Vous êtes sur la page 1sur 12

Université Med 1- Oujda

Faculté Pluridisciplinaire de Nador


LP en Management des Operations D’Import et Export

Exposé sur:
LES INCOTERMS

Réalisé par : LABED IBTISSAM

Encadré par : Mr.


JABARI

Promotion : 2017-2018
Plan
1. Définition
2. Organisme chargé
3. Rôles des incoterms
4. Choix des incoterms
5. Classification des incoterms
6. Les étapes d’une opération du commerce international
7. Description schématique
8. Typologie des incoterms
9. Conclusion
Définition :
Un incoterm est l’abréviation du terme anglais
« INTERNATIONAL COMMERCIAL TERMS » ou les termes
du commerce international.

Ce sont des termes normalisés qui servent à définir les


« droits et devoirs » des acheteurs et vendeurs participant
à des échanges internationaux et nationaux.

Sous forme de sigles, les incoterms sont des conditions de


vente à l’international, ce sont des contrats types qui
peuvent être par les opérateurs du commerce international.
Organisme chargé :
Chambre du commerce international
C’est la Chambre de Commerce International qui
les a mis en place, elle procède à leur révision
permanente compte tenu des évolutions dans le
contexte économique et juridique, ainsi que dans la
logistique international.

Ils sont apparus en 1936, la dernières version date


de 2010 et propose 11 incoterms.
Rôles des incoterms :

 La répartition des opérations de logistique internationale et des frais


correspondants entre le vendeur et l’acheteur.
 Le point de transfert des risques de vendeurs à l’acheteur, c’est-à-dire à
partir de quel moment et endroit l’acheteur assume les pertes ou les
avaries encourus par la marchandise.
 Les documents à établir par le vendeur par l’acheteur.

NB: Un incoterm s’associe toujours à un lieu géographique (port d’une


ville, aéroport d’une ville…) ( Exemple FOB Tanger MED).
Ainsi les parties définissent :
Le point de livraison ou le point de transfert des risques.
Le point de transfert des frais logistiques.
Les critères de choix des incoterms:
Il résulte de la négociation et des usages; cependant un certain nombre de facteur
peuvent venir influencer ce choix.
 Les caractéristiques de l’entreprises : taille, organisation, stratégie commercial…
 Les caractéristiques du marché visé: concurrence forte conduit l’exportateur à
proposer des offres avec le minimum des obligations pour l’acheteur.
 La nature de la marchandise, pour certaines marchandises( ex.les céréales, pétrole),
on utilise le transport maritime, ce qui implique l’usage du FOB ou du CFR.
 Le mode de transport : certains incoterms ne conviennent qu’au transport
maritime( FAS, FOB,…)
 Les rapports de force entre l’exportateur et l’importateur
 La maitrise des opérations de transport et d’assurance pas les opérateurs
économique.
 L’intervention de l’Etat pour le soutien de certains secteurs d’activité nationaux
NB: c’est toujours la marchandises (donc l’acheteur) qui supporte les couts
logistiques, le vendeur inclut toujours les frais qu’il engagé dans son prix de vente.
Classification des incoterms :
Généralement ils sont classés en 4 familles:
Familles Sigles incoterms
Famille E EXW EX Works ( à l’usine) lieu convenu ( établissement du vendeur)
Famille F FCA Free Carrier ( franco transporteur) lieu convenu ( établissement du
transporteur)
FAS Free Alongside Ship (franco le long du navire) port
d’embarquement
FOB Free On Board ( franco à bord) port d’embarquement
Famille C CFR Cost and Freight ( cout et fret) port de destination
CPT Cost Paid To ( cout payé jusqu’à) lieu de destination
CIF Cost insurance and freight ( cout assurance et fret) port de
destination
CIP Cost Insurance Paid To ( cout assurance payé jusqu’à) lieu de
destination
Famille D DAT Delivred At Terminal (Rendu au Terminal) terminal convenu
DAP Delivred At Place ( Rendu à la place) lieu de destination convenu
DDP Delivred Duty Paid ( Rendu droits acquités ) lieu de destination
Les étapes d’une opération du commerce international
 L’emballage des marchandises dans les locaux de vendeur,
 Pré-acheminement des M/ses emballées; départ des locaux
du vendeur jusqu’au port d’embarquement ( chargement +
transport + déchargement),
 Dédouanement des M/ses à l’export,
 Souscription de l’assurance transport,
 Transport principale des M/ses du port d’embarquement au
port de débarquement,
 Dédouanement des M/ses à l’import,
 Post-acheminement des M/ses jusqu’aux locaux de
l’acheteur ( chargement + transport + déchargement).
Description schématique
Typologie des incoterms
Incoterms de vente au départ :
EXW. FCA.FAS.FOB. CFR.CPT.CIF.CIP.
 Les risques du transport doivent être supporter par
l’acheteur.
 Dans son intérêt de souscrire l’assurance transport , excepte
les incoterms CIF et CIP qui obligent le vendeur de souscrire
l’assurance transport.
Incoterms de vente à l’arrivée:
DAT. DAP.DDP
 Les risques transport doivent être supporter par le vendeur.
 Il doit souscrire l’assurance transport.
conclusion

Les incoterms restent toujours en évolution, ils sont


renouvelables tous les 10 ans selon la nécessité du
marché de transport.

Ils ne sont pas obligatoires au contrat de vente entre


deux contractants, mais presque 95% des
importateur/exportateur utilisent les incoterms pour
éviter la négociation des étapes de transport et pour
définir la responsabilité de chacun sans difficulté.
MERCI
POUR
VOTRE
ATTENTION