Vous êtes sur la page 1sur 71

TD 8 – Chaînes de montagnes - Tectonique des

plaques
L’HIMALAYA

• Himalaya signifie "Demeure des


neiges" en sanskrit

• La chaîne de montagnes s'étend sur


plus de 2400 km de long et 250
à 400 km de large en traversant
l'Inde, le Pakistan, le Népal et la
Chine

• L'Himalaya abrite les plus hautes


montagnes du monde, soit les 14
sommets qui culminent à plus
de 8000 mètres d'altitude, dont le
mont Everest, le plus haut de tous
(8848 m)
RELIEF ET TECTONIQUE
ACTIVE
QUESTION 1

Réaliser, à partir de la
carte du Népal Central
(Fig. 1), un profil
topographique Sud-Nord,
passant par la longitude
84°E.

Echelle verticale : 1 cm
pour 2000 mètres.
Echelle horizontale:
échelle de la carte
Rappel chevauchement
Les triangles sont du côté
de la couche qui
chevauche.
QUESTION 1

Echelle
verticale : 1
cm pour 2000
m

- 8000
- 6000
- 4000
- 2000
-0
QUESTION 1

Echelle
verticale : 1
cm pour 2000
++ 8000
m + +
+ + 6000
+ +
+ 4000
+
+ + + 2000
+ + +
0
QUESTION 1

++ 8000
+ +
+ + 6000
+ +
+ 4000
+
++ + 2000
+ + +
0
QUESTION 2

Localiser sur cette


coupe les deux
chevauchements
principaux:
• MBT (Main
Boundary Thrust)
• MCT (Main Central ++ 8000
+ +
Thrust) + + 6000
+ +
+ 4000
+
 Echelle horizontale ++ + 2000
+ + +
= échelle de la carte 0
 Echelle verticale
= 1/200000
Pendage des
chevauchements: 20°
QUESTION 2

Localiser sur cette


coupe les deux
chevauchements
principaux:
• MBT (Main
Boundary Thrust)
• MCT (Main Central ++ 8000
+ +
Thrust) + + 6000
+ +
MBT MCT + 4000
+
 Echelle horizontale ++ + + + 2000
+
= échelle de la carte 0
 Echelle verticale
= 1/20000
Pendage des
chevauchements: 20°
QUESTION 3

Existe-t'-il un
lien entre la
topographie et la
localisation des
chevauchements ?

MBT : Main Boundary Thrust (chevauchement bordier)


MCT : Main Central Thrust (chevauchement central)
QUESTION 3

MBT : Main Boundary Thrust (chevauchement bordier)


MCT : Main Central Thrust (chevauchement central)
QUESTION 3

MBT : Main Boundary Thrust (chevauchement bordier)


MCT : Main Central Thrust (chevauchement central)
QUESTION 3

• Le MBT est très actif et participe à la formation du relief actuel, encore


faible.
• Le MCT n’est plus très actif mais a permis la mise en place d’un fort relief.
RELIEF ET
ÉPAISSISSEMENT
SISMIQUE RÉFLEXION

Sur mer Sur terre


PROFIL SISMIQUE

Sur le profil sismique (Fig. 2), localiser les deux


réflecteurs principaux, quelle est leur signification ?
Faire le lien avec la carte et le profil topographique.
PROFIL SISMIQUE

Réflecteurs
principaux
PROFIL SISMIQUE

MHT

Moho
PROFIL SISMIQUE

• La MHT (Main Himalayan Thrust)


est le chevauchement principal de
l’Himalaya et représente le
rassemblement de deux
chevauchement que sont MBT et
MCT.
MHT
• On note que ce chevauchement
permet l’augmentation de
l’épaisseur de la croute et double la
Moho profondeur du MOHO.
MBT MCT SUTURE

MHT CROUTE ASIATIQUE


CROUTE INDIENNE

MOHO
MANTEAU
LE MOHO

Gabbros de la
croûte océanique
Péridotites du
manteau supérieur MOHO

• Le Moho ou discontinuité de Mohorovičić est la limite entre la croûte terrestre et


le manteau supérieur de la Terre. Cette discontinuité a été détectée pour la première
fois en Croatie en 1909 par Andrija Mohorovičić.

