Vous êtes sur la page 1sur 17

Les formes pharmaceutiques

liquides: voie orale, parentérale.

Dr MAIGA Hamma
LES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES:
A la fin de ce chapitre, vous devriez être capable:
De définir les différentes formes galéniques liquides
D’indiquer leur technique simplifiée de préparation;
De citer les avantages et les inconvénients des
formes pharmaceutiques liquides;
De préciser leur mode d’utilisation par le malade
Formes liquides
 Obtenues par dissolution simple
– Avec l’eau, l’alcool, l’huile, la glycérine
Plusieurs solvants
• Solution glycéro-alcoolique Theralène®
• Solution hydro-alcoolique Tanakan®

 Obtenues par dissolution extractive


ex :préparations aqueuses de plantes médicinales

NB:
1cc = 5ml
1cd = 10ml
1cs = 15ml
Formes liquides
 Avantages  Inconvénients
– Formes simples et plus faciles à
– Conservation limitée et à
avaler que les comprimés ou les
gélules: enfants, adultes ayant basse température après
du mal à avaler. reconstitution.
– Fragmentation possible des
– Conditionnement encombrant,
doses : adaptation plus facile de
la posologie. fragile, lourd
– Action rapide :le problème du – Péremption courte: les PA se
délitement ne se pose pas. dégradent plus facilement.
– Formulation non compliquée
– Nécessité d’une cuillère,
verre…
Formes galéniques liquides pour usage oral

 Les solutions,
 Les suspensions: dispersion d’un solide finement
divisé dans une phase liquide dans laquelle il est
insoluble.
 Et les émulsions.
Formes galéniques liquides pour usage oral
Les sirops
préparation aqueuse à saveur sucrée, consistance visqueuse (saccharose
45%,glycérol, xylitol, sorbitol)+/- épaisissants, aromatisants, colorants ,
antimicrobiens.
• 5ml = 6,60g de saccharose
• Simple (1 PA) ou composé (+ PA)
• Liquide: Muciclar®
• Poudre: Hiconcil®
• Granulés: Pédiazole ®(érythromycine) dans le traitement des otites
aiguës chez l’enfant
Formes galéniques liquides pour usage oral

Les potions
ce sont des préparations magistrales
• préparations liquides à faible teneur en sucre, à conservation
limitée
• 1 ou + PA
• Ex: Potion à la théophylline
Formes galéniques liquides pour usage oral

Les suspensions
 Administration d’une substance insoluble dont la dissolution et
l’absorption sont plus rapides qu’à partir d’un comprimé : par
exemple les formes pédiatriques d’antibiotiques.
Autres ex: Zovirax® dans le traitement de l’infection génitale à virus
herpès simplex
Liquide Maalox®
Granulés: Debridat®
Formes galéniques liquides pour usage oral

Les émulsions
 Une émulsion est donc un système dispersé caractérisé par la
présence d’au moins deux liquides non miscibles , dont l’un est
dispersé dans l’autre : le système obtenu est par définition , qualifié
de thermodynamiquement instable.
 Ex: Vitamine K1 ® dans le traitement et prophylaxie des
hémorragies par carence en vitamine K
Formes galéniques liquides pour usage oral

Les gouttes buvables


Ce sont des solutions, des suspensions ou des émulsions administrées en petits
volumes au moyen d’un dispositif approprié.(Surmontil® dans les traitements
dépressifs majeurs)
Cas particuliers
 Voie bucco-pharyngée
– Collutoires
• Liquides pulvérisés ou vaporisés sur les muqueuses buccales et
arrière gorge, action locale
• Hexaspray®
– Gargarismes et bains de bouche
• Liquides pour lavage de la bouche ou de la gorge
• A ne pas avaler
• Eludril®
Formes pharmaceutiques pour administration parentérale

 Exigences:
- Stérilité et absence de substances pyrogènes et/ou d’endotoxines
bactériennes.
– Limpidité
– Isotonie au sang et un pH voisin du pH
plasmatique.
Formes pharmaceutiques pour administration parentérale

Avantages:  Voies les plus souvent utilisées:


1.Sous cutanée ou hypodermique:
 Une rapidité d’action des médicaments administration de faible volume
 Administration de produits non ( suspensions en particulier huileuse )
absorbables par d’autres voies 2.Intradermique
 Obtention d’une biodisponibilité maximale 3.intramusculaire:administration de volumes >
 Administration de substances à faible soit 5 à 10 ml.(suspensions en particulier
durée d’action et à faible marge de sécurité huileuses)
 Apport massif de liquide 4.intraveineuse:volume supérieur en perfusion.

Inconvénients :  Voies plus rarement utilisées:


1.Intrarachidienne
 risque d’infection, 2.Intra articulaire
 effet douloureux, 3.Intra oculaire
 nécessité d’un personnel compétent,
 obligation d’un appareillage approprié.
Différentes préparations parentérales
 Préparations injectables: unidoses ou multidoses (plusieurs
doses de PA utilisées en plusieurs fois)
 Préparations pour perfusion: par voie intraveineuse
obligatoirement, en injection lente , au « goutte à goutte »
au moyen d’une tubulure + chambre d’écoulement + filtre .
 Préparations à diluer pour injection ou perfusion
intraveineuse
 Poudre pour injection ou perfusion intraveineuse: PA
instable en solution et à la chaleur.
Excipients pour préparations parentérales
 Solvants:

 Antimicrobiens: indispensables dans les préparations injectables


multidoses (usage interdit pour les voies permettant l’accès au LCR.)

 Autres: antioxydants, …
Préparations parentérales
 Présentation pharmaceutique:
– Ampoule bouteille
– Flacon
– Poche plastique
– Seringue préremplie….

 Autres formes à libération prolongée


– Solution huileuse Haldol décanoas® voie IM profonde;
– Dérivé insoluble du PA sous forme de suspension Insulatard®
– PA fixé dans des microsphères Décapeptyl®( tt:cancer de la prostate)
– Administré en IM, SC ou intra articulaire mais jamais en IV
Merci pour votre
attention!