Vous êtes sur la page 1sur 47

RELATIONS ÉCONOMIQUES

INTERNATIONALES

Ahmed Ouazzani
Adresse électronique: ouazzanifr@gmail.com
Permanence: Tous les jeudi après-midi (sur rendez-vous ), il faut, au préalable, envoyer un courriel expliquant le motif ou les points que vous
voulez traiter.

Faculté Polydisciplinaire de Larache


Année académique 2015- 2016
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

 La politique de change est une partie de la politique de change qui


permet aux pouvoirs publics d’influencer le taux de change de la
monnaie nationale
 La politique de change est une affaire des pouvoirs politiques et des
autorités monétaires (banques centrales)
 Le marché des changes est le lieu où s’échangent les monnaies
nationales
 C’est un marché dématerialisé, serveurs informatiques qui gerent
toutes les transactions de change dans le monde.
 Ce marché s’appelle le Forex et une part importante de l’activité de
ce marché est basée a Londres.

2
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Les moyens de la politique de change


Les réserves de change
sont les moyens de règlement dont Le taux d’intérêt
disposent la banque centrale, pour solder Le lien entre taux de change et taux
les déficits de la balance de paiements d'intérêt est un sujet de discussion récurrent
envers l'étranger (disposer des réserves de entre les économistes et des analystes des
change dans leurs monnaies et dans les marchés financiers
principales devises)

Fonctionnement
La banque centrale peut faire augmenter
Fonctionnement
le cours de sa propre monnaie en achetant
Les investisseurs placent leurs liquidités
sa propre monnaie devise sur le marché
dans le pays qui propose le taux d’intérêt
de changes (avoir des réserves de changes
le plus élevé.
: devises des autres pays)
Une hausse de taux d’intérêt fait
À l’inverse, si elle veut faire baisser le
augmenter la devise et vice versa.
cours de sa monnaie, elle doit vendre sa
Ces taux d’intérêts sont influencés par la
propre monnaie sur le marché de change
politique monétaire des banques centrales
(disposer de réserves dans sa propre
monnaie 3
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

• Les taux de change désignent le prix d’une monnaie


exprimé dans une autre monnaie.
• Le gouvernement peut se baser sur la politique de change
pour assurer la régulation macroéconomique.
• L’établissement de taux de change est indispensable au
commerce international.

4
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Une monnaie forte est une bonne chose pour l’économie?!!

• Une monnaie forte est une monnaie fortement et


durablement demandée sur le marché des changes ,
• La valeur de la monnaie augmente et s’apprécie par
rapport aux autres monnaies,
• Une monnaie faible est une monnaie plus souvent
offerte que demandée sur les marchés de change,
• Elle a tendance de déprécier.
5
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Pourquoi une monnaie forte ?!!

• Dans un contexte de forte inflation ou de menaces


inflationnistes, de nombreux pays ont vu les avantages
qu’il y avait à favoriser, non plus la dépréciation de leur
monnaie, mais au contraire son appréciation.
• Les importations seront moins chères, ce qui contribue à
limiter les coûts de production des entreprises et
favorise la baisse de l’inflation : On parle alors de la
désinflation importée.
6
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Les conséquences d’une monnaie forte!

Réduction de
l’inflation

Baisse du coût Hausse de la


Monnaie forte
des importations compétitivité de
l’économie

Elimination des
entreprises peu
compétitives

7
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Dévaluation
Fixes
Réévaluation
Système des
changes
Dépréciation
Flottants
Appréciation
8
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

• La dévaluation est une décision officielle des autorités


monétaires consistant à diminuer la valeur de la monnaie
nationale par rapport à un étalon de référence (or, une autre
monnaie).
• Après la dévaluation, il est nécessaire de fournir davantage
de monnaie nationale pour obtenir de la monnaie étrangère.
• La réévaluation est l’opération inverse de la dévaluation.

