Vous êtes sur la page 1sur 16

Définition de l'intoxication

médicamenteuse
 L'intoxication médicamenteuse désigne
l'ensemble des troubles dus à une prise
inappropriée ou excessive d'un ou plusieurs
médicaments.
 Un médicament a une action thérapeutique à
une certaine dose et peut avoir une action
toxique à dose plus élevée
Intoxication aux

PARACETAMOL

3
Le paracétamol 
••
Le Paracétamol ou Acétaminophène, 
Le Paracétamol ou Acétaminophène, 
de
de nom
nom chimique
chimique N-acétyl-p-
N-acétyl-p-
aminophénol .
aminophénol .
••découvert
découvert àà la
la fin
fin du
du 19è siècle
19è siècle et
et n’est
n’est
commercialisé
commercialisé queque depuis
depuis 1955.
1955.
••un
un antipyrétique
antipyrétique et et analgésique
analgésique C8H9NO2
••IlIl agit
agit sur
sur la
la douleur
douleur et
et la
la fièvre
fièvre avec
avec
un
un mécanisme
mécanisme inconnu
inconnu jusqu’à
jusqu’à cece jour.
jour.
Spécialités contenant du paracétamol
 Dafalgan
 Doliprane
 Efferalgan
 Panadol
 Supradol
 Tylenol
 Ado
 Analgan
 l’un des médicaments les
plus vendus au monde
se distingue par :
 son effet antalgique et

antipyrétique
 rareté de ses effets

indésirables aux doses


thérapeutiques.
 Intervalle thérapeutique

est relativement étroit


EVOLUTION DES VENTES
D’ANTALGIQUES NON OPIOÏDES
(PARACÉTAMOL, IBUPROFÈNE) DE 2005
 Malgré un profil de risque favorable, le
paracétamol est l’une des principales causes
d’intoxication médicamenteuse et de décès liés à
des intoxications.
 Aux Etats-Unis, l’intoxication au paracétamol
représente la première cause d’insuffisance
hépatique aiguë.1
 En Suisse, le centre d’information toxicologique
a recensé, en 2012, plus de 1200 appels liés à une
intoxication aiguë au paracétamol.
Étiologie des intoxications
 Deux circonstances :

intoxication volontaire:
suicide
intoxications involontaires :
-Mauvaise compréhension de la dose thérapeutique
-Erreur dans la prise du traitement,
- Prise concomitante de plusieurs spécialités
contenant du paracétamol
POSOLOGIE 

   Dose thérapeutique :
 adulte : 500 à 1000 mg toutes les 6 heures sans
dépasser 4 g/jour.
- enfant : 10 à 15 mg/Kg toutes les 6 heurs sans
dépasser 60 mg/Kg/jour
Dose toxique :
 adulte : ≥ 150 mg / kg en 24 h
 enfant : 200 mg / kg
Pharmacocinétique
Paracétamol

 Absorption
> 96%
Absorptionparpardiffusion
diffusion
passive
passiveplus
plusrapide
rapidedans
dans METABOLISME
l’intestin
l’intestingrêle
grêleque
quedans
l'estomac
dans HEPATIQUE
l'estomac

 Biotransformation
2-4%
Biotransformationhépatique
hépatique
dès
dès lele1er
1erpassage
passage
hépatique
hépatique

 Temps
Tempsdededemi-vie
demi-vie::11àà3h
3h
 Elimination
Eliminationrénale
rénale
EXCRETION URINAIRE
SULPHATE GLUCURONIDE
(Sulfo-Transferase) (UDP-glucuronyl Transferase)

85%

PARACETAMOL

Phase 1 Oxydases a Cytochrome P450

5-8%

N-acétyl- Glutathion
pbenzoquinone-imine NAPQI

Phase 2

Métabolisme du Paracétamol MERCAPTATE


À doses thérapeutiques
Mécanismes d'action toxique 
A doses supra thérapeutiques
Saturation des
SULPHATE GLUCURONIDE voies de
conjugaison

Necrose centro lobulaire PARACETAMOL

CYP450 Voie oxydative +++

Glutathion
NAPQI
Quantités
Toxicité insuffisantes
Se lie aux protéines hépatiques
(LXR, ChREBP...)
MERCAPTATE
Diagnostic
Repose sur:
 les données

anamnestiques (collectées
par interrogation du
patient et/ou proches)
 l'examen clinique

 un dosage de la

paracétamolémie
 dosage des transaminases
T

Traitement de l ’intoxication au paracétamol

 Intoxication date de moins de 2h

 Lavage gastrique précoce : Administration de charbon activé


prévenant l’absorption gastro-intestinale

 Antidote : N acétylcystéine

 Le traitement antidotique est un traitement efficace et repose sur


l'emploi d'un « antidote », capable de neutraliser la substance toxique.
 transplantation hépatique
 lorsque le traitement antidotique s'avère inutile du fait de la gravité
de l'intoxication
N-Acétyl-Cysteine (Antidote)

SULPHATE GLUCURONIDE

PARACETAMOL N-acétyl-Cysteine

CYP450

Glutathion
NAPQI
Toxicité

MERCAPTATE
Efficacité si introduit ds les 10 premières heures
suivant l'ingestion de Paracétamol
Paracelse (16ème siècle):
«Tout est poison, rien n’est poison, c’est la
dose qui fait le poison. »

Vous aimerez peut-être aussi