Vous êtes sur la page 1sur 6

EMBRYOLOGIE ET HISTOLOGIE DE LA THYROIDE

ET DES PARATHYROIDES
PREALABLES EMBRYOLOGIQUES :

Développement de l’appareil branchial :


Evolution de l’entoblaste :

Membrane pharyngienne :
- Intestin antérieur (1ère partie = intestin pharyngien).
- Intestin moyen.
- Intestin postérieur.

Membrane cloacale.

Intestin antérieur :
- Partie craniale =
intestin pharyngien
à l’origine de
l’appareil branchial.
- Partie caudale à
l’origine :
- De
l’ébauche
respiratoire.
- De
l’œsophage,
l’estomac et
du
duodénum.
- Du foie et
du pancréas.

Constitution de
l’appareil branchial
:

Axe entoblastique.
Gaine de mésoblaste intra-embryonnaire où ont dérivées des cellules issues des crêtes neurales.
Ectoblaste à la surface.

L’entoblaste émet 4 évaginations dans le mésoblaste environnant = poches pharyngées.


L’ectoblaste émet en regard de chaque poche pharyngée une fente = fentes pharyngées.
Les poches et fentes pharyngées morcellent le mésoblaste en 5 arcs pharyngés = arcs
branchiaux.

2ème mois : développement des arcs branchiaux :

L’appareil branchial se forme à partir de l’intestin pharyngien à J22. :


- 5 arcs pharyngés = arcs branchiaux.
- 4 poches pharyngées = poches entobranchiales.
- 4 fentes pharyngées = poches ectobranchiales.
Le 5ème arc est contesté dans l’espèce humaine et ne laisse pas de dérivés.

Arcs branchiaux :
Poches pharyngées :
- 1ère poche = épithélium de l’oreille moyenne et de la trompe d’Eustache.
- 2ème poche = amygdales palatines.
- 3ème poche = parathyroïdes inférieures et thymus.
- 4ème poche = parathyroïdes supérieures.

Fentes pharyngées :
- 1ère fente = conduit auditif externe et partie externe du tympan.
- Régression des autres fentes.

Devenir de l’appareil pharyngé :

LA THYROIDE :

Rappels anatomiques :
La thyroïde est la glande endocrine la plus volumineuse de l’organisme.
Elle est située à la partie antérieure et inférieure du cou, en avant de la trachée.
Elle est encapsulée et possède 2 lobes latéraux réunis au centre par un isthme.

Développement embryologique :
1ère étape : formation du tubercule thyroïdien :
- Fin de la 3ème semaine de développement.
- Il dérive du plancher de l’intestin pharyngien (origine entoblastique).
- Extension dans le mésoblaste sous-jacent.

2ème étape : évolution du tubercule thyroïdien en poche de Bochdalek :


- Début de la 4ème semaine de développement.
- La poche de Bochdalek migre dans le mésoblaste et
reste liée à l’épithélium pharyngien par un pédicule
initialement creux = canal ou pédicule thyréoglosse.
3ème étape : évolution du pédicule thyréoglosse en tractus thyréoglosse :
- Fin de la 4ème semaine de développement.
-Oblitération de la lumière du pédicule thyréoglosse qui devient fibreux = tractus
thyréoglosse.

4ème étape : fragmentation et disparition du tractus


thyréoglosse :
- 5ème semaine de développement.
- La partie inférieure du tractus thyréoglosse persiste et constitue la pyramide
de Lalouette.

5ème étape : développement des vaisseaux et mise en place d’un réseau vasculaire intra-glandulaire :
- 8ème semaine de développement.

Histogenèse :
Le stade pré-vésiculaire :
- Avant le 3ème mois de développement.
- Assemblage compact de cellules en cordons (ilots cellulaires), séparés par du tissu mésoblastique
vascularisé.

Le stade vésiculaire :
- 3ème mois de développement.
- Fragmentation des cordons cellulaires.
- Développement d’une activité sécrétoire au sein des ilots et apparition de la colloïde au centre de ces
ilots.
- Le mésoblaste se différencie en tissu conjonctif constituant la trame de soutien de la glande thyroïde.
- Colonisation du parenchyme thyroïdien par les cellules C du système APUD de Pearse.

