Vous êtes sur la page 1sur 18

Gouvernance des Banques Participatives :

Loi 103-12 et exigences réglementaires

PAR : ABDERRAFI EL
MAATAOUI 
• Expert Comptable
•CSAA (Certified Sharia Adviser and
Auditor) par l’AAOIFI
‫شهادة المراقب والمدقق الشرعي‬
•‫هيئة المحاسبة والمراجعة للمؤسسات المالية‬
‫اإلسالمي‬
• CIMA CDIF UK
SOMMAIRE
I. Aperçu du cadre légal et institutionnel
international 

II. Cadre légal de la « Sharia gouvernance » au Maroc :


Loi 103-12

III. Réglementation Post- Loi 103-12 : Attentes et


recommandations

2
I. Les 3 niveaux de la gouvernance des
banques
le Coran (Qur’an), la loi islamique
(Shariah), la jurisprudence (Fiqh)
et la tradition (Sunna)….

Gouvernance Gouvernance
Gouvernance
actionnariale partenariale islamique

(shareholders’ (stakeholders’ (islamic


governance) governance) governance)

BALE – SARBANES OXLEY – COSO-


RSE…..
3
Les normalisateurs internationaux
AAOIFI :
IFSB :
Accounting and Auditing
International Financial
Organization for
services Board
Islamic Financial
Institutions
2002
1991

intégration de harmoniser les


la finance règles
islamique à la GOUVERNANCE comptables des
finance ET AUDIT DES banques
internationale islamiques
BANQUES
ISLAMIQUES
4
Les normes AAOIFI

Normes AAOIFI

26 7 5
48 Normes de
2
Normes Normes
Normes Codes
comptables gouvernance d’audit
Sharia FAS d’éthique
GSIFI ASIFI

Normes AAOIFI obligatoires : Bahrain, Soudan, Oman, Qatar, Jordanie, Yemen,


Syrie, et Liban 5
Les « Sharia Board » à l’international :
Trois variantes de schémas de gouvernance des banques
islamiques existent  :
 Le modèle centralisé : Sharia Board central géré souvent
au sein des banques centrales. Exemple : Malaisie (Shariah
Advisory Council of Bank Negara Malaysia - SAC) , le
Pakistan, et l’Indonésie.
 Le modèle libéral selon lequel chaque institution financière
établit son propre Sharia board et dispose des ses propres
règles et « fatwas de conformité ».
 Un système « hybride »  qui emprunte ses caractéristiques
aux deux modèles centralisé et libéral.

6
configuration standard
ASSEMBLE GENERALE

CONSEIL
D’ADMINISTRATION
SHARIA AUDITEUR
BOARD LEGAL
EXTERNE
AUDIT SHARIA
INTERNE
Les « Sharia Board » à l’international :
Désignation par assemblée générale

SHARIA Organe collégial indépendant : Minimum 3


Membres ( juriconsultes en fiqh Mouamalat)

Double mission : une mission de « fatwa » et


une mission de contrôle
BOARD
Décisions opposables aux banques

Rapport annuel général de conformité des


EXTERNE transactions à la Sharia
Points particuliers de contrôle : CIP + ZAKAT +
REVENUS ILLICITES 8
II- La « Sharia gouvernance » au Maroc :
loi 103-12

1-Un cadre légal et réglementaire protecteur


et centralisé : Droits étendus de
réglementation et de contrôle par BAM

2- Un cadre opérationnel libéral : permettant


aux banques participatives une grande
marge de manœuvre
9
II- Les caractéristiques du cadre légal de la
« Sharia governance » au Maroc : loi 103-12
3- Rôle du CSO :
• Avis conformes des circulaires de BAM :
 Conditions et modalités de collecte et de placement des dépôts
d’investissement des clients.
 Caractéristiques techniques des produits de financement ainsi que
les modalités de leur présentation à la clientèle.
 Agréments et autorisations des banques, sociétés de financement,
associations de micro-crédit, CCG, CDG,..
 Fonctionnement du fonds de garantie

