Vous êtes sur la page 1sur 21

Institut d’architecture et d’urbanisme

Option : habitat et paysage


Génie Urbain
Présenté par : Mme HAMOUDI IMAN

V.R.D. (Voirie et Réseaux Divers)


Introduction générale :
Jusqu’a une époque récente dans l’histoire, les modifications qui s’effectuaient sur les espaces
collectifs étaient a partir des critères purement architecturaux et de confort ceci a fait la consommation
de l’espace était très abusives et le cout de l’habitat très élevé, la croissance rapide de la démographie, et
la révolution industrielle apparue a la fin de 19eme siècle, ont traduit le fait que les habitants se
regroupent dans des espaces très limités.
De telles difficultés ont poussé les gens à rationaliser l’utilisation de l’espace, séparer les zones
industrielles des zones agricoles et de celles à urbaniser, cette dernière qui fait l’objet de cette étude
devra recevoir des opérations d’urbanisation qui permettent la satisfaction des quatre principaux
objectifs :

a. Recherche la meilleure intégration possible de l’opération dans son environnement général (paysage
naturel, milieu bâti, contexte socioéconomique) selon l’inspiration des habitants.

b. Limiter les couts d’investissement sans pour autant négliger les problèmes techniques.

c. Créer un cadre de vie satisfaisant pour les usagers.

d. assurer un développement équilibré et harmonieux des communes afin de satisfaire ces quatre (04)
principes, c’est toute une étude de faisabilité et de conception technique des opérations pour cela on fait
appel aux VRD qui a une influence directe et déterminante pour atteindre les objectifs cités ci-dessus.
- Définition des VRD
Devant tous les points cites ci-dessus, l’ensemble des techniques de conception, et méthodes de
calculs élaborés pour répondre aux quatre (04) principes précités sont l’objet des VRD.
Ces techniques interviennent dans la modification du terrain naturel (conception de la voirie et bâtisse)
et également l’implantation des différents réseaux destines aux services publics (AEP, Eclairage,
Assainissement, … etc.).
Le terme VRD signifie Voirie et Réseau Divers. Il s'écrit au pluriel, "les VRD". Par ce terme, on désigne.
Les VRD (Voierie et Réseaux Divers) rassemblent les différents raccordements et branchements
réalisés sur un terrain pour qu’il soit viabilisé : voies d'accès, alimentation en eau, en électricité, en
télécommunication
Les VRD concernent aussi la construction et l'entretien des réseaux d'évacuation d'eau de pluie, ou
d'eaux usées. Ces réseaux permettent à un terrain de recevoir une construction.
Ces travaux permettent aussi l'embellissement d'un environnement urbain ou rural lors de travaux
d'enfouissement des réseaux, de pavage des rues ou de réfection des trottoirs.
Ils sont fonction de l'aménagement prévu et des besoins de la population. Ainsi, ils sont différents
suivant que l'on projette de construire un lotissement, une zone commerciale, une zone industrielle ou
un espace public.
Ces réseaux sont la plupart du temps enterrés et soumis à des règles précises quant à la profondeur,
l'espacement ou les matériaux.
 
VRD

voirie Réseaux divers

Réseau de
Eclairage
Energie AEP Assainissement public
télécommunicatio
n

GAZ électricité

Organigramme du VRD
VRD et urbanisme

01 Les concepteurs dans le champs d’application des VRD doivent intégrer dans leurs
réflexions et dans leurs choix, les véritables contraintes techniques et économiques liées
aux VRD ainsi à ne raisonner qu’en terme de sécurité et l’espace collectif en perdant de
vue l’objectif final de ce type d’ opération d’urbanisme réalisé pour les habitants,
un cadre de vie dont toutes les conditions de sécurité et de confort sont réunies.

Inversement, les concepteurs de l’ aménagement et de l’implantation doivent intégrer


dans leurs réflexions et dans leurs choix l’introduction des grands ensembles dans le
cadre de vie Qui satisfait les inspirations des habitants, et conformément a la
planification de l’urbanisme, ainsi a raisonner en terme du confort et d’un
aménagement de qualité. 02
Ceci induit des difficultés techniques, et des investissements considérables pour
la conception et la réalisation de l’ opération. Pour faire face a ce paradoxe, il est toujours
possible de trouver des solutions moyennes qui permettent d’assurer pour les habitants la
sécurité et un confort minimum dans un cadre de vie simple.
Terme DE VRD

-ESPACE COLLECTIF :
D’une opération a l’autre, il occupe de 30% a 60% de l’emprise de l’ opération, il constitue
ainsi un élément essentiel d’un cadre de vie de traitement de l’ aménagement de l’espace
collectif (Voirie, Espace vert, Aire de jeu, Aire de stationnement) est déterminant pour la
qualité de l’environnement d’un cadre de vie mais aussi en partie, au moins pour le
développement de la fréquentation et la
diversité des activités qui s’y déroulent.

