Vous êtes sur la page 1sur 50

Plan de la présentation

1. Évolution de la formation à distance (France)


- Questions, échange et partage d’expériences

2. Aujourd’hui quelles pratiques de la distance dans les universités


campus?
3. Ingénierie pédagogique et transformation de la pratique

- Questions, échange et partage d’expériences

4. Comment se font les changements de postures et de pratiques


pour les enseignant(e)s ?
5. Quelles démarches d’accompagnement ?
- Questions, échange et partage d’expériences
• Évolution de la FAD

• Sa mission, ses valeurs, sa pédagogie et son


organisation

• Objectif

• Mettre en perspective les approches actuelles

• de la formation à distance
• Problématique
•Développement national
• Enseignement obligatoire ;
• éducation permanente.
•Valeurs des sociétés modernes
• Égalité des chances ;
• éducation pour tous ;
• démocratisation de l’enseignement
•(déclaration UNESCO).
• Formation à distance
•Une solution d’abord économique
• Structure des coûts: économies ,d’échelle,
réduction du coût unitaire pour former des
masses ;
. abandon du principe d’un enseignant pour un
nombre donné d’élèves ;
• production de méthodes et de matériels
d’apprentissage indépendants du nombre
d’apprenants ;
• accompagnement de l’apprenant.
Les années 70

• Création d’universités à distance autonomes


dans de très nombreux pays : Royaume Uni, Espagne, Pays-Bas,
Allemagne, Inde, Israël, Iran, Thaïlande, Chine, Pakistan, Canada,
Venezuela, Costa Rica, Sri Lanka Floraison

• Objectifs
• Étendre la portée de la mission universitaire
• Participer au vaste idéal de démocratisation de l’éducation
• Accueillir des personnes tenues à l’écart (distance sociale
et psychosociale)
• Répondre à la demande sociale pour une formation
accessible en mode autonome, adaptée aux contraintes de
la vie familiale et de l’activité professionnelle
• Accessibilité

Scénariser le contenu
• Utilisation des mass-média :
éducatif
radio, télévision, film en plus de l’imprimé • Faire vivre une expérience par
et du téléphone l’apprenant: entrer en rapport
avec un objet d’apprentissage ;
• Scénarisation médiatique
• créer une histoire avec des
Informer, divertir savoirs ;

• faciliter la compréhension et la
• Scénarisation pédagogique motivation de l’apprenant
envisagé comme
• Motiver, maintenir l’intérêt, apprendre spectateur/récepteur ;
• nouveau rapport au savoir.
• La scénarisation pédagogique se développe
Scénariser l’activité de l’apprenant
• L’apprenant devient acteur: l’idée émerge des théories
d’apprentissage participatif, centrées sur l’apprenant et son
activité
• Prise en charge de l’activité: structurer, organiser et
accompagner les activités d’apprentissage; expliciter
l’intervention pédagogique
Scénariser signifie pour l’enseignant
• Se questionner : «Comment va-t-il apprendre ?
.Que va-t-il faire ?» non pas «Que vais-je enseigner ?»
• S’engager dans une démarche de planification rigoureuse
des apprentissages
• Développer une vue globale de la situation d’apprentissage
• La formation à distance propose ...
• un modèle pédagogique centré sur l’apprenant ;
• un modèle adapté à une population d’adultes ayant
des attentes et des besoins ciblés ;
• l’université de la seconde chance :
- une université accessible ;
-des conditions d’admission souples; prise en compte
des acquis ;
- des rythmes d’étude adaptables ; inscription continue.
• Pour s’engager dans la formation, les apprenants
adultes, plus âgés et plus critiques, doivent avoir la
conviction que la démarche d’auto-apprentissage
sera efficace et qu’ils vont apprendre
• Modèle industriel de la formation de masse
Division des tâches et rationalisation des
processus de travail pour faire des économies
d’échelle ;
standardisation des processus d’enseignement
• planification rigoureuse de toutes les étapes de
conception,médiatisation, diffusion.