9
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

• Une dévaluation ou réévaluation n’est possible que dans un


système de change fixe, où les parités des monnaies
correspondent à des taux de change officiels et stables par
rapport à un étalon.
• Il faut distinguer la dépréciation de la dévaluation et
l’appréciation de la réévaluation, dans un système monétaire
internationale où les changes ne sont pas fixes (flottants), les
taux de change fluctuent librement sur le marché des change.
10
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

• Lorsque les banques centrales ne sont pas obligées d’assurer la


stabilité de leur propre monnaie par rapport à d’autres devises, La
dépréciation correspond alors à la diminution de la valeur d’une
monnaie par rapport à une ou plusieurs autres devises sur le marché
des changes, l’appréciation est alors l’opération inverse de la
dépréciation.
• Une dépréciation (ou appréciation) peut être un processus très lent,
inversement à la dévaluation (ou réévaluation) qui est une
modification brutale et officielle de la valeur de la monnaie.
11
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

• D’une manière générale, l’appréciation d’une devise par rapport à des devises
concurrentes permet d’amorcer le processus de lutte contre l’inflation (désinflation
compétitive)
• Disposer d’une monnaie forte permet à un pays d’importer une plus grande
quantité de biens à budget constant ou d’effectuer des dépenses plus faibles à
volume d’achat constant
• À l’exportation, le mécanisme est inverse (renchérissement des prix de vente ) 12
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Les effets traditionnels d’une dévaluation

Exportations moins
Hausse des
chères pour
exportations
l’étranger

Dévaluation Amélioration du
solde des échanges

Importations plus
Baisse des
chères pour
importations
l’économie nationale

13
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

• La courbe J trace l’évolution du solde de la balance commerciale


après la dévaluation d’une monnaie nationale
• D’abord la balance commerciale se dégrade (rigidité des flux du
commerce extérieur : malgré la hausse des prix les importations
restent inchangées).
• Après un certain délai (environ six mois), le solde s’améliore car les
exportations augmentent en volume et les importations baissent en
volume.
• L’effet prix est immédiat, il dégrade le solde commercial,

• L’effet quantité vient par la suite, il permet de rendre efficace la


14
dévaluation sous réserve que cet effet quantité se produise bien
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

La courbe en J

15
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Les limites de la dévaluation


• Certaines importations sont si nécessaires, que leur demande ne
diminuent pas alors que leurs prix augmentent après la
dévaluation (énergie, matières premières, machines).
• La hausse des coûts de production des entreprises, entraine une
augmentation générale des prix et annule les effets bénéfiques
de la dévaluation.
• Cela produit un accroissement des prix intérieurs,
• C’est le principe de l’inflation importée.
16
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

 Le système monétaire international représente l’ensemble des


mécanismes et des institutions qui visent à organiser et à réguler les
échanges monétaires internationaux autour d’un régime de change.
 Le SMI commence à s’organiser à partir du XIXe siècle avec l’adoption
de l’or comme référence.
 Le choix d’un régime de change par rapport à un autre relève de la
politique monétaire décidée par un pays ou une zone monétaire.

Le SMI rempli plusieurs


rôles

Déterminer des modalités


Assurer la stabilité des taux
de conversion d’une
Définir des moyens de de change (éviter les
monnaie en une autre
paiement internationaux variations brutales et les
selon le régime de changes
déséquilibres monétaires)
adopté
17
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Le régime de change fixes est un système dans lequel les pays ayant
passé un accord maintiennent une parité stable de leurs monnaies.
Le cours d’une monnaie nationale est fixé par rapport aux autres
monnaies qui entrent dans ce système ou par rapport à un étalon
(monnaie de référence ou l’or).

