les bénéfices
(BZ-VM-VR)
+ chargesetconstatées
débiteurs divers)
d’avances (CH)

= 22 400

Total actif d’exploitation


= 22 400
Retraitement à l’aide de la liasse fiscale du
passif d’exploitation pour le calcul du BFRE

Retirer les éléments


Passif Avances et acomptes reçus (DW)
des fournisseurs
dettes fiscales
+ dettes et et sociales (DX)
rattachées
d’exploitation Retraitement
+ dettes(impôts
fiscales et les
sociales (DY-8E-VX)
sur bénéfices
+ produits constatés d’avance (EB)
et obligations cautionnées)

= 12 340

Total passif d’exploitation


= 12 340
Calcul du BFRE
Total actif d’exploitation : 22 400
_
Total passif d’exploitation : 12 340

BFRE = 10 060
Le BFRE apprécie le montant des capitaux nécessaires
pour financer les stocks et le décalage entre les
décaissements envers les fournisseurs les
encaissements liés aux ventes de l’entreprise.
Le besoin en fonds de
roulement hors exploitation
(BFRHE)
 Concerne:
 Les investissements et le décalage de leurs
paiements
 Les charges exceptionnelles qui ne sont pas
forcément payées au moment où on les
constate

Il y a donc là aussi un décalage dans les


paiement qu’il convient de calculer
Retraitement à l’aide de la liasse fiscale de
l’actif hors exploitation pour le calcul du
BFRHE
(pas de retraitement)

Capital appelé non versé (CB)


Actif + impôts sur les bénéfices (VM)
+ débiteurs divers (VR)
hors exploitation

=0

Actif hors exploitation


retraité
=0
Retraitement à l’aide de la liasse fiscaledu
passif hors exploitation pour le calcul du
BFRHE (pas de retraitement)

Passif Impôts sur les bénéfices (8E)


+ dettes sur immobilisations (DZ)
hors exploitation + autres dettes (EA)

= 2 760
Passif hors exploitation
retraité
= 2 760
Calcul du BFRHE
Total actif hors exploitation : 0
_
Total passif hors exploitation : 2 760

BFRHE = (2 760)
Nous pouvons constater que le BFRHE (et donc les
activités hors exploitation) contribue de façon positives
au financement de l’entreprise
La trésorerie
 La trésorerie, c’est ce qui reste des
ressources stables quand on a financé les
immobilisations (FR) et le besoin de
financement lié à l’activité courante (BFR)
 Trésorerie = Fonds de roulement – Besoin
en fond de roulement
 Disponibilité = TRESORERIE – Crédits
bancaires
Calcul de la trésorerie actif
selon la liasse fiscale

Trésorerie Valeurs mobilières de placement (CD)


+ disponibilité (CF)
actif

= 1 300

Trésorerie actif
= 1 300
Retraitement de la trésorerie passif
selon la liasse fiscale

Ajouter
Concours le montant
bancaire courants et
Trésorerie soldes créditeurs
des effets de banque
escomptés (EH)
non échus
Retraitement
+ obligations cautionnées (VX)
passif et desescomptés
+ effets obligation non
cautionnées
échus (YS)
au concours bancaire courant

= 6 500

Trésorerie passif
= 6 500
Calcul de la trésorerie nette
Trésorerie actif : 1 300
_
Trésorerie passif : 6 500

Trésorerie nette = (5 200)


Ratio de liquidité immédiat: trésorerie actif / passif à
moins d’un an
Ratio de liquidité immédiate
trésorerie actif / passif à moins d’un an

Trésorerie actif = disponibilité + valeurs


mobilières de placement

1300 / 12340
Ratio de liquidité immédiat:11 %

Les liquidités sont relativement peu importantes


ce qui peut rendre le remboursement assez
délicat des dettes à court terme
Interprétation du bilan
fonctionnel

FR +
BFR +
TRE -
Interprétation du bilan
fonctionnel
 Le besoins en fond de roulement est financé en partie par un fonds de
roulement positif et par des concours bancaires
 La trésorerie négative ou concours bancaire est relativement
importante puisqu’elle représente 70% du BFR
 L’entreprise aurait donc tout intérêt à :
 augmenter ses fonds propres (capital, autofinancement, rentabilité)
 soit faire appel à de nouvelles dettes financières dont les taux à
plus ou moins long terme sont inférieurs
 soit à réduire ses immobilisations pour améliorer son FR ce qui
aurait pour effet de diminuer éventuellement la trésorerie négative
 augmenter la pression sur ses clients pour qu’ils paient avant ce qui
diminuerait les créances clients qui représentent avec les EENE
54% de l’actif d’exploitation (actif circulant) cela aurait également
pour effet de diminuer aussi le passif de trésorerie
Partie II
Analyse du BFRE
Analyse du BFRE
 BFRE : Besoin en Fonds de Roulement
d’Exploitation
 Traduit les décalages entre
décaissements et encaissements dans le
processus d’exploitation
 Pour analyser le BFRE, on utilise des
ratios de rotation sur une année
Analyse du BFRE
 Livraison et paiement d’un produit donné