Changement radical du rôle et des fonctions de l’enseignant


• A/Système de formation à distance

Conception:
• Enseignant responsable du cours
• Expert de contenu
• Rédacteur pédagogique
• Spécialiste de la pédagogie à distance
• Spécialiste de l’encadrement
B/Trois grands sous systèmes
a/Médiatisation
• Production écrite
• Production audiovisuelle
• Production informatique (plus tard)
• Entrepôt et gestion des stocks
b/Diffusion
• Inscription des étudiants
• Aide téléphonique, dépannage
• Envoi du matériel Affectation des tuteurs, encadrement
• Organisation des examens en salle
• Système de dépôt et de correction des travaux notés
• Prépondérance du rôle de l’institution:

L’enseignant L’institution
/ concepteur Médiatisation/
diffusion


Information
Évaluation Évaluation Évaluation

L’apprenant


• Apprentissage Accompagnement

Le matériel Tuteur

Appropriation
• Perspectives différentes, sans incompatibilité

Décideurs politiques Praticiens, pédagogues


Nouveau modèle éducatif :
• moins hiérarchique, moins livresque
La FAD est une solution économique moins transmissif ;
rentable : • stimule l’autonomie et le développement
• modalité de formation de masse, de la capacité d’apprendre
moins onéreuse • prévoit l’accompagnement des
• réponse à l’objectif de l’éducation apprentissages.
pour tous.
Les années 80
Micro-informatique et télématique :
• Nouveaux supports : logiciels interactifs, multimédias
• nouvelle manière de communiquer: courriel, liste, forum.

Nouvelle ère pour la pédagogie à distance


• Contenus interactifs, communication interactive en continu
• visibilité de l’activité de l’étudiant sur le réseau ;
• nouvelles stratégies d’apprentissage: le groupe, la
collaboration, la construction collective des connaissances ;
• renforcement de la dimension sociale de l’apprentissage ;
• meilleure prise en compte des besoins individuels et de
groupe
Les années 90
Internet et le Web informationnel
• Ouverture du réseau Internet au grand public ;
• exploration des potentialités pédagogiques du Web accès
à un foisonnement de ressources et de connaissances
nouvelles manières de présenter les contenus nouvelle
manière de penser l’activité de l’apprenant et le cours à
distance ;
• renouvellement la chaîne de production :
 nouvelle approche de conception médiatique ;
 nouveaux acteurs: webmestre, infographiste,
informaticien.
Les années 2000
• Les plateformes facilitent l’intégration de la distance
dans les établissements campus
• Conçues pour assurer et optimiser la gestion de l'ensemble des
activités de formation à distance :
a/ information sur l'offre de cours ;
 inscription ;
 gestion de ressources ;
b/ organisation des cheminements pédagogiques ;
c/ mise en ligne des matériels pédagogiques ;
d/ tutorat ;
e/gestion des groupes ;
• regroupent les outils nécessaires aux trois principaux utilisateurs
d’un cours à distance : enseignant, apprenant, administrateur.
• Le Web social (2004)
• Les 3 C :Communiquer, Collaborer, Créer
• Applications de «confiance» relient individus, groupes
ou organisations (blogue, wiki, flux RSS, podcast,
réseaux sociaux, etc.) ;
• technologies mobiles, ubiquitaires.
Évolution du comportement des internautes:
• Produisent des contenus, publient, partagent ;
• habiles à trouver l’information ;
• en interaction soutenue, permanente avec leurs
réseaux pour se distraire, travailler et apprendre.
• Nouvelle génération d’étudiants, nouvelle manière
d’apprendre Un réel défi d’adaptation pour la FAD
Apprendre à distance en 2013

Apprendre .L’apprenant
• En mode autonome ;
• se responsabilise ;
• à l’extérieur du cours ;
• fait des choix ;
• n’importe où ;
• importe sa pratique sociale dans sa
• n’importe quand ;
pratique académique ;
• dans et par l’interaction ;
• devient plus indépendant
• dans et par les réseaux.

