Vous êtes sur la page 1sur 27

SES 1re ES (générale)

Sciences économiques et sociales

La banque au cœur du
financement de l’économie

La monnaie et le financement
4.2 - Comment l’activité économique est-elle financée ?
BESOIN DE FINANCEMENTS POUR SE DÉVELOPPER

SI ELLE NE PEUT PAS INVESTIR, TOUTE ENTREPRISE PREND LE


RISQUE DE DISPARAÎTRE.

R&
D
L’innovation de produits ou de procédés
Elle
(pourdoit renouveler
améliorer et accroître nécessite
la productivité) ses machines,
… mais aussi financer
des fonds la recherche.
importants.
BESOIN DE FINANCEMENTS POUR SE DÉVELOPPER

Les ménages pour consommer, l’État pour financer


ses investissements ou son fonctionnement, ont
recours à différents types d’emprunts.
FINANCEMENT : 2 GRANDS TYPES D’AGENTS ÉCONOMIQUES

Les agents économiques

Ménages C’est un agent


économique à
Revenus Dépenses capacité de
financement.
Entreprises
Un acteur économique dont
les revenus sont supérieurs
à ses dépenses.

L’État
FINANCEMENT : 2 GRANDS TYPES D’AGENTS ÉCONOMIQUES

Les agents économiques

Ménages C’est un agent


économique à
Revenus Dépenses besoin de
financement.
Entreprises Un agent économique dont
les dépenses sont
supérieures aux revenus.

L’État
FINANCEMENT : 2 GRANDS TYPES D’AGENTS ÉCONOMIQUES

Les agents économiques

Au niveau microéconomique, ménages, État et


entreprises peuvent avoir les 2 : capacité et besoin…

Ménages
+

EXEMPLE
Pour financer de
nouvelles infrastructures
Entreprises
publiques, lancer de
nouvelles politiques ,
l’État doit lever
d’importantes sommes
d’argent.

L’État Les agents économiques Les agents économiques


à besoin de financement à capacité de financement
SOMMAIRE

L’auto- Le financement
financement intermédié

Le financement
Le financement
des
direct
investissements
1
L’autofinancement
L’AUTOFINANCEMENT

Un ménage peut, s’il a assez de


réserves, puiser dans son épargne pour
financer ses achats.

De la même manière, une entreprise peut


recourir à ses fonds propres, donc
financer de manière autonome son
investissement.

+ À NOTER
Sa capacité d’autofinancement dépend des bénéfices de l’année, de ses réserves
(bénéfices passés et épargnés) et des sommes mises de côté (amortissements) en
vue de renouveler le matériel.
2
Le financement intermédié

DÉFINITION TAUX D’INTÉRÊT TAUX RÉEL & NOMINAL


LE FINANCEMENT INTERMÉDIÉ

Demande de
Capacité d’épargne
financement

Agent économique Agent économique


(ménage, entreprise) (ménage, entreprise)
qui n’a pas les moyens qui a des capacités de
de s’autofinancer. financement.

Financement Épargne collectée

+ À NOTER
On parle de financement intermédié dans la mesure où celui
qui a des besoins ne s’adresse pas directement à ceux qui ont
des capacités de financement. Il passe par un intermédiaire.
LE TAUX D’INTÉRÊT

%
DÉFINITION
+
Le taux d’intérêt correspond au Les
Commecoûtstout
de prix, il
prix du service risqu
rendu par la production
se décompose
banque, pour le risque qu’elle comprennent
aussi en coûtles de
prend de ne pas e être frais
production
de et en
personnel,
marge de
remboursée et pour le fait
fonctionnement.
bénéficiaire.
durée
qu’elle renonce pendant la durée
du crédit à la liquidité de son
épargne. Le taux d’intérêt
Le taux d’intérêt dépend aussi est fonction du
type
du deprêt.
type de prêt Par exemple, le risque, de la
taux d’intérêt d’un crédit
immobilier est inférieur à celui durée et du type
d’un prêt consommation. de crédit.
LE TAUX D’INTÉRÊT : UN COÛT OU UN REVENU ?

L’emprunteur demande 1 000 € à


sa banque.

Il emprunte 1 000 euros sur un an


au taux d’intérêt de 10 %.

Il redonnera au prêteur 1 100 € (le


capital emprunté 1 000 € + 100 €)

L’emprunteur Le prêteur
C’est à l’évidence un coût pour l’emprunteur. Pour le prêteur, c’est un revenu. Il le perçoit sous
Il a emprunté 1000 € et il redonnera au prêteur forme d’intérêt, car il renonce à une
1100 € : consommation immédiate et prend le risque de ne
1100 € - 1000 € = 100 € pas être remboursé.
Le prêteur qui alimente ainsi l’économie en
C’est le coût du crédit. capitaux rend un service qui est rémunéré.
LES DIFFÉRENTS TAUX

Juliette et Roméo contractent chacun un crédit immobilier.

Montant : 180 000 €


Durée : 20 ans

Pour Juliette, c’est un taux


fixe de 2 %.

Roméo a opté pour un taux


variable ou révisable. Ce
taux au début du contrat est
aussi de 2 %.
LES DIFFÉRENTS TAUX

Juliette et Roméo contractent chacun un crédit immobilier.

