Vous êtes sur la page 1sur 43

Missions et attributions

de la Trésorerie
Générale
recouvrement

1 09/01/21
Missions de la TGR

Attributions de la TGR en matières de


Recouvrement
Recouvrement des créances publiques

Recouvrement chez les percepteurs

Recouvrement chez les autres postes


comptables de la TGR
Fonctions des Services centraux en matière
de recouvrement
2 09/01/21
Missions de la TGR

3 09/01/21
Le recouvrement des créances publiques ;

L’exécution des dépenses publiques ;

La gestion des finances locales;

L’activité bancaire et la participation à la mobilisation


de l’épargne;

La production de l’information financière et


comptable ;

4 09/01/21
Le réseau de la TGR est constitué par :

8 Trésoreries Régionales ;

54 Trésoreries Préfectorales / Provinciales;

186 Perceptions ;

17 Trésorerie Ministérielles (généralement logées au sein des


ministères concernés) ;

1 Trésorerie Centrale de Recouvrement ( ayant parmi ses


attributions la dématérialisation des procédures de
recouvrement et la diversification des mode de paiement).

5 09/01/21
6 09/01/21
C’est le Décret n° 2-07-995 (23 octobre 2008 BO 5680 ) relatif aux
attributions et à l’organisation du ministère de l’économie et des
finances qui les définit:

1- Elaborer les projets de textes législatifs et réglementaires relatifs au


recouvrement des créances publiques et de veiller à l’application
de la réglementation en ce domaine;

2 - assurer le contrôle et l'exécution des opérations de recettes, de


dépenses et de trésorerie de l'Etat, des collectivités locales et de
leurs groupements ;

3 - Représenter le Trésor devant les juridictions en matière de


contentieux du recouvrement ;

7 09/01/21
4 - Établir les comptes des services de l’Etat et participer à
l’élaboration des projets de lois de règlement et du
compte général du Royaume ;
5 - Informer régulièrement le ministre chargé des finances
sur les conditions d’exécution du budget et de la loi de
finances;
6 - Concevoir, organiser et mettre en œuvre ses systèmes
d’information, en harmonie avec la politique de gestion des
ressources et de l’information développée par le ministère.

8 09/01/21
* Recouvrement des créances
publiques

9 09/01/21
Notion de créance

Le mot créance désigne un droit que détient une


personne dite le  « créancier » à l’encontre d’une autre
personne dite le  « débiteur » ou   «  personne débitrice»
qui lui doit la fourniture d’une prestation.

Pour le recouvrement de sa prestation le créancier


dispose de protections conventionnelle et de protections
légales.

09/01/21 10
Caractéristiques d’une créance recouvrable:

A Certaine : (émaner d'une dette existante. Exemple : une vente


, un bon de commande…)

B Liquide : (qu’elle soit quantifiable et « chiffrable »)

C Exigible : (délais de paiement dépassés)

11 09/01/21
Obligation de passer par une procédure amiable

Une procédure amiable de recouvrement, imposée par la loi,


avant d’entamer une quelconque procédure judiciaire à cet
effet :
QUID DES CRÉANCES PUBLIQUES

On entend par créances publiques celles dont le recouvrement


est assuré conformément aux dispositions du Code de
recouvrement (loi 15-97) et qui sont énumérées à l'article 2
dudit Code, à savoir :
-Les impôts directs et taxes assimilées de l’Etat ainsi que la taxe
sur la valeur ajoutée, désignés dans la suite du code de
recouvrement « impôts et taxes » ; Définis comme étant
« un prélèvement en argent opéré par voie de contrainte par la
puissance publique et ayant pour objectif essentiel de couvrir les
charges publiques et de les répartir en fonction des facultés
contributives des citoyens ».
12 09/01/21
Les droits et taxes de douane ;
Les droits d’enregistrement et de timbre et taxes assimilées ;

Les produits et revenus domaniaux, notamment :

Les droits d’occupation temporaire ;


Les revenus des immeubles domaniaux (loyers) ;
Les aliénations d’immeubles ;
Les ventes de meubles, épaves et matériel réformé ;
Les concessions et affermages.