Régime de change avec étalon Régime de change sans étalon


• Toutes les monnaies sont convertibles par • Pour chaque monnaie, un taux de
rapport à l’étalon (l’or ou monnaie de réf) à un change est défini avec toutes les autres
prix fixe auprès de la banque centrale monnaies
émettrice de la monnaie. • Des régimes de parités fixes sans étalon,
• Pour garantir cette conversion, la Banque lorsque les parités officielles des
centrale est obligée de détenir des réserves en monnaies se définissent deux à deux
or et en monnaie de réf.
• Chaque monnaie ayant ainsi une parité fixe
par rapport à l’or ou monnaie de réf, les taux
de change entre les monnaies sont stables.

18
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

 Le rôle des autorités monétaires dans un régime de change fixe


consiste à défendre leur monnaie (disposer de réserves de changes
importantes)

Augmentation du cours d’une


Baisse du cours d’une monnaie
monnaie
• La banque centrale de ce pays doit • La banque centrale doit
vendre sa propre monnaie pour acheter sa propre monnaie
faire baisser le taux de change pour faire augmenter le taux
(atteindre le niveau fixé) de change (revenir au niveau
la parité fixé)

19
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

 Dans un régime de change fixe, des marges de fluctuations peuvent


être autorisées
Exemple:
 Supposons que le Maroc adopte un régime de change fixe dans lequel un 1 MAD = 10 DZD
(MAD/DZD=10).
 Si la marge autorisée est de 1% , la BAM doit défendre le cours du MAD qui ne doit passer
10,10 DZD et ne doit pas descendre plus que 9,90 DZD
point1
1 dhs=10,10 DZD
+1%

1 dhs=10 DZD

- 1%
1 dhs=9,90 DZD
point2

 Lorsque le cours du MAD s’approche du point 1, la BAM doit vendre des MAD pour faire
baisser le taux de change et vice versa.

20
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

 Le taux de change de la monnaie a une parité officielle avec les


autres devises définie par la Banque Centrale, implique
l’obligation de l’échanger avec cette parité.
 Régime de change fixe est très répandue dans les années 1950.
 Aujourd’hui, le yuan (Chine) par exemple est toujours sous un
régime de change fixe.
Stabilité du taux de change pour les acteurs économiques surtout les
entreprises (positif pour les décisions des entreprises) moins d’
inflation, l’équilibre interne sacrifié pour le maintien de l’équilibre
extérieur
Un taux de change artificiellement bas, comme en Chine, permet de
doper les exportations.

Régime très couteux pour la B Centrale qui doit intervenir


systématiquement sur le marché des changes pour maintenir la parité
de la monnaie
L’inefficacité de la politique monétaire pour stimuler ou ralentir son
économie.
Nécessite d’avoir d’énormes réserves de devises. 21
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

 Un régime de changes flottants ou flexibles


Un régime de changes flottants est un système dans lequel le taux de
change d’une monnaie est uniquement déterminé par la
confrontation entre l’offre et la demande de cette monnaie sur le
marché de change.
Actuellement la majorité des pays adopte ce régime de changes.

Toutes les banques peuvent intervenir sur le marché des changes.


Par exemple, la BCE peut intervenir pour stabiliser le taux de change en faisant des opérations
d’achats/ventes de devises afin d’éviter des variations brusques et imprévisibles. 22
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Le système de changes flottants a été officialisé par les accords de la


Jamaïque en 1976, dans lequel le cours des monnaies est déterminé
par la confrontation de l'offre et de la demande sur le marché des
changes.

Le cours suit la tendance du jour : on parle d'appréciation ou


de dépréciation de la monnaie quand il varie.

La Banque centrale n'a plus d'obligation d'intervention quant à  la


valeur de sa monnaie par rapport aux autres (mais elle peut toujours
intervenir pour limiter l'ampleur des variations).

23
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Système de change flottant

le flottement impur existe en
Le flottement pur est un
pratique (Zone euro, USA,
modèle théorique de référence :
Japon, GB…) : il y a intervention
il n’y aurait aucune intervention
de la banque centrale sur le
de la banque centrale.
marché des changes.

24
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Autonomie des politiques économiques (la variation du taux


de change amortit les « chocs » extérieurs) ;
Rééquilibrage automatique de la balance des paiements ;
Pas de réserves de change obligatoire pour les banques
centrales.

