Vous êtes sur la page 1sur 63

Exploration des

Protéines
Dr Benghezel
Email: hichem.benghezel@gmail.com
Les protéines
sériques
Dr Benghezel
Email: hichem.benghezel@gmail.com
Rappel Protéines
Classification
Classification Sous classe Exemple
Holoprotéines Albumine
Composition
Hétéroprotéines Orosomucoide
Globulaires Globine
Structure
Fibreuses Kératine
Pression oncotique Albumine
Défense Immunoglobuline
Inflammation Protéine C réactive
Transport Céruloplasmine
Catalyse Lactate déshydrogénase
Fonction
Coagulation Facteur V
Structure Collagène
Mouvement Actine
Contrôle et régulation Insuline
Stockage Ferritine
Classification
Exemples de quelques protéines
plasmatiques
Protéines Structure Concentration Fonction physiologique
Pression oncotique.
Albumin e 69KDA 35-52 g/l
Transport (AG, Brb ..etc)
Orosomucoide Coenzyme des LPL
(Oro) 41 KDA Inhibe l’agrégation des
0,4-1,4 g/l
(α1 glycoprotéine plaquettes.
acide)
52 KDA Inhibiteur de l’élastase.
Variant Z
α 1 antitrypsine
=maladie du foie 2-4 g/l
(AAT)
et / ou du
poumon
1.1 (2α1 + 2β)=98 H émolyse (complexe HbHp)
KDA
2.1 (2α2 + 2β)=
Haptoglobine (Hp) 1-2 g/l
114,6KDA
2.2 (α1α2 + 2β)=
106,3 KDA
Ferrooxydase.(Fe+2 →Fe+3)
Céruloplasmine 132 KDA 0,2-0,6 g/l
Tansporter Cu +2
Inhibe les enzymes
α2-macroglobuline 750 KDA 2-3,5 g/l
lysosomales.
Transferrine 80 KDA 2-3 g/l Transport (Fe+2)
H=30-300 µg/l Réserve de fer
Ferritine 440 KDA
F=20-200 µg/l
Fibrinogène 330 KDA 2,5-3,5 g/l Coagulation
Fraction C3 du Inflammation
0.15-2 g/l
complément
IgG IgG1, 2, 3, 4 14 g/l Immunitaire
IgA 3,5 g/l Immunitaire
IgM 1,5 g/l Immunitaire
IgD 0,5 g/l Immunitaire
IgE Trace Immunitaire
Dysprotéinémie
• Quantitative

• Répartition des protéines


Exploration
1) Les méthodes globales de dosage :
Biuret pour la protidémie globale
BCG pour l’Albumine.

2)Les méthodes qualitatives : électrophorèse.

3) Les méthodes quantitatives sélectives :


techniques d’immunoprécipitation
en phase solide (immunodiffusion radiale)
en phase liquide (turbidimétrie,
Exploration
1)Les méthodes spéciales : immunomarquage pour
les protéines en faible concentration.

2)Les méthodes quantitatives sélectives : techniques


d’immunoprécipitation
Classification
Méthodes globales de dosage

Méthodes Principe Paramètre Valeurs usuelles


exploré (g/l)
-Cu+2 réagit avec les liaisons < 7 mois : 44-76
peptidiques des protéines 7-12 mois : 51-73
-pH > 7 : Enolation
-Tartrate de Na et K : évite la 1-3 ans 56-75
Biuret (1949) Protides totaux
précipitation CuOH 2 3-17 ans : 60-80
-KI : évite l’autoréduction du Cu
Nouveau-né : 46-70
-Complexe Rose à violet
-Absorbance à 552 nm. Adulte : 64-83
-L’albumine se lie au vert de < 5 jours : 28-44
bromocrésol 5j-14 ans : 38-54
BCG -pH= 4,3 Albumine 14 -18 ans : 32-45
-complexe coloré en bleu-vert.
Adulte : 35-52
-Absorbance à 629 nm.
Qualitative= Electrophorèse

 ZONES PROTEINES %
Albumine Albumine, préalbumine 60%
α1 AAT, α1 lipoprotéine, Oro 4%
α2 macroglobuline, Hp,
α2 8%
Céruloplasmine
β1 Hémopexine, transferrine
12%
β2 C 3 du complément
Gammaglobulines
γ 16%
G, A,M,D,E
Electrophorèse
Veine liquide
Type d’EPP Zone
(capillaire)

Type de Acétate de
Agarose Remplie de silice
support cellulose
Vitesse Lente Lente Rapide
Nbre de 5
5/6 6(Alb-α1-α2-β1-β2-γ)
fractions (Alb-α1α2-β-γ)
Résolution Médiocre Bonne Très bonne
Rouge ponceau.Amido
Détection Direct
schawartz
Lecture Densitomètrie Densitomètrie Spectro UV/Vis
Les méthodes quantitatives
sélectives
Techniques
d’immunoprécipitation
Sélective
IMMUNOCHIMIQUE

Ag
AC
IMMUNOCHIMIQUE

IMMUNO IMMUNO
PRECIPITATION MARQUAGE

Liquide Solide
IMMUNOPRECIPITATION

• COMPLEXE INSOLUBLE (Ag-Ac)

Dépend de la [ ] des Ag et Ac

Elle se situe dans la zone


d’équivalence
Elle se situe dans la zone
d’équivalence

AC

CI soluble CI
soluble
EQUI

PRECIPITATION Ag
IMMUNOPRECIPITATION
Solide Liquide

IDR
IEDMANCINI
Laurell Immuno
Immuno turbidimètrie
néphélémetrie
IEP2D
EID
ELECTROSYNÈRESE
Photomètrie en milieu touble