• Le Moho est la limite inférieure de la croûte continentale, ayant une épaisseur comprise
entre 20 et 90 km (épaisseur plus grande sous les chaînes montagneuses) et de la croûte
océanique ayant une épaisseur comprise entre 5 et 10 km. Le Moho est en moyenne situé
à 35 km de profondeur.
MÉTAMORPHISME ET
RACCOURCISSEMENT
MÉTAMORPHISME ET
DÉFINITIONS

• Métamorphisme : ensemble des transformations à l’état solide qui


entraînent un réarrangement à l’échelle atomique des éléments d’une
roche, sous l’effet de variations de température, de pression ou de
composition.

• Métasomatose : processus métamorphique par lequel il y a, dans un


élément au sein d'une roche, remplacement d'un minéral par un autre,
atome par atome, molécule par molécule (ex: TP de la semaine dernière:
remplacement du Ca par le Na dans les plagioclases au niveau des
dorsales)

• Protolite : roche initiale ou roche mère qui, par une série de


transformations géothermobarométriques, donne une roche
métamorphique.
MÉTAMORPHISME ET
DÉFINITIONS

Paragenèse : association de minéraux présentant une communauté


d’origine (syngénétiques) et jointifs. Le métamorphisme entraîne la
transformation d’une paragenèse initiale en une nouvelle paragenèse.

Une roche métamorphique


=
paragenèse du protolite
+
Paragenèse métamorphique
+
Paragenèse d’altération
MÉTAMORPHISME ET
DÉFINITIONS

Paramétamorphisme : le métamorphisme affecte une roche sédimentaire.

Paramétamorphisme

Gneiss Paragneiss

Orthométamorphisme : le métamorphisme affecte une roche magmatique.

Orthométamorphisme

Granite Orthogneiss
MÉTAMORPHISME ET
DÉFINITIONS

• Métamorphisme prograde :
transformations Pr
métamorphiques se produisant og
ra
Ré d e
dans un contexte tro
d’augmentation de la pression et g ra
de
de la température.

• Métamorphisme rétrograde :
transformations
métamorphiques se produisant
dans un contexte de diminution
de la pression et de la
température. On parle aussi de
rétromorphose.
MICROSCOPE POLARISANT
LOCALISATION DES ROCHES

Roche 1 : Roche 2 :
Grenat-Chlorite, Staurotide, Sillimanite Grenat-Biotite-Muscovite-Sillimanite
Puis rétromorphosée avec apparition de :
Chlorite et Silimanite.

MBT MCT
SUTURE

MHT CROUTE ASIATIQUE


CROUTE INDIENNE

MOHO
MANTEAU
GRENAT

Pyrope : Mg3Al2 [SiO4]3


Almandin : Fe3Al2 [SiO4]3
Spessartine : Mn3Al2 [SiO4]3
Grossulaire : Ca3Al2 [SiO4]3

Minéral rouge/brun, nésosilicate présent dans les


roches métamorphiques, système cubique,
dureté de 6-7,5.

LPNA LPA
CHLORITE

Clinochlore : (Mg5Al) (AlSi3) O10 (OH)8


Chamosite : (Fe5Al) (AlSi3) O10 (OH)8
Nimite : (Ni5Al) (AlSi3) O10 (OH)8
Pennantite : (Mn,Al)6 (Si,Al)4 O10 (OH)8

Minéral verdâtre, phylosilicate présent dans les


roches à faible métamorphisme, système
monoclinique, dureté de 2-2,5.

LPNA LPA
STAUROTIDE

Formule générale :

(Fe2+,Mg2+,Zn2+,Co2+)4Al18Si8O46(OH)2

Minéral brun, nésosilicate présent dans les roches


métamorphiques, système monoclinique, dureté de
7-7,5.

LPNA LPA
SILLIMANITE

Formule générale :

Al2O(SiO4)

Minéral blanc translucide, nésosilicate présent dans


les roches à haut métamorphisme, système
orthorhombique, dureté de 6,5-7,5.

LPNA LPA
BIOTITE

Formule générale :

K(Mg,Fe)3(OH,F)2(Si3AlO10)

Minéral noir, brun-verdâtre, phylosilicate, système


monoclinal, dureté de 2,5.

