Vous êtes sur la page 1sur 26

Les effets de marée dans

le système solaire

Philippe Thebault
Observatoire de Paris
(philippe.thebault@obspm.fr)
Quelques principes de base

dans le référentiel inertiel

Les effets de marée


sont dus à la force de
gravitation
différentielle en
différents points d’un dans le référentiel local
corps solide étendu
Quelques équations (simplifiées!)

Pour un corps de taille


dR situé à une distance
R d’une planète de
masse M

si dR/R << 1
Une vision un peu plus réaliste
Les Marées océaniques
terrestres

Le rôle de la Lune

L’effet prédominant de la
Lune impose en moyenne
un cycle de deux marées
hautes et deux marées
basses toutes les 24 heures
et 50 minutes.
… et celui du soleil

Dont l’amplitude est ≈1/3 de


celle due à la Lune
Les actions de la Lune et du
Soleil peuvent se combiner
lors de syzygies (nouvelle
Lune et pleine Lune) ou se
contrarier (premier quartier et
dernier quartier). Newton
explique ainsi clairement
l’alternance des marées de
vives eaux et de mortes eaux
qui suivent approximativement
le cycle lunaire.
En réalité les choses sont bien plus
compliquées que cela (1)

L’axe de rotation terrestre étant incliné par


rapport aux plans de révolution respectifs
de la Terre autour du Soleil et de la Lune
autour de la Terre, nous devrions observer
dans la plupart des cas une inégalité
franche entre deux marées hautes
successives.

…. mais en fait non!


(enfin, ça dépend)
En réalité les choses sont bien plus
compliquées que cela (2)

L’ampleur et la périodicité des marées dépend très fortement de la


topographie, de la taille et de la profondeur des océans.
Comme la Terre tourne sur elle-même plus vite
que la Lune autour d’elle, son « bourrelet » est
toujours « en avance » sur la position de celle-ci

La Lune exerce un couple qui a tendance à ralentir la


rotation de la Terre, en direction d’une rotation synchrone
La rotation de la Terre ralentit de 1.7 milliseconde par siècle

…mais l’histoire de la rotation terrestre est plus compliquée que


cela…
L’effet de marée de la Terre sur la Lune étant bien plus fort,
les forces de marées y ont déjà fait leur travail: la Lune est
en rotation synchrone:

1 période orbitale = 1 période de rotation = 27,3 jours

La Lune présente toujours la même face à la


Terre
1ère photo de la face cachée de
la Lune par la sonde Luna 3 en
1959

Face visible Face cachée


Le moment cinétique total du système
Terre + Lune doit se conserver:

Jorb + Jspin-T + Jspin-L = Cste

Donc si Jspin-T et Jspin-L diminuent alors Jorb doit


augmenter

La Lune et la Terre s’éloignent l’une de


l’autre
Mesure « en direct » de
l’éloignement de la Lune
en tirant au laser sur les
miroirs posés par les
astronautes d’Apollo

La Lune s’éloigne de
3.8 cm par an
Effets de marée du
Soleil sur MERCURE

•  58 millions de km
 4 880 km
58,6 jours

88 jours
T° J/N 430 °C / -170 °C
x

À cause de la grande ellipticité de l’orbite de
Mercure….pas de corotation!

Les 2 pôles
« chauds »
de Mercure
Mercure

…Mais résonance 3:2 spin - orbite


Le satellite de Jupiter Io:
Effets de marées sur une orbite elliptique, synchrone et
très proche de sa planète => Ça chauffe!

Volcanisme actif sur le


satellite Io de Jupiter
C’est une résonance orbitale de Io avec les autres
satellites Europe et Ganymède qui empêche son orbite de
devenir parfaitement circulaire autour de Jupiter.

Image infra-rouge montrant


l’activité volcanique de Io
Effet destructeur des
marées:
La limite de Roche
Distance en dessous de laquelle un
satellite se disloque sous l'action
des forces de marées causées par
le corps céleste autour duquel il
orbite: Fmarées > Fcohésion

r planète
dRoche » 2.4Rplanète
rsatel
La limite de Roche illustrée:
Les anneaux de Saturne
Les anneaux de Saturne:
un système très complexe
Les anneaux de Saturne n’auraient « que »
100 millions d’années

Les particules les plus internes « pleuvent » sur


Saturne
Le grand bazar autour de la
limite de Roche

L’anneau F de Saturne et le
satellite Prométhée
1994: La comète
Shoemaker-Levy 9
détruite par les
marées avant son
plongeon sur Jupiter
Limite de Roche: La Lune est à l’abri

Vous aimerez peut-être aussi