Vous êtes sur la page 1sur 31

« E-logistique »

RFID et traçabilité

Année Universitaire 2010-2011

Réalisé par:
LOGO

Bahri Nassim
plan

Introduction

Historique de la RFID

Principe fondamentale de la RFID

Corposant et fonctionnement du système

Application de la RFID

Advantages et inconvenient

RFID VD CODE A BARRES

Conclusion

2
Introduction

La traçabilité est définie comme l’aptitude à


retrouver ou à la localisation d’un article ou
d'une activité, semblables, au moyen d’une
identification enregistrée (ISO 8402).
Elle permet de suivre et donc de retrouver un
produit ou un service depuis sa création
(production) jusqu’à sa destruction
(consommation).
Les objectifs de la traçabilité sont:

3
Introduction
 Le contrôle du chargement
 Le suivi des groupages/dégroupages
 La pré-facturation du transport
 Réception des marchandises provenant des
fournisseurs
 La préparation des commandes
 La gestion des stocks
 La contrôle de réception
 La suivi de la traçabilité

4
Historique de la RFID

 1935-1940:Prémices de la RFID lors de la


seconde Guerre Mondiale. Chez les alliés, la
différenciation des avions amis et ennemis sur
les radars est possible grâce à la RFID.
D’important tags ou transpondeurs sont placés
dans les avions amis afin de répondre comme
amical à l’interrogation des radars. Ce système
IFF(Identify : Freind or Foe)fut la première
utilisation de la RFID. Aujourd’hui encore, le
contrôle du trafic aérien est basé sur ce principe.

5
Historique de la RFID

 Fin 1970:La RFID se répand dans le secteur


privé. Sa technologie est transférée vers le
secteur privée(1977:laboratoire scientifique de
Los Alamos).Une des toutes premières
applications commerciales est l’identification du
bétail(1978: Identronix Research Californie)
 Début 1980:Fabrication des premiers Tags,
Apparitions du tag passif grâce aux avancées
technologiques. Le début des années 80
marque la fabrication et la commercialisation de
tags par de nombreuses firmes Européennes
et Américaine 6
Historique de la RFID

 1990:Début de la standardisation pour une


interopérabilité des équipements RFID à
commercer par les cartes à puces puis les
systèmes tags-lecteurs de manière générale.
 2004:Apparition d’une organisation EPC
global (Organisation sans but lucratif ayant pour
mission première de développer un standard
définissant un système d’identification unique
par objet EPC( Electronic Product Code)destiné
à être intégré dans une étiquette électronique
identifiable par radio fréquence
7
Principe fondamentale de la RFID

L'abréviation RFID signifie « radio frequency


identification », en français, « identification par
radio fréquence ». Elle fait partie des
technologies d’identification automatique , au
même titre que la reconnaissance optique de
caractères ou de codes barre.

8
Principe fondamentale de la RFID

Cette technologie permet d’identifier un objet ou


une personne, d’en suivre le cheminement et
d’en connaitre les caractéristiques à distance
grâce à une étiquette émettant des ondes radio,
attachée ou incorporée à l’objet ou à la
personne.
La technologie RFID permet la lecture des
étiquettes même sans ligne de vue directe et
peut traverser de fines couches de
matériaux (peinture , neige,…)

9
10
Composant et fonctionnement du système

Une solution complète de RFID comprend les


étiquettes, les lecteurs et encodeurs et
l’intergiciel (middleware).Ce dernier permet
d’intégrer le flux des données dans le système
d’information de l’entreprise.

11
Composant et fonctionnement du système

 Le TAG(ETIQUETTE) :
Une des méthodes d’identification les plus
utilisées est d’abriter un numéro de série ou une
suite de données dans une puce(chip) et de
relier cette dernière à une petite antenne. Ce
couple (puce silicium+antenne)est alors
encapsulé dans un support(RFID tags ou RFID
Label).Ces tags peuvent alors être incorporé
dans des objets ou être collés sur des produits

12
13
Composant et fonctionnement du système

Le tout est alors imprimé sur un support


pliable,souvent adhésif. Le format des données
inscrites sur les étiquettes est standardisé à
l’initiative d’EPC global(Electronic Product Code)

14
Composant et fonctionnement du système

 Le lecteur :
Le lecteur est constitué d’un circuit qui
émet une énergie électromagnétique à
travers une antenne, et d’une électronique
qui reçoit et décode les informations
envoyées par le transpondeur et les envoie
au dispositif de collecte des données .non
contents de lire les étiquette RFID, il est à
même d’écrire leur contenue.

