Vous êtes sur la page 1sur 20

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

ENST École Nationale Supérieure de Technologie ENST

Département Génie Logistique et Transport

Module :Systèmes de transport intelligents

Thème : Facteurs Humains liés aux STI

1
PLAN DE L’INTERVENTION
 Les STI dans un contexte sociétal

 Un modèle hiérarchique pour la conception et l’évaluation

 Processus d’ingénierie et de conception des systèmes

 Conception axée sur les usagers

 Systèmes embarqués au service de la sécurité routière

2
LES STI DANS UN CONTEXTE SOCIÉTAL

Le développement des STI s’explique par le besoin de nouveaux

services de transport novateurs, d’une efficience et d’une qualité

élevées. Toutes les solutions actuelles, en matière de transport,

nécessitent un échange d’information en temps réel.

Ces solutions doivent satisfaire aux exigences de circulation

(transport des marchandises et des personnes) et/ou

d’approvisionnement (systèmes logistiques) pour répondre aux

besoins des activités de l’industrie et du commerce.


LES STI DANS UN CONTEXTE SOCIÉTAL

La conception inclura par voie de conséquence des

technologies de l’information et des communications

(TIC) modernes qui mèneront à un système de transport

« intelligent ».

Lorsque des systèmes techniques sont placés dans un

contexte sociétal, leur complexité devient manifeste. Les

systèmes doivent être conçus d’une façon rentable,

efficiente, sûre et écologiquement acceptable


LES STI DANS UN CONTEXTE SOCIÉTAL

La mise en œuvre de STI implique habituellement la

participation de plusieurs décideurs, et tous les processus

décisionnels qui nécessitent de l’information sur

l’environnement des STI qui doivent être pris en

considération.
TRANSPORT ET LOGISTIQUE

Le but est de satisfaire aux besoins de circulation des personnes ou

d’approvisionner une tâche (ou activité) spécifique en fournissant les

éléments nécessaires au moment opportun, au bon endroit et en

quantités appropriées.

Ces activités sont respectivement appelées transport et logistique, et

sont reliées par la diagonale du transport, illustrée à la Figure suivante .


LA DIAGONALE DU TRANSPORT – LIEN ENTRE LES TRANSPORTS ET LA LOGISTIQUE
TRANSPORT ET LOGISTIQUE

L’utilisation de la technologie (et en particulier des TIC)

est importante et ajoute à la complexité.

Pour traiter avec cette complexité, on peut décomposer

le réseau en sous-réseaux ou sous-systèmes.


UN MODÈLE POUR LA CONCEPTION ET L’ÉVALUATION

Un modèle conceptuel et un cadre d’analyse ont été élaborés à partir de la

perspective des acteurs. Différents acteurs humains (comme les

décideurs) peuvent être identifiés et placés dans une structure

hiérarchique à cinq niveaux et systèmes de commande en boucle fermée.

Les niveaux hiérarchiques sont les suivants :

1) le système de mouvement,

2) le système de circulation,

3) le système de transport,

4) le système de transport de marchandises

5) l’accessibilité.
UN MODÈLE POUR LA CONCEPTION ET L’ÉVALUATION

L’introduction de nouvelles technologies de l’information et des

communications (en tant que systèmes liés aux STI) a permis d’utiliser

l’important potentiel offert par les décideurs humains dans des structures en

boucle fermée ou à rétroaction.

La structure en boucle fermée du processus décisionnel (incluant la

rétroaction, et le filtrage de l’information et des données) est illustrée dans la

figure suivante par les blocs Info 0, Info1, etc.


FLUX D’INFORMATION ET DÉCIDEURS EN TRANSPORT PUBLIC
UN MODÈLE POUR LA CONCEPTION ET L’ÉVALUATION

La méthode de filtrage peut être appliquée à l’extraction de l’information et des

données pertinentes au processus, pour l’usage des acteurs concernés.

