Vous êtes sur la page 1sur 24

Capteur de température

à thermistance
Introduction générale

La température influence tous les phénomènes physique naturels ainsi que physiologique. C’est la gradeur la plus
mesurée dans l’industrie. Le mot température a été inventé pour décrire le degré de chaleur ou de fraîcheur d'un corps
matériel.
De nombreux processus doivent avoir une température contrôlée. Cela peut aller du simple contrôle de la température au
plus complexe dans une application. Pour répondre à ce large éventail de besoins, l'industrie des contrôles de processus a
développé un grand nombre de capteurs et de dispositifs pour répondre à cette demande.
Le capteur est l'élément indispensable à la mesure de ces grandeurs physiques. Cette grandeur représentative de la
grandeur prélevée est utilisable à des fins de mesure ou de commande.
La mesure de l'énergie thermique n'est pas accessible directement, on utilise pour mesurer la température l'effet de la
chaleur sur certaine propriété physique, comme la dilatation des métaux ou des liquides, la résistance électrique, la
tension thermoélectrique, la fréquence des oscillations d'un quartz, etc.
Plan de travail

J’ai divisé ce mini projet en 5 chapitres


 une introduction générale.
 Le premier chapitre sera consacré aux bases théoriques les différentes définitions,
 le deuxième chapitre je vais exposer le mode de fonctionnement des capteurs de température à thermistance,
 Le troisième chapitre parle sur les domaine d’utilisation des capteurs,
 le quatrième chapitre je vais exposer quelque exemples d’utilisation du capteur de température à thermistance
 le cinquième chapitre sera consacrée aux avantages et les inconvénients de ces capteurs.
 une conclusion
Chapitre 1 Les bases théoriques

1,1,1 Définition de la température


La température est une grandeur intensive, qui peut être mesurée de deux façons différentes :
 À l'échelle atomique.
 À l'échelle macroscopique.)
1,1,2 les Echelle de température
Dans le domaine scientifique, quatre échelles de température sont utilisées :
 Echelle Celsius(1742),
 Echelle Fahrenheit(1724),
 Echelle Kelvin(1848),
 Echelle Rankine(1859).
1,1,2Les différentes méthodes de mesure
Pour mesuré la température dans des endroits différents d'une machine électrique , on fait appel à trois méthodes différentes:
· 1,1,2,1 Méthode de mesure par contact directe.
· 1,1,2,2 Méthode de mesure sans contact.
· 1,1,2,3 Méthode de mesure mixte.
Définition des capteurs de température
Les capteurs de température sont des instruments qui convertissent des variations dans un milieu physique en
mesure lisible indiquant ce changement. Les capteurs de température permettant de mesurer des températures
dans des échanges par conduction ou par convection
Le capteur est caractérisé par sa fonction : s = F(m)
1. Caractéristique d'un capteur
Un capteur peut être caractérisé selon de nombreux critères :
La grandeur physique observée,
le temps de réponse,
la plage de mesure,
la fidélité,
la sensibilité,
la précision,
la linéarité,
la bande passante et la gamme de température.

Différents types de capteurs.

En fonction de la caractéristique électrique de la grandeur de sortie, on peut classer lecapteurs en deux grandes
familles : les capteurs passifs et les capteurs actifs et Le Cas pteur intelligent.
Définition d’une thermistance  Une thermistance est un capteur passif non-linéaire à base de
matériau semi-conducteur d'oxydes métalliques frittés, c'est-à-
dire rendus compacts par haute pression exercée à température
élevée, de l'ordre de 150 bars et 1000 °C.
La composition d'une thermistance peut-être, par exemple :
 Fe2O3 (oxyde ferrique).
 MgAl2O4 (aluminate de magnésium) .
 Zn2TiO4 (titane de zinc).
  
