Vous êtes sur la page 1sur 26

Partie II: DOUANES

S1
Toutes les opérations d’achat ou de vente de marchandises à
l’international doit se conformer à certains nombres
d’obligations législatives et réglementaires.

Parmi les obligations auxquelles une entreprise se trouve


confrontée à l’importation ou l’exportation on cite celles liées au
dédouanement conformément à la législation en vigueur en
matière de douane.
L’étude de la procédure de dédouanement nécessite de donner
quelques définitions générales sur les missions de
l’administration des douanes d’une part et les instruments  de
base de la législation douanière d’autre part.
Définition

Le dédouanement est un ensemble de formalités dont


l’accomplissement aboutis à l’enlèvement des marchandises
des bureaux de douanes.

Cette opération de dédouanement est déclenchée par


l’établissement d’une déclaration en détail.
Administration des Douanes
L’administration des douanes est un service public dont l’objectif
essentiel est de protéger et de favoriser le développement de
l’économie nationale.
La douane : mission
Aux termes de l’article 3 du code des douanes
L’administration des douanes a pour mission :
Les missions de l'administration des douanes sont nombreuses et
diversifiées. Elles sont de nature fiscale, économique et
sécuritaire et contrôle.

Mission
Mission
économique
économique

Mission
Mission fiscale
fiscale
Mission fiscale

La mission fiscale a un caractère traditionnel lequel consiste dans la


perception des droits et taxes applicables aux marchandises qui
franchissent la frontière que ce soit à l’entrée ou à la sortie du
territoire douanier national.

Outre la perception des impositions à caractère douanier (exemple


des droits de douane ), L’administration des douanes est chargée
aussi de recouvrer un certain nombre de droits et taxes touchant au
domaine de la fiscalité et de la parafiscalité.

La douane est un agent du fisc qui alimente le trésor public


Mission économique
En ce qui concerne la mission économique, celle –ci  consiste en
l’observation  et le contrôle des marchandises qui franchissent le
territoire douanier national que ce soit à l’entrée ou à la sortie. Ce rôle
lui permet d’observer sans entraver la circulation des marchandises.

Aussi, elle applique les mesures tendant à assurer la protection de la


production nationale.

La douane joue un rôle régulateur et protecteur de


l’economie nationale
Mission sécuritaire

La mission consiste à veiller au respect des différentes


réglementations auxquelles sont soumises les marchandises qui
franchissent les frontières et également celles qui mettent en jeu les
règles tarifaires ou les mesures de protection ou de prohibition .

La douane joue un rôle de contrôle de la circulation


des marchandises et des capitaux
A cet effet, elle veille à:
Lutter contre la contrebande sous toutes ses formes (marchandises,
devise, bijoux, drogue…).
Protéger la faune et la flore menacées d’extinction.
Contrôler l’exportation illégale des œuvres d’arts et antiquités.
Protéger le consommateur contre les produits non conformes aux
normes sanitaires. …

Pour accomplir cette mission, la douane utilise des techniques diverses


telles que la technique de la sélectivité, du ciblage et du contrôle à
postériori ou encore l’échange d’informations dans le cadre de la
coopération mutuelle administrative et le recours aux technologies de
pointe autant que possible.
L’administration des douanes fournit aussi les
statistiques du commerce extérieur afin de permettre
aux pouvoirs publics de corriger ou de prendre les
mesures économiques adéquates.

Les statistiques sont collectées à partir des déclarations


produites lors des opérations de dédouanement.
Par ailleurs, l’article 4 du code des douanes dispose que :

Les lois et règlements douaniers s’appliquent à toutes les


marchandises qui sont importées ou à exporter ainsi qu’aux
marchandises d’origine algérienne placées sous un régime
douanier suspensif de droits intérieurs de consommation.
Le territoire douanier
Le territoire douanier Algérien dénommé "Territoire
Douanier" comprend les territoires Algérien
continental et ses eaux intérieures territoriales, les îles
naturelles Algériennes y compris les eaux intérieures et
territoriales qui les entourent, les îles artificielles, les
installations et constructions établies dans la zone
économique exclusive ou dans le plateau continental
ainsi que l'espace aérien de l’Algerie.
Des zones franches soustraites en tout ou partie du
régime des douanes, peuvent être constituées dans le
territoire douanier conformément à la législation en
vigueur.
On entend par "zone franche", toute enclave
terrestre indépendante instituée en vue de faire
considérer les marchandises qui s'y trouvent comme
étant hors du territoire douanier en ce qui concerne
l'application des droits et taxes dus à l'importation ainsi
que des restrictions relatives au contrôle du commerce
extérieur et des changes.
LES INSTRUMENTS DE BASE DE LA
LEGISLATION DOUANIERE
Les instruments de base de la législation douanière sont

le code des douanes

le tarif douanier
A. Le code des douanes
Le code des douanes :  ( Loi n° 79-07 DU 21/07/1979  -
Loi n°  98-10 du 22/08/1998 modifiant et complétant
la loi n° 79-07   ).

Modifications introduites dans les deux dernières lois


de finances 2019 et 2020
Le code des douanes constitue le cadre juridique dans
lequel l’action de l’administration des douanes doit
s’inscrire et l’ensemble des procédures et formalités
auxquelles les opérateurs du commerce extérieur doivent
se soumettre.
Le code des douanes fixe le champ d’application de la loi,
les définitions du territoire douanier, les marchandises,
objets et effets personnels, les moyens de transport, les
voyageurs etc. …

Les prohibitions et les restrictions diverses : Ce sont


toutes les restrictions quantitatives, qualitatives, de
conditionnement, de tonnage ou encore de protection
des ports ; des marques etc.…
-
- L’organisation et le fonctionnement de l’administration
des douanes ;
- La conduite en douane des marchandises ;
- Les magasins et aires de dépôt temporaire ;
- Les régimes douaniers économiques ;
- Les droits et taxes divers perçus par l’administration
des douanes ;
- Les règles du contentieux douanier civil et répressif.
B. LE TARIF DOUANIER
Le tarif douanier définit la liste des produits dans le cadre
de la nomenclature et en détermine les droits et taxes que
perçoit l’administration des douanes pour le compte du
trésor public.

La nomenclature actuelle régulièrement mise à jour a


unifié des familles de produits assorties de positions
tarifaires codifiées même pour des produits non
dénommés.
La nomenclature porte le nom de la convention du système
harmonisé de codification et de désignation des
marchandises.
Le tarif douanier s’applique à l’entrée et à la sortie des
marchandises du territoire douanier hormis celles qui
rentrent dans le cadre d’exonérations.

Les marchandises en régime d’importation subissent la


plus forte pression des droits et taxes douaniers.

En général, à l’exportation les pays prévoient dans leur


tarif douanier des mesures d’allégement ou
d’exonérations fiscales pour rendre leurs produits
compétitifs sur les marchés extérieurs sources
d’appréciables devises.
Merci
Thanmirth
‫شكرا‬

Vous aimerez peut-être aussi