Vous êtes sur la page 1sur 47

Module : Ingénierie Financière

Fusions & Acquisitions

Présenté par:
BENKIRANE Mohamed
CHALGOUM Oumaima Demandé par :
HARIT Hajar Mr. KRAMI Rachid
TOUIL Karim
ZEROUALI Souhaib

01/18/2021
1
INTRODUCTION

01/18/2021 2
Plan

I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

1. Raisons des fusions-acquisitions


2. Types de Fusions-Acquisitions 
3. Objectifs d’une opération de F&A

II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

1. Aspect juridique et financier des F&A


2. Techniques de valorisation
3. F&A : étapes, risques et facteurs de réussite

01/18/2021 3
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

1. Raisons des fusions-acquisitions


a) La notion de grande dimension

 
C’est à dire tous les avantages que peuvent procurer l’acquisition
d’une nouvelle entreprise ou activité de part l’amortissement des
frais fixes et les frais en recherche et développement.
Ainsi une entreprise se renforcera sur ses domaines d’activités
stratégiques en acquérant des sociétés qui lui permettront de
compléter les siennes, nous parlerons ici de spécialisation

01/18/2021 4
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

1. Raisons des fusions-acquisitions


b) La déréglementation

Cette déréglementation constitue pour les sociétés un facteur non


négligeable dans la réalisation des fusions-acquisitions étant
donné que les restructurations sont très actives dans les secteurs
soumis à des réglementations nationales : les assurances, les
télécommunications, les banques, l’énergie.

01/18/2021 5
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

2. Types de Fusions-Acquisitions 
a) La fusion

• Définition : deux ou plusieurs sociétés se dissolvent pour former une


nouvelle société qui reprend la totalité de leur patrimoine.

Société A

Société C

Société B

01/18/2021 6
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

2. Types de Fusions-Acquisitions 
a) La fusion
 La fusion-absorption

• Définition : une société absorbante A reçoit les actifs et les dettes d’une société absorbée B
qui disparaît. Les actionnaires des sociétés absorbées reçoivent des actions de la société
absorbante.

Société A Société A

Société B

01/18/2021 7
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

2. Types de Fusions-Acquisitions 
a) La fusion

 La création d'une société nouvelle

Une nouvelle entité est créée suite à la disparition des deux


sociétés initiales (sociétés A et B). Dans le cadre de la fusion, les
actifs et les passifs de A et B sont transférés à la société
nouvellement créée.

01/18/2021 8
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

2. Types de Fusions-Acquisitions 
b) L’acquisition

« Dans le cas de l'acquisition, une entreprise veut s'assurer le droit


d'exercer un contrôle sur une autre entreprise, qu'il s'agisse d'une
entreprise individuelle, d'une société de personnes, ou d'une société
par actions (compagnie) en acquérant la totalité ou une partie du
capital de cette dernière»

1. L'acquisition pour fins de croissance verticale,


2. L'acquisition pour fins de croissance horizontale
3. Les acquisitions conglomérales.
4. Les Fusions & Acquisitions concentriques.
01/18/2021 9
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

2. Types de Fusions-Acquisitions 
b) L’acquisition
 L'acquisition pour fins de croissance verticale

• Définition : l'acquisition pour fins de croissance verticale ou concentration


verticale correspond au regroupement d’entreprises qui sont
complémentaires dans le processus de production.

 Concentration verticale en amont : cela consiste à intégrer les


fournisseurs à l'entreprise.
• Ici l'avantage est d'avoir une sécurité des sources
d'approvisionnement .

 Concentration verticale en aval : cela consiste à intégrer les circuits de


distribution à l’entreprise.
01/18/2021 10
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

2. Types de Fusions-Acquisitions 
b) L’acquisition
 L'acquisition pour fins de croissance horizontale

• Définition : la concentration horizontale est la réunion d’entreprises


fabriquant le même produit ou qui ont la même activité, pour
accroître leur pouvoir de négociation et pour réaliser des
économies d’échelles.
• Pouvoir de négociation : permet de réaliser des ententes
avantageuses et obtenir plus facilement des emprunts auprès
des établissements de crédits.
• Économies d’échelles : permet de faire baisser les coûts unitaires
et donc produire plus et à moindre coût.