 Une thermistance (silicium).
Sa résistance varie fortement avec la température selon la loi de
Steinhart Hart :
 Avec :...................(1)
 T sa température (en °C) ;
 R sa résistance électrique (en ohms) ;
 A, B et C les cœfficients de Steinhart-Hart 
le coefficient de température

 la
valeur d’une résistance d’une
thermistance dépend de la
température, on note
 le coefficient de température décrit le changement
relatif d'une propriété physique qui est associé à
un changement donné de température , c'est la
le coefficient de température, notè dérivée logarithmique d'une grandeur physique
défini comme:  par rapport à la température..
=
Les types de thermistance

 On peut distinguer deux types de thermistances :


 C.T.N : (Coefficient de Température Négatif)

La courbes résistance/température pour les thermistans ce CTN

 C.T.N : (Coefficient de Température Négatif)

courbes résistance/température pour les thermistances CTP.


Chapitre 2 Principe de fonctionnement d’un
capteur à température thermistance

Généralité
 Les Capteurs de température à thermistance c’est le plus courants sur le marché, c’est un
choix pour les applications nécessitant une sensibilité élevée et une bonne précision.
 Les thermistances sont fabriquées à base de semi-
Construction de thermistance conducteur de poudres d'oxydes métalliques
(généralement des oxydes de nickel et de manganèse). les
oxydes en poudre sont mélangés à de l'eau et à divers
liants pour obtenir une pâte liquide, qui a la forme
requise et qui est cuite à des températures supérieures à
1000 ° C. Un revêtement métallique conducteur
(généralement en argent) est soudé et les fils sont
connectés. La thermistance finie est généralement es
thermistances sont améliorées lorsqu'une d'époxy ou de
verre ou d'une autre enceint. La connexion à d'autres
pièces est réalisée à l'aide de capuchons de contact et de
bornes, pour lesquels seul un environnement sec
convient. Certains modèles de thermistance utilisent un
boîtier métallique scellé. Les performances de
conducteurs de descente sont en fil de nickel. métallique
est utilisée pour envelopper les tiges. Les Les valeurs de
résistance nominales dans divers appareils sont dans la
plage de 1 à 200 kOhms et la plage de température est de
-100 à + 800C.
Le semi-conducteur

 Corps cristallin dont ces propriétés sont


intermédiaires entre celle des métaux et celle
des isolants. La conductivité  intrinsèque d'un
cristal semi-conducteur est liée à son nombre de
porteurs de charge intrinsèques (électrons et
trous).Le semi-conduction extrinsèque est
obtenue grâce à l'introduction d'impuretés, par 
dopage n (pour négatif) ou p (pour positif), ce qui
augmente de beaucoup la conductivité des semi-
Schéma de semi-conducteur conducteurs intrinsèques.
Fonctionnement d'une  Le principe de fonctionnement d'une thermistance est basé
sur la conductivité entre les différents matériaux qui forme
thermistance
le semi-conducteur.
 Un contrôleur de température surveille la température de
la thermistance ; il indique ensuite à un radiateur ou à un
refroidisseur quand s'allumer ou s'éteindre afin de
maintenir la température du capteur. La tête du capteur est
fixée sur la plaque de refroidissement qui doit maintenir
une température spécifique pour refroidir le périphérique,
et les fils sont reliés au contrôleur de température. Le
contrôleur de température est également connecté
électroniquement au dispositif Peltier, qui chauffe et
refroidit le dispositif cible. Le dissipateur thermique est
fixé au dispositif pour faciliter la dissipation de la chaleur.
L’emplacement de la thermistance dans le système affecte
à la fois la stabilité et la précision du système de contrôle.
Pour une meilleure stabilité, la thermistance doit être
placée aussi près que possible du chauffage
thermoélectrique ou résistif. Pour une meilleure précision,
la thermistance doit être située à proximité de l'appareil
nécessitant un contrôle de la température.
Comment la thermistance "mesure-t-elle" la température ?