Être accompagné Décrochage et abandon, un


problème toujours présent en FAD
Questionnement
• Aujourd’hui…
- Quelle mission pour la formation à distance ?
-Quel modèle d’apprentissage à distance ?
• Quelles dimensions sont transformées ?
Articulation Présence/distance
 Camp 1 – Participation active des apprenant(e)s en présence

 Comp 2 - Participation active des apprenant(e)s à distance

Médiatisation
Camp 3 – Mise à disposition d’outils d’aide à l’apprentissage

 Comp 4 – Mise à disposition d’outils de gestion, de communication et d’interaction

 Comp 5 – Ressources sous forme multimédias

 Comp 6 – Travaux sous forme multimédias

 Comp 7 – Outils de communication synchrone et de collaboration utilisés


Médiation
 Comp 8 – Possibilité de commentaire et d'annotation des documents par les

étudiant(e)s

 Comp 9 – Objectifs réflexifs et relationnels Accompagnement

 Comp 10 – Accompagnement méthodologique par les formateurs/trices

 Comp 11 – Accompagnement métacognitif par les enseignant(e)s

 Comp 12 – Accompagnement par les étudiant(e)s Ouverture

 Comp 13 – Choix de liberté des méthodes pédagogiques

 Comp 14 – Recours aux ressources et acteurs externes


Ingénierie pédagogique
Objectif

• Montrer la pertinence de cette approche pour


la conception de la formation
Design pédagogique

Dès les années ‘50


• Méthodes systématiques de planification et de développement de
l’enseignement inspirées par l’approche systémique:
– Assurer la cohérence et l’efficacité du système d’apprentissage qu’il
soit à distance ou en présence
Système d’apprentissage
– Objet construit par l’application du processus de design
pédagogique
– Ensemble complexe de composantes en interaction (objectifs,
contenu, caractéristiques des apprenants, stratégies
pédagogiques, stratégies d’évaluation, médias d’apprentissage,
etc.)
Évolution du design pédagogique et théories d’apprentissage (Dessus, 2010)

courant
constructiviste
Courant Courant narratif
Courant • Interactions
behavioriste • Médiatisation
cognitiviste sociales
• Comportements de l’activité
• Processus • Participation
observables • Activité située
cognitifs • Tâches
• Renforcements dans son contexte
• Traitement de authentiques,
• Décomposition social et culturel •
l’information adaptées
des tâches Description d’un
• Caractéristiques • Ne pas
• Habilités 1er scénario
cognitives des décomposer
niveau problème
apprenants • Multiples
• Exposé, contextualisé
• Habilités haut interprétations
enseignement • En réponse,
niveau • Analyse par
programmé élaboration d’un
• Charge cognitive l’apprenant de
• Modèle ADDIE scénario solution
ses
apprentissages
ADDIE : 5 sous-processus
• ADDIE : 5 sous-processus – Approche guidée de planification
détaillée – Permet d’intégrer tous les paramètres d’un projet
de formation
Analyse


Évaluation
• ADDIE
Design

Implantation
Développement
• L’ingénierie pédagogique
– Réutilise les acquis du design pédagogique
– Le renouvelle pour le rendre capable de traiter des systèmes
d’apprentissage basés sur les technologies
• Ingénierie cognitive
– Procure une vue explicite et structurée des connaissances
(modélisation)
– En éducation, utilisée pour définir les contenus, les scénarios
pédagogiques, les matériels pédagogiques, les scénarios de
diffusion
• Génie logiciel
– Permet de traiter les systèmes informatisés et complexes
– Produit des systèmes efficaces, modifiables, réutilisables
– Se démarque des pratiques artisanales inadéquates pour vaincre la
complexité de systèmes d’information
• MISA
• Méthode d’ingénierie de systèmes d’apprentissage
• Architecture
Définition médiatique/ Conception Production Diffusion/
Analyse/
du conception technologique détaillée Validation
problème Maintenance

• Axe des connaissances (contenu et objectifs d’apprentissage)


Axe pédagogique (scénario d’apprentissage et d’assistance)
Axe médiatique (ressources pédagogiques)
-Axe de diffusion (coordination des rôles des acteurs)
• Produit des plans et des devis
Formule de prescriptions concrètes
L’ingénierie pédagogique
Nouvelles approches d’IP
• Méthodes de conception pour la création d’écologies et d’environnements
d’apprentissage répondant aux besoins des sociétés du XXIe siècle