Livraison Livraison

STOCK

FOURNISSEUR ENTREPRISE CLIENT

CREANCE
DETTE Client
fournisseur
BFRE = somme des Créances Clients Paiement au Paiement
- somme des Dettes Fournisseurs fournisseur du client
= besoins en ressources
de l’entreprise TempsInstants où le BFRE est positif
dûs aux délais de paiement pour ce produit
Le ratio BFRE / CAHT
 Formule :

(BFRE / CAHT) * 360

BFR

FOURNISSEUR ENTREPRISE CLIENT


Le ratio BFRE / CAHT
CAHT :
 Compare le BFRE à un indicateur d’activité
30 300
globale de l’entreprise : le CAHT BFRE :
 Cela permet de le quantifier
 Il faut minimiser ce chiffre afin de diminuer les
besoins en ressources financières
 Calcul du CAHT :
Vente de marchandises 25 000
+ production vendue 5 300
= CAHT 30 300
Le ratio BFRE / CAHT
CAHT :
 (BFRE / CAHT) * 360 30 300
BFRE :
= (10 060 / 30 300) * 360 10 060 (Partie I)
= 119.5 jours
 L’entreprise doit financer en permanence
près de 120 jours de chiffre d’affaires
annuel, ce qui est assez important
 Cependant, cela dépend de son activité,
que nous ne connaissons pas ici
Rotation des créances clients
Clients / CATTC

 Formule :

[(Clients + EENE) / CATTC] * 360

EENE : Effets Escomptés non échus

Paiement des créances


client

FOURNISSEUR ENTREPRISE CLIENT


Rotation des créances clients
Clients / CATTC
 Mesure la durée moyenne des crédits accordés
aux clients
 Représente le délai moyen de paiement des
clients
 Doit donc être minimal pour réduire notre
BFRE
 On compare les en-cours clients au CA de
l’entreprise
 On utilise le CATTC car l’en-cours clients représente un
montant TTC
 L’en-cours client comprend :
• Les en-cours clients et comptes rattachés (« Clients »)
• Les effets escomptés non échus (« EENE »)
Rotation des créances clients
Clients / CATTC
CATTC :
 Calcul du CATTC : 36 238,8
Clients :
CATTC = CAHT * 1.196 6 100 (Bilan)
po t h èse = 30 300 * 1.196 EENE :
Hy . 6 %
1 9 6 000 (Partie I)
TVA à = 36 238,8
 Calcul du ratio des créances clients :
[(Clients + EENE) / CATTC] * 360
= [(6 100 + 6 000) / 36 238,8] * 360
= 120,2 jours
Rotation des créances clients
Clients / CATTC
 Les clients paient en moyenne en 120
jours, ce qui est long

 L’entreprise doit réduire ce ratio en


renégociant avec ses clients les délais de
paiement, sans pour autant les perdre

 Accorder des délais supplémentaires pour


garder un marché peut s’avérer
destructeur pour une entreprise
Rotation des dettes fournisseurs
Fournisseurs / AchatsTTC

 Formule :

(Fournisseurs / AchatsTTC) * 360

Paiement des dettes


fournisseur

FOURNISSEUR ENTREPRISE CLIENT


Rotation des dettes fournisseurs
Fournisseurs / AchatsTTC
 Mesure la durée moyenne du crédit accordé par les
fournisseurs à l’entreprise
 Représente le délai moyen de paiement de
l’entreprise à ses fournisseurs
 Plus le taux est grand, mieux c’est pour le BFRE
 On utilise les Achats TTC car les dettes fournisseurs
sont TTC
 Achats à prendre en compte :
 Marchandises (FS),
 Matières 1ères et autres approvisionnements (FU),
 Autres charges et charges externes (FW)
Rotation des dettes fournisseurs
Fournisseurs / AchatsTTC
Fournisseurs :
 Calcul des AchatsHT :
Achats march. 15 500 AchatsTTC :
+ Achats mat. 1ères 1 500 23 322
+ Charges externes 2 500
= 19 500
 AchatsTTC
= AchatsHT * 1.196
= 19 500 * 1.196
= 23 322
Rotation des dettes fournisseurs
Fournisseurs / AchatsTTC
Fournisseurs :
 (Fournisseurs / AchatsTTC) * 360 9 040 (Bilan)
= (9 040 / 23 322) * 360 AchatsTTC :
23 322
= 139,5 jours
 L’entreprise paie ses fournisseurs en 140
jours, ce qui est long
 Nos clients nous paient moins longtemps
(120 jours) que nous ne payons nos
fournisseurs (140 jours)
Quantité de marchandise stockée
Stocks march. / CAHT

