Vous êtes sur la page 1sur 17

PRÉSENTATION:

 La ville demeure une création historique particulière ; elle n’a pas


toujours existe mais est apparue à un certain moment de l’évolution
des sociétés, et peux disparaitre ou être radicalement transformée à
un autre moment. Elle n’est pas le fait d’une nécessite naturelle mais
celui d’une nécessite historique qui a un début et peut avoir une fin.

 Il devient donc important d’expliquer l’origine de la ville dans le


monde antique, et également- dans la mesure du possible- sont destin
dans la période actuelle. Pour cella, il faut rappeler brièvement les
grands changements survenus dans l’organisation de la production,
qui ont transformé la vie quotidienne des hommes et ont provoqué,
chaque fois, un bon de la croissance démographique.
l’origine de l’établissement humain:
 Les premiers humains ont une existence nomade, en
s'appuyant sur la chasse et de cueillette pour se
nourrir. Entre 8.000 et 10.000 ans, la culture
systématique des plantes et la domestication des
animaux a permis davantage de colonies
permanentes.

 Au cours du quatrième millénaire avant J.-C., les


exigences de la «révolution urbaine» ont finalement
été remplies: la production d'un surplus de
nourriture stockable, un système d'écriture, une
organisation sociale plus complexe, et les progrès
technologiques tels que la charrue, la roue de
potier, métier à tisser , et la métallurgie.
1- LA PÉRIODE PALÉOLITHIQUE:

1) la révolution paléolithique
-20 000 ans : début des parcelles
cultivées
-10 000 / -5 000 sédentarisation

66 foyers
foyers de
de sédentarisation
sédentarisation ::
-le
-le moyen
moyen orient
orient :: de
de l'Égypte
l'Égypte aa l'Iran
l'Iran en
en
passant
passant par
par l'Irak
l'Irak et
et la
la Syrie
Syrie
-la
-la chine
chine antique
antique :: culture
culture dudu riz
riz
-le
-le Mexique
Mexique :: culture
culture du
du mais,
mais, civilisation
civilisation
très
très savante
savante
-le
-le Mississippi
Mississippi ::
-la
-la Papouasie
Papouasie :: qui
qui existe
existe encore
encore comme
comme au au
paléolithique
paléolithique
-les
-les Andes
Andes et
et le
le Pérou.
Pérou.
L’ENVIRONNEMENT PRÉHISTORIQUE:
 1- La période paléolithique:
 Le milieu bâti était à peine une modification superficielle de l’environnement naturel.

 Le refuge était une cavité naturelle ou un abri de peaux posées sur une structure
rudimentaire en bois.

 Les illustrateurs anciens ont tenté de reconstituer, sans document la scène de vie des
hommes primitifs.

 La présence des objets en pierre autour du noyau du foyer spécifique indique un


ensemble unitaire, que nous pouvons appeler l’habitation primitive, même si nous ne
pouvons y reconnaître une forme simple et lisible.
UNE HABITATION DE LA PÉRIODE PALÉOLITHIQUE SUPÉRIEUR
EN UKRAINE
LA PÉRIODE NÉOLITHIQUE
 L’établissement de cette période n’est pas uniquement constitué d’un simple
abri dans la nature.
 Il constitue une portion de nature transformée selon un projet humain;
 Il comprend les terrains cultivés, les abris des hommes et des animaux
domestiques,
les dépôts de la nourriture produite pour une longue période.
 Il comprend ainsi des dépôts d’outillage nécessaire à la culture, l’élevage, la
défense, la décoration et le culte.
 Cet environnement peut être reconstitué avec certaine précision
 Les archéologues ont mis au jour plusieurs établissement humains de cette
période conçus selon des formes régulières.
 Nous pouvons reconstruire et reconstituer les plans suivants les quels ils était
construits
Plan de village
néolithique de
Hallstatt en
Autriche
Deux villages contemporains au Cameroun
 La ville né de la sédentarisation et de la culture.
 Un clan : ensemble de personnes protégées par un
chef autoritaire.
 Un village contient 1 ou plusieurs clans.
 Les villages sont hiérarchisés, les bourgs dirigent.
 C'est l'apparition des premières voies.
 Village : dans un village tout le monde a la même
fonction,il n'y a pas de spécialisation.
 Ville : « la ville est un lieu d'implantation
différencié organisé et privilégié » Léonardo
Bénévolo
 La ville est liée a un territoire, elle a besoin des
paysans, mais avec l'arrivée du progrès il y a des
surplus. Les paysans sont inféodés par ceux qui
gère ces surplus.
 Les paysans loue les terres sur lesquelles il
travaille et payent des taxes sur les céréales, c'est
le
début du système fiscale.
 La ville génère le Droit, apparition de l'écriture.
 Les impôts sont calculé sur la rente du sol.
 Les villes ont implanté sur des sites de contact
(plaine / montagne, mer / terre). Cela entraine une
migration des montagnes vers les plaines, c'est le
« déperchement ».
 Les sites de carrefours
Au croisement des convois de matières 1eres, ces
ville développent la poterie qui permet de
conserver et transporter les biens.
 La ville concentration de savoir
les villes s'organisent et se dotent d'un pouvoir
politique, d'une force militaire pour ce défendre
et d'une architecture militaire de défense.
 Les différents pouvoirs de la ville :
 -politique

 -militaire
 -économique

 -religieux (tombeaux)
 Les villes existent pour de nombreuses raisons, et la diversité des formes urbaines
peut être attribuée à des fonctions complexes que les villes effectuer.

 Les villes servent de centres de stockage, le commerce et la fabrication. Les


excédents agricoles de la campagne environnante sont traités et distribuées dans
les villes.

 La Ville a également grandi autour des marchés, où les marchandises à partir des
lieux éloignés peuvent être échangés contre des produits locaux.. Tout au long de
l'histoire, les villes ont été fondées à l'intersection des routes de transport, ou aux
endroits où les marchandises doivent passer d'un mode de transport à un autre,
comme à la rivière et les ports de l'océan.

 Les Villes offrent souvent une protection dans un monde précaire. Pendant les
attaques, la population rurale pourraient fuir derrière les murs de la ville, où les
forces de défense rassemblés pour repousser l'ennemi.

 Le mur a servi à cette fin depuis des millénaires, jusqu'à l'invention de l'artillerie
lourde rendu murs inutiles en temps de guerre. Avec l'avènement de la guerre
aérienne moderne, les villes sont devenues des cibles privilégiées pour la destruction
plutôt que des refuges sûrs.
 La cité – lieu d’établissement humain organisé,
différencié et en même temps privilégié, siège de
l’autorité- naît du village mais pas seulement un
village agrandi. Elle se forme, par l’augmentation des
secteurs secondaires et tertiaire au dépend du secteur
primaire.

 La cité, centre moteur de toute évolution humaine est


non seulement plus grande que le village, mais elle se
transforme aussi beaucoup plus rapidement. Elle
marque le temps de la nouvelle histoire de la société
humaine.
LA VILLE
 Le choix de la ville comme paradigme et forme
dominante du milieu bâti se justifie. C’est
précisément la qui est née l’idée de la ville
comme forme la plus complète et la plus intégrée
d’établissement , contenant et justifiant tout

 les établissement mineurs-


 quartiers, édifices, etc.…- envisages comme des
parties ou des ébauches partielles du tout.