• Soutenir la construction d’une culture de partage et de travail au bénéfice


des groupes et de la communauté

• L’apprentissage comme une activité inclusive, sociale, participative et


créative, sans limites spatio-temporelles :
• des objectifs d’apprentissage autodirigés, déterminés en fonction des
intérêts des apprenants
• des apprenants contributeurs actifs, co-créateurs d’idées, de
connaissances
• Nouvelles approches d’IP:
-1/Le vocabulaire
• Émergence, co-crétion, co_évolution,
conception évolutive, conception génératrice
• Démarches de conception et d’apprentissage
supportées par les technologies
• Exigent une grande souplesse du système
éducatif
•Méthodes non conformes aux cadres classiques
de conception pédagogique et d’organisation de
la vie académique; elles font place à l’imprévu
• Meta-design, nouvelle approche inspirée des TIc*
«Concevoir la conception» de cours
• S’appuie sur une culture de participation
• Les cours sont re-conceptualisés comme des «
semences » que les apprenants font évoluer
• La conception n’est pas définitive, elle se poursuit
dans l’usage
• Les apprenants se constituent en communautés
• Ils y jouent plusieurs rôles : apprenant, concepteur
et contributeur à part entière
• Les modifications proposées sont réalisées par les
développeurs avec la participation des apprenants
Nouvelles approches IP
IP traditionnelle Systèmes
Environnements ouverts
d’apprentissage
• Approches collaboratives,
• Approche prescriptive
création de communautés
descendante
d’apprenants –concepteurs
• Tâches d’apprentissage
prescrites en fonction d’une
• Proposent des apprentissages
théorie
autogérés et émergents
• Ne faire que ce qui est permis
• Éviter de faire ce qui n’est pas
permis
• Modèle général reposant sur
• Modèle éducatif destiné plutôt à
une vision intégrée de
l’enseignement universitaire
l’apprentissage
• Équilibre entre apprentissages
• Répartition stricte des rôles
prescrits et émergents reste à
trouver…
Rôles identifiés par l’IP
• Expert de contenu, concepteur pédagogique,
médiatiseur, facilitateur de l’apprentissage,
évaluateur, apprenant, gestionnaire de projet
Notion de projet
• Rôle de gestionnaire de projet dévolu à
l’enseignant
• Gère les contributions de plusieurs personnes,
représentant plusieurs corps de métiers, sur
lesquelles l’enseignant n’a pas toujours d’autorité
• Peut être assisté dans cette fonction
• Livraison d’un « produit » (fini ou en évolution)
• Transformation de la pratique d’enseignement
• Travailler en fonction d’une perspective, celle de
l’apprenant
• Ouverture à un mode de pensée systémique et
systématique
• Appropriation de techniques et méthodes d’analyse
et de conception utilisées en informatique et en
ingénierie cognitive
• Travail d’équipe avec différents corps de métiers
• Maîtrise d’un processus normalisé
L’ingénierie pédagogique
L’enseignant peut-il faire l’économie de la compétence en IP?
• Est-ce un domaine réservé aux experts?
• Est-ce un passage obligé?
• Comment acquérir cette compétence? Quelle solution?
La plateforme qui incorpore une partie importante des décisions pédagogiques
est-elle la solution?
• Une solution partielle, car il reste toujours à :
• concevoir le scénario d’apprentissage et le scénario d’accompagnement ;
• concevoir les ressources pédagogiques et faire les choix médiatiques

• choisir les fonctionnalités et outils technologiques pour supporter la réalisation


des scénarios
Questionnement

• Est-ce réaliste et acceptable de proposer ces


changements ?

• Qu’en est-il de l’identité professionnelle de


l’enseignant ?
• Comment se font les changements de postures et
de pratiques pour les enseignant(e)s ?

Objectif
• Découvrir plusieurs modèles pour
appréhender ces processus
• Posture …
•  Ce que je crois « Je trouve important de
décrire mon cours en fonction de ce que les
étudiant(e)s doivent savoir ou savoir faire pour
l’évaluation finale (objectifs spécifiques). »
•  Ce que j’ai l’intention de faire « J’essaie de
susciter des discussions avec mes étudiant(e)s
sur le contenu que nous étudions. »
•  Ce que je fais « Quand je donne mon cours, je
fournis seulement aux étudiant(e)s l’information
dont ils auront besoin pour l’évaluation finale. »
« Une posture professionnelle enseignante
manifeste (physiquement ou
symboliquement) un état mental façonné par
les croyances de l’enseignant et orienté par
ses intentions en matière d’enseignement et
d’apprentissage. Ce à quoi il croit et ce qu’il a
l’intention de faire donnent sens et
justification à son acte d’enseignement. »
Et la pratique
• Routines
• Attitudes
• Représentations
• Théories
personnelles
• Intentions
• Opérations
• Stratégies
• Connaissances
Compétences
• Posture
Quels changements ?

