Vous êtes sur la page 1sur 19

Les Systèmes Linéaires Invariants

dans le Temps

Réalisée par: Samar JELASSI et


Sirine SINIGAR
1 Introduction

2 Les systèmes - Définitions et


exemples

3 Propriétés et réponse impulsionnelle

Produit de Convolution et Propriétés


4 .

5 Filtre fréquentiel et temporel

6 Conclusion
Introduction

http://www.free-powerpoint-templates-design.com
Dans de nombreuses applications fondées sur la propagation des ondes, on simplifie
considérablement les problèmes étudiés en faisant des hypothèses sur la manière dont un
système déforme un signal. Deux des hypothèses les plus importantes sont la linéarité et
l'invariance dans le temps. Elles semblent, du moins à notre échelle, bien représenter le
comportement de nombreux systèmes physiques.
1-Les systèmes
 Définitions et exemple
• Un système peut être défini comme un ensemble d’éléments exerçant collectivement
une fonction déterminée.
• Un système communique avec l’extérieur par l’intermédiaire de grandeurs, fonctions

du temps, appelées signaux. Dans la suite, on notera par x1(t)... (t) les signaux d’entrée,
et y1(t) ... (t) les signaux de sortie.

Entrées Sorties

Système
Exemple
Systéme électronique

Circuit RC

Entrées : tension u(t).


Sorties : tension s(t).
Un Système Linéaire et Invariant dans le Temps (LIT) transforme un signal temporel x(t) en un autre
y(t).
x(t) y(t)
SLIT

Dans l’exemple ci-dessous, la source est un microphone et le récepteur un haut-parleur. Le système


LIT est constitué de l’air ambiant et des parois sur lesquelles se réfléchit le son. Adoptons un
raisonnement « discret » avec x(n) = {x(1), x(2), x(3), ...} où l’indice n joue le rôle du temps continu t.
On voit sur la figure qu’à un instant n donné, la réponse y(n) dépend de l’entrée telle qu’elle est à
l’instant n, mais aussi à cause des différents chemins de parcours, de l’entrée telle qu’elle existait aux
instants n-1, n-2, ....On écrit d’une manière générale que y est une combinaison linéaire de l’entrée
courante x(n), des entrées passées x(n-1), x(n-2), ... et même des sorties pécèdentes y(n-1), y(n-2), ... 
x(t) y(t)

t t
Propriétés et
réponse
impulsionnelle
d’un SLIT
Un Système Linéaire et Invariant dans le Temps (SLIT) présente les propriétés :

Linéarité

Invariance dans le Temps

Une impulsion brève, injectée à l'entrée d'un


LIT, donne en sortie un signal h(t). Cette
réponse est appelée réponse impulsionnelle
(ou percussionnelle) du filtre :
Afin de faciliter la compréhension des notions abordées dans cette partie, des signaux numériques
(signaux à temps discret) seront utilisés. Ce sont des suites de nombres dont l’ordre ‘n’ joue le rôle du
temps ‘t’ des signaux continus:
x(n)={x(0), x(1), x(2), …}

L’impulsion de Dirac prend une valeur infinie en t=0: (t)= pour t=0
L’impulsion numérique prend la valeur 1 en n=0: N(n)=1 pour n=0

En effet, on a :

N(n)
Produit de
Convolution
Produit de Convolution

Le produit de convolution entre 2 signaux x(t) et h(t) est défini par la relation :
+∞
 
𝑦 ( 𝑡 )= 𝑥 ( 𝑡 ) ∗ h (𝑡 ) = ∫ 𝑥 ( 𝜏 ) . h ( 𝑡 − 𝜏 ) 𝑑 𝜏
−∞

+∞
  est élément On a l’égalité suivante :  
𝑥 ( 𝑡 ) ∗ 𝛿 ( 𝑡 )= ∫ 𝑥 ( 𝜏 ) . 𝛿 ( 𝑡 − 𝜏 ) 𝑑 𝜏= 𝑥(𝑡 )
neutre de la −∞
convolution. en effet:
+∞ +∞ +∞
 
∫ 𝑥 ( 𝜏 ) . 𝛿 ( 𝑡 −𝜏 ) 𝑑 𝜏 = ∫ 𝑥 ( 𝑡 ) . 𝛿 ( 𝑡 − 𝜏 ) 𝑑 𝜏=𝑥 (𝑡 ) ∫ 𝛿 ( 𝑡 − 𝜏 ) 𝑑 𝜏 =𝑥 (𝑡 )
−∞ −∞ −∞

1
12
Propriétés du produit de convolution

On écrit :

La réponse du SLIT est :

Commutativité: x*y = y*x


Distributivité sur l’addition: x*(u + v) = x*u + x*v
Associativité: x*(y*z) = (x*y)*z
 est élément neutre: x* = x
Translation: x(t)*(t-t0) = x(t-t0)

On admettra :
La TF d’un produit de convolution est
un produit simple et
réciproquement.
RE(X) IM(X)
15 40

 𝑥 ( 𝑡 )
RE(X) IM(X) 10 20

 𝑋 ( 𝑓
15 40
5 0
10
5
0
-5
0 20 40 60 80
20
0
-20
-40
0 20 40 60 80
0
-5
-20
-40
0 20 40 60 80 0 20 40 60 80
)
5
0
x(t)
40
30
20
module(X)
TFi TF x(t) module(X)
40
-5
0 2 4
10
0
0 1 2 3 t 5
0
30
20 f
-5 10
0
0 2 4 0 1 2 3

SLIT
SLIT
réponse impulsionnelle h(t)
réponse en fréquence H(f)
 𝑦 ( 𝑡 )=𝑥 ( 𝑡 ) ∗ h(𝑡) TFi TF
𝑌  ( 𝑓 )=𝑋 ( 𝑓 ) . 𝐻 (𝑓 )
𝐻
  ( 𝑓 ) =𝑇𝐹 [ h (𝑡 )  ]

RE(X) IM(X)
600 400 RE(X) IM(X)
400 200 600 400
200 0 400 200

𝑌
  (𝑓 )
0 -200 200 0
-200 -400 0 -200
0 20 40 60 80 0 20 40 60 80 -200 -400

 𝑦 ( 𝑡 )
x(t) module(X) 0 20 40 60 80 0 20 40 60 80
100
0
600
400
200
TFi TF 100
x(t)
600
400
module(X)

-100
0 2 4
0
0 2
0
-100
200
0 f
t 0 2 4 0 2
Filtre fréquentiel et temporel

Un filtre est un système Linéaire et Invariant dans le Temps (LIT):

Filtrer x(t) c'est supprimer ou atténuer certaines fréquences


que contient X(f). Cette sélection est effectuée dans le
domaine fréquentiel par une multiplication : produit de X(f)
par H(f).
Le produit dans le domaine fréquentiel est remplacé par un produit de convolution dans
le domaine temporel : convolution de x(t) par

  Un filtre fréquentiel est un


multiplieur fréquentiel et un
convolueur temporel.

 L'apodisation (ou filtre temporel)


consiste à observer un signal à
travers une fenêtre d'observation
de durée donnée.
 Un filtre temporel est un
multiplieur temporel et un
convolueur fréquentiel .
Conclusion

Le système linéaire et invariant est entièrement décrit par sa


réponse impulsionnelle : c'est le signal noté, réponse du
système à l'entrée, impulsion de Dirac.
On peut en parler comme de la « signature » du système.
Réferences

http://ressources.unisciel.fr/TraitementDuSignal/
https://moodle.insa-rouen.fr/

https://slideplayer.fr/
Merci de votre attentionMerci de votre attention
Merci de votre attention