• Réception d’un rapport annuel émis par les B.P relatif à


l'évaluation de la conformité de leurs opérations et activités
aux avis du CSO.
10
II- Les caractéristiques du cadre légal de la
« Sharia governance » au Maroc : loi 103-12
4- Des fonctions internes de conformité aux avis du CSO
• Rôle :
 identifier et de prévenir les risques de non-conformité de leurs
opérations et activités aux avis conformes CSO ;
 d'assurer le suivi de l'application des avis conformes du CSO et
d'en contrôler le respect ;
 de veiller à l'établissement des manuels et des procédures à
respecter ;
 d'adopter les mesures requises en cas de non respect avéré
des conditions imposées pour la présentation au public d'un
produit u sujet duquel un avis conforme du CSO a été émis.
11
BAM CSO CEC
AGREMENT DES BANQUES PARTICIPATIVES OUI AVIS

CIRCULAIRE BAM : caractéristiques techniques OUI AVIS AVIS


des produits de financement et les modalités de CONFORME
leur présentation à la clientèle.

CIRCULAIRE BAM : collecte et de placement des OUI AVIS AVIS


dépôts d’investissement CONFORME
CIRCULAIRE BAM : Fonctionnement du fonds de OUI AVIS AVIS
garantie CONFORME
CIRCULAIRE BAM : fonction de conformité OUI AVIS

CIRCULAIRE BAM : Agréments et autorisations des OUI AVIS AVIS


banques, sociétés de financement, associations de CONFORME
micro-crédit, CCG, CDG,..
CIRCULAIRE BAM : RAPPORT ANNUEL A BAM OUI AVIS

RECEPTION D’UN RAPPORT ANNUEL OUI

RECEPTION D’UN RAPPORT ANNUEL DE OUI


12
CONFORMITE
Avis conforme de 4 circulaires BAM :
II- Les caractéristiques du cadre légal de la
1. Caractéristiques techniques des produits et présentation
aux clients
2. Réception et utilisation des dépôts d’investissement
« Sharia governance » au Maroc : loi 103-12
3. Fonctionnement du fonds de garantie des dépôts
CONSEIL
BANQUE 4. Agréments
CENTRALE SUPERIEUR DES
Rapport annuel
OULEMA
Rapport annuel
d’évaluation de
la conformité

Agrément
6 Circulaires :
1. - Produits
2. - fonctions de
conformité
3. Dépôts BANQUE
d’investissement PARTICIPATIVE
4. rapport annuel
BAM
5. -Fonds de garantie
6. Agréments CLIENTS ET
DEPOSANTS 13
III- Loi 103-12 : Recommandations
les principaux verrouillages nécessaires:
 

 Mission à étendre
1

Rôle et  Pouvoirs d’investigation


mission du
 Organe « Sharia Board »
CSO à indépendant et hybride
étendre :

14
III- Loi 103-12 : Recommandations
les principaux verrouillages nécessaires:
 

 contenu standardisé
2
Usage des  Rapport à réglementer
rapports de minutieusement
conformité
annuels à  Audit
préciser
Publication résumée

15
III- Loi 103-12 : Recommandations
les principaux verrouillages nécessaires:
 

 CSO à impliquer :
3
 Nomination des membres de la
fonction « conformité » et formation
Rôle du CSO initiale et continue,
dans la double compétence :
constitution « chariatique » & bancaire.
des fonctions Positionnement dans la hiérarchie
Procédures de travail  : chartes,
de conformité
pouvoirs, missions, plans annuels,
rapports.
Relations CSO
Relations CAC 16
III- Loi 103-12 : Recommandations
les principaux verrouillages nécessaires:
 

 CAC habituel ou
4 agrément BAM ?

Attributions Diligences
additionnelles complémentaires ( CIP –
des Revenus illicites,..) ?
commissaires
aux comptes à Rapport
préciser complémentaire ?
Mentions obligatoires

17
III- Loi 103-12 : Recommandations
les principaux verrouillages nécessaires:
 

 Partage des pertes et des


profits des CIP
5  Traitement des pénalités de
retard des impayés et leur
reversement à des œuvres
Autres caritatives externes.
chantiers à  Normes comptables
réglementer  Benchmarking interbancaire
 Mesures prudentielles
spécifiques
 Règles de provisionnement
18