La thyroïde du fœtus est alors fonctionnelle au début du 4ème mois de développement.

Le système APUD de Pearse :

- Amine.
- Precursor.
- Uptake.
- Decarboxylation.

Cellules possédant des caractéristiques communes :


- Teneur élevée en amines.
- Capacité de capter et de décarboxyler les précurseurs d’amines.

Origine embryologique commune : crêtes neurales avec migration secondaire dans différents organes.
Localisation dans des organes endocrines :
- Cellules C de la thyroïde et des parathyroïdes.
- Cellules endocrines des muqueuses digestives.
Caractéristiques histologiques :

Stroma conjonctif :

Capsule et travées de tissu conjonctif délimitant des lobules.


Tissu conjonctif lâche avec :
- Capillaires sanguins et lymphatiques.
- Fibres nerveuses.

Unité fonctionnelle :

Chaque follicule thyroïdien est constitué :


- Epithélium folliculaire = épithélium simple constitué de 2
types de cellules.
- Membrane basale.
- Substance centrale = colloïde.

Les 2 types de cellules constituant l’épithélium :


- Cellules folliculaires = thyrocytes, ce sont les plus
nombreux.
-Cellules parafolliculaires = cellules C du système APUD de Pearse. Moins nombreuses mais plus
volumineuses.

Histophysiologie :

Les thyrocytes assurent la sécrétion des hormones


thyroïdiennes = T3 et T4.

Les cellules C assurent la sécrétion de la calcitonine


(hormone hypocalcémiante).

Glande en hypoactivité :
- Epithélium aplati.
- Thyrocytes de forme cubique.
- Colloïde importante.

Glande en hyperactivité :
- Epithélium haut.
- Thyrocytes de forme prismatique.
- Colloïde moins importante.
Applications pathologiques :
Kystes ou fistules de tractus thyréoglosse.
Ilots thyroïdiens accessoires à la base de la langue.
Agénésies ou hypoplasies du corps thyroïdien.
Syndrome d’hyperthyroïdie.
Syndrome d’hypothyroïdie.

LES
PARATHYROIDES :

Rappels anatomiques :
4 parathyroïdes : 2
inférieures et 2 supérieures.
Localisation à la face
postérieure des lobes
latéraux thyroïdiens, en
situation extracapsulaire.

Développement
embryologique :
Base = poches pharyngées
(entoblastiques).
Développement au cours de
la 5ème semaine de
développement.
Parathyroïdes inférieures = paroi dorsale de la 3ème poche branchiale entoblastique.
Parathyroïdes supérieures = paroi dorsale de la 4ème poche branchiale entoblastique.

A la fin de la 6ème semaine de développement, les ébauches parathyroïdiennes perdent leur connexion
avec l’épithélium de l’intestin pharyngien et suivent la migration du corps thyroïdien dans sa partie
postérieure.

Caractéristiques histologiques :
Les parathyroïdes sont constituées de 2 éléments :
- Le stroma conjonctif :
- Capsule + travées.
- Tissu conjonctif avec vaisseaux sanguins et lymphatiques, nerfs et cellules adipeuses.
- Les cellules parenchymateuses avec 3 types de cellules :
- Cellules principales : les plus nombreuses mais les moins volumineuses.
- Cellules oxyphiles : les moins nombreuses mais les plus volumineuses.
- Cellules C du système APUD de Pearse.
Histophysiologie :
Les cellules principales assurent la sécrétion de la parathormone (PTH).
Rôle dans le métabolisme phosphocalcique  Elle donne une hypercalcémie et hypophosphatémie.

Les cellules oxyphiles ont un rôle mal connu.

Applications pathologiques :

Anomalies de migration : parathyroïdes ectopiques.


Parathyroïdes surnuméraires.
Agénésie parathyroïdiennes.
Hyperparathyroïdisme.