Vous êtes sur la page 1sur 24

Département 

: Economie rurale
4ème année universitaire

DIRECTION /POLITIQUE
ET STRATÉGIE DE
L’ENTREPRISE
RÉALISÉ PAR:
BAROUK KHEDIDJA
Plan de travail :
 Introduction
 La Direction générale d’une entreprise 
Définition
La fonction de la direction 
Les tâ ches de la direction
Le rô le de la direction selon Fayol

 La structure de l’entreprise 
 Les différents styles de direction 
 Politique et Stratégie d'Entreprise
 Politique 
 Les 4 facettes de la politique 
 Le modèle SWOT
 La stratégie de l’entreprise 
 Les axes de développement d’activité 
 Deux exemples d'une stratégie d'entreprise 
 Références bibliographiques 
I- INTRODUCTION :
 Les formes d'organisation (ou structure) d'une
entreprise définissent la façon dont est découpé et
coordonné le travail au sein d'une entreprise, et le mode
de fonctionnement qui en découle.
 Cette organisation varie considérablement d'une entreprise
 à l'autre ; Selon des :
 Paramètres externes = secteur d'activité et métier,
clientèle(s), technologies, filière technico-économique,
situation concurrentielle, taille et maturité…
 Paramètres internes = histoire, valeurs et culture,
stratégie, avantage concurrentiel, chaine de valeur,
processus opérationnels, politiques, structures, moyens,
méthodes…
 
II- La Direction générale d’une entreprise :
Définition :
 La direction générale définit la stratégie globale de l’entreprise et supervise
son exécution.
Direction générale : regroupe l’ensemble des postes de management global
de l’entreprise ou d’une partie de l’entreprise. Elle se caractérise par la prise en
charge d’une double responsabilité à la fois stratégique et opérationnelle
 
 En amont, les cadres de direction assurent la définition de la stratégie (objectifs
et moyens) pour l’entreprise ou une partie de l’entreprise (unité, filiale). Ils
doivent ainsi :
élaborer des objectifs de modernisation et de développement de l’entreprise,
définir les grandes lignes de la politique commerciale, de distribution et de
conquête de nouveaux marchés.
 
 En aval, ils supervisent et gèrent les moyens (organisationnels, techniques,
humains, financiers, logistiques, etc.) pour réaliser les objectifs assignés.
 
 La fonction de la direction :
-C'est la fonction prédominante d'une entreprise. Elle s'applique à définir les choix
stratégiques de l’entreprise.
 
-Elle organise l’entreprise ; elle met en place des sous-systèmes, structures,
méthodes et procédures nécessaires pour atteindre les objectifs.
 
-Elle rassemble, gère, anime les forces et les ressources nécessaires à la
réalisation du projet d’entreprise.
 
- Elle décide du financement, de la stratégie commerciale, de la politique sociale,
de la définition du projet d’entreprise, de la culture d’entreprise.

-Elle coordonne les différentes fonctions de l’entreprise ;


 
-Elle règle les difficultés et crises que l’entreprise traverse ;
 
-Elle désigne les principaux responsables de l’entreprise et leurs missions ;

-Elle contrôle les investissements matériels et immatériels de l’entreprise…


 Les tâches de la direction :
A - La connaissance de la réalité
Pour prendre une décision, il faut s'appliquer à
connaître la situation interne et externe de
l’entreprise en :
- Mettant en place des systèmes de perception de
l’évolution externe de l’entreprise, de prévision de
l’environnement de l’entreprise ;
- Mettant en place des systèmes de veille
concurrentielle, technologique, sociétale :
perception de l’environnement externe,
" intelligence économique " ;
- Mettant en place des systèmes de diagnostic de
la situation interne (ex. :tableau de bord)…   

B- Le choix des buts
         

          1 - Aspect qualitatif


 · Les grandes orientations qualitatives de l’entreprise : buts
généraux de l’entreprise qui traduisent sa philosophie particulière et
qui vont différés en fonction des entreprises et des dirigeants.
 · L’expression des buts généraux de l’entreprise reflète ses besoins
à long terme. Ces buts peuvent d’ordre économique, social et
moral : on les appelle les finalités, les missions.
 · Un problème bien posé est un problème pour moitié résolu.