1/VRD ET ASSAINISSEMENT :
Les VRD interviennent dans
l’assainissement pour l’ étude des ouvrages
ainsi que l’implantation du réseau
d’assainissement afin de collecter et de
transporter et éventuellement traiter puis la
restituer en milieu naturel et dans un état
satisfaisant, des eaux pluviales ou de
ruissellement et les eaux usées ou
domestiques (eaux ménagères, eaux
vannes, eaux industrielles).
2- VRD et AEP :
l’eau est un bien public et indispensable a
toute urbanisation et doit être disponible en
quantité suffisante pour assurer les besoins des
populations.
Les VRD interviennent dans son champs
d’application afin de répondre a ce besoin, par
le conception et implantation de l 'ouvrage,
devront répondre a ces exigences.
VRD ET ÉNERGIE : (GAZ et ELECTRICITE) :

L’ énergie est un élément très utile, la vie moderne y


très attachée l’absence de cet élément peut paralyser
toute une agglomération même un territoire entre
qui pourra avoir conséquence indésirable sur l’
économie inestimable.
Aussi les VRD prennent en charge la conception et
la réalisation de tels réseaux afin de répondre aux
besoins de la population.
TRAVAUX DE VOIRIE
Travaux de voirie
Les travaux de voirie consistent à réaliser des voies de circulation et des
aires de stationnement :
Les routes, les chemins, les trottoirs, les voies piétonnes, les parkings
permettent l'accès ou le stationnement à proximité des constructions.
Ces ouvrages sont essentiels à la circulation des populations.
Les travaux de VRD sont soumis à des
réglementations et à des normes :

Les réglementations sont issues de lois, décrets ou arrêtés qui traitent de


santé ou de sécurité pour l'usager.

C'est le cas de la réglementation parasismique pour le bâtiment, dont


l'objectif est la protection des personnes et des vies humaines.
Pour les travaux de VRD, des lois de protection de l'environnement ou la
loi sur l'eau sont applicables en fonction des travaux engagés.
Des normes, relative aux marchés privés, s'appliquent également. Elles
portent essentiellement sur des règles de construction comme :
le dimensionnement ou la justification des ouvrages ; les dispositions
constructives.
LES CODES DE COULEUR

Pour respecter les normes d'enfouissement des canalisations et gaines


d'eau potable, gaz combustibles ou hydrocarbures, d‘’assainissement , des
câbles de réseaux électriques ou de fourreaux de télécommunications, il
est obligatoire de placer des dispositifs de signalisation (grillage en
plastique) dont les couleurs sont conventionnelles (mêmes couleurs que
les gaines).

. Les couleurs conventionnelles


  Bleu pour l'eau potable distribution et transport,
 Jaune pour les gaz combustibles de distribution et de transport y compris les
hydrocarbures liquides ou liquéfiés,
 Marron pour l'assainissement,
 Rouge pour les réseaux électriques BT et HT (basse tension et haute tension),
 Vert pour les gaines de télécommunication et vidéo en pleine terre.
. Les distances normalisées

 Les réseaux doivent être séparés les uns des


autres par une
distance minimale de 20 cm.
 Les réseaux d'électricité basse et haute
tension (grillage rouge), d'éclairage (grillage
rouge) et télécommunications (grillage vert)
doivent être enterrés à 60 cm minimum et à 1
m pour les réseaux d'eau potable (grillage
bleu).
 Pour les réseaux d'assainissement (grillage
marron), la profondeur peut varier selon les
terrains et les régions en raison des risques
liés au gel.
Les tranchées pour la pose des réseaux divers
Les tranchées pour la pose des réseaux divers (eaux pluviales, eaux usées, eau potable,
électricité, éclairage, télécommunication, eau chaude), que les canalisations soient posées à
même la tranchée ou dans un caniveau, il est souhaitable de les réaliser avant la confection
des chaussées ou des trottoirs.
Ces tranchées seront exécutées à parois verticales, avec blindage et étaiement si nécessaire.
Elles peuvent être utilisées pour une ou plusieurs canalisations destinées à différents fluides
s’ils sont compatibles. Le fond sera nivelé. La largeur des tranchées est fonction du nombre et
du diamètre des canalisations.
Les canalisations sont posées sur sable et enrobées du même matériau. Un grillage
avertisseur en matière plastique imputrescible de couleur conventionnelle, variable avec la
nature du fluide, est disposé à une certaine distance au dessus de la canalisation.
Le remblaiement est fait par des couches successives damées ou cylindrées avec engin de
masse approprié. Le remblaiement est en général fait en grave traitée au ciment ou non.
Une tranchée technique

le schéma indique pour les différents (réseaux)


VRD (téléphone, gaz, eau, assainissemant, etc.) les
espacements inter réseaux et les profondeurs
minimum conseillées. Certaines régions peuvent
demander des normes différentes en raison de la
rigueur du climat par exemple
1/Tuyauteries d'eau
La profondeur hors gel pour les canalisations d'eau est différente selon les climats (moins
profond au sud, mais logiquement plus profond au nord).
2/Tuyauteries de gaz
Les règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et
d'hydrocarbures de l'arrêté du 2 août 1977 préconisent la pose des conduites gaz au niveau G (
tuyauterie gaz) à une profondeur située entre 0.30 m et 0.70 m. Le niveau G doit être toujours
supérieur au niveau E.
3. L’assise des canalisations
Les tuyauteries doivent être assises sur un fond de fouille stable, épierré, solide et dépourvu de
points durs afin d’éviter le poinçonnage (perforage/ouverture)soit de la canalisation et/ou de son
revêtement.
4. Remblaiement de la tranchée
Jusqu'à 0,20 m au-dessus de la tuyauterie, le remblayage de la fouille doit être réalisé en
matériaux fins et homogènes (terre épierrée, sable).
Au-dessus de cette couche, le remblayage (le remblai) est effectué par couches successives et
comprimées.
VRD : Schéma
Voici un schéma qui reprend les différentes normes de placement des Vrd.
Conseils de pose du grillage avertisseur

Le grillage avertisseur doit


être disposé dans la
tranchée, à une distance de
20 à 30 centimètres au-
dessus de l'ouvrage à
protéger.

Signalisation visuelle des réseaux


En résumé, les VRD désignent tous les travaux de canalisations,
d'évacuation, d'aménagement et de circulation : se situant autour
de constructions ou d'ouvrages ; permettant de viabiliser un
terrain à construire.

Vous aimerez peut-être aussi