Vous êtes sur la page 1sur 17

Rencontre scientifique autour du théme

« Quand la diversité Marocaine s’invite au


cœur des humanités »
12 et 13 Février 2021
à Bayt Dakira
MÉCANISMES INSTITUTIONNELS ET
PÉDAGOGIQUES DE MISE EN ŒUVRE D
LA CONVENTION DE PARTENARIAT
CADRE ENTRE LE MEN, LE CENTRE DES
ÉTUDES ET DE RECHERCHES SUR LE
DROIT HÉBRAÏQUE AU MAROC ET
L’ASSOCIATION ESSAOUIRA MOGADOR
ABDELALI KHALLAD
contexte général

La volonté déclarée et confirmée de sa majesté le Roi


Mohammed Six qui prône les valeurs de paix, de cohabitation et
de dialogue entre les civilisation,

La constitution du royaume Marocain de 2011 reconnaissant


toutes les sensibilités de l’identité Marocaine
contexte général

«État musulman souverain, attaché à son unité nationale et à son


intégrité territoriale, le Royaume du Maroc entend préserver, dans sa
plénitude et sa diversité, son identité nationale une et indivisible. Son
unité, forgée par la convergence de ses composantes arabo-islamique,
amazighe et saharo-hassanie, s'est nourrie et enrichie de ses affluents
africain, andalou, hébraïque et méditerranéen. La prééminence accordée
à la religion musulmane dans ce référentiel national va de pair avec
l'attachement du peuple marocain aux valeurs d'ouverture, de
modération, de tolérance et de dialogue pour la compréhension mutuelle
entre toutes les cultures et les civilisations du monde. »

2paragraphe du préambule de la constitution de 2011

 
contexte général

Promulgation de la  loi-cadre n° 51-17 relative au
système d'éducation, de formation et de recherche
scientifique,
Contexte spécifique

 La révision du curricula et des manuels scolaires par le ministère de l’éducation


nationale de la formation professionnelle de l’enseignement supérieur et de la
recherche scientifique marocains au titre de l’année scolaire à même d’y
intégrer l’histoire du judaïsme au Maroc comme composante de notre identité
plurielle;
 arrêtés et circulaires du MEN portant sur la mise en œuvre des projets intégrés
de la loi cadre n° 51-17 notamment le projet n°10 relative à«  l’amélioration de
la vie scolaire » et le projet 17 relative au «  renforcement de la mobilisation des
acteurs et des partenaires autour de l’école marocaine »,
Contexte spécifique

L’approche académique et pédagogique , ouverte et


évolutive, adoptée par le centre d’études et de
recherches sur le droit hébraïque au Maroc,
L’expertise acquise par l’association Essaouira
Mogador en termes d’élaboration et de mise en
œuvre de projets culturels, artistiques et
pédagogiques ayant pour objectif de consolider et
faire rayonner l’identité plurielle, ouverte et
tolérante du royaume,
Contexte spécifique

La symbolique de Bayt Dakira comme espace


pédagogique et culturel symbolisant la réconciliation
du marocain avec toutes les sensibilités et les
composantes de son identité plurielle
intervenants

Ministère de l’éducation nationale de la formation


professionnelle de l’enseignement supérieur r et de
la recherche scientifique,
Centre d’études et de recherches sur le droit
hébraïque au Maroc
L’association Essaouira Mogador
objectif

La consolidation et le renforcement de la culture et


des valeurs de tolérance, de cohabitation et de
diversité au sein des établissements scolaires et
universitaires
Contexte de mise en œuvre

National, régional et local,


Scolaire et universitaire
Social (espaces publics)
Direction provinciale,
Centre et association
Groupes des pratiques professionnelles
Établissements scolaires
APTE
Associations partenaires
Conseils élus
Autorités locales
Entreprises
Programmes de développement
Créneau de mise en œuvre

Clubs pédagogiques comme espaces de :


Libre choix,
Libre expression,
Echange,
Égalité,
Émergence de talents et d’idées
D’interactivité
Espace de pratique démocratique,
Education aux valeurs
Phases d’opérationnalisation 1

 Partage de la convention cadre avec toutes les AREF ,DP et établissements


universitaires,
 Les établissements scolaires et universitaires invités à créer « les clubs de
tolérance et de coexistence dans la diversité » et à élaborer des plans
d’actions pour l’année scolaire 2020/2021,
 Listes des membres des clubs constitués et des plans d’actions élaborés
remontés à la DP,
 Réunion du comité de suivi et d’évaluation (trois partenaires)
 Visites collectives à Bayt Dakira coordonnées au niveau provincial entre DP
et direction du centre,
Phases d’opérationnalisation 2

Création du « réseau des clubs de tolérance et de


coexistence dans la diversité » en trois temps :
• Local,
• Régional,
• national
Phases d’opérationnalisation 3

L’élaboration et la mise en œuvre de projets


d’établissements axés sur la revivification de la
mémoire collective Marocaine et la promotion des
valeurs de coexistence,
Modèle : projet de création d’un musée de l’histoire
de l’enseignement au lycée Akensouss à Essaouira »
modèles d’activités

Débats, rencontres ouvertes, colloques,


Ateliers de lecture, de peinture, de production écrite,
Ateliers de photographie,
Visites des espaces de mémoire,
Échanges d’expériences entre clubs,
Échange interculturel,
Projets de recherche,
Revalorisation de la mémoire collective de l’enseignement à Essaouira,
Production de ressources numériques,
Théâtre,
Musique,
Publication de revues pédagogiques,
,,,
Merci pour votre attention

Vous aimerez peut-être aussi