            2 - Aspect quantitatif


 Les objectifs sont des buts particuliers, précis, concrets, chiffrés qui
doivent être atteints dans le cadre d’une politique.
 · Les objectifs doivent présenter certaines qualités :
 - être réalistes et  être relativement peu nombreux ;
 - avoir des objectifs stables afin de ne pas bloquer la situation de
l’entreprise ;
 - être adaptés aux situations particulières ;
 - être assortis d’un dispositif de contrôle
C - L'organisation des moyens 
              1 - Les programmes
 · Un programme est un plan de réalisation concret
devant permettre d’harmoniser les moyens nécessaires
pour atteindre un objectif.
                 2 - Les budgets
 · Le budget est la traduction financière d’un programme.
C'est aussi un moyen de contrôle de cohérence du
programme.
      D - Le contrôle
 De plus en plus, les directions générales doivent se
soucier de mettre en place des systèmes de contrôle
efficace; Plus la taille de l'entreprise est grande et plus la
nécessité d'un contrôle se fait ressentir. Il faut éviter le
contrôle bureaucratique.
Le rôle de la direction selon Fayol
 · Pour FAYOL, "diriger, c’est avant tout
commander aux hommes pour obtenir que des
objectifs préalablement définis soient atteints" .
 · D'après FAYOL le dirigeant doit : prévoir,
organiser, commander, coordonner, contrôler
(POCCC).

  Le rôle de la direction dépend de 3 variables :


 la taille de l’entreprise : (PME ¹ GE) : elle se réserve la gestion
du système d’informations et des systèmes de contrôle. Dans les
GE, Dans une PME, les décisions stratégiques sont plus
facilement prises ; la gestion courante est importante.. Les
directeurs de PME ont du mal à vendre leurs produits. Ils font
appel à l’ANCE afin de recruter des commerciaux et de
rechercher un partenariat (portage).

 - la façon dont elle conçoit le commandement : le style de


leadership : c’est l’influence qu’exerce une personne sur un
groupe. Ce style d’animation des hommes va dépendre de la
personnalité des gens. Il va déterminer le degré de centralisation,
la capacité de la direction de l’entreprise à mobiliser le personnel
et à générer une culture d’entreprise (ex. : l'actuel PDG de
France Télécom, Michel Bon, remercier par Carrefour).

 - la nature de l'activité.
III- La structure de l’entreprise 
 La définition de la structure repose sur la définition des fonctions
de chaque intervenant de l'entreprise. Cf. FAYOL
  La définition de la structure suppose la définition d’un
organigramme. Il faut préciser la structure des responsabilités ainsi
que la hiérarchie des responsabilités.
 La direction peut définir les limites de délégation de pouvoir
accordées. Déléguer une responsabilité s'est confié à un
subordonné la mission d'atteindre un objectif en lui laissant une
certaine latitude dans le choix des moyens. La direction doit fixer le
type d’objectif que devra atteindre chacun et de quelle autonomie
la personne disposera pour atteindre ces objectifs. Cf. GELINIER
  Il appartient à la direction d’assurer la coordination des équipes et
des groupes de travail. Enfin, il faut prévoir les modalités de
communication interne et la remontée des résultats.
 L’organigramme :
 Un organigramme est un schéma représentant l'organisation d'une
entreprise ou d'un service.
 De façon classique, on représente verticalement le découpage
hiérarchique et horizontalement le découpage des activités.
 Son objet est de préciser par une vue d'ensemble la manière dont sont
déployées et articulées les diverses ressources de l'entreprise.
 
 L'unité de commandement, selon lequel une même personne ne peut
recevoir d'ordre que d'un seul chef, est l'un des principes fondamentaux
énoncés au début du XXE siècle par Henri Fayol. Néanmoins, de plus en
plus d'organisations complexes ont abandonné ce principe :
 Les structures dites matricielles et les « adhocraties » voient le jour.
Elles permettent, pour les premières, de croiser des responsabilités
hiérarchiques (verticales) avec des responsabilités fonctionnelles
(horizontales) ou de faire complètement abstraction, dans le second cas,
de l’organisation hiérarchiques par grandes directions fonctionnelles.
IV-Les différents styles de direction 
V-Politique et Stratégie d'Entreprise :
 