01/18/2021 11
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

2. Types de Fusions-Acquisitions 
b) L’acquisition
 Les acquisitions conglomérales

• Définition : la concentration conglomérale est un regroupement


d’entreprises ayant des activités indépendantes les unes des autres.

Il s'agit ici de se soustraire au risque, en diversifiant les activités de


l'entreprise, ce qui permet :

De limiter les risques.


D'augmenter la rentabilité.

01/18/2021
Réaliser des synergies. 12
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

2. Types de Fusions-Acquisitions 
b) L’acquisition
 Les Fusions & Acquisitions concentriques

 Le principe sur lequel se basent ces opérations est la


complémentarité des métiers en termes de produits, de
compétences, de clients (achat d'Orangina par le groupe
Pemod -Ricard, achat de Gillette par Procter & Gambie).
 Les F&A concernent des activités reliées et connexes.

01/18/2021 13
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

3. Les objectifs d’une opération de Fusion-Acquisition 

On distingue:

les objectifs les objectifs


stratégiques opérationnels

les objectifs
financiers

01/18/2021 14
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

3. Les objectifs d’une opération de Fusion-Acquisition 


a) La réduction des coûts de production

 Augmenter son volume de production.

 Les coûts fixes seront partagés sur un plus grand nombre d'unités.

économies d'échelle

01/18/2021 15
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

3. Les objectifs d’une opération de Fusion-Acquisition 


b) Le partage des risques et des coûts irrécupérables

 Les coûts seront amortis s'ils sont destinés à plusieurs activités


ou plusieurs marchés.

01/18/2021 16
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

3. Les objectifs d’une opération de Fusion-Acquisition 


c) La recherche de synergies

 La complémentarité entre les différentes entités dans une


opération de fusions acquisitions donne lieu à des synergies.

˃
01/18/2021 17
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

3. Les objectifs d’une opération de Fusion-Acquisition 


d) La réduction des coûts de transaction

• Ils comprennent :
 Les coûts d'information;
 Les coûts de mise sur le marché;
 Les coûts de litiges;
 Les coûts de rédaction des contrats...

• Les entreprises procèdent à l'intégration verticale quand:

 Les actifs impliqués sont spécifiques;


 Il Ya imperfection du marché (marché très concentré en amont ou en aval,
entraînant le risque du pouvoir du fournisseur/du distributeur);
 L'environnement est incertain;

01/18/2021  Il Ya un risque de comportements opportunistes des compétiteurs. 18


I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

3. Les objectifs d’une opération de Fusion-Acquisition 


e) Pénétration des marchés étrangers

 L'augmentation du volume de production;


 La diminution des coûts de production;
 Disponibilité de l'information;
 Existence d'opportunités intéressantes;
 Possibilité de contourner les barrières aux échanges.

 L'opportunité de retrouver des facteurs de production à moindre coûts est l'un des
facteurs les plus motivants dans les opérations de F&A. Le différentiel de coûts
entre deux pays pour un même facteur de production peut être un motif très
important.

01/18/2021 19
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

3. Les objectifs d’une opération de Fusion-Acquisition 


f) Réduire l'incertitude sur les marchés étrangers

o Si l'entreprise fusionne ou acquiert une autre hors de son marché, elle peut
délocaliser ses activités tout en minimisant ses risques. Cela est bénéfique dans la
mesure où, l'acteur sur place jouit d'une expérience sur le marché en question. Il le
connaît et dispose d'une infrastructure adéquate.

o Ça coûte donc moins cher à l'entreprise acquéreuse que d'aller s'installer et ouvrir
une filiale sur ce nouveau marché.

01/18/2021 20
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

3. Les objectifs d’une opération de Fusion-Acquisition 


g) La création des barrières à l'entrée

 Les F&A peuvent donner lieu à quatre avantages absolus après l'entrée:

 Brevets et secrets de fabrication.


 Le contrôle exclusif d'un bien intermédiaire.
 La rareté d'un facteur de production .
 Un accès privilégié au capital financier.

