Vous êtes sur la page 1sur 26

Le Management des

organisations
Théories et pratiques dans
l’entreprise moderne
Sommaire

• Définition d’organisation
• La Stratégie d’entreprise
• Le management
• Le management stratégique
• Le management opérationnel
• Les structures d’organisation

2
Définition de l’organisation

3
La Stratégie d’entreprise

4
La stratégie d’entreprise
Définition:
Avec pour objectifs l'obtention d'un avantage
concurrentiel et la réponse aux attentes des parties
prenantes,
la stratégie se matérialise par une allocation
de ressources qui engage l'organisation dans le
long terme en configurant son périmètre
d'activités.

5
Qu'est-ce que la stratégie ?
Deux approches différentes
1. Déduire la stratégie de l'environnement concurrentiel dans lequel l'organisation évolue .

Il s'agit alors de définir le positionnement de l'entreprise par rapport à des


besoins identifiés.

2. Construire la stratégie à partir des ressources et des compétences de


l'organisation.

Dans cette optique, la stratégie consiste non pas à s'adapter au marché tel
qu'il est, mais au contraire à exploiter la capacité stratégique de l'organisation
afin de développer de nouveaux marché.

6
Le vocabulaire de la stratégie :
définitions
• Les valeurs fondamentales sont les principes qui sous-tendent la stratégie de l'organisation.
• La mission est l'expression du but de l'organisation, de son intention fondamentale, de sa
raison d‘être, en réponse à une question : « A quoi servons-nous ? »
• La vision ou intention stratégique est l‘état futur souhaité par l'organisation, ce qu'elle aspire
à devenir.
• Les objectifs stratégiques sont plus précis et souvent quantitatifs. Ils constituent l'affirmation
des résultats qui doivent être atteints.
• La capacité stratégique repose sur les ressources uniques et les compétences fondamentales
qui distinguent l'organisation de ses concurrents en termes d'activité, d'aptitudes et de
savoir-faire.
• Le modèle économique décrit la combinaison de facteurs financiers, commerciaux,
techniques et opérationnels qui sous-tend le fonctionnement de l'organisation et la valeur
crée par celle-ci pour ses clients.
• Le contrôle stratégique permet de vérifier dans quelle mesure les réalisations correspondent
aux objectifs.

7
Le vocabulaire de la stratégie :
exemple de missions

’’Offrir aux gens ordinaires la possibilité


d'acheter la même chose que les riches.’’

’’Apporter la santé par l'alimentation


au plus grand nombre.’’

’’Rendre accessible au
plus grand nombre la
pratique et le plaisir du sport.’’
’’Rendre les gens heureux.’’

8
Le vocabulaire de la stratégie
- pour mieux comprendre: un exemple
Vérifier le poids,
Mission les distances parcourus
et les temps réalisés
Vision ou
intention stratégique Etre en forme

Perdre 5 kilos d'ici au


Objectif stratégique 1er novembre

Proximité centre
Capacité stratégique de remise en forme et
soutien de la famille

Modèle économique Courir le marathon


de Paris

Contrôle stratégique
Faire partie d'un club
de course de fond

Cours G.Zara 9
9
Qu'est-ce que la stratégie ?
Erreurs classiques
Certaines entreprises n'ont pour toute stratégie que des
objectifs de nature économique, quand celle-ci ne se limite
pas à « la croissance rentable », sans définir les choix de fond qui
permettront d'atteindre ces résultats.

Pour d'autres, un plan d'action à un an tient lieu de stratégie.


Or la capacité à se focaliser sur le court terme ne peut tenir
lieu de stratégie sur un marché modelé pour des années par les
décisions d'aujourd'hui.