Le produit des exploitations et des participations


financières de l’Etat ;

13 09/01/21
Les amendes et condamnations pécuniaires, dont :
• Les débets prononcés par les juridictions financières ;
• Les amendes et condamnations pécuniaires prononcées par les
juridictions du Royaume ;
• Les confiscations ainsi que les décisions afférentes aux:
successions vacantes.
Les impôts et taxes des collectivités locales et de leurs groupements ;
Et toutes créances de l’Etat, des collectivités locales et de leurs
groupements et des établissements publics dont la perception est
confiée aux comptables chargés du recouvrement ; il peut s’agir
notamment :
• Des taxes parafiscales instituées dans un intérêt économique
et social ;
• De la rémunération des services rendus dont les tarifs sont
fixés par voie réglementaire ;
• Des débets administratifs prononcés par le ministre chargé des
finances…
Sont toutefois exclues du champ d'application de ce code, les
créances de nature commerciale 14
09/01/21
DE LA FORME DES ORDRES DE RECETTES
il peut s’agir soit :

D’Ordres de recettes collectifs qui consistent en des listes


comportant le nom des débiteurs et l’indication de la dette de
chacun d’eux ( rôles des impôts, sommiers de surveillance,…),

D’Ordres de recettes individuels (rôles individuels, titres de


recette individuels)

15 09/01/21
QUELLES SONT LES PHASES D’EXÉCUTION D’UNE CREANCE ?

L’exécution du budget au niveau des recettes s’effectue conformément


aux règles de la comptabilité publique passe en général par trois
phases :

La liquidation

L’émission de l’ordre de recette

Le recouvrement
.
16 09/01/21
La liquidation
Elle consiste à :
 S’assurer de la réalité des situations et des faits sur
lesquels sont fondées les créances publiques résultant de
l’application des lois, règlements, décisions de justice ou
conventions,

 Garantir que ces situations et faits entrent bien dans le


champ d’application des dispositions juridiques donnant
naissance à ces créances dont la perception est effectivement
autorisée par la loi de finances.

La liquidation des droits des organismes publics


relève de la responsabilité de l’ordonnateur
17 09/01/21
L’émission de l’ordre de recette

 L’émission des OR se fait sur la base des résultats des


opérations de constatation et de liquidation.

 En règle générale, seuls les ordonnateurs ou sous-


ordonnateurs peuvent émettre des ordres de recettes

 Toutefois, d’autres instances sont habilitées à émettre des


ordres de recettes (exemple des amendes et condamnations
pécuniaires prononcées par les cours et tribunaux).

18 09/01/21
Le recouvrement s’entend de l’ensemble des actions et
opérations entreprises pour obtenir des redevables envers
l’Etat ,Les collectivités territoriales ainsi que leurs
groupements et les Ets publics le règlement des créances mises
à leur charge par les lois et règlements en vigueur ou résultant
de jugements et arrêts ou conventions .

19 09/01/21
Phases du recouvrement

• Commandement
•Information contrib. • E ATD • ANV / PNV
• Saisie , vente
• Encaissement •Envoi des DASF
•etc…

20 09/01/21
Article 9 et 10 du Décret Royal portant règlement de la
comptabilité publique  :
«  Les comptables publics sont seuls chargés de la prise en
charge et du recouvrement des ordres de recettes qui leur
9 sont remis par les ordonnateurs, des créances constatées par
un contrat, un titre de propriété ou autre titre dont ils
assurent la conservation, ainsi que de l'encaissement des
droits au comptant … »
« En matière de recettes, les comptables assignataires sont
10 tenus d’exercer le contrôle de la régularité de la perception et
de l’imputation ainsi que la vérification des pièces
justificatives »

21 09/01/21
Le recouvrement chez le Percepteur

22 09/01/21
Le recouvrement des créances publiques est assuré
par les comptables suivant trois modes :

Par versement spontané pour les droits au comptant ;

Au vu de déclarations des redevables pour les impôts déclaratifs ;

En vertu d’ordres de recettes individuels ou collectifs


régulièrement émis par les ordonnateurs compétents. (article 4
du code de recouvrement)

23 09/01/21
Le recouvrement constitue la véritable mission de la perception.

Par voie de
A l’amiable durant la recouvrement forcé
période comprise entre dans les conditions
la date de mise en fixées par le code de
recouvrement ou recouvrement (article 7
d’émission et celle du code de
d’exigibilité recouvrement)

24 09/01/21
Émission des rôles
Délai de 15 jours
Prise en charge des rôles

Envoi des avis d’imposition

Réception par
les contribuables

Paiement
SINON

Envoi des derniers avis sans frais


25 09/01/21
Dernier avis sans frais

Pénalité de 10% et
MR de 5% plus
0,5% par mois
ou fraction de mois Avis à tiers
Commandement
de retard détenteurs
Sursis légal de
Paiement ART 117
Inscription Contrainte par corps
Saisie vente
hypothécaire

Annulation Admission en
Recouvrement Ou dégrèvement
26
non-valeur 09/01/21
27 09/01/21
Le recouvrement forcé est effectué par :

 les agents de notification et d’exécution du Trésor


(ANET) spécialement commissionnés à cet effet pour le
compte des comptables chargés du recouvrement et
sous leur contrôle;
 
 Les huissiers de justice, pour l’exécution des actes de
recouvrement forcé;

 Les agents des bureaux des notifications et


exécutions judiciaires des juridictions du
Royaume et les huissiers de justice.
28 09/01/21
Le recouvrement au niveau des autres
postes comptables de la TGR

29 09/01/21
Trésoriers Préfectoraux et Provinciaux (TP):
Le TP en tant que comptable assignataire
- Contrôle, prise en charge et suivi du recouvrement des
OR émis par les services ordonnateurs
Le TP en tant que comptable de rattachement

- Pré-centralisation des recettes réalisées par les


comptables rattachés .