 Formule :

(Stocks march. / CAHT) * 360

Niveau des stocks

FOURNISSEUR ENTREPRISE CLIENT


Quantité de marchandise stockée
Stocks march. / CAHT

 But : repérer une éventuelle dérive des


stocks
 On compare le stock au CAHT afin de le
quantifier
 Les stocks mesurés ici sont ceux de
marchandises
Quantité de marchandise stockée
Stocks march. / CAHT
Stocks m. :
 (Stocks march. / CAHT) * 360 8 400 (Bilan)
= (8 400 / 30 300) * 360 CAHT :
30 300 (Partie II)
= 99.8 jours
 Il y a l’équivalent de 100 jours de chiffre
d’affaires en stocks, ce qui est important
 Permet de répondre à une demande
brusque mais peut être coûteux
 Dépend du type de produit
Rotation des stocks de marchandises
Stocks march. / Achats march.HT

 Formule :

(Stocks march. / Achat march.HT) * 360

Durée des stocks

FOURNISSEUR ENTREPRISE CLIENT


Rotation des stocks de marchandises
Stocks march. / Achats march.HT

 Ce taux n’a de sens que pour une activité


de négoce (achat et revente sans
transformation)
 Exprime la durée de stockage des
marchandises
 Les achats de marchandises concernent :
 Les achats sur l’année (CDR)
 La variation de stock sur l’année (CDR)
Rotation des stocks de marchandises
Stocks march. / Achats march.HT
Stocks m. :
 Calcul des achats annuels de
marchandises : Achats m.HT :
15 750
Achats march.HT
= Achats de march. 15 500
+ Variation du stock de m. 250
= 15 750
Rotation des stocks de marchandises
Stocks march. / Achats march.HT
Stocks m. :
8 400 (Bilan)
Achats m.HT :
15 750
 Rotation des stocks de march. :
(Stocks march. / Achat march.HT) * 360
= (8 400 / 15 750) * 360
= 192 jours
Rotation des stocks de marchandises
Stocks march. / Achats march.HT

 Les marchandises restent en moyenne


192 jours en stock ce qui est très long :
 Coût de stockage (locaux, conservation…)
 Dépréciation de la marchandise
 Fluctuations du marché
 Etc…
 Encore une fois, cela dépend du type de
marchandise stockée
Partie III
Analyse de la structure financière
Solvabilité
Analyse de la structure financière
Solvabilité

Idée :
 Non pertinence des états comptables à
rendre compte de l’état financier d’une
entreprise (ex. activité saisonnière).
Analyse basée sur examen des règles
mises en place par les créanciers financiers.
(cf. établissements de crédit)
1) Appréciation du niveau d’endettement
Démarche & Thématiques
Indépendance
 financière globale traitées
 Autonomie par rapport aux banquiers

2) Approche de la structure d’endettement


 Logique patrimoniale > liquidation ?
 Séparation court & long terme
 Appréciation de la stabilité de l’endettement
3) Evaluation de la capacité d’endettement
 Logique d’exploitation
 Appréciation de l’endettement supportable
& la faculté à payer frais financiers & dettes
Niveau de l’endettement
Taux d’indépendance financière
 Correspond au rapport entre l'endettement
total (Effets Escomptés Non-Echus et
engagements de Crédit-Bail compris) et le
total du bilan.
Traduit le degré d’indépendance financière
de l’entreprise vis-à-vis des tiers.
Permet de se faire une idée de la probabilité
de remboursement des créanciers en cas de
liquidation de l’entreprise.
Taux d’indépendance financière
=
Endettement Total
Total Bilan
=
20500 + 6000
28120 + 6000
=
77.7% EENE
Taux d’indépendance financière

La société CAMBO


(77.7%) est dans une
situation de forte
dépendance.
Taux d’endettement
 Correspond au rapport entre l'endettement
financier (Effets Escomptés Non-Echus et
engagements de Crédit-bail compris) et le
total du bilan.