01/18/2021 21
I. Généralités sur les opérations de Fusions-Acquisitions :

3. Les objectifs d’une opération de Fusion-Acquisition 


h) S'adapter à l'environnement technologique

 Pour pouvoir rester compétitives, les entreprises doivent continuellement mettre à


jour leurs technologies.
 Les F&A permettent aux entreprises n'ayant pas suffisamment de ressources et
opérant dans un environnement très tributaire de la technologie et des innovations
(comme dans l'industrie pharmaceutique) de se regrouper afin de maintenir leurs
avancées technologiques.

01/18/2021 22
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

1. Aspect juridique et financier des F&A


a) Les acquisitions par achat d'actions (OPA)

 Les Offres Publiques d’Achats

• La propriété des titres de contrôle de la cible passera des actionnaires de cette


dernière aux actionnaires de l'entreprise cible.
• Le mécanisme d'acquisition par achat d'actions est tributaire de la fixation des
prix. Il faut proposer un prix supérieur à celui du marché . C'est cet écart qu'on
nomme prime d'acquisition.

• les raisons :
- Les actionnaires minoritaires sont nombreux et dispersés.
- Un groupe ou des groupes d'actionnaires refusent de céder un bloc d'actions, à la
suite d'une offre privée.

01/18/2021 23
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

1. Aspect juridique et financier des F&A


b) Les acquisitions par échange d'actions (OPE)
 Les Offres Publiques d’échange

• Est une opération de prise de participation majeure. Elle ne présuppose


pas la disparition d'une société au gré de la deuxième. Les patrimoines
restent distincts et clairement identifiables.

• L'entreprise acheteuse procède à une augmentation du capital par


émission d'actions qu'elle échange contre des actions de l'entreprise cible.

01/18/2021 24
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

2. Les techniques de valorisation

La valorisation de l'entreprise
cible est une opération complexe La valorisation doit
de part les variables que l'on doit permettre d'évaluer
considérer. financièrement la
somme que devrait
• Les considérations financières verser une personne
(bilans et comptes de résultat). physique ou morale
• Les comptes prévisionnels. pour acquérir 100% du
• La potentialité du marché. capital de la société.
• Le profil de l'équipe.
• La phase de développement de
l'entreprise.
01/18/2021 25
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

2. Les techniques de valorisation


a) L’approche actuarielle

• Cette approche valorise l'entreprise à partir de sa capacité à générer


à moyen terme des flux de revenus (cash-flows, dividendes, ... ).
• La valorisation d'une société selon une approche actuarielle est
basée sur une estimation des futurs flux de revenus générés par une
société, compte tenu du risque de l'actif économique.

01/18/2021 26
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

2. Les techniques de valorisation


a) L’approche actuarielle
 Le modèle de Gordon&Shapiro

hypothèses :

• l'entreprise à une durée de vie infinie


• l'activité de l'entreprise croit sur un horizon à un taux de croissance g
constants .
• cette croissance est en partie financé par l'autofinancement.
• les flux perçus par les actionnaires sont représentés par les d'évidentes
qui leur sont distribuées.
• sont représentés par les d'évidentes qui leur sont distribuées.

01/18/2021 27
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

2. Les techniques de valorisation


a) L’approche actuarielle
 Le modèle de Gordon&Shapiro

• 

Avec g <k

•P0 : la valeur actuelle


•DPA : le dividende par action distribué
•K : le taux de rendement exigé par les actionnaires
•g : le taux de croissance à l’infini.
01/18/2021 28
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

2. Les techniques de valorisation


a) L’approche actuarielle
 Le modele de bates 
 • La relation de Btes s’écrit : 

• ce modèle permet de mettre en


relation le PER actuel en t0 et le
PER futur en (T) d'une action en
supposant ;

• un taux de croissance g constant


des bénéfices par action

• un taux de distribution d
constants soit un taux de
croissance des dividendes de
croissance de g constant.