Jean-François Manzoni, Professeur à l'Insead, alerte sur une


troisième dérive : « Il est étonnant de noter que la définition
de la stratégie se résume souvent à une volonté d'accélérer
la cadence. Faire un peu plus et un peu plus vite. »

10
Qu'est-ce que la stratégie ?
Etat des lieux
• Nombre d'entreprises n'ont pas de stratégie et sont gérées au
fil de l'eau, jour après jour, sans qu'aucune cohérence
n‘émerge. Exemple:

• A contrario, de nombreuses entreprises ont construit une


stratégie claire pour tous et explicite.
Exemple :

11
I. Le Management
« Le management est l’ensemble des techniques
d’organisation de ressources qui sont mises en
œuvre pour l’administration d’une entité. C’est
également l’art de diriger des hommes, afin qu’ils
puissent donner le meilleur d’eux-mêmes. Dans un
souci d’optimisation, il tend à respecter les intérêts
et représentations des parties prenantes de
l’entreprise. »
Management Stratégique

14
Le management stratégique consiste à définir les
grandes orientations de l’entreprise sur un
horizon temporel de moyen ou de long terme
(plus de trois ans).

Il appartient tout d’abord à la direction générale


de l’entreprise (ou au dirigeant d’une PME) de
hiérarchiser les principaux objectifs (croissance,
rentabilité, sécurité…), en prenant en compte les
caractéristiques propres de l’entreprise et celles
de son environnement.
 
Le management stratégique repose sur
• Une analyse de la firme : l’analyse technologique permet
d’identifier les compétences spécifiques de la firme et son
potentiel d’innovation. L’analyse organisationnelle met en
lumière son potentiel de ressources (ressources
humaines,financières, organisationnelles) et sa capacité
d’adaptation.
• Une analyse de l’environnement de la firme : elle
comprend l’observation de son macro-environnement
(facteurs technologiques, juridiques, politiques,
économiques, sociaux…) et de son micro-environnement
(clients, concurrents, fournisseurs, partenaires…).
l’environnement de l’entreprise
2.1. L’Analyse PESTEL (2)
Les 5(+1) forces de la concurrence
Typologie des FCS en fonction des 5 (+1) forces
Le modèle SWOT
Management opérationnel

22
• La mise en œuvre des orientations définies par le management
stratégique repose sur de nombreuses décisions et actions qui
constituent le cœur du management opérationnel. Il s’agit de
piloter l’entreprise en veillant à optimiser l’utilisation des
ressources disponibles et de coordonner l’action des différents
membres de l’organisation vers les objectifs fixés.

• Les principaux acteurs du management opérationnel sont les


responsables fonctionnels (production, personnel, commercial…)
et l’encadrement intermédiaire (chefs de service, contremaîtres…).

• L’action des acteurs opérationnels s’inscrit dans un cadre temporel


limité (de quelques jours à trois ans) et n’engage pas l’entreprise
de façon irréversible.

23
Le champ d’action du management opérationnel est triple :
Les trois dimensions du management opérationnel
•La dimension organisationnelle :
– organiser au mieux l’allocation des – favoriser la réactivité et la flexibilité de
l’entreprise afin de faire face à des événements imprévus ;
– coordonner l’action des différents services de l’entreprise.
 
•La dimension technique :
– répondre aux impératifs de qualité tout en maîtrisant les coûts ;
– organiser et gérer les différents processus (production, commercialisation,
financiers…) ;
– organiser l’information descendante et ascendante).
 
•La dimension humaine :
– gérer au quotidien les relations humaines ;
– favoriser la communication ;
– prévenir et/ou traiter les conflits ;
– motiver les salariés.

24
• Typologie des styles de leadership
Style Autocratique Démocratique Laisser faire

Leader Donne des ordres Suggère encourage Apporte ses


connaissances
mais laisse faire

Résultats Réaction agressive Réactions chaleureuses, Ne réussit ni dans


du groupe, rébellion amicales, participation, l’exécution du
ou apathie autonomie, travail ni dans la
indépendance, satisfaction au
production quantitaive travail
moins importance que
dans le style autoritaire
mais meilleure qualité
MERCI

26
Cours de Management des Organisations - 2011- G.Zara

Vous aimerez peut-être aussi