LPNA LPA
MUSCOVITE

Formule générale :

KAl2[(OH,F)2|AlSi3O10]

Minéral blanc, jaunâtre, phylosilicate, système


monoclinique, dureté de 2,5.

LPNA LPA
LOCALISATION DES ROCHES

Roche 1 : Roche 2 :
Grenat-Chlorite, Staurotide, Sillimanite Grenat-Biotite-Muscovite-Sillimanite
Puis rétromorphosée avec apparition de :
Chlorite et Silimanite.

MBT MCT
SUTURE

MHT CROUTE ASIATIQUE


CROUTE INDIENNE

MOHO
MANTEAU
ROCHE 1

Chlorite
Grenat

Argiles métamorphisées (ardoises)

Staurotide
Sillimanite
ROCHE 2

Muscovite Grenat

Gneiss profond
Biotite Sillimanite
RÉTROMORPHOSE DU GNEISS
PROFOND

Staurotide
Muscovite Chlorite Grenat

Biotite Gneiss rétromorphosé


QUESTION 1

Placez les deux roches sur le


diagramme PT en fonction de
leurs paragénèses initales et
finales pour discuter de leur
évolution.

Roche 1 (20-25 Ma) : Grenat,


Chlorite, Staurotide,
Sillimanite
Roche 2 (Avant 25 Ma) :
Grenat, Biotite, Muscovite,
Sillimanite
20 Ma : Rétromorphosée
avec apparition de Chlorite et
Staurotide.
QUESTION 1

Roche 1 (20-25 Ma) :


Grenat-Chlorite, Staurotide, Sillimanite
QUESTION 1

Roche 1 (20-25 Ma) :


Grenat-Chlorite, Staurotide, Sillimanite
QUESTION 1

Roche 1 (20-25 Ma) :


Grenat-Chlorite, Staurotide, Sillimanite
QUESTION 1

Roche 1 (20-25 Ma) :


Grenat-Chlorite, Staurotide, Sillimanite
QUESTION 1

Roche 2 (Avant 25 Ma) :


Grenat-Biotite-Muscovite-Sillimanite

20 Ma : Rétromorphosée avec apparition :


Chlorite et Staurotide.
QUESTION 1

Roche 2 (Avant 25 Ma) :


Grenat-Biotite-Muscovite-Sillimanite

20 Ma : Rétromorphosée avec apparition :


Chlorite et Staurotide.
QUESTION 1

Roche 2 (Avant 25 Ma) :


Grenat-Biotite-Muscovite-Sillimanite

20 Ma : Rétromorphosée avec apparition :


Chlorite et Staurotide.
QUESTION 1

Roche 2 (Avant 25 Ma) :


Grenat-Biotite-Muscovite-Sillimanite

20 Ma : Rétromorphosée avec apparition :


Chlorite et Staurotide.
QUESTION 1

Roche 2 (Avant 25 Ma) :


Grenat-Biotite-Muscovite-Sillimanite

20 Ma : Rétromorphosée avec apparition :


Chlorite et Staurotide.
QUESTION 1

Roche 1 (20-25 Ma) :


Grenat-Chlorite, Staurotide, Sillimanite
QUESTION 1

Roche 1 (20-25 Ma) :


Grenat-Chlorite, Staurotide, Sillimanite

Roche 2 (Avant 25 Ma) : Avant


Grenat-Biotite-Muscovite-Sillimanite 25 Ma
QUESTION 1

Roche 1 (20-25 Ma) :


Grenat-Chlorite, Staurotide, Sillimanite

Roche 2 (Avant 25 Ma) : a Avant


5 M
Grenat-Biotite-Muscovite-Sillimanite 0- 2 25 Ma
2

20 Ma : Rétromorphosée avec
apparition de Chlorite et Staurotide.
QUESTION 1

Avant 25 Ma
Entre 25 et 20 Ma :

• La roche 1 passe de la surface


(0) à environ 4 kbar et 550°C
• La roche 2 passe de environ 8
kbar pour 725°C à environ 4
kbar et 550°C

? ?
20-25 Ma Aujourd’hui
QUESTION 1

Avant 25 Ma
Entre 25 et 20 Ma :

• La roche 1 passe de la surface


(0) à environ 4 kbar et 550°C
• La roche 2 passe de environ 8
kbar pour 725°C à environ 4
kbar et 550°C

