Vous êtes sur la page 1sur 23

RÉALISÉ PAR :NAJLA BOUKHILI

CHIBANI MOHAMED
2017/2018
PLAN

1- PERSONNAGES IMPORTANTS DANS L’HISTOIRE DU LEAN


2- DÉFINITION
3-LES PRINCIPES DU LEAN MANUFACTURING
4-LA VALEUR ET LA CHAINE DE VALEUR DE LEAN MANUFACTURING
5- LES TYPES DE GASPILLAGE
6- LES DIFFÉRENTS OUTILS DE LEAN MANUFACTURING
7- CONCLUSION
Personnages Importants Dans l’Histoire du
Lean:

Henry Taiichi Ohno :  Shigeo Shingo : James Womack :


Ford : Créateur Manager exécutif  Ingénieur industriel fondateur et président
de l’entreprise chez Toyota, père du Japonais du « Lean Enterprise
Ford Motor Système de Production Institute », Auteur de
Company Toyota. « The machine that
changed the world »
et « Système Lean »
Les Principes du Lean manufacturing:

Laisser le Rechercher
Créer un
client tirer la
nouveau
le produit a perfection
Quantifier flux travers la
la Valeur chaine de
valeur
Identifier
la chaine
des
valeurs
LA VALEUR ET LA CHAINE DE VALEUR DE
LEAN MANUFACTURING
Tâche sans
Valeur Ajoutée
(Gaspillage –
Tache à Muda)
valeur
ajoutée
Valeur
Tâches
Tâches nécessaires :
superflues Inspection
et Analyse
financière
LA VALEUR

TÂCHE À VALEUR AJOUTÉE : UNE ACTION QUI APPORTE DE LA VALEUR À LA FORME


OU LA FONCTION DU PRODUIT OU DU SERVICE, OU BIEN UNE ACTIVITÉ POUR
LAQUELLE LE CLIENT EST PRÊT À PAYER.
TÂCHE SANS VALEUR AJOUTÉE (GASPILLAGE – MUDA) : TOUTES LES ACTIONS QUI
PRENNENT DU TEMPS, CONSOMMENT DES RESSOURCES, OU OCCUPENT DE
L’ESPACE, MAIS QUI N’APPORTENT PAS DE VALEUR AU PRODUIT FINAL.
TÂCHES NÉCESSAIRES : INSPECTION ET ANALYSE FINANCIÈRE
TÂCHES SUPERFLUES : RETOUCHES, MANIPULATIONS
SUPPLÉMENTAIRES, RECHERCHE D’OUTILS, DE MACHINES, RÉGLAGES
ET DÉPLACEMENTS, MOUVEMENTS INUTILES, TRANSPORTS.
LA CHAINE DE VALEURS
L’ENSEMBLE DE TOUTES LES ACTIONS SPÉCIFIQUES REQUISES
POUR AMENER UN PRODUIT AU TRAVERS DES 3 ÉTAPES
CRITIQUES DANS LA GESTION DE TOUTE AFFAIRE :
RÉSOLUTION DE PROBLÈMES: VENTE, CONCEPTION ET
ENGINEERING
GESTION DE L’INFORMATION : LOGISTIQUE ET MATIÈRES
PREMIÈRES
TRANSFORMATION PHYSIQUE : PRODUCTION, MAINTENANCE
ET QUALITÉ
LES TYPES DE GASPILLAGES
1-CREATIVITE PERDUE /PERTE DE
COMPÉTENCES
Comment éviter la perte de
compétence ?
- Mise en place d’une animation de l’ensemble
des ateliers
- Implication de chacun dans des plans de
progrès
-Formation
-Capitalisation des connaissances
2-LES MOUVEMENTS INUTILES

Comment éviter les mouvements


inutiles ?

Les postes nécessitant des mouvements


excessifs doivent être analysés et revus pour
améliorer la qualité
du travail du personnel de l’usine. La
configuration des postes de travail doivent
permettre la prise de
pièces au plus près de la main de l’opérateur
3-PROCESSUS EXCESSIF

COMMENT ÉVITER LES PROCESSUS


EXCESSIFS ?
LES REVUES DE CONTRATS, LA
CRÉATION DE GAMMES FIABLES, LA
COMMUNICATION À TOUS LES
NIVEAUX, SONT AUTANT DE MOYEN
DE LUTTER CONTRE LES PROCESSUS
EXCESSIFS. IL EST NÉCESSAIRE
D’IDENTIFIER OÙ SE TROUVE LA
CRÉATION DE VALEUR AJOUTÉE
4-LE TRANSPORT

Comment limiter les transports ?


Il peut être difficile de réduire les coûts du
transport mais une cartographie des flux de
produits et/ou
d’informations peut rendre cela plus facile à
visualiser.
5-L’ATTENTE

Comment éviter ces temps


d’attente ?
Pour pallier à ces attentes, il faut repenser la
production en reliant les processus de sorte à ce que
l’on alimente directement ce qui est nécessaire pour la
prochaine production. Une remise en cause des modes
de fonctionnement est très souvent nécessaire pour
supprimer ces attentes qui ne sont certainement pas
des fatalités.
6-LES STOCKS
Comment éviter les stocks inutiles ?
Il est envisageable d’utiliser de petits
conditionnements et d’augmenter la fréquence
des livraisons, cela
permettra la réduction des stocks.
7-LA SURPRODUCTION

Comment éviter de surproduire ?


La solution à la surproduction est de mieux gérer la
planification et les stocks. L’idée est de planifier et
de produire que ce qui peut être immédiatement
vendu et expédié.
8-LA NON-QUALITE

Comment éviter la non-qualité ?


L’élimination des rebuts passe par l’idée de ne pas en générer ;
cela revient à créer un environnement et
une ergonomie adaptés.
Les différents outils de lean manufacturing
CONCLUSION:
LE LEAN MANUFACTURING EST UNE MÉTHODE D’OPTIMISATION DE LA
PERFORMANCE INDUSTRIELLE QUI PERMET, GRÂCE À UNE ANALYSE DÉTAILLÉE
Conclusion
DES DIFFÉRENTES ÉTAPES D’UN PROCESSUS DE PRODUCTION, D’OPTIMISER
Le Lean
CHAQUE Manufacturing
ÉTAPE est une méthode
ET CHAQUE FONCTION d’optimisation de la performance
DE L’ENTREPRISE. ELLEindustrielle
REPOSE qui SUR LE
permet, grâce à une analyse détaillée des différentes étapes d’un processus de production,
PRINCIPE DE LA CHASSE AUX GASPILLAGES TOUT AU LONG DU PROCESSUS, ET
d’optimiser chaque étape et chaque fonction de l’entreprise. Elle repose sur le principe de la
PERMET
chasseDONC DE RÉDUIRE
aux gaspillages LESduDÉCHETS
tout au long processus, etET LESdonc
permet COÛTS ASSOCIÉS
de réduire À CHAQUE
les déchets et les
coûts associés à chaque étape.
ÉTAPE.
videoplayback.webm
MERCI POUR VOTRE
ATTENTION