 En réalité, une thermistance ne « lit » rien, la résistance d’une thermistance change avec la
température. Le degré de variation de la résistance dépend du type de matériau utilisé dans
la thermistance, le graphique représentant la relation entre la résistance et la température
ne formeront pas une ligne droite.
Caractéristiques et paramètres des thermistances

 Une question évidente quelle thermistance nous utiliserons. CTN ou CTP


 En général, le dispositif CTN peut être plus adapté pour les mesures de précision. Par
contre les CTP sont utilisées pour la limitation ou la commutation de courant.
 Une autre caractéristique importante, La valeur B est une constante de matériau de
fabrication. Il décrit le gradient de la courbe résistive (R / T) sur une plage de température.
Chaque matériau de thermistance aura une constante de matériau différente
Classification des thermistances

les courbes caractéristiques de CTN et CTP


Thermistance CTN
 La thermistance CTN (à coefficient de température négatif)
la résistance diminue quand la température augmente.
Les thermistances  CTN sont principalement utilisées dans
la suppression des surtensions limitant le courant d'appel.
Avec au départ une résistance initiale élevée, le courant
d'appel entre en jeu et fait monter la température de la
thermistance, ce qui fait baisser la valeur de résistance une
fois que le courant d'appel a atteint son intensité maximale.
La thermistance reste alors à un niveau de température
suffisamment élevé tandis que le courant normal traverse le
circuit. Une thermistance est ainsi plus adaptée qu'une
résistance à valeur définie. Ce type de thermistance est
également utilisé en tant que dispositif de détection, de
contrôle, et de compensation de température.

Utilisation de CTN dans une alimentation


Thermistance CTP  La thermistance CTP faite de céramique semi-
conductrice de titane de baryum et d'autres
substances a un coefficient de température positif,
de ce fait sa résistance électrique augmente avec
une montée en température. La conductivité de la
thermistance CTP est plus faible à hautes
températures qu'à basses températures. Ce type de
thermistance est fréquemment utilisé en deux
modes linéaires et mode non linéaire en tant que 
fusible réparable . Les thermistances CTP sont
uniques au sens où elles agissent de manière
semblable aux thermistances CTN mode non
linéaire.
1.Applications des thermistances
1.Bien que l'utilisation principale des thermistances soit en tant que capteurs de température résistifs, car un petit changement de température produit un changement important de leur résistance:

Chapitre 3 Domaine d'utilisation

 Applications des thermistances


 Bien que l'utilisation principale des thermistances soit en tant que capteurs de température
résistifs, car un petit changement de température produit un changement important de leur
résistance:
Mesure de la température

 Mesure de la température considérons une


thermistance est connecté en série avec
l’ampèremètre et une pile comme indiqué dans la
figure. La faible variation de température
provoque une modification de la résistance de la
thermistance qui modifie relativement le courant
du circuit. Le micromètre est calibré en fonction
de la température. Le micromètre donne une
résolution d'environ 1ºC.

Circuit de mesure de température


contrôle de courant électrique
 protection de lampe à incandescence Dans ce cas,
le choix correct de la résistance dépend de la
puissance des lampes à incandescence et du
courant consommé par la lampe. Les résultats de
mesure montrent que le courant d'appel à travers
le filament de la lampe à incandescence est de
140% du courant nominal circulant à travers le
filament à l'état chaud et à condition que la
résistance de limitation connectée en série soit de
70 à 75% de la valeur nominale, de la résistance
de la lampe à incandescence en fonctionnement.
Et de cela, il s'ensuit que le courant de
préchauffage du filament de la lampe est
également de 70 à 75% du courant nominal.
Circuit de contrôle de courant
Compensation thermique

 Compensation thermique peuvent être utilisés


pour la compensation de température dans
n'importe quel circuit.

Circuit de Compensation thermique


la protection a la surcharge

 Les thermistances C.T.P sont utilisées dans le


secteur de l'électronique et de l'électrotechnique.
Par exemple, pour la protection a la surcharge des
bobinages de moteurs électriques, d'enroulements
de transformateurs, pour des machines tournantes
et de réaliser des protections actives et efficaces.
Pour la protection des moteurs électriques, elles
seront directement logées dans le bobinage.

Circuit CTP pour la protection des machines


et des moteurs
 elle sera connectées en série avec un autre composant un dispositif de limitation de
courant thermosensibles.

 elles sont utilisées pour le contrôle de la température dans n'importe quel circuit.
Surveillance de la température des semi-conducteurs de puissance,
Les thermistances CTN. En pratique on les trouve dans n'importe quelle alimentation à découpage

Vous aimerez peut-être aussi