Accroissement des fluctuations des taux de change qui oblige les


entreprises à se couvrir contre le risque de change (coût
supplémentaire) ;
L’instabilité du taux de change rend plus difficile les décisions des
entreprises;
Crises spéculatives;
L’équilibre de la balance des paiements n’est pas forcément vérifié
dans la pratique ;
25
Manque de coordination internationale=> dévaluations compétitives
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Le triangle d’incompatibilité ou la théorie de Mundell et Fleming

 Dans les années 1960, Mundell s’associe avec Fleming pour étudier
les conséquences du choix d’un régime fixes ou flexibles.
 Selon cette théorie formulée dans le « triangle d’incompatibilité », il
est impossible pour un État de maintenir tout à la fois :
 La stabilité de taux de change : le taux de change fixe ,
 La liberté de circulation des mouvements de capitaux (la liberté
de conversion de devises en monnaie nationale)
 Autonomie de la politique monétaire ( la BC n’intervient pas
dans la création monétaire).
 Un pays ne peut adopter que deux de ces deux principes
26
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Le triangle d’incompatibilité ou la théorie de Mundell et Fleming


 Une PM de relance autonome entraine la sortie immédiate les capitaux placés
dans sa devise vers d’autres monnaies offrant une meilleure rémunération.
 Sur le marché des changes, il en résulterait des ventes massives de sa devise
provoquant une dépréciation qui finirait par rendre impossible son maintien dans
la bande de fluctuation autorisée par l’appartenance au régime de changes fixes.

 Le triangle d’incompatibilité explique


pourquoi la plupart des pays optent pour
un régime de changes flottants
 Assurer la libre circulation des capitaux
dans leurs pays et la BC peut influencer la
création monétaire
 L’efficacité de la PE dépend du régime de
change choisi

27
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Politique de changes fixes


Politique de changes flottants

Inefficacité de PM
Efficacité de PM expansionniste (baisse de taux
expansionniste (baisse de d’intérêt)
taux d’intérêt) • Absence d’effet sur le taux change
• stimuler les activités économiques (fixe
• Les IDE sont découragés d’investir • Les exportations ne sont encouragées
dans le pays (taux d’intérêt bas) par la dévaluation de la monnaie

Efficacité de la Politique
Une relance monétaire budgétaire
favorise les sorties de capitaux • L’Etat dispose du budget comme
mais la dépréciation du taux levier de commande de sa politique
de change économique

La monnaie se déprécie et les


exportations sont favorisés 28
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Récapitulatif de régimes de changes

Les autorités
monétaires doivent
intervenir
Autorités monétaires ne doivent pas intervenir

Modèle
Flottement pur
théorique (réf)

Changes flexibles

Depuis 1973
Flottement
(officialisé en
impur 1976)

Autorités monétaires peuvent intervenir

29
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

30
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Débat
 Guerre de monnaies: Le yuan est-il sous-évalué?
 De nombreux pays demandent à la Chine de réévaluer la parité du
yuan.
 le taux de change effectif, celui qui devrait etre en vigueur dans le
cadre d’un régime de changes flottants serait beaucoup élevé que le
taux de change officiel.
 La Chine refuse car cette politique de change qui favorise ses
exportations => L’Europe et les USA l’accuse de concurrence
déloyale.
 Il faut mentionner que c’est la même politique menée aux USA dans
les années 1950 – 70

31
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Débat: Les protagonistes des négociations de Bretton-Woods (juillet 1944)