 - Politique :
 La politique d'entreprise considère l'entreprise dans sa globalité, en
tant qu'acteur de la vie économique et sociale, dans un environnement
devenu mondialisé. C'est la science managériale de la liberté de
l'entreprise et la discipline la plus directement liée à la direction
générale de l'entreprise. La politique d'entreprise est l'expression du
libre-arbitre du dirigeant, qui décide des objectifs généraux que
l'entreprise poursuivra et des stratégies qu'elle développera à cette fin.
 La politique d'entreprise traite des relations que l'entreprise entretient
avec son environnement externe et son organisation interne.
 Plus qu'une synthèse des fonctions marketing, ressources humaines,
finance, elle représente un domaine spécifique qui utilise des outils qui
lui sont propres.
 Le métier du dirigeant est d'élaborer cette politique, de définir les
stratégies et de contrôler le déploiement des tactiques de l'entreprise
au niveau opérationnel.
 Etapes :
 Élaborer une politique : choisir les domaines d'activité dans lesquels
l'entreprise entend être présente et allouer des ressources
(financières, matérielles et humaines) pour s'y maintenir et s'y
développer.
 Définir une stratégie : identifier les moyens dont dispose l'entreprise
pour se positionner favorablement face à ses concurrents et définir
les meilleures utilisations des ressources allouées à chaque activité.
 La stratégie de croissance (corporate strategy) prend en compte
l'entreprise dans tout son périmètre d'activité. Les stratégies
concurrentielles (business strategy) recherchent un avantage
concurrentiel pour chacune des activités de l'entreprise.
 Déployer une tactique : mener au quotidien, dans tous les
départements de l'entreprise, les stratégies opérationnelles
(operating strategy) pour atteindre les objectifs fixés. Ces actions
concrètes doivent être en cohérence avec la politique, la stratégie de
croissance et les stratégies concurrentielles.
 - Les 4 facettes de la politique :
 Ces 4 facettes sont considérées comme les leviers interdépendants de
la politique d'entreprise. Le métier du dirigeant d'entreprise consiste à
gérer les interactions entre stratégie, structure, décision et identité.
Stratégie : quels sont les objectifs généraux de l'entreprise ? Structure :
comment organiser l'entreprise pour mettre en œuvre ses stratégies ?
Décision : quel est le processus de détermination des choix stratégiques
? Identité : comment utiliser l'image collective de l'entreprise pour
affirmer sa stratégie ?

