Vous êtes sur la page 1sur 22

Université SAAD DAHLEB Blida

Faculté de Médecine
Enseignement de la 6èmme Année de Médecine

Module de Psychologie Médicale

Année Universitaire
2017-2018
INTRODUCTION AUX GROUPES BALINT

Pr S.KORICHI
EHS NADOR TIPAZA
FACULTE DE MEDECINE BLIDA
Introduction à la thérapie de groupe:
Le groupe enveloppe, des ensembles sociaux de taille et de
structure très variés.
Le seul trait commun à tous ces ensembles consiste à la
fois dans la pluralité des individus et dans leur solidarité
implicite, plus ou moins forte.
 Le terme de « membre » appliqué spontanément aux
individus composant un groupe évoque l’image d’un
« corps » dont ils seraient les parties, à la fois
dépendantes et mobiles.
Le groupe évoque aussi ce que des personnes distinctes
peuvent avoir en commun et peuvent faire ensemble.
En outre, le groupe est associé à l’idée de « force ».
l’expression « se grouper » exprime le renforcement
mutuel d’individus qui se sentent isolément
impuissants; toutefois.
Elle rassure et elle menace et selon son caractère,
l’individu désire l’accueil et l’appui du groupe.
Historique

L’histoire des études sur le groupe à commencé avec:


Fournier es un des premiers « analyste » du groupe ,qui
l’appréhende comme un système visant un équilibre
fondés sur ses forces internes.
Gustave Lebon: Médecin, Anthropologue.
Il a publié un ouvrage de référence en 1895 « psychologie
des foules »,qui concerne la psychologie sociale.
Sigmund Freud: Les liens dans un groupe s’établissent
sous l’impulsion de l’amour, principale force de cohésion.
Jacob Levy Moreno: 8192-1974.
Analyser les relations interpersonnelles à travers le
psychodrame.
Kurt Lewin:1890-1947,Psychologue Américain.
Fondateur de la notion de dynamique de groupe.
La dynamique des groupes est fondée sur
l’interdépendance des membres du groupe, qui
recherchent à assurer constamment son équilibre.
Définition

La thérapie de groupe se présente généralement


sous la forme d’expressions verbales, de
dialogues.
Un espace pour l’exploration de soi et
d’apprentissage de comportements nouveaux.
Une certaine place y est laissée à l’improvisation.
Caractéristiques psychologiques
des groupes
Les caractéristiques des groupes sont typiques et
représentent des critères permettant de les définir.
1-Interaction:
Chaque membre du groupe agit et réagit par rapport à tel
membre ou au groupe tout entier, de façon directe sans
intermédiaire.
Les conduites les interventions, les opinions émises ne
sont pas des expressions personnelles, mais sont
déterminés.
2-Emergence de normes:
Des normes ou des règles de conduite naissent à la
longue dans un groupe primaire, c’est ce qui est
considéré comme bien, le code des valeurs de groupe.
3-Existence de buts collectifs commun:
La communauté de buts est le ciment du groupe.
4-Emotions et de sentiments collectifs:
Situations dans lesquelles se trouve le groupe et
engageant à des actions et réactions collectives.
5-Emergence d’une structure informelle:

D’ordre affectif, répartition de la sympathie/ antipathie,


les voies par lesquelles circulent ,l’ influence, la position
des membres, la naissance de sous groupes.
Informelles parce que non officielle et souvent non
consciente, cette structure peut entrer en opposition
avec une structure officielle imposée de l’ extérieur.
6-Existence d’un inconscient collectif:
L’histoire commune vécue par le groupe, son existence
collective, son passé, sont sources de problèmes latents
qui, sans être présents à la mémoire actuelle, font partie
de la vie du groupe et de ses réactions.
Le groupe n’a pas conscience des phénomènes
psychologiques déterminant les conduites de ses
membres, et ceux-ci n’ont pas conscience des
phénomènes psychologiques déterminant leurs
conduites en groupe.
7-Etablissement d’un équilibre interne
et d’un système de relations stables avec
l’environnement:
A travers les vicissitudes de son existence, le groupe
engendre un double système d’ équilibre: interne et
externe.
Quand l’équilibre est remis en question par des
évenements,si le groupe survit, il tend à reconstituer un
nouvel équilibre.
Différentes Psychothérapie de Groupes

 Thérapies cognitive-comportementale.
 Psychodrame de Moreno.
 Thérapies psychanalytiques de groupes.
 Thérapies systémiques de groupes.
 Groupes de parole.
 Groupe d’activité.
les groupes Balint

Dans les années 45,Michael Blint,médecin psychiatre et


psychanalyste Anglais.
Persuadé que les relations entre médecins et malades ne
pouvaient êtres enseignées en cours magistraux, proposa
une formation de groupe.
Étude d’un cas de malade,raporté par un médecin et de
reconnaitre les difficultés relationnelles afin, d’une part,
d’améliorer les soins aux malades et d’autre part de
clarifier et d’aider le travail des médecins.
Les 2 grandes idées de Balint est de dire que:

L’ expérience de chaque soignant peut profiter aux


autres.

La seule façon de transmettre une expérience est de


donner la parole et que les autres écoutent.
Définition du Groupe Balint:

C’est un groupe de 8 à 15 personnes qui se retrouvent


régulièrement (tous les 15 jours) pour réfléchir autour de
la présentation d’un cas rapporté par un médecin, dans
lequel la relation soignant soigné pose problème et
questionne.
Le groupe est animé par un ou deux « leaders »
psychanalystes.
Le déroulement d’une séance:
Le travail se construit autour de la présentation par un
membre du groupe, d’une situation clinique.
Les autres membres du groupe écoutent.
Après ils peuvent réagir et intervenir en exprimant leurs
avis, voire leurs émotion.
Le narrateur cherche à répondre aux questions tout en
découvrant un autre éclairage de sa relation à ce patient.
La règle de fonctionnement:
La spontanéité du rapporteur du cas.

Associations libres des idées et des ressentis.

Absences de notes.

Respect de la parole des autres sans jugement.

Cadre de confidentialité.

Engagement personnel par une présence régulière.


Rôle des leaders:

Assurent la cohésion du groupe.


Eviter les dérives générales ou hors sujet.
Protègent les participants.
Ils assurent la libre circulation de la parole.
Reçoivent les futurs participants avant la formation du
groupe.
La spécificité du groupe Balint :

 Développer l’intérêt et l’aptitude des professionnels de


santé.
 La prise en compte des processus psychiques et affectifs
inconscients mis hors jeu lors de la relation soignant –
soigné.
 La mise en parole dans le groupe Balint limite
l’épuisement émotionnel ou « burn out »
Le groupe Balint n’est pas un groupe thérapeutique.

Ce n’est pas un groupe d’étude sur la clinique des patents


et de leur maladie.
Objectifs du groupe Balint:

 Meilleure compréhension de la demande du patient.


 Amélioration de la qualité du soin.
 Capacité de retrouver son enthousiasme à rencontrer et à
travailler avec ses patients et le sentiment de n’être plus
isolé face aux exigences de sa profession.