Trésoriers Régionaux (TR):


Le TP en tant que comptable assignataire
- Contrôle, prise en charge et suivi du recouvrement des
OR émis par les services ordonnateurs

+
Le rôle d’assistance des percepteurs à
30 09/01/21
travers les cellules juridiques .
31 09/01/21
Les Trésorerie ministérielles:

En tant que comptable assignataire


- Contrôle, prise en charge et suivi du recouvrement des OR émis
par les services ordonnateurs.

La centralisation des recettes des Comptes Spéciaux du Trésor .

32 09/01/21
Fonctions des services centraux
en matière de recouvrement

33 09/01/21
Élaborer les projets de textes législatifs et réglementaires
relatifs au contrôle des opérations financières publiques, au
recouvrement des créances publiques de l’Etat et aux règles
de la comptabilité publique ;

Proposer des voies d’amélioration du dispositif législatif,


réglementaire et organisationnel du recouvrement des
recettes  ;

 Elaborer et suivre la mise en œuvre des démarches de


recouvrement et d’apurement des restes à recouvrer des
recettes  ;

34 09/01/21
Etudier et définir les modalités de transfert d’attributions en
matière de recettes entre les postes comptables;

 Participer à l’adaptation du système informatique aux textes


réglementaires et faire des propositions pour la simplification
des procédures au vu des apports des systèmes ;

Mise en place des systèmes d’information intégrés ;

35 09/01/21
Suivre, analyser et évaluer les performances des services
déconcentrés à travers les tableaux de bords ;

Assurer le suivi des écarts entre les réalisations et les


objectifs des services déconcentrés ;

Elaborer des rapports périodiques relatifs à l’état


d’avancement des réalisations par rapport aux objectifs
assignés aux services déconcentrés.

36 09/01/21
Autres modes de perception

37 09/01/21
 Cas des régies de recettes :
1/ Création de la régie de recettes.
 La régie de recettes est une institution permanente du
service, elle est créée par un arrêté conjoint du
Ministre intéressé et du Ministre des Finances.
2/Désignation des régisseurs de recettes
 Les régisseurs de recettes sont nommés par arrêté
conjoint du ministre intéressé et du ministre des
finances.
3/perception des recettes
 Les régisseurs assurent la perception des recettes
auprès d’institutions pourvoyeuses de prestations
publiques en contrepartie d’un tarif stipulé par l’arrêté
conjoint de création.
38 09/01/21
La Trésorerie Centrale de Recouvrement (TCR ):

la gestion des actes de recouvrement industrialisés ( ATD, DASF,


Cdt ,..)
le contrôle et l’assainissement des prises en charge ;
la collecte et l’organisation du renseignements  ;
l’encaissement et le transfert des recettes réalisées en règlement
d’impôts, par procédé industrialisé;

39 09/01/21
CONCLUSION

Diversification et banalisation des moyens d’encaissement.

Art 27 DCP
Les recettes sont réalisées par versement d'espèces, par remise de
chèques bancaires ou postaux, par versement ou virement à un
compte ouvert au nom du comptable public, et dans les cas prévus
par les lois et règlements, par remise de valeurs ou d'effets de
commerce.

Les recettes peuvent également être réalisées par paiement au


moyen de cartes bancaires dans les conditions fixées par arrêté du
ministre chargé des finances.

40 09/01/21
CONCLUSION

L’optimisation des modes de paiement a donné lieu à la diversification des


canaux d’encaissement.

Ainsi on peut régler les créances publiques à travers le service de paiement


multi canal Fatourati utilisant la plateforme MTC , par :

 carte bancaire dans le cas des paiements en ligne et depuis les GAB des
banques .

 le canal du service web offert par les banques à leurs clients dans le cadre du
e-Banking ( l’utilisateur dispose d’un compte sécurisé via web lui permettant de
mouvementer son compte via internet) ;

41 09/01/21
CONCLUSION

par le canal du service mobile depuis le Smart Phone ( applicatif permettant


l’accès aux même fonctionnalités que le e-Banking);

Auprès d’organisme agréés :Banques et guichet de proximité

NB : les mode de règlement énumérés ci-dessus sont opérationnels et traités au


niveau de la TCR.

42 09/01/21
MERCI POUR
VOTRE
ATTENTION

43 09/01/21