Vous êtes sur la page 1sur 19

DIRECTIVE CONVOYEURS

Support de formation
Mars 2009
Accidents Groupe :
En 2008, le Groupe a enregistré 2 décès et 12 blessés graves
directement associés au contact avec des convoyeurs

Accidents Lafarge Maroc :

Décès le 17 mai 2005 à Meknès :


Bras arraché

Accident très grave en décembre 2003 à Tanger :


Amputation d’un bras

2
Risques liés aux convoyeurs à bande
 Tout contact avec les composants en mouvement d’un convoyeur
provoque des blessures graves ou mortelles.
 > 50% des accidents de convoyeurs sont dus à un «effet
d’entraînement ».

 Points communs entre les accidents sur convoyeurs


 Tous les accidents se sont produits lors d’une intervention visant à
éliminer un dysfonctionnement.
 Toutes les interventions ont été réalisées sur des machines en marche
ou lors d’un redémarrage.
 Lorsque l’opérateur s’est trouvé en contact avec un point rentrant par
l’intermédiaire d’un « outil », l’opérateur a été entraîné.
 L’accident a été extrêmement rapide et violent, avec des
conséquences graves et souvent mortelles.

3
Facteurs de danger des transporteurs à bande :
Vitesse et Points rentrants

 Les bandes transporteuses paraissent inoffensives alors que :


 Leur puissance est importante (elles doivent transporter
plusieurs centaines de tonnes de matériaux à l’heure)
 Leur vitesse est élevée ~(2 m/s)
 Elles présentent un nombre important de points dangereux
(angles rentrants) qui nécessitent des interventions régulières
(nettoyage, centrage, réglage …)

4
La vitesse

 Une vitesse moyenne de 2 m/s

 Si un objet est entraîné par la


bande, le réflexe de la main est de
se fermer pour retenir l’objet qui lui
échappe.

 Le cerveau réagit au bout de


7/10ème de seconde et commande
l’ouverture de la main.

 Quand la main s’ouvrira la bande


aura parcouru 1,40 m.

 Et le bras sera totalement passé


entre la bande et le tambour.

5
Les points rentrants 1/3
Les zones dangereuses sont notamment les points rentrants.
Les points rentrants sont constitués par la zone entre la bande et
un tambour ou un rouleau.

6
Les points rentrants 2/3

 Tous les points rentrants sont dangereux et doivent être protégés.

7
Les points rentrants 3/3

 Les protections à mettre en place doivent empêcher tout passage


entre la bande et le tambour ou rouleau.

Protection totale par


grillage Protection par OCCUPATION de
l’angle rentrant

8
Les 10 règles de sécurité convoyeurs – Directive Groupe

 Règle 1
 Les convoyeurs NE SERONT UTILISÉS que si
l’ensemble des dispositifs de protection sont en place

 Règle 2
 Le personnel VÉRIFIERA l’application des règles de
consignation (LOTOTO) avant toute opération de
maintenance

 Règle 3
 Le personnel VÉRIFIERA l’application des règles de
consignation (LOTOTO) avant de nettoyer et de
dégager les convoyeurs

9
 Règle 4
 Le personnel NE DEVRA NI modifier, ni mal utiliser
ou déposer les dispositifs de commande, de
verrouillage ou de signalisation

 Règle 5
 Le personnel GARDERA UNE DISTANCE
SUFFISANTE entre le convoyeur et ses vêtements,
ses outils, et toute partie du corps et de sa chevelure

 Règle 6
 Il est INTERDIT DE monter, s’asseoir, courir, se tenir
debout, toucher, ou marcher sur ou sous les parties
exposées des convoyeurs

10
 Règle 7
 Le personnel SERA FORMÉ et préparé pour utiliser
et entretenir les convoyeurs

 Règle 8
 Le personnel DEVRA CONNAÎTRE l’emplacement et
la fonction de toutes les commandes de démarrage et
d’arrêt

 Règle 9
 Le personnel S’ASSURERA que personne ne se
trouve près du convoyeur lors de sa mise en route

 Règle 10
 Le personnel DEVRA SIGNALER toute condition ou
comportement dangereux

11
Opération de nettoyage

Il est interdit de nettoyer un transporteur en marche

 Condamnation de l’équipement. (la procédure de


consignation/déconsignation)

 Remise en place des protections une fois


l’intervention est terminée.
 (voir mode opératoire)

12
Opérations de maintenance
Avant d’intervenir sur un convoyeur :

 Les 10 règles de sécurité des convoyeurs

 La procédure de consignation/ déconsignation

 Les modes opératoires pour les opérations suivantes


(centrage d’une bande, changement d’une bande ou de
chaîne, changement de tambour, de rouleau ou de
tourteau, etc..)

13
Opérations de maintenance
 Toute intervention en marche
sur un convoyeur est interdite,
à l’exception des opérations de
graissage ou de réglage sous
réserve d’être effectuées par
du personnel qualifié et
protections en place.

• Ne jamais régler un contrôleur de rotation, un détecteur de déport


bande, un racleur, une bavette, un chasse pierres d’un
transporteur en marche

• En cas de besoin de réglage de ces équipements en marche, il est


obligatoire d’utiliser le régime essai de la procédure de
consignation

14
 Les protections ne peuvent être
enlevées que lorsque le convoyeur est
arrêté et consigné.

 Après intervention ayant nécessité le


retrait des dispositifs de protection, Il
est obligatoire de remettre ces
protections

 La remise en route d’un convoyeur ne


peut être effectuée :
 qu’après remise en place totale
des sécurités.
 et après vérification que
personne ne reste dans la zone
de danger..

15
 Souvent le démarrage d’un
convoyeur est précédé du
signal sonore. «Eloignez-
vous immédiatement».

 Les câbles d’arrêt d’urgence


doivent être accessibles depuis
tous les endroits où l’on peut se
trouver le long d’un convoyeur.

 Le bon fonctionnement des


arrêts d’urgence peut vous
sauver la vie.

 La vérification des arrêts


d’urgence doit être régulière par
les personnes concernées.

 Intervention en double (2 personnes) sur les convoyeurs dans les galeries

16
 Ne jamais passer sous ou au
dessus d’un convoyeur sauf
en utilisant des points de
passage dûment protégés et
signalés.

 Signaler sans délai les équipements sans protection, les


équipements de sécurité défaillants, les
dysfonctionnements engendrant des problèmes sécurité

17
Formation des intervenants sur les convoyeurs

 La formation et la sensibilisation sur les risques liés au


convoyeurs est obligatoire pour tout les opérationnels.

 La formation des personnes intervenant dans les opérations


suivantes est obligatoire :

 Nettoyage

 Entretien et maintenance

 La visite

 L’accompagnement des nouvelles recrues intervenant sur les


convoyeurs est obligatoire.

18
Plus jamais une prise de risque ! C’est possible…

 Avec des dispositifs de protection efficaces et en place

 Grâce au strict respect des règles de sécurité

 En prenant le temps de réfléchir sécurité avant d’intervenir

 Avec un personnel formé aux risques liés aux convoyeurs

19