?
20-25 Ma Aujourd’hui
QUESTION 1

Avant 25 Ma
Entre 25 et 20 Ma :

• La roche 1 passe de la surface


(0) à environ 4 kbar et 550°C
• La roche 2 passe de environ 8
kbar pour 725°C à environ 4
kbar et 550°C

20-25 Ma Aujourd’hui
QUESTION 2

 Retrouvez les positions


initiales et finales des roches.
Pour cela, aidez-vous de la
formule
QUESTION 2

 Retrouvez les positions


initiales et finales des roches.
Pour cela, aidez-vous de la
formule

P: pression (Pa)
ρ: masse volumique (kg.m-3)
g: accélération de la
pesanteur (m.s-2)
Z: profondeur (m)
QUESTION 2

D’après la formule
  , ainsi
QUESTION 2

D’après la formule
  , ainsi

 Pour la roche 1, on obtient :

La roche 1 est descendue à 15 km


de profondeur entre 25 et 20 Ma
QUESTION 2

D’après la formule
  , ainsi

 Pour la roche 1, on obtient :  Pour la roche 2, on obtient :

La roche 1 est descendue à 15 km La roche 2 est remontée de 30 km à 15 km


de profondeur entre 25 et 20 Ma de profondeur entre 25 et 20 Ma
QUESTION 2

D’après la formule
  , ainsi

 Pour la roche 1, on obtient :  Pour la roche 2, on obtient :

La roche 1 est descendue à 15 km La roche 2 est remontée de 30 km à 15 km


de profondeur entre 25 et 20 Ma de profondeur entre 25 et 20 Ma
Après 20 Ma,
l’érosion et 1 0 km
l’activation du
MBT font h1 ?
remonter 15 km
passivement h2 ?
les roches vers
la surface.
2 30 km
QUESTION 2

1 0 km

h1?
15 km
h2 ?
2 30 km
QUESTION 2

1 0 km

h1?
15 km
h2 ?
2 30 km

et donc
 
QUESTION 2

1 0 km

h1?
15 km
h2 ?
2 30 km

et donc
 

 Pour la roche 1, on obtient :

La roche 1 est descendue le long du plan de 44 km.


QUESTION 2

1 0 km

h1?
15 km
h2 ?
2 30 km

et donc
 

 Pour la roche 1, on obtient :  Pour la roche 2, on obtient :

La roche 1 est descendue le long du plan de 44 km. La roche 2 est remontée le long du plan de 44 km.
QUESTION 2

1 0 km

h1?
15 km
h2 ?
2 30 km

et donc
 

 Pour la roche 1, on obtient :  Pour la roche 2, on obtient :

Le déplacement total H sur le MCT est de h1 + h2 = 88 km.


VITESSE DE
RACCOURCISSEMEN
T
CALCUL DE LA VITESSE DE
RACCOURCISSEMENT

1 D 0 km

H 15 km

2 30 km

Evaluer la vitesse de raccourcissement


horizontal, en cm/an, entre 25 et 20 Ma.
CALCUL DE LA VITESSE DE
RACCOURCISSEMENT

1 D 0 km

H 15 km

2 30 km

  On sait que avec : V, la vitesse en cm/an


D, la distance de raccourcissement horizontale en cm
t, le temps mis pour parcourir cette distance en année
CALCUL DE LA VITESSE DE
RACCOURCISSEMENT

1 D 0 km

H 15 km

cos20
  × 44 22 30 km

  On sait que avec : V, la vitesse en cm/an


D, la distance de raccourcissement horizontale en cm
t, le temps mis pour parcourir cette distance en année

  Or , d’où
CALCUL DE LA VITESSE DE
RACCOURCISSEMENT

1 D 0 km

H 15 km

cos20
  × 44 22 30 km

  On sait que avec : V, la vitesse en cm/an


D, la distance de raccourcissement horizontale en cm
t, le temps mis pour parcourir cette distance en année

  Or , d’où

Ainsi
FIN DU TD – À LA SEMAINE
PROCHAINE

Rappel:
Lundi 03/04 : TD 9 Dynamique des enveloppes externes et sédimentation
Lundi 10/04 : TD 10 Risques naturels
Lundi 24/04 : Contrôle Continu sur tout les TDs du semestre