La première annuité de
remboursement pour
Juliette est d’environ
10 800 €.

Au total, Juliette
remboursera les 180 000 €
(le capital emprunté), et
près de 40 000 € d’intérêts.

Quel est l’avantage du prêt à taux fixe ?

La stabilité du prix du remboursement.


Juliette paiera toujours le même montant
chaque année.
LES DIFFÉRENTS TAUX

Juliette et Roméo contractent chacun un crédit immobilier.

Pour Roméo, la première


annuité de remboursement
est aussi d’environ 10 800 €.

Peut-on
Si après exclure
l’évolution
quedu
l’annuité
taux d’intérêt,
soit un le
jour
montant
de
passe
12 000à€9?000 €, comment l’expliquer ?

Le taux est variable,


montant le montant annuel
de remboursement annuel peut
de
remboursement
aussi augmenter.peut donc baisser.
3
Le financement direct

HISTORIQUE ACTIONS & OBLIGATIONS


LA DÉSINTERMÉDIATION OU FINANCEMENT DIRECT

Avant 1980 1980- 1990 2000

La politique de désinflation des Les entreprises ont


années 80 est passée par une recherché des
Les entreprises
forte hausse des taux d’intérêt. financements moins
se finançaient
principalement onéreux  et ont eu
par le crédit Le renchérissement du crédit a davantage recours aux
bancaire. conduit à remettre en cause le marchés financiers,
modèle dit :
%
 économie
d’endettement
en émettant des
valeurs mobilières.

 économie
= d’endettement
LES ACTIONS

DÉFINITION

L’action est un titre de propriété


propriété.

L’actionnaire est un
copropriétaire de
l’entreprise…
… il perdrait la
somme engagée en
cas de faillite de
l’entreprise.
LES ACTIONS

MODALITÉS
DÉFINITION
Elles donnent droit à une partie
du bénéfice réalisé.
Elles permettent de participer
aux choix essentiels de
l’entreprise lors des
assemblées générales...
En cas de revente, on peut
… au prorata du capital détenu
espérer réaliser une plus-value
plus-value.
Le dividende
25 % d’actions
10 % d’actions 27 % d’actions
8 % d’actions
30 % d’actions

Bénéfice réalisé
1998 2013
LES OBLIGATIONS

DÉFINITION
L’obligation est un titre de
créance, c’est une forme de prêt.

L’entreprise s’engage à rembourser,


à terme, la somme empruntée.
Elle versera annuellement des intérêts
au prêteur.
Une prise de risque moindre
= taux d’intérêt plus faible

Entreprise Prêteur
ACTIONS ET OBLIGATIONS : DÉMÊLER LE VRAI DU FAUX !

 L’entreprise doit rembourser ses actionnaires en cas de faillite. Vrai


Vrai Faux
Faux
 Si les actionnaires majoritaires d’une entreprise émettent trop
d’actions, ils peuvent perdre le contrôle de l’entreprise. Vrai
Vrai Faux
Faux
 L’entreprise doit verser des dividendes aux actionnaires même en
Vrai
Vrai Faux
Faux
cas de pertes.
 L’action donne un droit de vote lors des assemblées générales. Vrai
Vrai Faux
Faux
 L’obligataire prête son argent à une entreprise pour une durée
limitée.
Vrai
Vrai Faux
Faux

 L’obligataire doit recevoir des intérêts chaque année. Vrai


Vrai Faux
Faux

 L’obligataire ne risque pas de perdre son argent en cas de faillite. Vrai


Vrai Faux
Faux

 L’obligataire peut voter lors des assemblées générales. Vrai


Vrai Faux
Faux
FACILITER LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES
Les intermédiaires
L’exemple des SICAV financiers ont
développé de nouveaux
produits
Épargnant Entreprises

Il n’est pas SICAV A


nécessaire de
suivre les cours + ACRONYME
de la bourse : il
Société d’Investissement Les entreprises
se contente de
à CApital Variable B trouvent ainsi plus
voir l’évolution de
cette part. L’épargnant n’achète pas de capitaux sur
le titre d’une entreprise, les marchés
Ce produit peut rapporter mais une part d’un financiers.
et est liquide (l’épargnant portefeuille (A – B – C)
peut le vendre C
rapidement). Intermédiaires Investir
financiers
LA BANQUE CENTRALE, PRÊTEUR EN DERNIER RESSORT

… Maintenant
AVANT…

La BCE
(Banque Centrale Européenne),
clé de voûte du système financier.

XSi la conjoncture est mauvaise, que les banques hésitent à se prêter


entre elles, la BCE intervient pour garantir la liquidité du système et
éviter des faillites en chaîne. On a ainsi évité en 2008/2009 les faillites
en cascades comme en 1929.
4
Financement des investissements

SYNTHÈSE
FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS (RÉCAPITULATIF)

OBLIGATIONS PRÊTS BANCAIRES ACTIONS RÉSERVES DE L’ENTREPRISE

Replacer chaque proposition de financement par type :

FINANCEMENT FINANCEMENT
AUTOFINANCEMENT
INTERMÉDIÉ DIRECT
Un diaporama en

préparé par :

WWW.LESCLESDELABANQUE.COM WWW.LEWEBPEDAGOGIQUE.COM