01/18/2021 29
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

2. Les techniques de valorisation


a) L’approche actuarielle
 Actualisation des flux de trésorerie : DCF 

- Cette méthode consiste à calculer par actualisation la valeur actuelle nette des flux de
trésorerie futurs attendez d'une activité ,Dans le cadre d'une transaction le montant
Principes ainsi déterminé correspond au prix qu’un acquéreur devrait accepter de payer pour un
Généraux investissement donné puisque cet investissement lui permettra de couvrir le coût des
capitaux (dette et fonds propres) qu’il engage,

(+) Résultat d’exploitation


(+) Imposition théorique 𝑛 𝑛
(-) Amortissements
 
𝐹𝐶𝐹 𝐹𝐶𝐹
(-) Investissement 𝑉¿∑ 𝑡 ∑
+ 𝑛
(-) Variation du BFR 𝑘 =1 1+ 𝐾
( ) 𝑘 =1 1+ 𝐾
( )
(=) FCF
01/18/2021 30
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

2. Les techniques de valorisation


b) L’approche comparative

• Le principe de la méthode comparative est basé sur une comparaison


entre une entreprise sur le point d’être cédée et d’autres acteurs
affichant le même profil et qui ont récemment changé de propriétaires.

 Peer Group 

La méthode des comparables permet d’évaluer une entreprise en


la comparant avec un échantillon constitué d’entreprises aux
caractéristiques comparables :
Même secteur d’activité...
Même taille.
Zone géographique similaire.
Même perspective de croissance.
01/18/2021 31
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

2. Les techniques de valorisation


b) L’approche comparative
 Price Earning Ratio
Il correspond au rapport cours
bénéfice d'une société. Pour savoir si ce PER de 22 est sur ou sous-
évalué, il faut le comparer à la moyenne du
PER =  Prix de l’Action ÷ BPA secteur.

Exemple : imaginons une action qui • Un PER supérieur à cette


cote actuellement 43 € et dont le moyenne sectorielle peut signifier que le
bénéfice au cours des 12 derniers titre est surévalué,
mois était de 1,95 € (par action).
• Un PER inférieur à cette moyenne peut
Le PER est donc indiquer que le titre est sous-évalué, .
de 43 ÷ 1,95 = 22,05 €.
.
01/18/2021 32
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

2. Les techniques de valorisation


b) L’approche comparative
 Le Price to Book Ratio (PBR) 
• Calcul :
(Cours x nombre de titres) ÷ Actif Net.
Actif Net = Actif comptable – Actif Fictif – Dettes
Actif Net = Capitaux propres – Actif Fictif.

Exemple : une société a 150 millions à l’actif


et 50 millions de dettes. Sa valeur d’actif
Si le ratio capitalisation / ANC
nette comptable est de 100 – 50 = 100
est inférieur à 1, les analystes
millions. Admettons maintenant que cette
financiers considèrent que la société
entreprise ait 10 millions d’actions en
est sous-évaluée. Cela revient à dire
circulation et que chacun de ces titres
que sa valeur boursière est moindre
vaille 3 € d’actif net. Si l’action cote 6 €, son
que sa valeur comptable.
ratio P/B est de 6/3 = 2.

01/18/2021 33
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites

● Processus d’une F&A

La décision de fusion ou d'acquisition (F&A) est complexe. Elle nécessite une


planification minutieuse qui prend en considération tous les détails pouvant influencer
sa réalisation.

● Le processus de F&A comprend trois étapes principales :

A) Une phase stratégique

B) Une phase de négociation

C) Une phase d’intégration

01/18/2021 34
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


a) La phase stratégique

Objectifs visés

● Pour quelles raisons procédera-t-elle à une opération de


F&A ?
D. Interne ● A-t-elle les ressources nécessaires pour réaliser une
Diagnostic .s telle transaction ?
D. Externe
● Les conditions du marché le permettent-elles ?

