Vous êtes sur la page 1sur 24

Prise en charge des

hemorragies du post-partum

DR Emile MBOUDOU
Gynécologue-Obstétricien
FMSB/HGOPY
Qu’est-ce que l’hémorragie
post-partum?
 Un saignement excessif suivant l’accouchement
 Plus de 500 ml
 HPP grave >1000 ml
 Cependant, même une perte de sang modérée peut mettre
en danger la vie d’une femme anémique
Causes mondiales de la
mortalité maternelle
Hémorragie 24,8%
Infection 14,9%
Eclampsie 12,9%
Travail dystocique 6,9%
Avortement à risque 12,9%
Autres causes directes 7,9%
Causes indirectes 19,8%
L’étendue du problème
 Survient dans 5% des grossesses

 100 fois plus fréquents dans les PVD

 529,000 de décès maternels chaque année

 20-60% sont imputables à l’HPP

 14 million de cas d’hémorragie chaque année


Abou Azar 1998
Pourcentage de décès maternels

Et
a
ts

10%
20%
30%
40%
50%
60%

0%
-U
H ni
on s
g
K
on
g
In
In de
do
ne
si
Ph e
ili
pp
Bu in
rk es
in
a
Fa
so
Eg
yp
te
Ke
ny
a
M
ar
oc
l'A Ni
fri ge
qu ria
e
de
L'hemorragie post-partum

Su
d
Br
G es
imputables à la HPP

ua il
te
m
al
H a
on
du
ra
M s
ex
iq
ue
La pourcentage de décès maternels
Les autres figures de l’HPP
 L’hémorragie est la cause directe la plus
fréquente de décès maternels—25-60% de
décès maternels
 L’HPP est le plus souvent imprévisible
 L’atonie utérine est la cause de 70-90% des cas
de HPP
Les étiologies de l’HPP
 Atonie utérine
 Lacérations de la filière génitale
 Rétention de débris placentaires
 Rétention de placenta entier
 Inversion utérine
 Rupture utérine
 Troubles de la coagulation
Traitement de l’hemorragie du
post-partum
 La prévention
 Les mesures générales
 Évaluation rapide
 Voie veineuse (G16)
 Remplissage
 Oxygénation si choc
 Appeler de l’aide
 Traitements étiologiques spécifiques
 Les traitements médicaux
 Les traitements chirurgicaux
Liquides Intraveineux
 Démarrer la perfusion IV en utilisant deux aiguilles à grand
calibre
 Perfuser rapidement les liquides au rythme de 1 L dans 15-20
minutes
 Donner au moins 2 L de liquides pendant la première heure
 Si le choc vient du saignement, une perfusion plus rapide est
nécessaire
 Les cristalloïdes devraient être le premier choix car ils sont :
 plus sûrs
 moins chers
 plus disponibles
Cristalloïdes versus colloïdes pour les
liquides de remplissage : Résultats

Cristalloïde Colloïde
Avantage Elargit la composante extra- Reste dans la composante
s cellulaire intravasculaire
Augmente moins l’eau dans les Moins de volume nécessaire
poumons Augmente le transport de
Fonction améliorée des l'oxygène aux tissus, la
organes après l’opération contractilité et le débit
Réactions anaphylactiques cardiaque
minimales
Diminution possible de la
mortalité
Moins cher

Prédispose à l’œdème
Risques Cher
Choi et al 1999. pulmonaire
Le cas pour une initiative
spéciale sur la HPP

 La prise en charge de la troisième phase du


travail peut prévenir 60% de l’atonie utérine, et
 C’est une intervention faisable, à faible coût et
basée sur l’évidence scientifique
 La prévention de HPP réduira considérablement
la mortalité et la morbidité maternelle
Premier temps : vérifier l’absence d’un
second fœtus
Deuxième temps: injecter en IM 10 unités
d’ocytocine
Troisième temps: enrouler le cordon autour de la pince et
attendre une contraction
Quatrième temps: exercer une traction continue sur le
cordon tout en refoulant l’utérus vers le haut
Quatrième temps: exercer une traction continue sur le cordon
tout en refoulant l’utérus vers le haut
Cinquième temps: masser l’utérus après la
sortie du placenta
Sixième temps : examiner le placenta
Sixième temps: examiner le placenta
De combien de temps
disposons-nous ?

L’on estime qu’en l’absence de traitement,


le décès va survenir en moyenne en :

2 heures suite à l’hémorragie du postpartum


12 heures suite à l’hémorragie anté-partum
2 jours suite au travail dystocique
6 jours suite à l’infection
Utilisation des ocytociques
Ocytocine Ergométrine PG F2a/ Misoprostol

Voie IV: 20 UI dans 1 l; 60 IM ou IVL: 0,2mg IM/IR: 0,25


d’administration et gttes/mn mg/200mcg
posologie IM: 10 UI
Dose d’entretien IV: 20 UI dans 1l; IM:0,2mg 15 mn après 0,5 mg/15 mn
40gttes/mn dose de charge, puis
0,2mg/4 heures
Dose maximale 3 litres 5 doses, total 1mg 8 doses

précautions/ Pas de bolus intra-veineux HTA, Cardiopathie, pré- Asthme


contre-indications éclampsie
Moyens non invasifs
 La compression utérine bimanuelle
 Compression de l’aorte abdominale
 Utilisation du rFVIIa (NovoSeven)
Les moyens invasifs
 Hystérectomie (sub-totale)
 Ligature des utérines
 Ligatures des hypogastriques
 Opération de Tsirulnikov
 Embolisation vasculaire
 Capitonnage utérin
Conclusion
 Pathologie assez courante
 Mortalité 100X plus dans les PVD
 Prise en charge multidisciplinaire.