 Le plan White - développé par l’économiste
White, négociateur pour les Etats-Unis,
défendait l’idée d’une institution
multilatérale, plus propice au
développement des échanges commerciaux
et à la stabilité financière internationale
(instauration d’un système de changes fixes)
 Mettre en avant le dollar comme monnaie
internationale (USA détiennent ¾ des
réserves d’or)  Figure emblématique de Bretton Woods,
 Mettre en place un système qu’il considérait Keynes fut le négociateur pour le
comme plus à même de soutenir la Royaume-Uni, avait ébauché un plan dès
Keynes battu
croissance par White
économique. 1941.
 Mettre en place un système monétaire
Les accords de Bretton Woods furent un mondial (BCM) fondé sur une devise
compromis en partie dicté par la supériorité internationale appelée le « bancor », dans
économique des Etats-Unis sans oublier le laquelle seraient libellés les prêts accordés
contexte historique (aides militaire à l’Europe) par le Fonds Monétaire International (FMI)
aux Etats qui en feraient la demande.
32
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

 Accords de Bretton Woods de juillet 1944 ont redéfini les règles de la


finance mondiale,
 Accords conclus à la suite d'une conférence monétaire entre 44 pays,
instaurant un système monétaire basé sur la libre convertibilité des
monnaies et la fixité des taux de change.
 Hégémonie du dollar, dont la valeur était définie par rapport à l'or.
Depuis 1973 le FMI change
d’objectif: soutenir les PVD et
aider les pays e, crise financière

Depuis 1980 la BIRD devient la


BM et prête davantage aux PVD

33
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Conférence monétaire et financière (Bretton-Woods)


Fondation: Réunion de 145 délégués (44 pays + URSS)
Objectifs: Reconstituer au plus vite le SMI mis en pièce par le désordre monétaires des années 1930
Principes: Etablir un nouvel étalon de change or dont le pivot est le dollar
Adopter le principe de la fixité de changes
Absence de BCM (idée de Keynes)

BIRD
FMI (la Banque internationale pour la reconstruction et
Fondation: Washingnton, en décembre 1945, par les le développement)
Etats signataires des accords de Bretton-Woods Fondation: Washington, créée le 27
Objectifs: veiller au bon fonctionnement du nouveau décembre 1945 à la suite des Accords de Bretton
SMI et éviter que l’Europe tombe dans le Woods
communisme Objectifs: Accompagner la reconstruction de l’Europe
Principes: établir un nouveau cadre légal multilatéral et le Japon au lendemain de la Seconde Guerre
pour les relations financières entre pays, visait à mondiale
éviter la transmission des crises entre pays par le Principes: adhésion préalables au FMI
biais de dévaluations compétitives Favoriser les investissements en capital pour stimuler
promouvoir la coopération monétaire internationale le production et accorder des garanties et des crédits
et la stabilité des changes à partir d’un fonds commun

34
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Les 2/ 3 des réserves d’or se trouvent


aux EU
=> le $ seul peut avoir une parité or =
35$ = 1 once d’or
Þles autres monnaies ont une parité
vis-à-vis du $ fixe (taux de change
fixe)
Þ le $ est la seule monnaie
internationale
Le FMI est une association à laquelle
participent les pays en fonction de
leur quote -part fixée en fonction de
leur PIB
Objectifs :aider les pays à maintenir
leur parité fixe
Développer le commerce 35
international
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

La fin d’un système ou la fin de convertibilité du dollar en Or 


Les raisons de la dégradation du système de Breton Woods
Perte de confiance dans le Nouvelles marges de Instauration de changes
dollar fluctuations flottants
• Les effets de « Trente • 1971, 10 pays les plus • En 1973 le monde a
Glorieuses » sur la balance industriels ont signé les officiellement adopté les
de paiement américaine accords de Washington taux de change flottants (à
• Les effets de l’effort (Smithsonian Agreement) divers degré).
militaire américaine en pour entériner la 1ère • Le 1er choc pétrolier
Vietnam dévaluation du dollar (une • Le prix pétrole a
• Recours de la « planche à once=38$) quadruplé (Stagflation)
Billet » (création • Opter pour plus de • La flexibilité des changes a
monétaire n’a plus de fluctuations (+- 2,5%) facilité le recyclage des
rapport avec le stock d’or pétrodollars (pays
détenu par les USA) industrialisés déficits de
paiements-pays
exportateurs de pétrole
excédents.
• Officialiser le régime des
changes flottants en 1976
lors des accords de
Jamaïque)
36
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