Plan d’acquisition

01/18/2021 35
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


a) La phase stratégique

Plan d’acquisition

- Le plan d'acquisition doit comprendre quatre étapes :

a) Constituer l'équipe de projet ;

b) Fixer l'agenda stratégique ;

c) Répartir le pouvoir ;

d). Évaluer et sélectionner la cible ;

01/18/2021 36
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


a) La phase stratégique

Plan d’acquisition

a- Première étape : organiser une équipe pour le projet ;

● Il s'agit de nommer un responsable du projet ainsi que des responsables pour les différents aspects du
processus.
- L’équipe de projet doit :

● Rechercher et sélectionner les cibles en faisant une évaluation stratégique et financière ;


● Réaliser ou organiser les premiers contacts ;
● Faire le suivi des opérations relatives aux audits d'acquisition et à l'organisation des négociations ;
● Effectuer le montage juridique et financier de la transaction ;
● Définir les scénarios d'intégration possibles ;
● Faire le suivi des contrats et du financement.

- L’équipe est sous le contrôle du comité directif ou à défaut du Président du conseil d'administration ou du directoire.

01/18/2021 37
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


a) La phase stratégique

Plan d’acquisition

b- Deuxième étape : établir un agenda stratégique du projet ;

● Clarifier les motifs stratégiques de la F&A permettant à l'entreprise acquéreuse de définir sa


stratégie globale.

● Identifier les activités à préserver, à éliminer ou à consolider.

● L'entreprise tente de préserver certains de ses avantages concurrentiels et cherchera à


définir le type d'avantage qu'elle s'attend à avoir de la cible.

01/18/2021 38
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


a) La phase stratégique

Plan d’acquisition

c- Troisième étape : la répartition du pouvoir ;

Pouvoir managérial des dirigeants de l'entreprise


- Types de
pouvoir
Pouvoir des actionnaires relatif à la détention des droits de vote

- L'opération de F&A peut modifier ces deux types de pouvoir notamment dans le cas de financement par
actions. La nouvelle répartition du capital affectera les rapports au sein de l'entreprise. Les droits de vote
seront redistribués en fonction des pourcentages de détention d'actions et des nouveaux actionnaires.

01/18/2021 39
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


a) La phase stratégique

Plan d’acquisition

d- Quatrième étape : Sélection et évaluation des cibles potentielles ;

- La sélection des cibles potentielles :

Il s'agit de définir les critères de sélection et la recherche de la cible. En premier lieu, le choix se fait sur
la base des objectifs stratégiques majeurs comme la spécialisation ou la diversification. Dans un second
lieu, l'entreprise affinera la recherche par l'ajout de critères plus précis.

- Les critères de sélection :


● Adéquation entre les caractéristiques de la cible et les motifs stratégiques de l'entreprise initiatrice :
rentabilité et solidité financière, complémentarités, possibilité d'extension géographique ;
● Degré d'attractivité de la cible : notoriété, qualité de management, taux de croissance ;
● Critères de rejet : qui peuvent amener à refuser l'opération.

01/18/2021 40
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


a) La phase stratégique

Plan d’acquisition

d- Quatrième étape : Sélection et évaluation des cibles potentielles ;


- L'évaluation de la cible :

● L'évaluation fait partie des activités préalables à l'opération de F&A proprement dite. Elle consiste à analyser
l'entreprise cible selon ses différentes facettes, par exemple, stratégique et financière.

- L'évaluation stratégique de la cible :

● À cette étape, il faut s'assurer de la compatibilité entre les deux entités et du potentiel de création de valeur
que l'entreprise initiatrice s'attend à dégager. Pour ce, il faut éviter les divergences sur les voies de
développement et sur les grands axes stratégiques.
- L'évaluation financière ;

● Elle consiste à connaître approximativement la valeur actuelle de la cible sur le marché (valeur marchande).
L'entreprise acquéreuse se base généralement sur des données publiques et des documents financiers légaux
sur plusieurs années.
01/18/2021 41
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


a) La phase stratégique
❏ Risques de la phase stratégique et pistes pour les gérer:
Source de risque : Gestion :

les rumeurs : concernant le prix, la prise de contrôle, la Adopter une politique de confidentialité.
réorganisation, les suppressions d'emplois.. La
complexité et l'incertitude qui en résultent donnent lieu Souvent, les détails de la négociation resteront secrets jusqu'à
à des conflits ou des malentendus entre les parties. l'annonce officielle de la conclusion de la transaction.

