Vous êtes sur la page 1sur 25

2006-2007

Extraction du Pétrole

Exposé réalisé par:


Ziedi Marouene
Bzéwich Mounir

1
PLAN
Introduction

Formation du Pétrole

Exploration-exploitation
du Pétrole

Transport du Pétrole

Raffinage

Conclusion 2
La formation du pétrole
décomposition des particules végétales
végétales
et animales.
animales.

Ce milieu étant peu oxygéné, des réactions


réductrices
transforment
transforment la
la matière
matière organique
organique en
en kérogène .

La transformation en
en hydrocarbures
hydrocarbures commence
commence
lorsque la température
température
atteint
atteint 60°c
60°c d’environ
d’environ
1500
1500 àà 2000
2000 mètres
mètres de
de sous
sous sol.
sol.

3
Formation des gisements
pétroliers

Schéma explicatif
N°1:

4
Schéma explicatif
N°2:

5
Schéma explicatif
N°3:

6
Schéma explicatif
N°4:

7
• Conclusion n°1:

Comment découvrir
ces gisements?!
 Pour arriver à la phase finale de formation de pétrole il
nous faut plusieurs millions d’années.

 Ces gisements sont situés vers 2000 m de sous sol


donc il faut les localisés.

8
 Un bateau sismique tire derrière lui une série de canon à
air. Exploration
 Ces canons exercent une pression sur l’eau créant des
du
ondes se propageant vers le fond.
Pétrole
 Selon le type de rochers les ondes seront plus ou moins
réfléchies et remonte plus ou moins vite.
 Ces échos sont captés par des micro ultrasensibles.
 Ces données sont analysées par des puissants
ordinateurs (2000 PC) pour enfin arriver à une simulation
du relief étudié en 3d

9
Schéma explicatif
N°5

10
Exploitation du Gisement

Implantation de la plate forme:

Mécanisme d’extraction:

11
12
Mécanisme d’extraction:

• Le derrick est le point culminant de la


plateforme.
• Cette tour métallique soutient une très
longue tige au bout de laquelle se trouve une
mèche de forage, le trépan.
• Cette tige est rallongée au fur et à mesure que
le trépan broie les différentes couches de roche
du sous-sol pour atteindre le gisement de
pétrole.

13
• Une fois que le trépan a atteint le réservoir, un
tuyau est mis en place pour faire remonter les
hydrocarbures en surface.
• A cette grande profondeur,la température est
élevée et la pression très
forte, percer un gisement revient donc à
enlever la soupape d’une cocotte minute
chaude.

14
15
 L’unité de traitement, situé sur la
plateforme,séparent et traitent ces
composants avant qu’ils ne soient
exportés.
 Le gaz, plus léger, se sépare de
lui même. Traitement
 L’eau et les hydrocarbures, de la récolte
comme l’huile et le vinaigre, se
séparent assez bien.
 Ensuite, on réalise un traitement;
l’eau est dépolluée avant d’être
rejetée à la mer ou réinjectée
dans le puits si besoin.

16
Conclusion n°2:

 La phase de la détection du gisement est une


phase primordiale, car l’implantation de la plate
forme pétrolière nécessite une énorme somme
d’argents(celui de Scotland 2.25 M d’euros ) .
 L’extraction sur la terre ferme a le même aspect
, quoique celui de l'offshore utilise une
technologie plus avancée pour affronter la
férocité de la nature
17
Transport du Pétrole

Voie maritime:

• Les mers et les océans sont les routes les plus


longues
Les et les plus
progrès des utilisées pour de
techniques le transport du
construction ont fait
pétrole brut.
apparaître des superpétroliers, capables de
charger plus de 200.000 tonnes de pétroles brut
• En 2000, environ 1.9 milliard de tonnes de pétrole ont
(jusqu'à 550.000 tonnes pour les plus grands).
été transportées sur les océans, ce qui représente
62% de la production mondiale.

18
Transport du Pétrole

Oléoduc
Voie maritime:

• Le terme oléoduc désigne une canalisation servant à


transporter des produits pétroliers entre les sites de production
et les ports de chargement ou entre une raffinerie et les centres
de distribution ou d'utilisation.
• Des stations de pompage sont installées sur le parcours de
l'oléoduc pour assurer un débit convenable du fluide et pour le
maintenir sous pression.

19
Raffinage

• Le but du raffinage du pétrole est de séparer les différents


éléments ou composants du pétrole afin d'obtenir des
produits utilisables et qui correspondent aux attentes des
consommateurs et aux spécifications des principaux
standards internationaux .
• Actuellement, la demande la plus importante concerne les
éléments légers (pour les carburants).

20
• En fonction des produits souhaités, des procédés de
craquage,viscoréduction,filtration, lavage, extraction au
solvant, isomérisation, reformage, alkylation et désulfuration
peuvent être utilisés et combinés.
• Le craquage correspond à une réduction de la taille des
molécules. Il peut être thermique ou catalytique. La
viscoréduction est un exemple de craquage thermique et
permet de réduire la viscosité des résidus lourds issus de la
distillation sous vide en "coupant" ces produits. On obtient par
exemple des fiouls lourds.
• Un craquage catalytique transforme du distillat lourd(issu de la
première distillation) en petites molécules : gaz, essences et
gazole.
• Le reformage catalytique est un processus d'amélioration des
naphtas lourd pour obtenir des essences dont l'indice d'octane
est élevé. 21
Conclusion n°3:

 La branche industrielle du raffinage pétrolier est


soumise à plusieurs contraintes qui l'oblige à
modifier ses orientations de production.
 En effet, les exigences de qualité pour les
produits finis sont de plus en plus sévères et les
types de pétrole brut sont de plus en plus variés
du fait d'une diversification des nappes
exploitées.

22
Et Demain ?

23
 Les compagnies
pétrolières doivent
investir donc des
sommes considérables
dans les énergies
renouvelables pour
diversifier leurs activités
et se préparer à la
versatilité des marchés. 24
25