• Témoignage d’un enseignant «Quand on met


les étudiants devant cet outil, le métier
change. On est médiateur de savoir et plus
dispensateur de savoir, même si de temps à
autre, la synthèse magistrale s’impose. Cela
réclame de la part des personnels de
réinventer leur métier dans des conditions
parfois hostiles.»
Processus expérimentés

• Plusieurs modèles
•  Assimilation
•  Apprentissage individuel
•  Apprentissage en communauté
•  Centrés sur l’adoption de l’innovation
Assimilation

• Ou comment innover sans rien changer !

- Changer de public
- Développer une nouvelle filière
- Dédoubler les filières existantes
- Laisser les outils en libre service pour les
étudiant(e)s (Jacquinot Delaunnay et Fichez,
2008)
- Transposer «à distance» les pratiques du présentiel
Échanger…
• prendre et recevoir
•  Du matériel
•  Des informations
•  La conscience d’un phénomène
•  Des valeurs
•  Des émotions
•  Des attitudes
•  Des connaissances
•  Des compétences 
• Des projets 
Partager

• Prendre pour soi

• Adapter

• Prendre pour le groupe

• Adapter ensemble
• Étapes et conditions d’une innovation

• Pré-adoption

• Adoption

• Implémentation
• Indicateurs du changement
• Une attention accrue aux processus d’apprentissage
• Une prise de conscience de son rôle
d’accompagnateur/trice à l’écoute
• Une représentation de son enseignement comme
un objet de recherche
• Une plus grande dévolution de la responsabilité de
l’apprentissage aux étudiant(e)s
• Une plus grande attention aux activités méta-
cognitives
• Une plus grande valorisation du travail en équipe
• Quelles démarches d’accompagnement ?
Objectif
• Élargir la palette des possibilités d’action
• Un « centre de ressources » TICE ?
•  Ressources humaines, documentaires, techniques,
formations… en lien avec les TICE
•  Centralisées dans l’institution ou pas
•  Missions variées : appui logistique, sensibilisation,
formation technique et/ou pédagogique, initier et
accompagner des projets, etc.
Un « centre de ressources » TICE ?

 Réponses à ces besoins pas nécessairement


centralisées
 résultat d’un choix stratégique de la part des autorités
de l’institution… à un moment donné... avec quel suivi
 souvent initié par des acteurs individuels ;
 missions, organisation et activités du centre variables
en fonction de la culture de l’institution ;
 non connus ou reconnus par les enseignant(e)s
 impact pas ou mal évalué
Problématiques liées

• Souvent une entrée par les technologies


• Comment le centre fait-il connaître ses
services dans l’institution ?
• Pédagogie universitaire, ça existe ?
• Quelle identité pour le centre, et comment la
construire ?
• Quelle perspective d’apprentissage
organisationnel ?
Une approche développementale et systémique

• Agir de manière concertée et régulée sur :


• la stratégie : qu’est-ce qu’un enseignement de qualité ?
• les plans d’études et leurs règlements ;
• les cahiers des charges et responsabilités des
enseignant(e)s ;
• les modalités de valorisation de leur carrière ;
• l’infrastructure ;
• la formation des enseignant(e)s ;
• la mise en réseau interne et externe ;
• en créant les conditions d’un apprentissage organisationnel.
Une opportunité d’apprentissage organisationnel

• Quelques résultats de la recherche, à méditer… :


• rareté des lieux d’explicitation et de controverse
permettant la remise en question collective des pratiques
pédagogiques ;
• influence ténue des autorités institutionnelles ; absence
d’un leadership pédagogique ;
• mise à disposition de ressources humaines et matérielles
pour l’accompagnement technologique et pédagogique ;
• pas de coordination ni de visibilité des actions mises en
place.