Immuno néphélémetrie Immuno turbidimètrie

LUMIERE MILIEU TURBIDIMETRIE


INCIDENTE TROUBLE
TR
EAg-Ac
É M
L
É E
P H I

Photomètrie en milieu touble
Application

CRP et CRP
TSF US
Haptoglobine
MiCROALBUMINE
IMMUNOMARQUAGE

BUT

Signal mesurable

Limite de détection
basse = ng/ml
IMMUNOMARQUAGE
RADIOACTIF= I 125, I 131

ENZ= PAL, G6PD, POD

FLUORESCENT= RHODAMINE

CHIMILUNINESCENCE = Luminol
IMMUNOMARQUAGE
• IMMUNOCOMPETITIVE

IMMUNOMETRIQUE
Immuofixation
IFIxation
•Electrophorèse
+Immunoprécipitation

•Immun sérum spécifique de


chaque immuno globine.
IFIxation
•Sur un même gel six pistes du
même échantillon subissent
l'électrophorèse puis cinq pistes
sont recouvertes chacune d'un
immusérum monospécifique
(anti-IgG, anti-IgA, anti-IgM,
anti-K, anti-λ),
I.Fixation
LES PRINCIPALES
AFFECTIONS
DYSPROTEINEMIQUES
Affections révélées par une
modification de la
concentration des protides
totaux
Modification de la concentration
des protides totaux (BIURET)
Hyper protidémie hypo protidémie

Ig pathie IHC

SN

PC

Malnutrition

Malabsorption
Modification de la concentration
des protides totaux (BCG)
HyperAlb hypoAlb
Hémo [] IHC
Perfusion d’Alb SN
PC
Malnutrition
Malabsorption
inflammation
hyper catabolisme
An albuminémie
Affections révélées par la
pertubation du profil de l’EPP
Albumine
HyperAlb hypoAlb
Hémo [] IHC
Perfusion d’Alb SN
PC
Malnutrition
Malabsorption
inflammation
hyper catabolisme
An albuminémie
Exemple : Syndrome néphrotique
Alpha 1 globuline
Alpha 1 globuline

Hyper alpha1 Hypo alpha1

Sydme inflammatoire IHC

malnutrition

Déficit en ATT
Alpha 2 globuline
Alpha 2 globuline

Hyperalpha2 Hypoalpha2
SN (alpha 2macro) IHC
SI Malnutrition
Maladie des chaines Hémolyse
lourdes
Exemple : Syndrome néphrotique
Bêta- 1 globuline
Beta-1 globuline
Hyper beta 1 Hypo beta 1
Carence en Fer IHC
(TSF)
malnutrition
SN
Perte digestif
Hémochromatose
Transfusion
Bêta- 2 globuline
Bêta- 2 globuline

Hyper Bêta 2 Hypo Bêta 2


C3 inflammatoire Serum veilli
IgA poly, monoclonal Consommation de C3
Défaut de C3
SN
IgA poly Versus Mono clonal
Gamma-globuline
Gamma - globuline
HyperGamma HypoGamma
polyclonal Physiologique NNE
monoclonal DI1aire
DI2ère
myélome à chaines
légères (K et L)
Hyper Gamma - globuline
HyperGamma HyperGamma
polyclonal Monoclonal
Cirrhose biliaire primitive MM (IgG)2/3 1/3 (IgA)
(IgM)
Waldanstrom (IgM)

HCA (IgG)
infection
Parasitose
M.A.I
Hyper Gamma poly Versus
Mono clonal
Affections révélées par une modif
de la concentration d’une protéine
Immuno turbidimétrie
Immuno néphélémétrie
Immuno marquage
• Préalbumine : ↓ dénutrition

TSF : ↑ anémie ferriprive, ↑hémorragies aigues.


TSF: ↓ hémochromatose,↓ cirrhose.

Céruloplasmine : ↓ maladie de wilson

Haptoglobine : ↓ hémolyse

ATT: ↑ inflammation,
ATT:↓ déficit en α1 antitrypsine

Alpha 2 macroglobuline : ↑ S.N.


Les protéines
urinaires
Dr Benghezel
Email: hichem.benghezel@gmail.com
Physiologique
(< 150 mg/24 h)

1. 60 % d’origine plasmatique (40 %


albumine, 20% Ig)

2. 40 % d’origine rénale (Tamm


Horsfall et urogénitale)
Pathologique
(> 150 mg/24h)
1. Hémodynamique 
2. Surcharge
3. Glomérulaire
4. Tubulaire
5. Mixte
6. Post rénale 
Exploration
1. Prélèvement 

2. Bandelette

3. Quantification des protéines : RP

4. Electrophorèse des protéines


LES PROTEINES DE LA
REACTION
INFLAMMATOIRE (PRI)
Dr Benghezel
Email: hichem.benghezel@gmail.com
Dont la synthèse est stimulée par
l’IL1, IL6 et TNFα : PRI+

Dont le catabolisme dépasse


l’anabolisme en processus
inflammatoire : PRI-
PRI+
• CRP (Protéine C réactive)
• Procalcitonine (PCT)
• Alpha 1 antitrypsine
• Orosomucoide
• Haptoglobine
• Fibrinogène
• Protéine sérique amyloide (SAA)
• C3 du complément
• Ferritine
PRI-
• Albumine
• Pré-albumine
• Transferine
• Rétinol binding protéine.
Selon la cinetique
• Protéines à cinétique Rapide
1. CRP
2. PCT.
3. SAA.

Protéine à cinétique Intermédiaire


4. Orosomucoide (ORO)
5. Haptoglobine (Hp)

Protéine à cinétique Lente


• TSF, Fibrinogene, Ferritine, C3
MERCI
• Dr Benghezel
• Email: hichem.benghezel@gmail.com