15
Composant et fonctionnement du système

Le lecteur RFID est l’élément responsable de la


lecture des étiquettes radiofréquence et de la
transmission des informations qu’elles
contiennent(code EPC ou autre, informations
d’état, clé cryptographique…)vers le niveau
suivant du système(middleware). Cette
communication entre le lecteur et l’étiquette
s’effectue en quatre temps:

16
17
Le lecteur transmet Il lance alors une
par radio l’énergie requête interrogeant
nécessaire à les étiquettes à
l’activation du tag proximité

Il transmet les Il écoute les réponses


résultats obtenus aux et élimine les doublons
applications ou les collisions entre
concernées réponses

18
Composant et fonctionnement du système

La communication entre le lecteur et l’étiquette


s’effectue via les antennes qui équipent l’un et
l’autre, ces éléments étant responsables du
rayonnement radiofréquence. Les antennes dont
dispose le lecteur sont plus ou moins
standardisées, mais offrent les même
différences que les haut-parleurs d’une chaîne
stéréo d’un modèle à l’autre. Pour continuer ce
paradigme, la logique de la chaine stéréo
s’applique tout aussi bien ici puisque la lecture
ne sera bonne que si l’antenne est de bonne
facture.
19
Composant et fonctionnement du système

D’où l’importance de ce composant dans le


choix de la solution. De même, si le lecteur
s’avère de qualité insuffisante, le traitement des
données en souffrira. Il y a donc là un équilibre à
trouver entre ces deux composants.

20
Application de la RFID
La RFID permet de répondre à un grand nombre
de besoins. Elle se développe bien en intra
entreprise et dans la logistique.
 L a gestion de la chaine d’approvisionnement
 Expédition: l’étiquette peut faciliter le picking des
produits, la constitution des palettes, leurs Tris
par destination et le contrôle de changement
 Réception: Les données pourront
automatiquement être collecté pour effectuer les
contrôles et mettre à jour les stocks et effectuer
les rapprochements avec les documents
commerciaux ou les m essages EDI
Application de la RFID

 L a collecte des déchets


Le principe est d’équiper chaque poubelle d’une
étiquette RFID, et les camions de collecte de
lecteurs et de système de pesage, afin qu’à
chaque opération puisse automatiquement
identifier le producteurs et mesuré le poids des
matières collectées.
 L e péage automatique

 L e s bouteilles de gaz

 L e nettoyage des vêtements


22
Avantages

 S i m p l i f i c a t i o n des processus de lecture

 L i r e rapidement plusieurs étiquettes RFID


en même temps
 P a s besoin de voir l’étiquette pour la lire

 L i r e et écrire des informations

 P r o t e c t i o n de l’étiquette RFID pour résister


a
u
x contraintes (chocs, traitements thermiques,
lavages)
23
inconvénients

 C o u t très élevé

 P e r t u r b a t i o n par l’environnement physique

 P e r t u r b a t i o n induite par les étiquettes entre


ee
l
 S e n s i b i l i t é au onde électromagnétique parasites
 Absence d’un standard unique
 Craintes concernant la protection de la vie
24
RFID VS CODE A BARRES
Possibilités de la vue du bar code est Sans fil (l'épargne de
lecture exigé (travail intensif) travail)

Vitesse de lecture Une seule étiquette par Peut lire les puces
balayage multiples dans un
passage simple
Longévité Des étiquettes tendent a Les puces sont des
être environnements
endommagées dans des durs plus durables et de
processus extrêmes soutiens
Quantité de peut stocker 20 Les puces sont capable
l'information caractères jusqu’a de stocker
environ 2000 plusieurs milliers de
caractères caractères ou
plusieurs kilobytes
d‘informations
25
Sécurité les codes à barres Les puces ont un code
fournissent des d‘identification
possibilités de attribué par le fabricant,
chiffrage non modifiable
et par conséquent
difficile à contrefaire
Coût faible élevé

Standard Presque normalisé et Standardisation


largement admis

Futur potentiel Aucun potentiel pour Potentiel énorme pour


davantage plus d‘évolutions
d'avancement de technologiques
technologie
26
Exemple d’utilisation de RFID
le client dépose son panier sur une zone
précise. Les produits qui s’y trouvent sont
reconnus à distance grâce à leurs tags RFID. La
caisse interroge la base de données centrale et
affiche les prix ainsi que la facture finale.

27
Conclusion

Le développement des étiquettes RFID va


permettre le passage de la distribution de masse
à celle de la distribution globale individualisée.
Le consommateurs n ’attend plus seulement de
la distribution une disponibilité permanente de
produit, un approvisionnement global capable de
lui offrir les produits du monde entier. Il peut
être capable d’établir un lien individualisé avec
le produit, que ce soit pour contrôler la
provenance et la fabrication pour des raisons de
sécurité ou pour l’intégrer plus intimement dans
son
28
Conclusion

quotidien en créant une plus grande interaction


entre lui et l’objet.
La RFID répond au besoin de traçabilité et de la
permanence des liens entre les objets eux
même et entre les objets et les consommateurs.
Cependant des solutions performantes à la fois
techniques et économiques restent à trouver.

29
WEB GRAPHIE

 http://www.productique.qc.ca/files/ss
parag
raph/f189058640/rfid_sept_2007.pdf
 http://seriot.ch/resources/talks_papers/
rfid
/rfid.pdf
 http://www.filrfid.over--‐
blog.com/article--‐ 30
MERCI POUR VOTRE
ATTENTION

31

Vous aimerez peut-être aussi