 - Le modèle SWOT :
 SWOT est l'acronyme anglais de Strengths/Weaknesses,
Opportunities/Threats. Ce modèle permet de mettre en évidence les
forces et faiblesses de l'entreprise, par un diagnostic interne (explication
des comportements passés) prenant en compte la position, les activités
et l'organisation actuelles de l'entreprise ; et les opportunités et menaces
de l'environnement, par une analyse externe (orientation des
comportements futurs) prenant en compte les évolutions prévisibles de
l'offre, de la demande et des influences .
 -La stratégie de l’entreprise :
 Une entreprise est une structure qui se
positionne sur des marchés en perpétuels
mouvements. En fonction du contexte,
l’entreprise est amenée à déterminer ses axes
de développement et les moyens lui
permettant de suivre les orientations
stratégiques retenues.
 Nous aborderons ici les différentes stratégies
d’entreprise existantes qu’il est possible de
mettre en œuvre pour se développer.
VI- Les axes de développement d’activité :
 L’entreprise dispose de 3 choix principaux pour poursuivre le
développement de ses activités :
 Elle peut tout d’abord décider de miser sur la croissance de celles-ci ;
 De maintenir une ou plusieurs activités à leur niveau actuel, et donc
d’essayer de stabiliser l’entreprise.
 Ou elle peut décider d’abandonner certaines activités pour se recentrer
sur d’autres.
 Pour mettre en œuvre ces axes de développement, il faut adopter une
stratégie et déterminer les moyens à mettre en œuvre pour atteindre les
objectifs fixés.
 La stratégie de l’entreprise, pour répondre aux axes de développement
qui ont été fixés, doit permettre à celle-ci de chercher à se procurer des
avantages concurrentiels par rapport aux autres entités du secteur.
 Les principales stratégies d’entreprise sont les suivantes :
 La stratégie de domination par les coûts.
 La stratégie d’innovation et de technologie.
 La stratégie de différenciation.
 Les stratégies de coopération .
VII-Deux exemples d'une stratégie
d'entreprise
 Premier exemple de stratégie d’entreprise : des bijoux
fantaisie fabriqués en imprimante 3D
 Imaginez une entreprise qui a décidé de fabriquer des
bijoux fantaisie avec une imprimante 3D. Ils sont conçus
sur la base de bijoux portés par les célébrités et people du
moment. Ils sont vendus en commerce ambulant à Tours.
 La mission de cette entreprise : Rendre accessibles à
tous les bijoux grâce à l'innovation.
 La vision de cette entreprise : Être le spécialiste de
l'innovation dans les bijoux, en France.
 La finalité de cette entreprise : L'innovation pour rendre
les bijoux fantaisies accessibles à tous.
 La stratégie de cette entreprise :
 Objectif 1 : tester le concept avec le minimum d'investissement possible pendant
1 an auprès d'une cible particulière (les adolescentes) avec une offre particulière
(les bijoux des "people")
 Prendre une place sur les marchés et proposer une gamme limitée mais
représentatives de bijoux pour tester l'offre, les prix, la logistique…
 Créer une communauté d'adolescentes qui vont co-construire.
 Tester la cible.
 Tester les matériaux et les matériels.
 ...
 Objectif 2 : ouvrir un magasin pilote et ajuster le modèle pour qu'il soit
duplicable et élargir la gamme de produits
 Prendre un local .
 Valider les évolutions réalisées suite aux tests.
 ...
 Objectif 3 : élargir la clientèle, tester de nouvelles innovations.
 Objectif 4 : mettre en place le réseau de franchise.
 Identifier les villes où le concept serait le plus prometteur.
 Définir les éléments juridiques de la franchise.
 ....
 Deuxième exemple de stratégie d’entreprise : du
conseil en sécurisation des données informatiques
 Imaginons à présent une entreprise qui souhaite faire du
conseil en sécurisation des données informatiques. Elle
veut s’adresser aux petites entreprises en proposant un
choix de solutions techniques adaptées aux
problématiques du client.
 
 La mission de cette entreprise : Rendre la
sécurisation des données informatiques simple et facile
pour tous les dirigeants de TPE .
 La vision et la finalité de cette entreprise:
Devenir une marque de référence dans la facilitation de
la sécurisation des données informatiques des TPE, en
France.
 La stratégie de cette entreprise :
 Objectif 1 : tester l'offre sur un périmètre géographique réduit (un
département) en parallèle d'une activité salariée.
 Packager une offre comprenant l'information, le conseil, le choix de la
solution la plus adaptée au besoin et l'implémentation de la solution.
 Tester la solution.
 Objectif 2 : faire évoluer l'offre en fonction des résultats du test.
 En fonction des retours, développer des contenus pédagogiques
multimédias.
 Ajuster les différentes prestations de l'offre.
 ...
 Objectif 3 : promouvoir l'offre via la pédagogie et la vulgarisation
 Ouvrir un blog et participer à des conférences telles que ....
 Créer un fil Twitter sur le sujet.
 ...
 Objectif 4 : développer une première entreprise dans une région.
 Objectif 5 : créer des filiales sur toute la France.
Références
bibliographiques :
 https://cadres.apec.fr/Emploi/Marche-Emploi/Fiche
s-Apec/Fiches-fonctions/Les-grandes-fonctions/Dir
ection-d-entreprise/La-direction-generale-definit-et
-pilote-la-strategie-de-l-entreprise
 http://decf.descf.free.fr/OGE/La_fonction_de_direc
tion.htm
 https://www.google.com/search?q=les+styles+de+
direction&rlz=1C1GGRV_enDZ757DZ757&source
=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiSnKOP3
K_hAhXkyYUKHR7fDkwQ_AUIDigB&biw=1366&b
ih=608#imgrc=pdG_lTuuAJYgfM:
 http://www.sabbar.fr/sabbar/Schema/stylesdirec.p

Vous aimerez peut-être aussi