Suivre les tendances : Il ne faut pas copier la stratégie des autres.


Chaque entreprise doit définir les caractéristiques auxquelles les
différentes parties prenantes (salariés, clients, fournisseurs,
investisseurs, etc.) peuvent s'identifier.

la précipitation : la décision de fusionner ou Les informations recueillies doivent appuyer la pertinence et


d'acquérir une entreprise n'est pas bien fondée. l'intérêt stratégique de l'opération.
L'analyse préalable et la collecte de données peuvent
être superficielles. Ainsi, la stratégie et les objectifs
seront formalisés sur une base erronée.

01/18/2021 42
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


b) La phase de négociation

● L’entreprise définit les conditions économiques et les modalités de l'opération. Il s'agit d'activités tactiques à court terme
servant à appliquer les décisions prises dans le cadre du plan d'acquisition.

● Tout d'abord, il faut définir si l'opération sera amicale ou hostile.

● L’offre amicale étant relative à une offre faite en toute entente avec la cible, avec une convergence des intérêts de
chaque partie. Les offres hostiles, quant à elles, représentent des offres non sollicitées par la cible et qui s’effectuent
sans son accord
● La négociation commence par un premier contact avec l'entreprise cible. C'est une étape critique qui doit être traitée
avec beaucoup de soin car elle renseigne sur l'ouverture de l'entreprise cible par rapport à l'offre d'achat.
● C'est la haute direction de l'entreprise acquéreuse qui doit être responsable de la négociation. Elle doit en
assurer la confidentialité.
● En cas de réussite des négociations, les procédures formelles peuvent débuter. La communication aux personnes
concernées, les informations et le processus de divulgation doivent être prêts.

01/18/2021 43
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


b) La phase de négociation
❏ Risques de la phase négociation et pistes pour les gérer:

Source de risque Gestion

Juste un accord: Trouver des solutions et des arrangements qui n'affectent pas
l'intérêt stratégique de l'opération et les objectifs stratégiques
respectifs de l'entreprise acquéreuse et de la cible.

Un prix trop élevé : L'écart entre le prix du marché de la cible et le prix payé doit être
élaboré de façon que l'acquisition ou la fusion soit rentabilisée.
I’entreprise doit intégrer dans son analyse tous les risques directs et
indirects de l'opération ainsi que des scénarios pessimistes pour
éviter les mauvaises surprises.

La pression :. Découper le processus de négociation en sous étapes et


hiérarchiser les objectifs

01/18/2021 44
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


c) La phase d’intégration

● Cette phase consiste à harmoniser les dimensions opérationnelles, organisationnelles et culturelles de la nouvelle
entité dans la perspective de créer de la valeur.

● L'intégration vise l'atteinte des objectifs financiers et économiques formulés dans le plan d'acquisition. Le degré
d'atteinte de ses objectifs renseignera sur le niveau de succès ou d'échec de la transaction.

● Le management doit prendre en considération à la fois, les caractéristiques de l'entreprise acheteuse et celles de la cible
afin de comprendre les enjeux que la nouvelle entité doit relever.

Intégration planifiée

Intégration réalisée

Intégration émergente

01/18/2021 45
II. La pratique des opération de Fusions-Acquisitions : 

3. Fusion-Acquisition: Étapes, risques et facteurs de réussites


c) La phase d’intégration
❏ Risques de la phase d’intégration et pistes pour les gérer:

Source de risque Gestion

Domination abusive: - Instaurer une communication institutionnelle mettant en


relief les qualités de la cible;
- Impliquer les membres de la cible dans le management de
l'intégration.

Sous estimation de la phase d'intégration : - Assurer une continuité du processus;


- Désigner des acteurs de liaison responsables de la transition
entre la négociation et l'intégration.

Des synergies potentielles non réalisées : - Opter pour des synergies réalisables, analysées et dont la
faisabilité est bien étudiée sous les contraintes des
mesures antitrust par exemple .

01/18/2021 46
conclusion

01/18/2021 47

Vous aimerez peut-être aussi