Traduit le degré d’indépendance financière


de l’entreprise vis-à-vis des créanciers
financiers.
Taux d’endettement
=
Total endettement financier (EENE compris)
Actif total (EENE compris)
EMPRUNTS =
Etablissements de
crédit (4000)
5400 + 6000 EENE
& 28120 + 6000
Dettes financières
divers(1400)
=
34%
Taux d’endettement
 Selon les normes bancaires, le taux
d’endettement ne doit pas représenter plus
d’un tiers du total du bilan.
 L’entreprise CAMBO (34%) est dans une
situation financière délicate.
 Mise en valeur d’un haut degré de
dépendance vis-à-vis des créanciers
financiers.
Taux d’autonomie financière
Capitaux propres =
(6620) Fonds propres
Provisions pour risques Emprunt & Dettes long terme
et charges
(300 + 700) =
Autres fonds propres 6620 + 1000
(0)
3500 + 1400
Emprunts établissement de
crédit, sauf court terme =
(4000 - 500)
Emprunts & dettes financières
1,59
divers
(1400)
Taux d’autonomie financière
 Les dettes long terme sont sensiblement
inférieures aux fonds propres

 Le problème d’endettement serait


principalement dû à des dettes court terme
Structure interne de l’endettement

Fonds propres
Actif Dettes court terme
Dettes long terme
Stabilité du financement
=
Fonds propres & Emprunts Dettes LT
Passif total
=
7620 + 4900
28120
=
44.5%
Stabilité du financement

Le financement stable correspond à peine à la


moitié des ressources (44.5%)

Position assez fragile vis-à-vis des créditeurs


Part des crédits bancaires courants
dans l’endettement
 Indicateur de vulnérabilité

 La précarité des concours bancaires courants


peut entraîner une situation financière délicate
Part des crédits bancaires courants
dans l’endettement
=
Crédits bancaires courants (EENE compris)
Endettement financier (EENE compris)
=
500 + 6000
5400 + 6000
=
57%
Part des crédits bancaires courants
dans l’endettement
 La société CAMBO est fortement vulnérable

Soumise:
 Aux fluctuations des taux d’intérêt
 A la volonté des banquiers
Poids de l’endettement
Ventes (25 000)

Poids des frais financiers


-Cout d’achat des
marchandises
= (15500+250)

Interets (1200) =MARGE COMM.


Frais financiers
- Produits (65) + Production
EBE (5300-100)

= -Consos de l’exercice
(1500+30+2500)
1200 - 65 =V.A.

3845 + Subv.(0)
- Impots & taxes
= (275)

29.5% - Charges personnel


(4300+2000)
= E.B.E.(3845)
Poids des frais financiers
 Les normes bancaires acceptent des poids de
30% à 40% et jusqu’à 50% pour les petites
entreprises.
 Avec 29.5% le poids des frais financiers de
CAMBO dans l’EBE est tout à fait acceptable

NB: Le caractère volatile de L’EBE conduit


certains analystes à calculer le poids des frais
financiers par rapport au C.A.
Poids des frais financiers
=
Interets (1200)
Frais financiers
- Produits (65)
C.A. Ventes (25 000)
+Prod.vendue(5300)
=
=C.A.
1200 - 65
30300
=
3.75%
Poids des frais financiers
 Les normes bancaires tolèrent des poids
financiers dans le C.A. jusqu’à 4-5%

 Avec 3.75% le poids des frais financiers


de CAMBO dans le C.A. est acceptable
Capacité de remboursement
 Le rapprochement de l’endettement financier à
la CAF apprécie la capacité de l’entreprise à
faire face au remboursement de sa dette
financière.

 Ce ratio permet de calculer le temps nécessaire


au remboursement des dettes financières si la
totalité de la CAF y était investie.

 Il doit être aussi petit que possible


:
Capacité de remboursement
Résultat Net

= 1360
+ Dotations Amort. & Prov.
Total endettement financier
800
CAF
CAF - Reprises sur Provisions

= 10
- Produits de cession d’immobilisat
5400 + 6000 150
2120 + Valeur Nette des immobilisat. Cédées
120
= - Quote part des subventions d’invest

5.4 0

= 2120
Capacité de remboursement
 Les établissements de crédit considèrent
qu’au delà de 3 à 5 ans la situation de
l’entreprise est difficile.

 La société CAMBO présente encore une


fois des résultats bien au dessus des
normes acceptées.
Partie IV
Ventes de marchandises 25 000
Production vendue 5300
C.A. 30 300 100 %
Production vendue 5300
+ Production stockée (100)

Situation financière
= Production de l’exercice 5200 17.2%

générale
+ Ventes de marchandises
- Coût d’achat des marchandises vendues
25 000
15 750
= Marge commerciale 9 250 30.5%
+ Production de l’exercice 5 200
- Consommation de l’exercice en provenance de tiers 4030

= Valeur ajoutée 10 420 34.4%


- Impôts 275
- Charges de personnel 6 300

E.B.E. 3 845 12.7%