La fin d’un système ou la fin de convertibilité du dollar en Or 


Les raisons de la dégradation du système de Breton Woods

37
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

38
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Les effets de dette des pays du tiers monde

Jusqu’à la fin des années 1970, l’endettement est resté supportable pour les pays du Sud car
les taux d’intérêt étaient faibles et ces prêts leur permettaient de produire davantage, donc
d’exporter plus, et de récupérer des devises pour rembourser et investir
Quatre intervenants (banques privées, États du Nord, Banque mondiale, gouvernements du
Sud) sont à l’origine d’une augmentation exponentielle de la dette extérieure des PED :
multipliée par 12 entre 1968 et 1980, elle est passée de 50 milliards de dollars à 600
milliards de dollars.

39
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

40
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

41
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

 Le FMI est chargé de permettre aux


pays de surmonter des crises
d’endettement et de déficit de la
balance des paiements (ils importent
plus qu’ils n’exportent). 
 -> il prête de l'argent aux pays, à
condition que ceux-ci mettent en
œuvre des politiques appropriées pour
parvenir à l'équilibre de leur balance
des paiements.
 = politique d’ajustement structurel
 => les dépenses des Etats doivent
baisser = dépenses sociales ; services
publics ; fonctionnaires …
 Ex en Argentine :ENORME CRISE
SOCIALE : explosion du nombre de
pauvres ; émeutes avec des morts

42
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

  La crise de la dette


• Le 13 août 1982, le Mexique est incapable de rembourser : la crise de
l’endettement est l’aboutissement des dysfonctionnements des années
1970 (crise amplifiée par la crise monétariste des USA).
• Le cours des matières premières s’effondre : plus de ressources
d’importation, difficultés à rembourser
• Les pétrodollars chutent : moins de recyclage, les banques prêtent moins
• En 1985, le cours du dollar remonte brutalement, entraînant des difficultés
de remboursement
• Les taux d’intérêt augmentent afin de lutter contre l’inflation
• Les banques deviennent méfiantes

43
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

  Les Plans d’Ajustement Structurel (PAS)


• Le FMI propose des moyens de financement (PAS au débuts des
années 1980)
• Les Plans d’Ajustement Structurel (PAS) sont une politique
économique d’inspiration libérale imposée par le FMI aux PED pour
résoudre leurs problèmes d’endettement.
• Il s’agit d’assainir la situation économique des PED : ce sont des
programmes de rigueur et d’austérité

44
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

 Objectifs des PAS pour les pays


• Rééquilibre financier en vue de préserver les intérêts de leurs créanciers
• Assainir leur économie et les remettre à flot
• S’insérer à nouveau dans les échanges internationaux
 Mesures prises par les PAS
• Paiement extérieur : limiter les importations, promouvoir les exportations,
assurer le service de la dette
• Budget : accroître les recettes, réduire les dépenses courantes, sélectionner les
dépenses d’investissement
• Crédit interne : est encadré et limité pour éviter toute forme de pression
inflationniste.
• Désengagement de l’Etat : privatisations, véracité des prix, équilibre de l’offre et
de la demande 45
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

 Conséquences des PAS


Les PAS ont connu des succès dans certains pays comme le Mexique
mais a conduit à un appauvrissement de la société et à des tensions.
 Effets négatifs sur le social :
• Hausse du chômage
• Baisse des salaires
• Hausse des prix (alimentaire)
• Baisses des dépenses sociales
• Les pauvres deviennent encore plus pauvres
• Émeutes, remise en cause du programme
46
Régime de changes Régime de changes Les accords de FMI et Banque
Politique de change
fixes flottants Bretton Woods Mondiale

Les évolutions de la gouvernance économique depuis 1944

Contexte

Acteurs
principaux

Contestations