Il est à noter que les considérations relatives aux facteurs humains présentées

dans la mémé Figure sont assez larges et complexes, et incluent de nombreux

aspects en plus de l’ergonomie, qui se préoccupe seulement de l’interaction

entre un individu et son milieu de travail.


UN MODÈLE POUR LA CONCEPTION ET L’ÉVALUATION

La planification d’un voyage inclut un exercice

d’établissement de la correspondance entre la demande

totale de voyage et la disponibilité future de véhicules visant

à répondre à cette demande et à fournir le service de

transport.

L’exercice sera fructueux seulement en l’absence de

perturbations dans le processus de circulation, c.-à-d. de

caractéristiques d’un système de régulation en boucle

ouverte
UN MODÈLE POUR LA CONCEPTION ET L’ÉVALUATION

Il est facile de déterminer les similitudes entre les systèmes

de logistique et les systèmes de gestion de la chaîne

d’approvisionnement. Les principales différences résident

dans le fait que les personnes sont remplacées par des

produits et que les passagers « actifs » sont remplacés par

des marchandises « passives ». En outre, les acteurs portent

des noms et remplissent des rôles quelque peu différents

(propriétaires de marchandises, répartiteurs et expéditeurs).


UN MODÈLE POUR LA CONCEPTION ET L’ÉVALUATION

Il est important, dans le développement des systèmes, de savoir que les

deux niveaux supérieurs (mobilité et accessibilité) sont en principe

indépendants des modes de transport et devraient seulement refléter les

besoins de mobilité ou d’approvisionnement.


CONCEPTION AXÉE SUR LES USAGERS
 Orientation usagers
 Les systèmes devraient s’adapter aux caractéristiques et aux capacités des
différents usagers.
 Les systèmes devraient aider et assister le conducteur en fonction des
capacités de ce dernier.
 Les systèmes devraient éviter de charger ou de décharger à l’excès le
conducteur de manière que celui-ci ne soit ni trop actif ni trop inoccupé.
 La fonction de l’interface homme-machine devrait être transparente pour le
conducteur.
CONCEPTION AXÉE SUR LES USAGERS
Orientation tâches
 Les solutions adoptées doivent être appropriées aux tâches avec lesquelles le
conducteur doit être assisté.
 L’affectation des tâches et des ressources devrait se faire de façon efficiente, par
détermination des tâches qui sont mieux accomplies par le conducteur et de
celles qui conviennent mieux à des machines.
 Les systèmes devraient améliorer la fonctionnalité générale en fournissant au
conducteur l’information appropriée en vue de l’exécution de ses tâches et en
assurant une automatisation appropriée des tâches avec lesquelles il peut être
assisté.
CONCEPTION AXÉE SUR LES USAGERS
Orientation technologie
 La technologie devrait être utilisée dans l’élaboration de solutions qui
satisfont aux besoins individuels des conducteurs.
 Les systèmes doivent être sûrs, fiables, pertinents, etc., de manière à
conserver leur crédibilité et à être acceptés par les conducteurs.
 Le but devrait être le développement de systèmes qui semblent simples aux
conducteurs.
CONCEPTION AXÉE SUR LES USAGERS
Orientation méthodologie
 Les ergonomistes et les psychologues doivent participer au processus de
conception dès son début.
 Des outils de simulation devraient être utilisés en vue d’un prototypage rapide
 Des critères d’évaluation devraient être utilisés pour assurer une conception
cohérente et efficiente.
 Les essais devraient être réalistes et axés sur le conducteur (« les routes ne sont
pas des terrains d’essai »).
SYSTÈMES EMBARQUÉS AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Objectifs et stratégies :Cinq objectifs principaux

- Améliorer la sécurité

- Limiter la dureté des encombrements

- Gérer les crises

- Favoriser l’intermodalité

- Appliquer plus efficacement le plan anti-pollution de

l’air

Vous aimerez peut-être aussi